Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a des temps où l’on ne peut plus soulever un brin d’herbе sаns еn fаirе sοrtir un sеrреnt.» Marceline Desbordes-Valmore

Université virtuelle du Burkina : Une quarantaine d’enseignants formés à la production des ressources éducatives libres

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • dimanche 24 novembre 2019 à 01h11min
Université virtuelle du Burkina : Une quarantaine d’enseignants formés à la production des ressources éducatives libres

L’atelier de formation des enseignants des institutions d’enseignement supérieur du Burkina Faso à la production des Ressources éducatives libres (REL), qui a été ouvert le 19 novembre dernier, s’est achevé ce vendredi 22 novembre. Pendant quatre jours, les enseignants venus des universités publiques et privées du pays ont été formés à la production de ces REL et à leur mise à disposition. La cérémonie de clôture a été présidée par la directrice générale de l’enseignement supérieur, Bintou Sessouma.

Au total, une quarantaine d’enseignants du supérieur ont bénéficié de cette formation sur la production des Ressources éducatives libres (REL) au Burkina Faso, du 19 au 22 novembre 2019. Il s’est agi pour ces enseignants d’apprendre à produire différents types de matériel pédagogique d’enseignement et de recherche qui seront mis à la disposition du domaine public avec restriction ou sans restriction pour les apprenants, les enseignants et tous ceux qui s’intéressent à ce domaine.

Et selon le spécialiste en éducation, Koutheair Khribi, l’un des premiers objectifs de cette formation, c’est de renforcer les capacités des différents acteurs pour qu’ils puissent intégrer ces ressources éducatives libres dans leur pratique d’enseignement.

Remise symbole d’attestation aux bénéficiaires par la DG de l’enseignement supérieur (à droite), Bintou Sessouma

Cette première session, selon lui, a permis d’élaborer une trentaine de modules qui seront améliorés afin d’être mis à la disposition des universités. Et la directrice générale de l’enseignement supérieur, Bintou Sessouma, d’ajouter que cette formation organisée dans le cadre de la mise en œuvre de l’Université virtuelle au Burkina Faso va servir de tremplin pour aller vers l’atteinte de la mise à la disposition des ressources éducatives libres de qualité au profit du plus grand nombre de personnes au Burkina Faso, dans la sous-région et dans le reste du monde. Elle a invité les bénéficiaires de la formation à s’approprier cette université virtuelle, afin de satisfaire les besoins des apprenants et des enseignants à travers la mise en place des modules.

Photo de famille

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Réduction des inégalités au Burkina : L’ONG Oxfam en appelle à des engagements des gouvernants
Accès à l’eau potable : La commune de Béré bénéficie de 28 forages en une année
Maladie du coronavirus : « Aucun cas n’a été notifié au Burkina », selon le ministère de la Santé
Projet RESIANE : Une table ronde pour partager les approches réussies
Bobo-Dioulasso : La Douane détruit 5 tonnes de cannabis et 3,8 tonnes de produits médicamenteux prohibés
Région de l’Est : L’amélioration du climat des affaires au cœur des préoccupations
2e CASEM de l’année 2019 du ministère de la Santé : Le bilan des activités 2019 et les priorités 2020 à l’ordre du jour
Beauté : L’épilation à base d’aloé Véra, une astuce efficace
Racket sur l’axe Niamey-Ouagadougou : L’argent d’abord, la sécurité on verra !
Burkina : « 2020 commence comme s’est achevée 2019 », regrette le syndicat des éducateurs de base
Ouagadougou : La Police écourte le plan de Kiemtoré Lassina, auteur d’un détournement d’une escorte de fonds
Burkina : Le ministère du commerce met en garde contre les pratiques de prix illicites sur le gaz butane
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés