Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Avec de la persévérance et de l’endurance, nous pouvons obtenir tout ce que nous voulons.» Mike Tyson

Burkina : Le CDP convoque un congrès extraordinaire pour rapporter les sanctions disciplinaires

Accueil > Actualités > Politique • DECLARATION • lundi 25 novembre 2019 à 21h10min
Burkina : Le CDP convoque un congrès extraordinaire pour rapporter les sanctions disciplinaires

L’an deux mille dix-neuf et le samedi 23 novembre s’est tenue une session extraordinaire du Bureau Politique National (BPN) du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) au siège national du Parti, de 10 heures 05 mn à 12 heures 30 mn, sous la présidence effective du Camarade Wend-Vennem Eddie Constance Hyacinthe KOMBOIGO, Président du Parti, Président du Bureau Politique National.

La convocation de cette Session extraordinaire du Bureau Politique National du Parti, avait pour point principal à l’ordre du jour : l’examen du projet de rapport circonstancié du BPN au congrès extraordinaire sur la levée des sanctions disciplinaires prises par le Congrès extraordinaire du 22 septembre 2019, conformément aux orientations du Président d’Honneur et fondateur du Parti.

Dès l’ouverture de la session, le Président du Parti, après avoir rappelé les circonstances de l’assassinat du Camarade Oumarou DICKO, Député-Maire de Djibo et 11ème Vice-président du CDP et de ses compagnons d’infortune, a demandé une minute de silence en mémoire du repos des âmes des disparus. Il a ensuite, décliné l’ensemble des actions engagées à la fois par le Parti, le Groupe Parlementaire CDP, l’Assemblée Nationale et le Gouvernement pour rendre hommage aux défunts. Il a informé le BPN du fait que le BEN, en sa 24ème réunion, le lundi 18 novembre 2019, a décidé de la mise en place d’une commission ad hoc pour mener la réflexion sur des actions de commémoration des martyrs dans l’histoire de notre Parti.

Remerciant toutes les personnes qui, de loin ou de prêt, ont exprimé leur solidarité et leur compassion en cette douloureuse épreuve, le Président du Parti a souhaité qu’une cotisation volontaire soit faite, séance tenante, par les membres du BPN, en guise de soutien à la famille. Ce qui fut fait.

Abordant le premier point de l’ordre du jour, relatif à l’examen et l’adoption du projet de rapport circonstancié du BPN au congrès, le Président du Parti a d’abord fait un rappel historique sur l’ensemble des évènements passés et introduit le Secrétariat Général pour la présentation dudit projet qui s’articule comme suit :

-  le Contexte et la justification de la convocation du Congrès extraordinaire ;

-  le rappel des orientations du Président d’Honneur et des procédures diligentes entreprises ;

-  l’invite à la prise de décision rapportant les sanctions prononcées par le Congrès extraordinaire du 22 septembre 2019.

Ainsi donc, il a été soumis à l’appréciation au BPN deux (02) projets de résolutions : l’un sur la levée des sanctions prises et actés par le Congrès extraordinaire du 22 septembre 2019 et l’autre sur le respect des orientations du Président d’Honneur relatives à la discipline, la cohésion et l’unité du Parti. Un projet d’appel à la mobilisation générale a aussi été retenu.

A la suite de cette présentation, les membres du BPN, ont apprécié positivement la qualité du rapport, fait des observations et exprimé des préoccupations notamment celles en lien avec la nécessité de respecter la discipline au sein du parti et de travailler à l’unité et à la cohésion du Parti.

Face à ces préoccupations, le Président du Parti a d’abord rappelé le contenu de la dernière lettre du Président d’Honneur et rassuré les camarades de son implication effective afin d’aplanir les divergences.

Il a ensuite, appelé les membres du BPN à transcender les égos et à faire preuve de tolérance, de tempérance et d’esprit de militantisme à l’égard des Camarades sanctionnés.

Il a terminé, en réaffirmant son attachement au respect strict des textes fondamentaux du Parti.

A l’issue de ces échanges, le projet de rapport circonstancié a été adopté à l’unanimité et par acclamation.

Aussi, le BPN a décidé de la convocation d’un Congrès extraordinaire pour le Samedi 07 décembre 2019, dans la Salle omnisport du Comité National Olympique et des Sports Burkinabé (CNOSB), à partir de 9h, autour de l’examen et l’adoption du rapport circonstancié du BPN au Congrès, dans le but de rapporter les sanctions disciplinaires prises par le Congrès extraordinaire du 22 septembre 2019.

Avant de lever la session, le Président du Parti a félicité les Camarades pour leur disponibilité et la constance de leur engagement. Il les a également exhorté à inscrire toujours leurs actions dans le renforcement des acquis du Parti, en privilégiant le dialogue et les débats contradictoires à l’intérieur du Parti.
Il a terminé par un appel à l’unité et à la cohésion, gage de la reconquête effective du pouvoir d’Etat en 2020.

Démocratie - Progrès – Justice

Ouagadougou, le 23 novembre 2019

Président du Parti
Le Président du Bureau Politique National

Wend-Vennem Eddie Constance Hyacinthe KOMBOIGO

Vos commentaires

  • Le 25 novembre à 20:12, par LAGUI ADAMA En réponse à : Burkina : Le CDP convoque un congrès extraordinaire pour rapporter les sanctions disciplinaires

    Vive le CDP Victoire au CDP Qu’Allah bénisse et protège son Excellence Blaise Compaoré et sa noble famille

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre à 20:32, par yannick En réponse à : Burkina : Le CDP convoque un congrès extraordinaire pour rapporter les sanctions disciplinaires

    ...Ainsi donc, il a été soumis à l’appréciation au BPN deux (02) projets de résolutions : l’un sur la levée des sanctions prises et actés par le Congrès extraordinaire du 22 septembre 2019...
    Avançez....Réculez....Réculez.... Tout ça pour ça ?
    La politique est à l’image du football : les adversaires sur le terrain se donnent des coups de pied,des coups de coude et nous les spectateurs nous vociférons,or les memes adversaires sur le terrain se retrouvent après les matchs,se fréquentent,ils sont meme des camarades et amis dans la vie.
    Mais comme dans la politique,nous nous laissons berner,nous nous divisons parce que nous sommes des supporteurs.Parce que notre équipe est toujours la meilleure.Meilleure que celle des autres !!!
    Alors,j’ai tout compris,je n’appartient à aucun parti de gauche,de droite,du centre,du milieu,d’en haut ou d’en bas.
    Mon parti ?
    C’est le Burkina Faso,le pays que j’aime,que j’adore !!!
    Mon programme politique ?
    C’est mon ardeur dans le travail quotidien pour construire mon avenir.
    Et si j’avance chaque jour,mon parti le Burkina Faso avancera.
    Si je réussi,le Burkina Faso réussira !!!
    Je me ferai traité sans doute d’idéaliste.
    Et je le suis,un idéaliste convaincu !!!
    La vie est un idéal.
    C’est pour atteindre cet idéal que nous nous levons tous les jours:certains,très tot le matin,d’autres de nuit,pour faire ce que nous savons faire de mieux : LE TRAVAIL !!!
    Nous sommes les batisseurs de l’avenir et l’avenir est un idéal à atteindre.
    Vive le Burkina Faso,parti des batisseurs au dessus de tous les partis !!!

    Répondre à ce message

    • Le 26 novembre à 08:38, par Kouda En réponse à : Burkina : Le CDP convoque un congrès extraordinaire pour rapporter les sanctions disciplinaires

      yannick,
      Je suis exactement comme vous. Je n’appartient à aucun parti politique, ni à aucune association, ONG ou OSC. Je vois un intérêt à réaliser quelque chose alors je forme une coalition avec des personnes ayant les mêmes intérêts et on se met à l’ouvrage. C’est tout. Dans ce pays, j’ai compris depuis longtemps que seuls le ventre et le bas-ventre intéressent les gens, à tous les niveaux de la société.
      Bonne semaine à vous.

      Répondre à ce message

  • Le 25 novembre à 20:42, par Nabiiga En réponse à : Burkina : Le CDP convoque un congrès extraordinaire pour rapporter les sanctions disciplinaires

    ...pourquoi devons-nous le savoir. Pour l’heure, ce qui fait notre actualité est insécurité qui frappe notre pays. Il y a une fois, ces mêmes djihardistes séjournaient à Ouaga et se comportaient en terre conquise, dormaient dans nos meilleurs hôtels hors de la porté de lambda burkinabè, entraient et sortaient de Kosyam comme ils le voulaient, commandaient même des matérials de guerre à travers notre pays. Voilà ce qui préoccupe lambda Burkinabè. Attendez, j’ai oublié le nom du Parti qui était au pouvoir à cette époque ? Réunissez comme vous le voulez, notre à attention est ailleurs

    Répondre à ce message

    • Le 25 novembre à 21:47, par Manuel En réponse à : Burkina : Le CDP convoque un congrès extraordinaire pour rapporter les sanctions disciplinaires

      Bonjour
      Le chef a parlé, les sujets obéissent sans murmures.
      On comprend pourquoi Koffi Kouadio Blaise a régné 27 ans sur nous.
      Triste de constater que certains n’ont aucune conscience et pensent réinstaller un Homme qui a fuit son pays et ayant contracté une autre nationalité.
      Il faut les comprendre car certains en Afrique se soumettent au chef sans réfléchir.
      Vivement 2020 pour départager toute cette classe politique qui est une honte pour notre pays !

      Répondre à ce message

    • Le 25 novembre à 22:03, par yannick En réponse à : Burkina : Le CDP convoque un congrès extraordinaire pour rapporter les sanctions disciplinaires

      Cher frère Burkinabè Nabiiga ,
      Tu as totalement la meme réaction qui m’habite.Une réaction fondée sur tout ce qu’on a pu entendre ou lire lors du procès des sieurs djendéré,bassolet et autres.
      Et si ce que nous avons entendu et lu sont des vérités à propos des auteurs du coup d’état qui avaient fait appel à "leurs amis mercenaires et laches terroristes sans domiciles fixes" en renfort pour contrer nos braves,nos valeureux et intègres soldats loyalistes,on ne peut ètre que déçu de "ces gens là".
      Déçu et en colère parce que nous avons perdu et nous continuons de perdre des filles et des fils de ce pays.
      Ils ont osé collaborer avec l’ennemi pour combattre leurs frères d’armes,pour combattre leur pays,pour combattre leur patrie ?
      Et qui sait ?
      Ceux qui attaquent notre pays sont peut-etre les hommes de ce renfort arrivés trop tard suite à l’échec du coup d’état ?
      Car comme tu le souligne bien,ces rats ont été logé et nourrit gracieusement et gratuitement sur le dos du peuple alors que le peuple vivait à l’écart dans la misère,dans les difficultés sociales quotidiennes et élémentaires.{{}}
      Et au lieu de se faire oublier,ils ratent encore l’occasion de se taire pour toujours et à jamais !!!
      Non,ils changent de costumes,de bonnets et reviennent pour berner,pour narguer le peuple en cherchant à le prendre pour témoin dans leurs petites querelles égoistes de partages de gateaux..
      Le peuple souverain a sa préoccupation actuelle:l’insécurité liée au terrorisme,aux grands banditismes.
      "On est toujours trahi par les siens hélas"
      Ton frère en colère.
      La patrie ou la mort,nous vaincrons !!!

      Répondre à ce message

    • Le 25 novembre à 23:04, par yannick En réponse à : Burkina : Le CDP convoque un congrès extraordinaire pour rapporter les sanctions disciplinaires

      Le 15 octobre 1987,le capitaine Thomas SANKARA a accepté de faire face à son destin,il est mort,lachement assassiné laissant à la postérité ce que signifie le COURAGE,une vertu qui fait la différence entre les hommes:le courage et la lacheté.
      Thomas SANKARA n’a pas fui le Burkina Faso comme un rat,ni comme un chien apeuré la queue entre les jambes.
      Thomas SANKARA ne c’est pas rapatrié au Ghana voisin pour bénéficier de la protection de son frère et ami Jerry John RAWLINGS et prendre la nationalité ghanéenne(suivez mon regard).
      Il a fait face à son destin,il est mort jeune,en HEROS !!!!
      Diriger un peuple,c’est accepter de vivre les memes réalités que ce peuple et s’il le faut,en vrai Chef,donner sa vie pour la survie et l’unité de son Peuple.
      Un chef de canton d’un village menacé par les terroristes refuse de fuir,de partir pour rester en vie mais accepte de rester auprès des siens,de ses administrés:une vrai leçon de morale !!!!(reportage vu sur faso.net)
      Pourquoi allons nous faire confiance à des gens qui abandonnent leur peuple et deviennent citoyen d’un autre pays par la nationalité ?
      C’est une Honte que cet ivoirien se mele de notre vie,de tout ce qui concerne le Burkina Faso.
      Le Burkina Faso appartient aux Burkinabè et pas "au-demi ivoirien" et lorsqu’on se renie,lorsque l’on décide donc de ne plus appartenir à une communauté,s’y meler dans sa vie devient de l’ingérence !!!

      Répondre à ce message

  • Le 26 novembre à 11:31, par Le réaliste En réponse à : Burkina : Le CDP convoque un congrès extraordinaire pour rapporter les sanctions disciplinaires

    On dirait qu’il s’agit de l’exécution sans hésitation ni murmure des ordres venus d’Abidjan ! Cependant, comme vous avez l’habitude de déclarer au peuple de vous voter pour que le terrorisme finisse aussitôt, dites au moins aux terroristes d’épargner vos militants et ayez aussi pitié de vos non militants car il s’agit de Burkinabè dignes et intègres, qui n’oseront pas fuir du pays, advienne que pourra.
    En tout état de cause, la principale préoccupation de notre peuple réel actuellement reste et demeure les attaques terroristes dont vous dites détenir la solution. L’histoire jugera chacun, individuellement et collectivement.
    Que Dieu assiste le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre à 12:24, par SAA En réponse à : Burkina : Le CDP convoque un congrès extraordinaire pour rapporter les sanctions disciplinaires

    "le rappel des orientations du Président d’Honneur et des procédures diligentes entreprises"
    Et comme ça, ça veut gouverner un peuple. Aucune personnalité, aucune fierté, aucun courage, aucune vision.
    Pauvre de vous militants du CDP.
    Alors pour résumer, vous fonctionnez comme une LOCOMOTIVE . Blaise KOASSI devant et hop, tous suivent sans broncher. C’est du vrais théâtre au CDP.

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre à 12:47, par kayalais En réponse à : Burkina : Le CDP convoque un congrès extraordinaire pour rapporter les sanctions disciplinaires

    ah, nous meme on est un peu perdu dans ce CDP la !!!
    Si le chauffeur du car est en Cote d’Ivoire.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Congrès d’annulation des sanctions au CDP : Les militants concernés brillent par leur absence
Décorations : La nation reconnaissante à 978 de ses fils et filles
Assemblée nationale : Le gouvernement autorisé à ratifier les conventions de financement par voie d’ordonnance
Situation nationale « Il faut que tous les Burkinabè redescendent sur terre (…) », Pascal Zaïda
Chef de file de l’opposition politique : Les résultats de l’audit organisationnel et fonctionnel passés à la loupe
Djibo : Un nouveau maire pour tresser le courage et la résilience
Gestion au ministère de la Défense : L’opposition insiste sur la nécessité de lever le secret-défense
Lutte contre l’insécurité : L’opposition politique salue l’action des Forces de défense et de sécurité
CDP : Le congrès extraordinaire du 22 septembre 2019 reconnu par le ministère de l’Administration territoriale
Drame de Hantoukoura : Le MPP invite le gouvernement à accélérer le processus de recrutement de volontaires
Burkina : Les jeunes veulent proposer un avant-projet de loi sur leur participation politique
Burkina : La NAFA condamne "les propos calomnieux et diffamatoires" de Clément Sawadogo à l’encontre de Djibrill Bassolé
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés