Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’amour, c’est être toujours inquiet de l’аutrе.» Marcel Achard

Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • • vendredi 22 novembre 2019 à 14h00min
Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

Selon la note ci-après du directeur de International school of Ouagadougou, l’ambassade des Etats-Unis à Ouagadougou procédera au rapatriement des élèves inscrits dans son école "par prudence", au regard de la situation sécuritaire.

Vos commentaires

  • Le 22 novembre à 00:46, par DF En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

    Okay ! Message reçu 5/5. Les corps de la paix sont partis, les petits américains sont entrain de partir et certains certains parents repartiront avec leurs enfants. D’ici la, c’est le personnel américain de l’ambassade" qu’il vont réduire. C’est normal, je les comprends, chacun protège ses intérêts. Le Burkina n’est pas leur "chez eux". D’autres ont décidé de colorié notre pays en rouge, orange tandis que chez eux, tout est noir ! Nous les Burkinabés, nous avons intérêt à nous unir pour lutter contre les forces du mal car nous n’avons pas ou aller. Nous devrons vaille que vaille préserver notre héritage, le Burkina Faso.
    Lord our eyes are upon you and you will deliver us. For sure great things will come in this country. We stay firm. That’s now that People around the World will see what GOD will do in this country. Tu nous délivré en 2014, en 2015 et tu le feras encore car Tu es l’Alpha et l’Oméga, tu achèves toujours ce que tu commences.
    "Les échecs, les succès, la sueur et le sang ont fortifié notre peuple courageux et fertilisé sa lutte héroïque vers l’horizon du Bonheur". C’est maintenant que l’histoire de ce pays va s’inscrire dans les annales du monde !
    Burkina Faso will not bow down in front of anybody, any power except GOD, the one who loved us so much !

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 04:24, par Zimm En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

    À tout le monde d’être prudent , face à un tel rapatriement, dommage.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 08:26, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

    - Vous savez ? Quand les USA agissent de la sorte c’est inquiétant pour moi et devrait l’être pour tous les burkinabè. C’est un indice voire un indicateur pour montrer que la situation deviendra certainement difficile.

    Ils ont commencé par faire partir les Peace Corps jusqu’à fermer leur bureau à Ouagadougou. Et juste après la situation sécuritaire s’est fortement dégradée. Aujourd’hui ce sont leurs enfants qu’ils font partir.

    Burkinabè, préparons-nous au pire au cas où ! Ne gaspillons pas, économisons nos vivres et ravitaillons-nous car on ne sait jamais. Et n’oublions pas d’aiguiser nos coutelas ou de dépoussiérer nos vieux fusils à poudre ’’Bougoudandouille’’ ou ’’Bougre d’andouille’’ au cas où il va falloir s’en servir si les terroristes nous trouvent jusque chez nous. Bonne chance à nous tous.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 08:30, par Le Pacifiste En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

    C’est dommage que l’on en arrive là. esperons que cette note restera à sa simple expression et que tout rentrera dans l’ordre. Ce qui est sur Burkina Faso vit et vivra incha Alah.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 08:33, par Mogo En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

    Voilà qui est bien clair. Les USA tirent à mots couverts sur la sonnette d’alarme. Lisez entre les lignes.... préoccupations à long terme..... Comprendra qui veut comprendre. Au lieu de s’unir pour faire face à l’ennemi, nos politiciens (majorité et opposition) aux longs tubes digestifs, ne pensent qu’à leur panse et à leurs intérêts égoïstes. Peuple du Faso !!! Mobilisons-nous car l’heure est très très grave.

    Répondre à ce message

    • Le 22 novembre à 13:36, par Bouche Bée En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

      @Mogo, Il s’agit non seulement des politiciens comme tu le dis si bien, mais ils y’a aussi les travailleurs égoistes toute tendance confondue qui osent faire des gréves par ci, par là et qui montrent jsqu’a quelle point nous sommes inconscients et ignorant de la situation qui prevaut. hacun continue de faire son petit business comme si de rien n’etait et que les FDS a eux seulent feront le boulot avec le G5. Pire ; que c’est le probleme de RMCK. Imaginez en occident ou aux USA des gens entrain de faire grève en temps de guerre ? Quand meme. Meme si vous n’aimez pas le rigime en place ne voyez vous pas que le pays va disparaitre ? Quand ces salaud vont qui sont déjà positioné a Ouaga vont entrer en action, c’est là que vous comprendrez. Mais en ce moemnt ce sera trop tard pour s’organiser. Peut etre fuire en CI ou au Ghana.

      Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 08:42, par pataamleukré En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

    Il n’y a havre de paix nul part dans ce monde de "merde",
    travaillons a rendre celui-ci moins merdique ,c’est la seule précaution qui vaille.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 09:00, par x+y (y-x) En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

    Ah là ! c’est plus que sérieux la situation actuelle. Ces gens là ne font rien pour rien , c’est qu’il y a quelque chose de lourd qui se consent. Il y a eu le rapatriement des volontaires maintenant ....
    Qu’on en médite sérieusement mais comme c’est la haine qui nous anime, allons seulement seulement et toujours seulement, ...

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 09:06, par La Gazelle En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

    Hum ça commence : Protège nos enfants seigneurs !!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 09:56, par Hospitalité En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

    ah bon ? Les EXPERTS EN RENSEIGNEMENT s’en vont. qu’ont-ils appris ? pourquoi parlent -ils d’incertitude à long terme ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 09:59, par Boss En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

    A nous de nous unir et de le rester pour vaincre l’ennemi.
    Les autres font ce qu’ils ont à faire, à nous aussi de faire ce que nous avons à faire pour la préservation du territoire et de nos vies.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 10:10, par toto En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

    Je serai curieux de connaitre le sort des écoles américaines au Niger et au Mali avant de me prononcer sur cette decision. Apres tout, ils ont le droit de faire partir leurs enfants d’un pays qui n’est pas le leur.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 11:01, par Burkindi En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

    Ceci n’est pas un bon indicateur.
    Est ce que nous devons comprendre que les jours à venir seront plus difficiles ?
    Dieu reste Maître de toute circonstance, qu’IL veille sur nous et nos enfants.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 11:15, par SOME En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

    Les gens font semblant d’etre surpris par cela... de toute facon l’histoire nous enseigne beaucoup mais nous restons sourds a ne pas vouloir voir la realité. Les occidentaux ont toujours agi ainsi : et ils reviendrons nous chanter qu’on est amis. Mon ami me fuit quand j’ai des difficultés et ensuite on redevient amis quand je m’en sors ! et meme si je "decouvre" que cet ami n ;etait pas aussi "ami" que ca ! C’est normal quoi !!!
    SOME

    Répondre à ce message

    • Le 22 novembre à 16:16, par Paul En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

      Drole de raisonnement. Quand un ami inconscient, incapable, inapte laisse sa case devenir une poudriere prete a sauter a tout moment, suis-je oblige de me laisser sauter avec lui pour prouver quel ami fidele je suis ? Ceci est surprenant pour le cheerleader de Zida que vous etes. Vous qui passez le temps a nous chanter les louanges de ce deserteur en temps de paix et a justifier le bien-fonde de sa fuite. Quand un soi-disant patriote, auto-grade abandonne son pays en temps de paix, vous trouvez normal qu’il protege sa peau. Mais quand un partenaire etranger se retire d’une zone jugee dangereuse pour lui, egalement pour sauver sa peau, vous en trouvez a en redire et assumez la trahison. Vos interventions ont toujours ete peremptoires, a la limite de l’invective et de la suffisance. On connait les Birifors, Lobis et Dagaris tres rationnels, tres reflechis, cartesiens... Un vrai du Sud Ouest ne supporterait pas Zida. Vous etes un autre type de Dagari ou Birifor. Sans doute un genre hybride, pas du tout authentique.

      Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 11:24, par Moussa NYANTUDRE En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

    Chers frères et sœurs, je demeure convaincu que tous les problèmes que le monde vit de nos jours prennent leur source dans la surpopulation mondiale qui exacerbe la lutte pour l’accès aux ressources et les crises identitaires, racistes et xénophobes. Plus que jamais, l’homme est devenu un loup (pour ne pas dire un tigre affamé et de surcroît enragé !) pour l’homme. Si et seulement si l’humanité pouvait prendre conscience de cela, que chacun doit se remettre constamment en cause et non indexer chaque fois l’autre : si je n’ai pas ce que je veux, c’est à cause de l’autre ! si je ne suis pas heureux, c’est à cause de l’autre !
    Réveillez-vous, pauvres humains dont le Créateur a pourtant dotés d’un cerveau hyper-évolué ! Réveillez-vous chers frères et sœurs ! Personne aussi puissant ou intelligent soit-il ne s’en sortira tout seul !
    May the Lord bless all us !

    Répondre à ce message

    • Le 22 novembre à 14:50, par Kinkester En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

      Mon cher Moussa. Je partage tout à fait ton point de vue. Si j’avais un pouvoir divin je ferais en sorte qu’aucune femme ne puisse mettre au monde plus de 2 enfants au moins pendant 50 ans pour rééquilibrer tout ça. Il y a une trentaine d’années on partait à l’école primaire dans des classe flambant neuves et avec des effectifs raisonnables. Il y avait de la place pour tout le monde. Mais aujourd’hui le nombre d’enfants à scolariser est tellement énorme que l’état à de plus en plus de mal à leur offrir des salles de classe dignes de ce nom. Et le nombre de jeunes sans emplois est de plus en plus croissant. Une véritable bombe à retardement. Si on y prendre garde, la surpopulation dans ce pays va nous revenir en pleine gueule comme un boomerang

      Répondre à ce message

      • Le 25 novembre à 14:01, par jan jan En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

        @Kinkester, vous vous trompez dans votre raisonnement, vous pensez qu’avant au Burkina et ailleurs les gens n’accouchaient pas beaucoup ?? Faux, la majorité des hommes étaient polygames, les femmes accouchaient tous les 2 ans , voir tous les ans. Sauf que la mortalité des enfants était élevé et dans beaucoup de famille, les enfants étaient utilisés pour les travaux champêtres et autres travaux. C’est parce que la situation sanitaire c’est beaucoup améliorée, et que beaucoup ont compris la nécessité d’envoyer leurs enfants à l’école que l’on se retrouve dans la situation que vous décrivez plus haut.

        Répondre à ce message

    • Le 22 novembre à 18:21, par Marie En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

      @#Moussa NYANTUDRE
      Amen ! a ce que vous ecrivez. J’ai rarement lu une contribution aussi pertinente sur cette plateforme. Mr. Macron a evoque il y a peu la necessite pour l’Afique de contenir le taux de natalite. Les uns et les autres ont crie haro sur le baudet, denoncant a gorge deployee une certaine forme de neo-imperialisme.
      Comment un seul homme avec 3 ou 4 femmes peut-il faire 20 a 30 enfants en ce XXIeme siecle. Ce n’est pas seulement de l’inconscience, c’est un crime contre l’humanite. Autrefois, la nombreuse progeniture etait consideree comme une fortune parce qu’elle etait une main d’oeuvre. En son temps on ne parlait pas de loyer mensuel, de frais de scolarite, de fournitures scolaires, de frais medicaux. Il n’y avait pas de chomage de masse. Ces temps sont revolus. Aujourd’hui, les parents doivent faire face a toutes ces equations. C’est ainsi que la misere prospere dans nos villes et hameaux. On a les larmes aux yeux quand on voit les conditions dans lesquelles vivent certains etudiants a Ouagadougou ; incapables d’avoir un velo pour se rendre aux cours, et incapables de reussir un concours quand il y a 5000 places pour des millions de candidats dans un contexte de corruption generalisee. Car sur les 5000 places, beaucoup sont deja vendues. Le fils du pauvre a du arriver en tete, il n’est pas certain qu’il soit retenu. De plus en plus de jeunes tournent les yeux vers l’Occident et tentent le tout pour le tout. Comme si l’Occident avait devoir de nous sauver de notre propre naufrage.

      Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 11:25, par WARA En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

    Pour un BURKINA FASO debout chaque Burkinabè compte chers compatriote tenons bon.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 11:33, par Lejuré En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

    Au moins qu’il nous permette d’utiliser les locaux pour abriter nos déplacés ou pour ouvrir des classes aux élèves des écoles fermées du fait des attaques terroristes.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 11:46, par ô pays mon beau peuple En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

    Je ne suis jamais allé aux USA mais les tueries de masse de dans les universités et lycées sont presque quotidiens. Qu’ils rapatrient leurs enfants pour les scolariser là bas ça risque d’être " fuir le caca pour rentrer dans l’anus". Au moins ces actions ont le mérite de réveiller ceux qui continuent de sous estimer le danger qui guette notre chère Patrie. Mais c’est maintenant que le monde va découvrir le burkinabé. Dieu est avec les justes et endurants.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 11:47, par SAVVADOGO Edouard En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

    Le zèle révolutionnaire de certains Burkinabè m’inquiète au plus au sommet. Je me demande quelle alchimie est-on entrain de concocter avec l’idéal sankariste et le néolibéralisme criard qui se vit dans le pays. Avons-nous atteint le stade suprême de l’exacerbation de nos contradictions ? Une seule chose m’inquiète ; c’est le revirement brutal d’une certaine classe politique pour des valeurs qu’elle fustigeait à l’instant. Comme je n’ai pas cru à "la patrie ou la mort" de Zida, je crois non plus à leur regain révolutionnaire brutal.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 12:36, par kayalais En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

    Nous on va faire comment. ??? on a pas d’autres pays

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 12:37, par TEENG BIIGA En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

    Je ne comprends pourquoi les gens polémiques sur ça ,s’ils veulent rapatriés leurs compatriotes qu’ils le fassent ,nous c’est chez nous ,quoiqu’il se fera on n’est là burkinabé pour protéger chez nous et bouter le terrorisme loin du Burkina. Jamais ils nous vaincrons .On protègera le Burkina au prix de notre vie, on n’est en éveil et on dis non au néoconialisme et à la politique occidentale ,aux Valets locaux de l’impérialisme . Vive le Burkina à jamais et pour toujours.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 14:42, par tomy-tozy En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

    Chers compatriotes,
    Tranquillos. Nous sommes dans une savane et on se connaît tous. Est-ce que vous savez de quoi les américains ont peur ? Les burkinabés dignes se préparent et sont déjà prêts. Je vous invite a revisiter l’histoire du pays. Personne et rien, je dis bien personne et rien, n’effraient le BURKINABE. Les terroristes et leurs allies locaux entendront de nos nouvelles. Ils brûlent le Burkina, le Niger, le Mali et autres pays voisins. Ou pensent-ils y aller en cas de cas. Pour le BURKINABE un non est un non et oui est un oui. Le BURKINABE de nature est un homme de dialogue. Au delà, ..........

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 15:40, par Wendso Ouedraogo En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

    Vous avez dèjà tout dit. Quelque chose de grave se trame à l’horizon di ces gens rapatrient leurs nationaux. Mais le Dieu d’Israël reconnaït notre nation:celui des hommes intègres. Alertez donc toute la population à se tenir sur leur garde. Après la pluie, le beau temps reviendra sur le Burkina sans contexte. Soutient total aux autorités

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 15:50, par Wendso Ouedraogo En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

    Vous avez dèjà tout dit. Quelque chose de grave se trame à l’horizon si ces gens rapatrient leurs nationaux. Mais le Dieu d’Israël reconnaït notre nation : celui des hommes intègres. Alertez donc toute la population à se tenir sur sa garde. Après la pluie, le beau temps reviendra sur le Burkina sans contexte. Soutient total aux autorités.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 16:15, par KLADJOU En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

    Pour moi ceci est et doit resté un non évènement mis à part quelques compatriotes qui perdrons leur gagne-pain à qui j’ai une pensée. Ils n’ont qu’à d’ailleurs tous partir y compris l’ambassadeur lui-même. Les américains ne sont pas là par charité au Burkina ni pour nos beaux yeux.
    Kindly go aways asap, and don’t worry for us. Living in America of Trump nowadays is more dangerous than living in Burkina . Looking forward to meeting you elswhere in the world.
    Kind regards

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 16:17, par Bebeto En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

    L’INSÉCURITÉ ET LA MORT SONT PARTOUT ET SOUVENT DE FAÇON INATTENDUE
    Chaque jour que Dieu fait, aux USA, des américains tirent sur d’autres américains, dans la rue, dans les écoles, dans les restaurants et café , ...etc. Chaque année aux USA, plus de 10 000 personnes sont tuées par la violence due aux armes à feu. C’est bel et bien un problème sécuritaire ou une manifestation d’amour ? Dans un pays comme les USA, on vend des armes a feu comme du pain partout, sans aucun contrôle ; donc â tout moment quelqu’un peut ouvrir le feu sur un innocent, comme la presse en parle tous les jours. Ça ce n’est pas de l’insécurité ????
    Mais c’est quoi ???
    Dans un pays comme les USA ou plus plus de 100 millions d’armes à feu circulent entre les mains des civils, la vie de chacun est suspendue dur un file de rasoire. Si ce n’est pas de l’insécurité, c’est quoi ???
    La langue de Molière est très riche, situez moi SVP !!! On ne finit jamais d’apprendre. Il y a quelques années un Burkinabè a été abattu suite a des violences aux USA. Certainement c’était un signe de profond amour !!! N’est-ce pas ?
    La preuve la plus caractéristique qu’il y a l’insécurité aux USA, c’est l’attentat du 11 septembre 2001, le plus gros attentat de toute l’histoire de l’humanité, bilan, plus de 3000 morts. A chacun d’en juger !!! Mais on mettra dans nos petites têtes de bons nègres que ce n’est pas de l’insécurité.
    Qu’ils s’en aillent !!! D’ailleurs qui force qui à rester au BF, la terre de nos ancêtres ? Le BF est une terre libre, chaque ami vient quand il veut et repart quand il veut. C’est nous qui allons défendre le BF, et Papi Me PACERE nous a montré la voie. A ces Américains, nous leur souhaitons, bonne chance et longue vie a chacun.
    La mort est partout, celui qui connaît un lieu ou la mort n’existe pas qu’il nous le dise. Ce sera un embouteillage mondial en ces lieux.
    Vaille que vaille, le BF vaincra les forces du mal à l’image des Soviétiques qui ont vaincu la puissante Armée Nazi ou à l’image du peuple Algérien qui a vaincu seul le terrorisme. Plus que jamais, nous ne devons compter que sur nous mêmes, peu importe la nature de la menace ou sa gravité.
    SOYONS FIERS ET DIGNES D’ÊTRE BURKINABÈ A L’IMAGE DE THOMAS SANKARA, DE PHILIPE ZINDA, OUEZZIN COULIBALY, NORBERT ZONGO, NAZI BONI, PRINCESSE YENNEGA, REINE GUIMBI OUATTARA, DIABA LOMPO, YENDABRI, JOSEPH KI ZERBO, NABA OUBRI, TIÉBA OUATTARA, LE LARLÉ NABA ABGA, Me PACÉRÉ ... etc.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 16:26, par Milo En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

    En temps normal cet indicateur n’est pas bon. Mais ce qui m’étonne ce sont les attitudes des partis du CFOB (Chef de fil de l’opposition burkinabè) et ceux de l’APMP (Alliance des partis de la majorité présidentielle). Toujours dans des conférences de presse afin de se lancer des accusations parfois fantaisistes. Nos ancêtres nous vous prions de venir nous aider à se départir de cette génération de politicien.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 23:31, par B En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

    C’est Dieu qui est fort, souhaitons que nos FDS arrivent à sécuriser notre beau pays

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre à 09:06, par Burkimbila Optimiste En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

    Cette mesure fait penser que la capitale qui est dans l’œil du cyclone. Les services de renseignements maliens ont appréhendé deux présumés terroristes de Ansarul Islam aux abords du grand marché de Bamako ce fait renforce les inquiétudes car généralement ces forces du mal très souvent attaquent le Mali et ensuite nous ou encore le Burkina puis le Mali. Que Dieu bénisse le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre à 09:35, par Damis En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

    Ce comportement cache des intentions dans le pays des hommes intègres que nous devrons chercher à découvrir.
    Soit des complots de coups d’état sont au stade de mûrissement, soit les forces du mal ont décidé de passer à l’étape supérieure avec un apport très puissant aux bandits armés qu’on surnomme "terroristes". Et tout cela dans le but d’implanter définitivement le chaos au Burkina.
    Mais une chose est sûre : le Burkina Faso ne sombrera pas. Les forces du mal ne triompheront pas car nous défendrons notre dignité à tout prix. Nous n’abdiquerons jamais. Dieu Tout Puissant est aux commandes. Il nous viendra toujours en aide comme Il l’a déjà fait pour l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre ainsi que la résistance au putsch manqué.
    A bas les comploteurs !
    A bas les forces du mal !
    A bas les faux amis !
    Vive Burkina livre à jamais !
    La patrie ou la victoire, nous vaincrons certainement !

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre à 21:31, par SOME En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

    J’ai, dans un premier temps, pensé ne pas te repondre mais a voir les inepties que tu as deblateré, je me dois de faire œuvre utile. Oui ! je suis un cheerleader de zida (je reprends ton terme sans savoir trop ce que ce terme recouvre vraiment !).

    Soutenir zida cela tu peux en etre sur et certain, je le fais et tant qu’il sera dans sa ligne je le ferai. J’affirme (meme si cela t’enerve) que dans notre situation actuelle, zida reste celui qui peut nous sortir quelque peu de la merde. Roch pouvait le faire mais il devait adopter une certaine posture courageuse ; mais malheureusement il s’est montré incapable avec la strategie inappropriée adoptée. Une fois que l’adversaire l’a infiltré jusqu’à la moelle, il tente maintenant de reprendre la main, tout en restant dans une demarche de peur inexplicable. Meme si la situation est complexe…

    Je ne dirai pas que tu n’as pas lu en profondeur mon intervention, mais plutôt par enervement et agacement et surtout de mauvaise foi. Lis les interventions des uns et des autres et tu t’edifieras (si tu es de bonne foi evidemment !). « Quand un ami inconscient, incapable, inapte laisse sa case devenir une poudriere prete a sauter a tout moment, suis-je oblige de me laisser sauter avec lui pour prouver quel ami fidele je suis ? » là je comprends que tu n’as rien compris a cette situation que traverse l’afrique en general et le Burkina en particulier. Que tu n’as rien compris l’étape actuelle ou se trouve le monde et la transformation totale du monde qui est en cours, et en cela le role de l’afrique.

    « On connait les Birifors, Lobis et Dagaris tres rationnels, tres reflechis, cartesiens... Un vrai du Sud Ouest ne supporterait pas Zida ». Hm ! que dire ? Drole de commentaires qui meriteraient un long developpement pour te demonter. Mais je prefere ne pas faire de commentaire car tu trouveras que je suis extremiste meme … ou tout ce que tu veux. Ton jugement sur ma personne et mes positions, c’est ton droit, mais sache que ca me laisse froid de marbre ! Non que je fuis ces adjectifs dont tu m’affubles, mais que je les assume entierement. Je n’attends certainement pas de toi quelque reconnaissance en ce domaine. Psst ! le gars ! je t’informe que le terme dagari n’existe pas et ne fait reference a rien du tout. Les dagaras existent, les dagaris ca n’existe pas !

    SOME, un vrai dagara, (je ne sais pas ce qu’est un dagara authentique ou un dagara hybride).

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre à 09:59, par Ka En réponse à : Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel

    Mon ami SOME : As-tu vraiment le temps pour répondre à des personnes qui n’ont pas vécu le soulèvement populaire, ou les actions courageuses des acteurs de la transition à commencer par son excellence Michel Kafando et ses deux lieutenants I. Zida et A. Barry qui ont planté les racines de l’alternance politique qui pousse péniblement mais pouce ?

    La transition avec le président Michel Kafando et son équipe n’avait pas eu assez de temps devant elle : Malgré le peu de temps, cette équipe a fait un travail de titan qui n’a pas été repris par le président Roch Kaboré et son équipe. La transition avec I. Zida et A. Barry nous a permis des élections transparentes et apaisées, arrêter les assassins de nos enfants, si cela n’avait pas été fait sous la transition et son équipe, rien ne prouve que cela sera fait avec les RSS.

    Ce que le peuple demandait a Roch Kaboré et son équipe, c’était de garder I. Zida et A. Barry, et de corriger les imperfections de l’équipe de la transition faites à la hâte, car leur temps de gouvernance était très court. Aujourd’hui ceux comme Paul qui n’ont plus des miettes à mettre dans leur gosier large, en veulent a son excellence Michel Kafando et ses deux lieutenants I. Zida et A. Barry qui, malgré la tempête, ont planté l’alternance politique voulu par le peuple et sa jeunesse le 31 Octobre 2014.

    Aujourd’hui, aimé Zida ou ne pas l’aimer est égale, car l’homme s’est démarqué le premier le 31 Octobre 2014 à la place de la révolution devant son peuple en disant ‘’’’’’’’’’’Que rien ne sera plus comme Avant :’’’’’’’’’’ Si au départ de la prise du pouvoir de Roch Kaboré, le baobab et l’stratège le baobab en politique n’était pas là et meneur de tout, I. Zida et A. Barry avaient leur place parmi ceux qui tiennent le volant des affaires de l’état de nos jours.

    Malheureusement le mal a été fait, et Roch ne peut plus retourner en arrière au nom de celui que le peuple appelait un baobab en politique et qui était président du parti au pouvoir. La preuve que Roch Kaboré pour protéger le héros de la transition et de la jeunesse Burkinabé, l’avait nommé ambassadeur aux Etats Unis qui n’était l’avis du baobab en politique.

    Sans parti pris, et qui ne regarde que moi, Paul, I. Zida a contribué sans réserve au démarrage de l’alternance politique voulu par le peuple Burkinabé dont nous vivons aujourd’hui, et mérite malgré ses erreurs comme peut commettre toi et moi, de revenir encore pour contribuer à arroser les racines de l’alternance politique afin de faire avancer le pays que nous aimons.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
G5 Sahel : Sommet extraordinaire des chefs d’Etat ce dimanche à Niamey
Électrification rurale : Le Japon soutient la commune de Tanghin-Dassouri
Opération BARKHANE : Point de situation du 06 au 13 décembre 2019
Sommet extraordinaire à Pau : le président du Faso officiellement invité
France/G5 Sahel : Le sommet de Pau reporté à début 2020
Invitation du G5 Sahel à Pau : « La forme et le contenu ont manqué de tact », confie Roch Kaboré
FAO : Le Burkina Faso, pays pilote de l’initiative Hand in hand
Invitation du président Macron à Pau : Une « occasion de parler franchement sur les différentes questions », selon le président du Faso
Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel
Réseau inter-agences en matière de recouvrement des avoirs pour l’Afrique de l’Ouest : Les points focaux tiennent leur 6e Assemblée générale à Ouagadougou
Renforcement de la cohésion sociale dans la commune de Dori : La France injecte plus de 500 millions de F CFA
Coopération : « La Russie est de retour sur le continent africain », Vladimir Baykov, ambassadeur de Russie au Burkina Faso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés