Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Avec de la persévérance et de l’endurance, nous pouvons obtenir tout ce que nous voulons.» Mike Tyson

15e édition de la Foire internationale du livre de Ouagadougou : « Ce fut l’une des meilleures FILO »

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • lundi 25 novembre 2019 à 16h30min
15e édition de la Foire internationale du livre de Ouagadougou : « Ce fut l’une des meilleures FILO »

La 15e édition de la Foire internationale du livre de Ouagadougou (FILO) a refermé ses dernières pages ce 24 novembre 2019. A la fin de quatre jours de marqués de panels, de rencontres d’échanges autour du livre, d’exposition- ventes d’œuvres littéraires, le bilan est satisfaisant. « C’est d’ailleurs l’une des meilleures FILO », selon les acteurs du livre.

La Foire internationale du Livre de Ouagadougou, édition 2019, a tourné sa dernière page au rythme de prestations artistiques et de distinctions des acteurs du livre. Et ce fut l’une des meilleures FILO, se réjouit Thierry Millogo, représentant des acteurs du livre. En effet, bon nombre d’exposants présents s’en tirent avec d’excellents résultats, explique-t-il, en substance.

Autour du thème, « Littérature et promotion de la paix et de la sécurité », l’édition 2019 a enregistré quelques innovations, dont la conférence inaugurale sur la responsabilité sociale de l’écrivain africain, des stands dédiés aux invités spéciaux et au genre, à travers « Mots d’elles ».

Des récompenses…

Onze œuvres littéraires, romans et nouvelles étaient en compétition pour le Grand prix du livre. « Lucia ou le bout du tunnel » d’Angéline Ky/Kantiono reçoit le prix. A travers cette œuvre, c’est un message de tolérance que l’écrivaine entend véhiculer. « Surtout aux femmes, même quand on est brimée à moins qu’on soit dos au mur, qu’on reste sereine, et qu’on apprenne à relever certains défis de nous-mêmes, parce que ce n’est pas quand tu vendras ton problème que tu auras la solution, généralement au contraire tu aggraves la situation » relate l’auteure en substance.

Angelina Ky/Kantiono, lauréate du Grand prix du livre recevant son chèque

L’œuvre a été évaluée conformément aux critères du volume, de la thématique et de la consistance de l’ouvrage, de la présentation matérielle, de la qualité de la langue. Dans l’ensemble, la présidente du Jury, l’écrivaine Bernadette Dao, note une faible appropriation de l’écriture et des techniques rédactionnelles romanesques.

Egalement, les phases finales des olympiades littéraires nationales ont dévoilé leurs lauréats. Ainsi, Marie Reine Damani du Lycée provincial Mollo Sanou de Bobo Dioulasso est championne au bout d’une épreuve de test écrit sur les œuvres littéraires burkinabè et africaines et d’épreuve orale . Ses camarades Elisabeth Sondo du lycée municipal Mollo Sanou et Abdoul Ganiou Guébré du lycée municipal Vinama Tiémouna Djibril de Bobo-Dioulasso occupent respectivement la deuxième et la troisième place.

Marie Reine Damani, championne des olympiades littéraires nationales

En attendant la prochaine biennale du livre, prévue pour 2021, les acteurs espèrent voir la signature d’une convention entre le ministère de la Culture et les acteurs du livre et une large diffusion de la loi sur le livre auprès de ces acteurs et son respect par le gouvernement.

Mariam Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés