Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans chaque être humain une force intérieure qui, une fois libérée, peut faire de chaque vision, rêve ou désir, une réalité» Anthony Robbins

Semaine du numérique : L’Agence belge de développement présente ses services à Bobo-Dioulasso

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • jeudi 21 novembre 2019 à 16h00min
Semaine du numérique : L’Agence belge de développement présente ses services à Bobo-Dioulasso

Dans le cadre de la 15e édition de la Semaine du numérique qui a lieu à Bobo-Dioulasso, du 19 au 23 novembre 2019, l’Agence belge de développement (Enabel) a organisé une soirée networking en vue de faciliter les échanges entre jeunes et professionnels du domaine du digital. L’occasion a été mise à profit pour présenter le programme Enabel pour le développement économique de la région du Centre-Est. La cérémonie de présentation et d’échanges s’est tenue dans la soirée du mercredi 20 novembre 2019, à la Maison de la culture Monseigneur Anselme Titiama Sanon.

La soirée Networking a mobilisé des jeunes porteurs de projets innovants dans le domaine du digital, des professionnels du domaine, des acteurs des représentants de l’administration publique, des représentants d’organismes de développement, des incubateurs ainsi que des citoyens ordinaires curieux d’en apprendre davantage.

Enabel est l’organe d’exécution et de coordination de la politique belge de développement. Elle met en œuvre plusieurs projets de coopération gouvernementale au Burkina Faso, dont un portefeuille d’une valeur d’environ 30 milliards de FCFA. Le lancement officiel a eu lieu en juin dernier à Tenkodogo pour une période de 5 ans. Ce portefeuille vise à contribuer au développement économique et social inclusif et durable de la région du Centre-Est avec comme principales cibles les jeunes et les femmes à travers l’appui à l’entrepreneuriat, au renforcement des capacités en passant par la santé et les droits sexuels et reproductifs et la police de proximité.

Les participants

A l’occasion de cette 15e édition de la Semaine du numérique, Enabel est présente à Bobo-Dioulasso, afin de présenter son programme, ses missions et objectifs à la population, et précisément aux acteurs qui œuvrent dans le secteur du numérique. « Nous sommes présents à Bobo-Dioulasso dans la cadre de la Semaine du numérique, parce que nous avons une vision qui met l’accent sur la digitalisation pour le développement. Et cette semaine draine beaucoup d’acteurs, d’experts et des initiatives dans ce domaine. Donc nous sommes là également pour, peut-être, détecter des idées intéressantes, afin de les valoriser dans la région du Centre-Est auprès de nos cibles, notamment les jeunes », a laissé entendre Judith Somda. Ainsi, la volonté de Enabel est de valoriser le digital afin de faciliter les processus de production, l’accès à l’information et à aux connaissances, l’ouverture au monde des bénéficiaires pour le développement de la région du Centre-Est.

Judith Somda

Le digital au service du développement

L’Agence belge de développement est convaincue que le digital joue un grand rôle dans le développement économique et social d’un pays. Sébastien Otte d’Enabel a ainsi souligné l’importance du numérique qui, selon lui, peut être utilisé dans plusieurs secteurs. D’où l’implication et l’engagement de Enabel pour la valorisation de ce secteur, pour le développement du Burkina Faso et particulièrement de la région du Centre-Est.

Sebastien Otte

En effet, les technologies numériques constituent l’innovation majeure de ces dernières décennies et le principal vecteur de la nouvelle révolution dans les pays développés. Ces technologies ont radicalement transformé les modes de vie, les façons de produire, les rapports au temps et à l’espace, et l’environnement culturel.

Dans l’exécution du programme, l’agence Enabel travaille avec deux types d’acteurs, notamment les acteurs du public (les directions régionales) et ceux du privé dont les OSC, les ONG locales ou internationales qui interviennent dans la région. Les procédures de financement se font soit par appel à projets, soit par marché public des appels d’offres en fonction des résultats attendus.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Cybercriminalité : Partage d’outils entre la CIL et le ministère de la sécurité pour la gestion des plaintes
Economie numérique : La Poste Burkina Faso s’implante à Tiébélé
Economie numérique : « Mondjossi », la plateforme pour rapprocher les artisans de leurs clients
Offre de formation continue : Certificat en communication digitale
TECNO MOBILE : Comparatif Tecno Spark 5 & Spark 5 Air
Robotique et programmation : 45 jeunes filles reçoivent une formation à Ouagadougou
Médias : « Le fact-checking s’impose comme un genre journalistique à part entière », selon Donation Kangah, formateur au programme Vérifox
Couverture des manifestations : L’UNESCO plaide pour la protection des journalistes
Campagne nationale « plus fort avec le lait maternel uniquement : Des journalistes outillés pour une mise en œuvre réussie
Nouvelles Technologies : Vingt personnes handicapées visuelles bénéficient d’une formation en informatique adaptée à Bobo-Dioulasso
Numérique : Le Fonds d’équipement des Nations unies (UNCDF) encourage l’inclusion digitale
Société : Quand la tontine s’organise sur les réseaux sociaux
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés