Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Où serait le mérite, si les héros n’avaient jаmаis реur ?» Alphonse Daudet

Sécurisation des corridors biologiques n°1 et n°2 : Un message de plaidoyer livré au Ministre Batio Nestor Bassière

Accueil > Actualités > Environnement • • mardi 26 novembre 2019 à 19h05min
Sécurisation des corridors biologiques n°1 et n°2 : Un message de plaidoyer livré au Ministre Batio Nestor Bassière

Le Groupe de plaidoyer pour la sécurisation des corridors biologiques entre le Parc National de Pô dit Kaboré Tambi, la Forêt Classée/Ranch de Gibier de Nazinga et la Red Volta Valley au Ghana a été reçu en audience par le Ministre de l’Environnement, de l’Economie Verte et du Changement Climatique. Il s’est agi de livrer un message de plaidoyer au Ministre en vue d’amener son département à prendre des mesures pour doter les corridors d’un statut juridique approprié et sécurisant.

Les corridors biologiques n°1 et n°2 souffrent. Créés à la faveur du Projet de Partenariat pour l’Amélioration et la Gestion des Ecosystèmes Naturels (PAGEN), mis en œuvre entre 2002 et 2007, le corridor n°1, non transfrontalier, qui relie le Parc National de Pô dit Kaboré Tambi (PNKT) à la Forêt Classée/ Ranch de Gibier de Nazinga (FC/RGN) et le corridor n°2, transfrontalier, reliant le PNKT à la Red Volta Valley (Eastern Corridor), au Ghana, font l’objet de nombreuses pressions anthropiques. L’absence d’un statut juridique approprié, définissant entre autres les modalités de gouvernance, rend difficile leur gestion durable. Cela n’a pas échappé à un Groupe de plaidoyer.

Constitué dans le but de contribuer à la conservation des corridors biologiques n°1 et n°2, le Groupe de plaidoyer pour leur sécurisation à interpeller le Ministère de l’Environnement, de l’Economie Verte et du Changement Climatique sur la nécessité d’agir. Reçu en audience, le vendredi 22 Novembre 2019, par le Ministre Batio Nestor Bassière, le Groupe est venu livrer un message de plaidoyer en faveur des corridors biologiques n°1 et n°2.

Il a plaidé auprès du Ministre pour :

• La prise de textes législatifs et/ou réglementaires garantissant un statut juridique approprié aux corridors n°1 et n°2 en vue d’améliorer la fourniture des biens et services écosystémiques et un meilleur impact des actions de développement dans le complexe PONASI ;

• La prise de dispositions permettant l’opérationnalisation de l’accord de coopération entre le Burkina Faso et le Ghana, notamment l’installation du comité de mise en œuvre ;

• La prise en compte des corridors par les projets et programmes intervenant dans le complexe PONASI afin de contribuer à un financement dans la durée.

Dans sa réponse, le Ministre a salué une telle initiative et a rassuré la délégation de la mise en place d’un comité comprenant les techniciens du Ministère et les membres du Groupe de plaidoyer pour réfléchir sur le statut approprié à donner aux corridors.

Pour le Président du Groupe, Idrissa Zèba, Directeur Exécutif de NATURAMA, ils sont sortis très satisfaits « puisque le Ministre s’est montré très favorable au plaidoyer ».

En rappel, le Groupe de plaidoyer a été créé dans le cadre du Programme ‘’Ressources Partagées, Solutions Communes’’ de l’IUCN Pays-Bas et WWF Pays-Bas, financé par le Ministère des Affaires étrangères des Pays-Bas. Ce Programme est mis en œuvre au Burkina Faso par NATURAMA, AGEREF/Comoé-Léraba et AGED.

Seydou NACRO

http://www.naturama.bf/web/index.php/component/k2/item/121-securisation-des-corridors-biologiques-n-1-et-n-2-un-message-de-plaidoyer-livre-au-ministre-batio-nestor-bassiere

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
COP 25 sur les changements climatiques : Le Burkina tire un bilan satisfaisant de sa participation
Opérationnalisation de la Stratégie nationale de l’Eau : A Fada N’Gourma, le groupe thématique régional Eau et Assainissement de l’Est rend public le bilan de ses réalisations de l’année 2019
Ministère de l’Eau et de l’assainissement : Onze personnes reçoivent la reconnaissance de la nation pour leur abnégation à la tâche
Accès à l’eau et à l’assainissement : Des journalistes visitent des réalisations dans trois régions du Burkina
36e session extraordinaire du Conseil national de l’eau : Le projet de prélèvement de l’eau brute pour les activités agricoles en examen
Environnement : Une session pour passer en revue le programme budgétaire 089 de l’économie verte et du changement climatique
Ministère de l’Environnement : Des forages et des digues pour protéger les crocodiles sacrés de Bazoulé et de Sabou
Police de l’eau des Cascades : Les acteurs font le bilan des activités de 2019
Environnement et changement climatique : Vers la validation du Programme national de recherche
Sécurisation des corridors biologiques : Un groupe de plaidoyer tire la sonnette d’alarme
Eau et assainissement : Le budget accordé à ce secteur a considérablement diminué en 2019, selon le SPONG
Projet de promotion de l’hygiène et l’assainissement : WaterAid est ses partenaires dressent le bilan d’une année de mise en œuvre
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés