Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nous aurions souvent honte de nos plus belles actions si le monde vοyаit tοus lеs mοtifs qui lеs рrοduisеnt.» Duc François de La Rochefoucauld

Association des tapissiers du Burkina : Une exposition-vente de meubles pour valoriser le savoir-faire local

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • lundi 25 novembre 2019 à 16h00min
Association des tapissiers du Burkina : Une exposition-vente de meubles pour valoriser le savoir-faire local

L’Association des tapissiers du Burkina (ATB) a donné, le 23 novembre 2019, le top de départ de sa foire d’exposition-vente à l’espace VITHRO de Ouagadougou. Objectif, montrer le savoir-faire des membres de l’association au public burkinabè et créer un cadre d’échanges entre professionnels du domaine.

Faire découvrir les chefs-d’œuvre des tapissiers burkinabè, donner de la visibilité à leur activité et amener les Burkinabè à faire confiance à l’expertise nationale. Ce sont les objectifs poursuivis par l’Association des tapissiers du Burkina (ATB) à travers cette foire d’exposition-vente. Cet événement sera aussi un cadre d’échanges entre les professionnels du secteur, en vue d’améliorer les commandes de meubles sur le plan national.

Ainsi, du 23 au 30 novembre à l’espace VITHRO, les visiteurs auront l’occasion de voir différents modèles de meubles pour maison et pour véhicules, des moquettes, etc. Pour les organisateurs, il s’agit de montrer aux citoyens que les tapissiers ont un savoir-faire en matière de cuir. « Nous demandons à l’Etat, qui prône la promotion du secteur privé, d’accompagner au moins des associations qui veulent travailler (...) afin de réduire le taux de chômage des jeunes », a souhaité Amidou Kabré.

En effet, pour les tapissiers, certaines commandes des meubles à l’extérieur contribuent à fragiliser le secteur de la tapisserie au Burkina. Pourtant, les meubles des tapissiers du Burkina sont d’une qualité supérieure, selon l’association. A cette exposition-vente, les prix des meubles varient entre 300 000 et 750 000 F CFA.

Les tapissiers estiment que la valorisation des produits locaux doit concerner tous les secteurs d’activité. Ils souhaitent donc que les autorités mettent en place des mécanismes encore plus souples pour permettre aux travailleurs d’avoir des accompagnements. Ils demandent aussi à tous les Burkinabè de faire l’effort de passer à l’espace VITHRO pour constater leur savoir-faire.

L’association compte, dans les jours à venir, créer un cadre pour former les jeunes qui s’intéressent au métier. Le président de l’Association des tapissiers du Burkina, Issa Tiendrébéogo, souhaite faire de sa structure un label en matière de qualité et montrer que le savoir-faire existe aussi au Burkina.

En plus de cette exposition-vente, l’association a organisé une collecte de sang au profit du Centre national de transfusion sanguine.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Oxfam en Afrique de l’Ouest : Les 22 hommes les plus fortunés au monde possèdent plus que l’ensemble de la population féminine d’Afrique
Burkina Faso : " Il faut que les opérateurs de téléphonie améliorent la qualité du service et réduisent les coûts de la prestation", Dasmané Traoré de la Ligue des consommateurs
Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè
Jeunes commerçants et entrepreneurs du Burkina : « Nous devons apporter notre pierre à l’édification du pays »
Extension de l’IUTS aux fonctionnaires : Les syndicats des enseignants-chercheurs et des médecins disent niet
Loi de finances gestion 2020 : La Maison de l’entreprise instruit le monde des affaires à Ouagadougou
Monnaie unique de la CEDEAO : L’Eco de l’UEMOA ne sera pas celle de la CEDEAO
Finance : ICCO Coopération sensibilise six institutions de microfinance sur la gestion du risque
Salon international du coton et du textile 2020 : « La victoire qui est endogène aujourd’hui, le sera avec des produits made in Burkina », dixit le ministre Harouna Kaboré
Cour des Comptes : Des insuffisances constatées dans l’exécution du Programme de modernisation de l’administration publique en 2017
The U.S. Mission in Ouagadougou, Burkina Faso is seeking eligible and qualified applicants for the position of Travel Clerk in the General Services Section.
Vœux de nouvel an à Coris Bank : Bientôt la construction d’un immeuble à dix niveaux pour abriter le siège
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés