Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme» Winston Churchill

Orphelins et enfants vivant avec un handicap : « Je me prive pour aider », le combat d’Aline Ouédraogo/Napon,

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • dimanche 24 novembre 2019 à 01h05min
Orphelins et enfants vivant avec un  handicap : « Je me prive pour aider », le combat d’Aline Ouédraogo/Napon,

Le 22 novembre 2019, à Ouagadougou, l’Association internationale Tronc de l’orphelin, au cours d’une cérémonie de lancement de ses activités, a démarré une campagne de solidarité en faveur des orphelins et enfants vivant avec un handicap. L’initiative « Je me prive pour AIDER », consiste à faire des dons en nature et en espèces en faveur des enfants, afin qu’ils puissent vivre dignement et atteignent leur plein potentiel.

L’association internationale Tronc de l’orphelin (AITO) a procédé au lancement de ses activités et de la campagne je me prive pour AIDER", à Ouagadougou. Placée sous la présidence d’Estelle Floriane Bougma/ Kaboré , cette cérémonie s’est tenue en présence d’Aline Ouédraogo/Napon, présidente du Conseil d’administration de l’AITO, de plusieurs dizaines d’orphelins et d’enfants vivant avec un handicap et des partenaires réunis pour la circonstance.

L’objectif de cette cérémonie est d’appeler à la solidarité générale, par des contributions et dons divers en faveur des enfants, afin qu’ils « puissent vivre dignement et atteignent leur plein potentiel », selon les propos d’Aline Ouédraogo/Napon. Dans son intervention, Aline Ouédraogo/Napon a indiqué que plusieurs dizaines d’enfants sont aux bons soins de son association.

Toutefois, l’association ambitionne d’améliorer le quotidien des enfants à travers la création de centres d’accueil et de vie, d’écoles, de centres de santé, la création d’entreprises dans le futur. Ces projets s’ajouteront aux activités quotidiennes telles que la prise en charge, l’accompagnement, la motivation, les repas, la scolarisation d’un nombre limité d’enfants.

Une initiative qui a ému les participants. La présidente de la cérémonie, Floriane Bougma /Kaboré, a encouragé l’initiative par sa présence en ses termes : « Je suis venue soutenir cette initiative parce je suis une femme et en ce monde, il y a plusieurs orphelins qui ont besoin de notre aide ». Touchée par la noblesse des actions, elle a appelé les bonnes volontés à agir en faveur des enfants vulnérables.
Entre autres, Aline Ouedraogo/Napon a expliqué que son association vise une coordination de plusieurs autres associations, afin de répondre en masse au besoin de plusieurs orphelins.

Mais pour l’heure déplore-t-elle, son association fait « face à un déficit de moyens ». C’est ainsi qu’elle a lancé un appel en faveur des enfants. « Il faut que l’opinion nationale soit mobilisée et que la solidarité soit, afin que les enfants grandissent dans de bonnes conditions », martèle Aline Ouédraogo/Napon.

Edouard K. Samboé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Cultures fruitières face au changement climatique au Burkina : « Si dans dix ans rien n’est fait, on court vers la catastrophe », avertit Dr Souleymane Nacro
LONAB : Les gagnants du jeu concours spécial fin d’année reçoivent leurs lots
Commémoration de la Journée internationale de la femme : Le motif du pagne retenu dévoilé au public
Droits de l’enfant en contexte d’urgence au Burkina : Les journalistes outillés
Décès de l’abbé Rodrigue Sanon : Le président Kaboré présente ses condoléances
Décès de l’abbé Rodrigue Sanon : Le Premier ministre Christophe Dabiré exprime sa compassion
Réconciliation nationale : « Ne pas profiter de sa position de force pour vouloir effacer certaines choses, car tôt ou tard, ça va vous rattraper », prévient Issiaka Ouédraogo du CISAG
Enseignement supérieur et recherche : La Banque mondiale mobilise plus de 11 milliards de FCFA pour améliorer les performances des universités et grandes écoles
Décès de l’abbé Rodrigue Sanon : L’évêque de Banfora invite à prier pour son repos
Lutte contre le paludisme : Les OSC appelées à s’engager
Diocèse de Banfora : L’abbé Rodrigue Sanon retrouvé mort
Église catholique du Burkina : Le cardinal Philippe Ouédraogo présente le « Document de Kampala »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés