Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le génie est fait de un pour cent d’inspiration et de quatrе-vingt-dix-nеuf рοur сеnt dе trаnsрirаtiοn.» Thomas Alva Edison

La Poste Burkina Faso : Une croissance générale de 4% enregistrée ces cinq dernières années

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mardi 19 novembre 2019 à 22h26min
La Poste Burkina Faso : Une croissance générale de 4% enregistrée ces cinq dernières années

Le directeur général de La Poste Burkina Faso, Issa Coulibaly, et son équipe, ont animé, ce mardi 19 novembre 2019 à Ouagadougou, une conférence de presse pour annoncer la tenue de la Semaine nationale du numérique, qui a lieu du 19 au 23 de ce mois à Bobo-Dioulasso, et de la Journée mondiale de la poste commémorée en différé. Une occasion pour la direction générale de La Poste Burkina de faire le bilan des activités menées au cours des trois dernières années (2016-2018) et de décliner les perspectives.

La Semaine nationale du numérique se tient cette année du 19 au 23 novembre 2019 à Bobo-Dioulasso. C’est l’information qui a été donnée au cours d’une conférence de presse animée par la direction générale de La Poste Burkina Faso ce mardi 19 novembre 2019 à Ouagadougou. Il s’est agi pour le directeur général de La Poste, Issa Coulibaly, et son équipe d’annoncer la tenue effective de l’activité et de faire le bilan des activités menées au cours des trois dernières années.

Parlant de la Semaine nationale du numérique, il est prévu plusieurs activités, notamment la finale du concours d’écriture et de lecture dans les lycées et collèges ; un concours qui a connu la participation de plus 2 000 élèves issus de plusieurs établissements scolaires de Bobo-Dioulasso. Les meilleurs seront primés au cours de cette semaine.

Pour ce qui est du bilan des activités des trois dernières années, il est ressorti de la présentation du chef du Département prospective, stratégie et innovation, Hamadou Ouédraogo, que La Poste a enregistré, entre autres, une croissance moyenne de 4% au niveau de son chiffre d’affaires sur la période de cinq ans, même s’il faut reconnaître qu’il y a encore des défis à relever. Selon lui, au niveau du service courrier, La Poste a enregistré une performance de 17% en termes d’envoi et une baisse de 24% concernant les colis entrants.

Au niveau du service Post’ Eclair, une performance de 12% a été enregistrée ; pour les produits financiers, on note une augmentation de 6% en 2018 et 5% sur les trois années (2016-2018) et l’évolution des transferts d’argent autour de 7 milliards en 2018 contre 19 milliards en termes de payement avec un total de 27 milliards, etc. Quant aux perspectives, Hamadou Ouédraogo a fait savoir que La Poste compte, entre autres, développer et renforcer les produits et services innovants, créer un établissement de crédit à caractère bancaire, poursuivre l’extension maîtrisée du réseau postal, renforcer ses moyens logistiques.

Outre cette activité majeure qui a fait l’objet de cette conférence de presse, le directeur général a également réagi à la correspondance adressée au président du Faso par le syndicat de La Poste. A ce sujet, il dit ne pas pouvoir répondre car la correspondance ne lui a pas été adressée directement. Toutefois, au moment opportun, dit-il, si besoin est, il y répondra.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 20 novembre 2019 à 07:56, par KLADJOU En réponse à : La Poste Burkina Faso : Une croissance générale de 4% enregistrée ces cinq dernières années

    Voici des chiffres annoncés sur la performance de l’entreprise "Poste Burkina", C’est vrai il s’agit de chiffres d’affaire, on ne sait pas exactement, quel profit net l’entreprise a dégagé, mais ça donne quand même une idée sur le dynamisme de l’entreprise durant les trois dernières années !
    J’aimerai que quelques membres du syndicat viennent donner leur lecture de ces chiffres , (confirmer ou démentir) svp. Cela m’aidera à mieux appréhender le sens de votre combat pour sauver une entreprise en péril "chère à nous tous " !
    Fraternellement

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre 2019 à 08:26, par Le client En réponse à : La Poste Burkina Faso : Une croissance générale de 4% enregistrée ces cinq dernières années

    Bon vent à vous.Vivement que la bancarisation de la poste soit une realite pour le bonheur de nous les clients.La poste doit inscrire véritablement des reformes afin de tenir face à la concurrence galopante.

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre 2019 à 09:43, par FILSDUPAYS En réponse à : La Poste Burkina Faso : Une croissance générale de 4% enregistrée ces cinq dernières années

    Félicitation et bonne suite.

    C’est encourageant d’entendre des nouvelles comme celles-ci en cette période de vaches maigres.

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre 2019 à 10:59, par Sanfo En réponse à : La Poste Burkina Faso : Une croissance générale de 4% enregistrée ces cinq dernières années

    Recevez nos encouragements pour ces bons résultats qui couvrent la période 2016/2018 mais aussi pour les perspectives qui nous paraissent pas tout à fait nouvelles et qui prennent surtout du temps à se mettre en place pour booster tous les segments d’activité et surtout les services financiers pour lesquels vous connaissez parfaitement le poids dans la constitution des résultats de l’entreprise. Vos prédécesseurs ont suffisamment préparé le terrain pour ce fameux établissement de crédit à caractère bancaire qui semble prendre trop de temps à voir le jour au regard de votre profil. Nous sommes plutôt inquiets pour les résultats de 2019 en cours en raison des crises à répétition dans l’ entreprise qui jusqu’à maintenant est une référence en Afrique de l’Ouest pour ne pas dire en Afrique et je sais de quoi je parle. Vous DG et votre équipe avez la responsabilité (historique) de remobiliser, rassembler et resouder l’ensemble des travailleurs de cette entreprise qui est l’une des multiples fiertés du Burkina Faso à l’international afin qu’elle ne sombre pas tant les défis sont innombrables. Ce n’est pas dans la division des postiers que ces défis seront relevés.

    Courage à vous, succès dans vos projets, prospérité et longévité à la POSTE DU BURKINA FASO

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Restriction de circulation de grosses cylindrées au Centre-nord : A Kaya, la gendarmerie traque les contrevenants
Journée mondiale des toilettes : Redoubler d’efforts pour améliorer le taux d’assainissement
Conférence épiscopale Burkina-Niger : Les évêques notent une « situation sécuritaire préoccupante et inquiétante »
Lutte contre l’extrémisme violent : Les ministres en charge de la Culture de l’espace G5 Sahel adoptent la Déclaration de Ouagadougou
Modernisation du système d’état civil : 60 acteurs outillés
Présidentielle de 2020 : L’Ambassade du Burkina Faso en Côte d’Ivoire dément les propos du président du CDP, Eddie Komboïgo
Humanitaire : Les syndicats du ministère de l’Economie et des finances solidaires des déplacés internes
Grand banditisme à Ouaga : A 16 ans, il tue pour voler un ordinateur
Rentrée fiscale 2020 : La Direction générale des impôts fait le bilan de ses activités de 2019 à Bobo-Dioulasso
Foncier au Burkina : Les vérités du ministre de l’Urbanisme, Maurice Dieudonné Bonanet
Municipalités du Burkina La contribution des élus locaux au retour de la paix au cœur de l’assemblée générale
Lutte contre la drogue : Le Comité national à la recherche de stratégies plus productives
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés