Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Avec de la persévérance et de l’endurance, nous pouvons obtenir tout ce que nous voulons.» Mike Tyson

Burkina : Les jeunes veulent proposer un avant-projet de loi sur leur participation politique

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • vendredi 29 novembre 2019 à 20h27min
Burkina : Les jeunes veulent proposer un avant-projet de loi  sur leur participation politique

L’avant-projet de loi portant quota de jeunes à égalité de genre aux élections législatives, municipales, aux autres postes nominatifs et électifs au Burkina Faso, a été présenté, à Ouagadougou, le 29 novembre 2019, aux divers acteurs engagés dans la vie politique. Une initiative du Program for youth politician in Africa (PIYA), en vue d’accroître la place des jeunes dans les institutions politiques.

Outre les jeunes, les représentants des institutions étatiques, des partis politiques, des parlementaires, les chefs coutumiers et religieux, les organisations de la société civile, les journalistes et les organisations non gouvernementales ont pris part audit atelier. L’atelier vise la discrimination positive, afin d’améliorer la participation pleine et active des jeunes femmes et des jeunes hommes, à la vie politique.

Pour planter le décor Jean Nacoulma, coordonnateur du programme PYPA (Program for youth politicians in Africa) a expliqué qu’ « un constat révèle que la jeunesse qui représente plus de la moitié de la population burkinabè est absente de la vie politique, au niveau nominatif et électif ». Un constat amer qu’il pense nécessaire d’y remédier, à travers la participation effective des jeunes. « C’est ainsi que le présent avant-projet de loi a été initié en vue d’encourager l’engagement des jeunes dans la vie publique », dixit Jean Nacoulma. Lire la suite

Vos commentaires

  • Le 29 novembre à 21:44, par Le relou En réponse à : Burkina : Les jeunes veulent proposer un avant-projet de loi sur leur participation politique

    Ils n’ont qu’à commencer par faire du sport ces jeunes

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 22:01, par Marie En réponse à : Burkina : Les jeunes veulent proposer un avant-projet de loi sur leur participation politique

    Donc pour certains leur âge est leur seule compétence ? La gestion de la chose publique devrait être une affaire de compétence et non d’age ou de sexe. Autrement ce sera la porte grande ouverte au clientélisme et à la médiocrité. Si un jeune ou une femme est compétente, possède une vocation et est habité par une vision, il où elle saura toujours se faire une place de choix. Du temps des monarchies, même si la naissance donnait le titre de prince à un individu, celui-ci ne réalisait pleinement son destin que par ses actions et ses compétences. L’histoire est pleine de princes et de rois ayant perdu couronnes et royaumes, leurs têtes aussi quand ils ne sont pas réduits en esclaves, pour n’avoir pas été à la hauteur de leur destin.
    En ce bas-monde toute destinée est une conquête, un mérite. Que ces jeunes retroussent les manches et travaillent et ils verront s’ils ne s’élèveront pas jusqu’aux étoiles. C’est l’une des grandes leçons homériques. Je suis une femme. Que l’on m’appelle pour me donner un poste ou m’attribuer une place de choix dans une équipe sur la base d’un quota, je concevrai cette charité comme une insulte. Ma place, je veux la gagner, la conquérir et la meriter. Comme en Afrique la gestion de la chose publique a toujours été considérée comme le plus sûr raccourci pour se remplir les poches, meme sans compétence aucune outre l’aptitude à voler et à corrompre, l’on comprend que l’on en fasse des coudes et reclame des quota. Ca donne l’image d’un gâteau sur lequel ça se bouscule pour avoir un morceau. Quota dans le partage du gâteau !!!

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre à 06:06, par Vérité En réponse à : Burkina : Les jeunes veulent proposer un avant-projet de loi sur leur participation politique

    Bravo Mr le Maire. Nous adhérons pleinement à ton projet. Tu es un jeune qui inspire confiance

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre à 08:44, par Substance Grise En réponse à : Burkina : Les jeunes veulent proposer un avant-projet de loi sur leur participation politique

    C’est bien pour la jeunesse de particciper à la gestion du pays.
    Mais n’oubliez pas de vous inculquer les bonnes vérités de vie pour reussir.
    Il faut être une jeunesse travailleuse patiente ;non corruptrice ;non manipulatrice ;ne voulant pas s’enrichir par l’échelle courte (mauvaise).
    Au fait battons nous pour vraiment mériter notre place entre nous même si ce pourcentage nous est donné

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre à 15:14, par Sheikhy En réponse à : Burkina : Les jeunes veulent proposer un avant-projet de loi sur leur participation politique

    Il faut penser à integrer une etape de formation politique. Nos aînés ont eu cette chance, même si ils n’en ont pas fait grand chose. Je pense que celui qui s’engage en politique doit savoir un minimum de choses sur le fonctionnement de ce monde, ainsi que les aspects socio-politiques de son pays. A part le mpp (et je ne sais si ça marche vraiment), j’ai le sentiment que cet aspect ne fait pas partie des priorités de nos politiciens ou aspirants politiciens.

    Répondre à ce message

  • Le 1er décembre à 00:42, par Danton En réponse à : Burkina : Les jeunes veulent proposer un avant-projet de loi sur leur participation politique

    Attendez. Quelqu’un a-t-il exclu les jeunes de la participation à la vie politique au Burkina ? Pourquoi faire de l’âge un moyen de « revendication » ? Vous voyez, c’est pas sérieux toute cette surenchère. Vivement que vous vous réveilliez.

    Répondre à ce message

  • Le 1er décembre à 14:07, par Le Républicain En réponse à : Burkina : Les jeunes veulent proposer un avant-projet de loi sur leur participation politique

    De la part de jeunes gens pleins d’énergie, c’est grave de vouloir des raccourcis , de gagner sans souffrir.
    les postes politiques étant liés aux élections, et les élections étant ouvertes depuis la relecture de la loi électoral par le CNT en 2015 avec l’introduction des candidatures indépendantes, il faut arrêter ces histoires de quotas.
    ceux qui ne sont pas élus après une âpre lutte ne peuvent pas apporté quelque chose de substantielle à leurs électeurs et leur pays.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre à 10:00, par TANGA En réponse à : Burkina : Les jeunes veulent proposer un avant-projet de loi sur leur participation politique

    Quand on parle il faut tout dire.
    On dit les jeunes, oui mais lesquels ?
    Pardon mais quand vous regarder les responsables des autres pays qui viennent en mission chez nous, est ce que vous y retrouver des jeunes sans expériences ? NON. D’accord pour les jeunes mais il faut un minimum de bagages ; ça, il faut se le dire.
    Regardons ensemble la photo d’illustration, qui de ces jeune a dix ans d’expériences dans le travail ?
    De grace, reconnaissons que l’on défend mieux ce que l’on connait. Il ne faut pas aller avaler des idées chez des inconnus et venir bagabaga les gens ici.
    Autrement, si on est jeune, on peut se cantonner au troisième plan pour taper les tam-tam afin de mobiliser les électeurs.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre à 11:41, par KingBaabu En réponse à : Burkina : Les jeunes veulent proposer un avant-projet de loi sur leur participation politique

    CA fait vraiment pitié. Jeunes,Jeunes, jeunes. Mais qui d’entre nous n’est pas jeune ou n’a pas été jeune ? De grace, arrêtez cette mascarade de la courte échelle. Il n’y a qu’au Burkina ou on voit des individus bedonnants comme vous en train d’étaler le vide sidéral de leur ignorance du monde. Vous croyez que ca doit être facile pour vous parce que vous êtes « jeunes » ? Reflechissez et travaillez à devenir ce que vous voulez être, diantre !

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre à 13:12, par chevalier En réponse à : Burkina : Les jeunes veulent proposer un avant-projet de loi sur leur participation politique

    quota de jeunes à égalité de genre aux élections ? j’aimerai bien voir le contenu de projet loi pour me convaincre davantage de son caractère ridicule.suis jeune mais je pense que la jeunesse doit developper la culture de la meritocratie

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Congrès d’annulation des sanctions au CDP : Les militants concernés brillent par leur absence
Décorations : La nation reconnaissante à 978 de ses fils et filles
Assemblée nationale : Le gouvernement autorisé à ratifier les conventions de financement par voie d’ordonnance
Situation nationale « Il faut que tous les Burkinabè redescendent sur terre (…) », Pascal Zaïda
Chef de file de l’opposition politique : Les résultats de l’audit organisationnel et fonctionnel passés à la loupe
Djibo : Un nouveau maire pour tresser le courage et la résilience
Gestion au ministère de la Défense : L’opposition insiste sur la nécessité de lever le secret-défense
Lutte contre l’insécurité : L’opposition politique salue l’action des Forces de défense et de sécurité
CDP : Le congrès extraordinaire du 22 septembre 2019 reconnu par le ministère de l’Administration territoriale
Drame de Hantoukoura : Le MPP invite le gouvernement à accélérer le processus de recrutement de volontaires
Burkina : Les jeunes veulent proposer un avant-projet de loi sur leur participation politique
Burkina : La NAFA condamne "les propos calomnieux et diffamatoires" de Clément Sawadogo à l’encontre de Djibrill Bassolé
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés