Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’amour, c’est être toujours inquiet de l’аutrе.» Marcel Achard

Festival Zemstaaba : Le maire de l’arrondissement 11 appelle les différentes communautés à rester soudées face au terrorisme

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • dimanche 24 novembre 2019 à 08h30min
Festival Zemstaaba : Le maire de l’arrondissement 11 appelle les différentes communautés à rester soudées face au terrorisme

Du 23 au 30 novembre 2019, se tient dans l’arrondissement 11 de Ouagadougou, la 1ère édition festival Zemstaaba placé sous le thème ‘’Tolérance interreligieuse et cohésion sociale’’. Durant une semaine, plusieurs activités culturelles, festives, économiques et sociales seront menées afin d’amener les différentes communautés dudit arrondissement à faire front commun contre le terrorisme et à travailler à rétablir la paix et la confiance entre elles. La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce samedi 23 novembre sous la présidence du maire de la ville, Armand Béouindé et parrain de cette édition.

« Tolérance interreligieuse et cohésion sociale », c’est le thème retenu pour cette 1ère édition du festival Zemstaaba, organisée par la mairie de l’arrondissement 11 de Ouagadougou. Un thème jugé pertinent et bien à propos car à l’heure où les forces du mal tentent d’opposer les communautés et les religions, tout ce qui traite de la cohésion sociale est à saluer, a souligné le marie de la ville de Ouagadougou, Armand Béouindé, parrain du festival Zemstaaba.

Armand P. Béouindé, Maire de la ville de Ouagadougou

Et les différents panels qui, selon lui, seront animés à cette occasion, permettront de renforcer le vivre ensemble qui a toujours existé au sein des communautés burkinabè. Et au co-parrain, Rabi Yaméogo, d’ajouter que toute initiative qui contribue à renforcer la cohésion sociale au Burkina Faso est à encourager et à multiplier.

Rabi Yaméogo, Co-parrain du festival Zemstaaba

Le festival Zemstaaba (‘’concorde’’ en langue mooré) vise, selon le maire de l’arrondissement, Ibrahim Maré, à promouvoir les valeurs culturelles et sociétales, la santé et l’hygiène publique, l’économie locale, le transport, les loisirs, etc. « Car depuis le 1er attentat terroriste du 15 janvier 2016 à Ouagadougou, le Burkina est entré dans une spirale d’une guerre asymétrique contre un adversaire méconnu avec une équation à plusieurs inconnues. Et les spéculations vont bon train, d’un bord politique à un autre, d’une communauté ethnique ou religieuse à une autre et il y a souvent un doigt accusateur pointant x ou y », a-t-il expliqué, montrant que cela met en péril le vivre ensemble si précieux pour les Burkinabè.

Ibrahim Mare, Maire de l’arrondissment 11 de Ouagadougou

En plus de cela, poursuit-il, ces malfaiteurs cherchent à tout prix à briser la coexistence pacifique qui a longtemps existé entre chrétiens et musulmans et son arrondissement a connu lui aussi le passage de ces forces du mal, ce qui démontre qu’ils n’ont pas de nationalité ni d’ethnie encore moins de religion. C’est pourquoi, affirme-t-il, ce festival a été organisé pour d’abord ressouder ce qui doit être ressoudé et aussi donner un souffle à l’arrondissement qui est périphérique et où tous les défis se concentrent. « Et c’est à travers ce genre d’évènement que nous allons pouvoir nous asseoir ensemble », a dit le maire, qui a appelé « les uns et les autres à résister et à rétablir la paix et la cohésion sociale dans notre pays .

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
15è édition de Ciné droit libre : « Nous travaillons avec une démocratie égarée et avariée qui nous vient directement de l’Europe », Dr Boubacar Ly
Musique : Le Juvénat garçons Saint-Camille dédicace « Je t’ai choisi 3 »
Politiques culturelles au Burkina : L’association Citoyen du renouveau fait le diagnostic
11 décembre à Tenkodogo : des artistes de la région produisent un clip
Cinéma : Rencontre avec Viviane Yanogo, Soutigui du public burkinabè, édition 2019
2e édition du Carrefour gospel : Une soirée de rencontre inter-générationnelle de la musique chrétienne
15e édition de Ciné droit libre : Questionnements autour de la démocratie
Musique burkinabè : Nathanaël Minoungou veut bâtir la "Maison du possible"
1re édition des Yilsomyan Awards : Alain Gires, sacré Yilsomyan d’or
Musique : Le chanteur Oum’c présente « Bema », son troisième album
Musique burkinabè : Rapaogwende Abel signe un nouvel opus baptisé « L’homme intègre »
Musique : A la rencontre de Nourat, l’artiste qui chante « Burkina Soldats »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés