Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Avec de la persévérance et de l’endurance, nous pouvons obtenir tout ce que nous voulons.» Mike Tyson

Chef terroriste tué dans le Nahouri : Il a exécuté une étudiante pour avoir refusé de l’épouser

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • samedi 30 novembre 2019 à 20h14min
Chef terroriste tué dans le Nahouri : Il a exécuté une étudiante pour avoir refusé de l’épouser

L’armée burkinabè a annoncé le 29 novembre 2019 la neutralisation d’un leader terroriste et de cinq de ses comparses dans la zone de Pô (province du Nahouri). On sait que le chef terroriste en question est Daouda Bahadio dit Abdoul Hadi.

Il sévissait dans la province depuis quelques mois et a à son actif des attaques contre des gardes forestiers, des patrouilles de gendarmerie et de police et des civils sur l’axe Guiaro-Pô, aux environs de Kadro. C’est ce que rapporte l’agence spécialisée Menastream.

La même source révèle que Daouda Bahadio a eu à faire enlever dans le village de Kollo et exécuter à Kadro, à la mi-octobre, une étudiante qui a refusé de l’épouser. Il aurait été aidé dans cette funeste opération par son frère.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 30 novembre à 14:20, par Yirmegna En réponse à : Chef terroriste tué dans le Nahouri : Il a exécuté une étudiante pour avoir refusé de l’épouser

    Très bien il a été neutralisé mais il faut plus d’enquête pour anéantir tous les éventuels complices. S’il sévissait dans la province depuis quelques mois il certainement il a eu a endoctriner quelques écervelés.
    @lefaso.net merci de vraiment nous tenir informé. Juste un besoin de clarification sur votre dernière phrase. Est ce un frère de la fille qui aurait aidé ce malfrat ou un frère de ce malfrat. Le Francais est compliqué donc soyez précis.

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre à 15:07, par Bahdon Abdillahi Mohamed En réponse à : Chef terroriste tué dans le Nahouri : Il a exécuté une étudiante pour avoir refusé de l’épouser

    La mort de ce terroriste par l’armée burkinabè est une preuve que cette armée est capable de mener un travail dans la lutte contre les terroristes, qui sévissent dans les régions réculées du pays. C’est aussi une preuve que la présence de Berkhane et du G 5 Sahel ne sont pas nécessaires. C’était mieux s’il avait été arrêté, il aurait fourni des informations importantes sur son réseaux et les appuis qu’il recevait tant des armées étrangères, et l’armée française en particulier, qu’au niveau national.
    Il suffit de bien équipe l’armée nationale et de lui faire confiance. L’armée burkinabè est aussi victime de ces terroristes, et pas du tout l’armée française.Les militaires de l’ex puissance coloniale meurent non pas dans des combats, mais par le choc de leurs appareils. Preuve que tant d’appareils militiaires et de stratégies ne servent à rien...

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre à 15:12, par Le Financier En réponse à : Chef terroriste tué dans le Nahouri : Il a exécuté une étudiante pour avoir refusé de l’épouser

    Félicitations aux FDS. Que Dieu veille sur vous dans votre combat légitime et noble. J’espère que ce rat a bien souffert avant de rendre l’âme et que son frère qui l’a aidé à ôter la vie à cette fille a été anéanti. Pas de pitié pour les ennemis du peuple

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre à 16:19, par Mogo En réponse à : Chef terroriste tué dans le Nahouri : Il a exécuté une étudiante pour avoir refusé de l’épouser

    Ces misérables là vont pourrir en enfer. Pour tout le mal qu’ils nous font subir, nous les maudissons nuit et jour. Merci aux FDS pour nous avoir débarrassé de cette ordure. Que le feu de l’enfer les consument. Vive le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre à 17:18, par Papa En réponse à : Chef terroriste tué dans le Nahouri : Il a exécuté une étudiante pour avoir refusé de l’épouser

    Chapeaux-bas aux FDS pour avoir envoyé paitre en enfer ces fils de diable .Que leurs âmes brûlent en enfer .Ne faites surtout pas de prisonniers n’en déplaisent a ceux qui soutiennent ces démons .

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre à 20:14, par warzat En réponse à : Chef terroriste tué dans le Nahouri : Il a exécuté une étudiante pour avoir refusé de l’épouser

    Comment peut-on négocier avec de tels bandits...des kongosseurs, des voleurs comme dans la chanson de l’autre. Même si ses supérieurs auxquels, il a prêté allégeance, acceptent les termes d’une négociation, lui créera un petit groupe qui continuera les assassinats et les vols....un faux djihadiste sans idéologie aucune. Ceci pour ceux qui pensent qu’on peut négocier avec ces voleurs et autres trafiquants. Comme le dit mon pote de Bagassi :’’qui a bu, boira’’. Un voleur, un bandit adulte le demeure toute sa vie, une vermine. Bref...
    Quelle instruction peut-on tirer de cet assassinat de notre sœur
    étudiante : plus on est instruit et plus il y a des choses qu’on acceptera pas même au péril de sa vie. C’est pourquoi les dictateurs ne s’entendent pas avec les gens bien instruits (grands professeurs, chercheurs, hauts cadres...).Ils les assassinent ou les mettent en prison.
    Je lis ailleurs sur le net que dans ce succès le renseignement français nous a aidé, tant mieux. Que la France nous vienne franchement en appui avec des soldats dont les grands pères ont sauté en para en Indochine avec nos pères. Les corses, les basques et les normands.Surtout eux, pas les pistonnés au nom hérités d’une certaine’’noblesse’’, Des gens biens selon nos pères, ils se sont opposés au gel de leur pension et l’on dit à leurs petits fils. Les injustices sont l’œuvre uniquement de politiciens autrement les peuples s’aiment.

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre à 20:32, par Dedegueba SANON En réponse à : Chef terroriste tué dans le Nahouri : Il a exécuté une étudiante pour avoir refusé de l’épouser

    Cette étudiante a mérité du pays. Une digne et fière fille du Faso. Je suis surpris que nos sœurs si promptes à dénoncer les violences faites aux femmes restent discrètes sur le martyr de cette brave étudiante. Pour moi elles ont là un symbole tout fait de leur cause, et elles ne disent rien. Curieux tout de même.

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre à 22:06, par Bao-yam En réponse à : Chef terroriste tué dans le Nahouri : Il a exécuté une étudiante pour avoir refusé de l’épouser

    Ce qui est frustrant c’est que les médias burkinabè ne nous informent jamais sur la guerre contre le terrorisme. N’y a t’il plus de journalistes d’investigation ? Pourquoi les informations fuient toujours vers l’extérieur ? C’est maintenant qu’on apprend qu’il a exécuté une étudiante.

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre à 23:06, par Ka En réponse à : Chef terroriste tué dans le Nahouri : Il a exécuté une étudiante pour avoir refusé de l’épouser

    Vraiment les FDS ont bien fait d’éliminer ce mécréant ; selon les sources de RFI, c’est l’un des lieutenants de Malam Dicko. Et ce qui reste à faire, c’est vraiment de détruire la racine qui est ce Malam Dicko, d’où il se trouve : Car le terrorisme est une hydre dont la tête repousse, a chaque fois qu’un leader tombe.

    Répondre à ce message

  • Le 1er décembre à 13:55, par Peuple Insurgé En réponse à : Chef terroriste tué dans le Nahouri : Il a exécuté une étudiante pour avoir refusé de l’épouser

    Koro Ka, je crains fort que Malam Dicko ne soit qu’un simple rameau et non la racine. La racine c’est encore plus loin. Plus loin que Kidal... Si nous intégrons cela dans notre approche du problème, la victoire est assurée.

    Répondre à ce message

    • Le 1er décembre à 18:01, par Ka En réponse à : Chef terroriste tué dans le Nahouri : Il a exécuté une étudiante pour avoir refusé de l’épouser

      Jeune peuple insurgé, je confirme que la tête n’est pas Malam Dicko : Mais ce que je peux te confirmer, pour éradiquer le terrorisme, il faut que les deux pays qui le finance coupe le Robinet. Car, que ça soit au Mali, Au Burkina, au Niger, "les graines du prosélytisme salafiste financé aujourd’hui par les deux pays puissant arabique que je ne cite pas de nom, tombent sur un terreau fertile où elles ont été entretenues par des prédicateurs radicaux qui bernent les proies faciles qui sont nos enfants en précarités et les utiliser pour tuer sans raison. Merci de me lire."

      Répondre à ce message

  • Le 2 décembre à 16:40, par Youth En réponse à : Chef terroriste tué dans le Nahouri : Il a exécuté une étudiante pour avoir refusé de l’épouser

    Bien comme résultats, mais le Pays ne parviendra à bout que si chaque Burkinabé cherchait à connaître son voisin, et si chaque père de famille savait où partait son enfant. Ils sont nombreux ces familles dont les fils sont sortis disant aller travailler et qui restent introuvables. Aussi, que chaque province même n’ayant pas connu d’attaques soit en alerte maximale puisque ces bandits sont stratégiques ils peuvent être dans le Passoré et aller opérer dans le Bam, ou à l’Oubritenga et opérer dans le Sanamtenga ou le Namentenga. Dans la Léraba et agir dans la Comoé......

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre à 16:43, par Youth En réponse à : Chef terroriste tué dans le Nahouri : Il a exécuté une étudiante pour avoir refusé de l’épouser

    Bien comme résultats, mais le Pays ne parviendra à bout que si chaque Burkinabé cherchait à connaître son voisin, et si chaque père de famille savait où partait son enfant. Ils sont nombreux ces familles dont les fils sont sortis disant aller travailler et qui restent introuvables. Aussi, que chaque province même n’ayant pas connu d’attaques soit en alerte maximale puisque ces bandits sont stratégiques ils peuvent être dans le Passoré et aller opérer dans le Bam, ou à l’Oubritenga et opérer dans le Sanamtenga ou le Namentenga. Dans la Léraba et agir dans la Comoé......

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre à 05:44, par Salomon Justin Yameogo En réponse à : Chef terroriste tué dans le Nahouri : Il a exécuté une étudiante pour avoir refusé de l’épouser

    BRAVO à nos FDS : vous vous ressaisissez TRES bien, et c’est bon pour notre moral à tous ! IL FAUDRAIT également neutraliser le frère qui l’aurait aidé dans l’exécution de la pauvre étudiante, au cas où il ne fait pas partie des six déjà.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Nord du Burkina : Au moins 28 terroristes « neutralisés » dans des frappes aériennes
Région de l’Est : « Ceux qui parlent de la stigmatisation d’une communauté sont les vrais acteurs de la division », Colonel Saidou Sanou, gouverneur
Attaque de Hantoukoura : Un acte horrible, inadmissible et injustifiable, selon l’évêque de Fada
Attaque de l’église évangélique de Hantoukoura : La Fédération des églises et missions évangéliques appelle au jeûne et à la prière
Burkina : Une vingtaine de terroristes abattus à Toéni et Banh
Attaque d’une église protestante à Hantoukouri : Le Premier ministre, porteur d’un message du président du Faso à la Fédération des églises et Missions évangéliques
Burkina : 14 fidèles tués dans une église protestante
Chef terroriste tué dans le Nahouri : Il a exécuté une étudiante pour avoir refusé de l’épouser
Burkina : Un leader terroriste et cinq de ses hommes neutralisés dans le Centre-Sud
Insécurité : Les Etats-Unis déconseillent à leurs ressortissants de se rendre au Burkina
Région du Sahel : Le ministre de la sécurité en visite de soutien et d’encouragement de ses troupes sur le terrain
Burkina : 18 terroristes neutralisés et un gendarme tué à Arbinda
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés