Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le plus grand secret pour le bonheur, c’est d’être biеn аvес sοi.» Bernard Le Bovier de Fontenelle

Forum sur la paix et la sécurité en Afrique : « Halte au « Francocentrisme » !

Accueil > Actualités > Opinions • • lundi 18 novembre 2019 à 23h37min
Forum sur la paix et la sécurité en Afrique : « Halte au « Francocentrisme » !

Le Premier ministre français, monsieur Edouard Philippe, sera à Dakar ces 17 et 18 novembre 2019 pour les besoins du Forum international de Dakar sur le thème « Paix et sécurité en Afrique : les défis actuels du multipartisme ».

C’est aussi pour un conseil des ministres bilatéral que le PM français arrive à Dakar avec une forte délégation d’officiels, de militaires et de capitaines d’industrie qui viendront renforcer la présence française sur le continent.

Cette visite est pour nous l’occasion d’exprimer une préoccupation fondamentale née de la politique européocentriste voire « francocentriste » de l’ancienne métropole coloniale, la France, qui cherche encore par tous les moyens à avoir une certaine suprématie sur le continent.

Ce forum est un subterfuge.

Depuis le Brexit, la France tente de contrôler toutes les richesses du continent dans sa démarche expansionniste. Elle cherche à dévier toute l’aide européenne voire internationale vers ses intérêts géopolitiques en Afrique. La lutte contre le terrorisme, l’aide au développement sont un instrument de politique internationale comme ce fut le cas du plan Marchal dans la lutte contre le communisme.

En réalité, au lieu de cibler la croissance économique domestique, elle cherche à créer une richesse en dehors de ses frontières avec comme cible les ressources naturelles du continent africain.

Sinon comment expliquer le rôle prééminent de la France dans ce sommet international sur la paix et la sécurité qui devrait normalement mettre le Conseil de sécurité de l’ONU en pole position ?

Telle est la nouvelle forme de domination exercée sous le couvert de la mondialisation par les pays du Nord dont la France vers les pays du Sud.

Halte à l’eurocentrisme

Nous devons travailler à une nouvelle prise de conscience pour une remise en cause de cette idéologie dénoncée depuis les années 1950 et qui voudrait faire de l’Europe ou de l’Occident la norme de jugement de l’histoire universelle.

Pour ce faire, tous les intellectuels sont interpelés pour une riposte à la dimension de l’affront que ne cessent de faire subir les Occidentaux depuis l’esclavage, la traite des Nègres ou plus récemment la colonisation.

Pour comprendre le poids de la menace de la sécurité et de la paix dans le monde, il suffit d’observer les relations entre les Etats et les conséquences qui en découlent tant au niveau interne (entre les populations) qu’au niveau externe (entre les Etats ou nations)

On s’aperçoit ainsi que les conflits non-réglés, la pauvreté, les injustices sont sources de tensions et de menace de la paix et de la sécurité.

Le Sénégal, porte d’entrée des influences

Le Sénégal ne serait pas à son premier test ; la dévaluation du franc CFA en 1994 et ses péripéties ont été bien négociées à Dakar. C’est officiel, le Bénin a déjà entrepris la révision de son lien ombilical avec l’ancien colonisateur !

Pour les autres, les regards sont fixés sur le sommet de Dakar ; pour tous, ce sera un quitte ou double ! Ça passe ou ça casse comme à la roulette russe ! La balle est dans le camp des autorités sénégalaises et la responsabilité est historique.

Au chapitre des migrations internationales, les autorités africaines, notamment francophones, de ce forum devraient focaliser le débat sur les perspectives de recul de la nouvelle politique de la France sur l’immigration et le droit d’asile, sur son influence négative, sélective et isolée des conventions internationales, les amalgames pour retarder l’intégration massive des migrants dans la société moins sécularisée, etc.

La chute du mur de Berlin a entraîné la disparition des idéologies, faisant place aux questions identitaires dans un monde mondialisé.

Il serait nécessaire de s’arrêter pour faire une évaluation des réponses de la communauté internationale face aux problématiques liées à la mobilité croissante des populations.

Peut-on parler de paix et de sécurité sans évoquer le cas de ces milliers de jeunes africains qui meurent aux portes de l’Europe (plus de 20 000 depuis 2014) ?

La migration pose des enjeux géopolitiques et dévoile des aspects aux conséquences incalculables dans nos sociétés en situation de vulnérabilité chronique.
Elle pose des problématiques de paix, de sécurité, d’intégrité et de dignité humaine.
Fort de ce constat, il est étonnant que les dirigeants africains se rencontrent à Dakar pour discuter des défis qui posent les problématiques de la démocratie et de bonne gouvernance sans évoquer les enjeux sécuritaires liés à la mobilité de cette jeunesse africaine en quête d’un avenir digne.

Une rencontre aussi importante devrait plutôt poser la problématique de l’émigration clandestine qui génère toute une économie souterraine et criminelle (10 milliards de dollars en 2016) qui charrie le trafic d’êtres humains, de drogue, d’armes, d’organes et de violence faites aux femmes et enfants.

Une façon de dire que cette rencontre risque d’être une de plus pour ne pas dire inefficace, si les organisateurs ne se remettent pas en question pour une relecture des perspectives dans la gestion du triptyque (immigration-paix-sécurité) mis en exergue par Horizon sans frontières (lien de concorde entre les peuples) pour un développement humain durable.

Cette nouvelle stratégie prend en compte les évolutions récentes de l’environnement et le contexte géopolitique mondial mettant en lumière les dangers multiformes qui menacent à la fois les Etats, les Nations et les peuples.

Alors, à monsieur Edouard Philippe et à vous autres qui incarnez ce semblant désir de paix et sécurité en Afrique, nous vous demandons tout simplement d’arrêter ce cirque.

En voulant indiquer une direction qui reste difficile, voire impossible à définir, ne serait-ce pas mieux d’inviter à une réflexion commune pour assurer à tous les peuples ce « droit international à l’immigration, à la paix et à la sécurité » ?

C’est juste à cette réflexion qu’Horizon sans frontières invite tout le monde pour une prise en charge réelle et efficace de cette problématique.

Boubacar Séye
Chercheur en migrations internationales
Président d’Horizon Sans Frontières

Vos commentaires

  • Le 19 novembre à 08:37, par mkak En réponse à : Forum sur la paix et la sécurité en Afrique : « Halte au « Francocentrisme » !

    Ca me fait vraiment plaisir de lire un intellectuel senegalais qui est plutot dans cette posture d’afrocentrisme d’abord. La plupart de ses collègues et compatriotes que je lis souvent sur le net ont plutot des avis à l’opposé de ce develeppement. Très souvent ils font un éloge maladroit d’une proximité culturelle que la france aurait avec le senegal à la différence des autres contrées subsahariennes pour conclure que leur pays devrait etre plus tourné vers l’occident que l’afrique noire. En ce moment, cela contrarie fortement les unions, institutions africaines dans lesquels participe le Senegal. Avec un tel potentiel en intellectuels je pense que ce pays devrait plutot chercher le leadership regional voire continental mais Helas !!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 novembre à 10:07, par A qui la faute ? En réponse à : Forum sur la paix et la sécurité en Afrique : « Halte au « Francocentrisme » !

    Trop de contradictions, vraiment pathétique :
    - Nous invitons quelqu’un à un forum et vous accusez l’invité ? Pourquoi nous invitons même la France ?
    - Vous dites "Depuis le Brexit, la France tente de contrôler toutes les richesses du continent" : 1) Le Brexit n’a pas lieu, n’a pas encore lieu. 2) Aucun rapport avec le projet de Brexit. La France a ses positions avant l’entrée de la Grande Bretagne dans l’UE ; avant même la création de l’UE. Aussi le projet de Brexit fait tellement de bien à la France avec le nombre de délocalisations vers la France et l’Allemagne notamment de grandes entreprises par précaution. Si vous avez un cousin à Paris qui est dans les banques,finances,BTP,l’IT,assurances ils vous dira que les salaires ne cessent d’augmenter et la pénurie est telle que la France a légalisé le recrutement de missions venant de l’Afrique pour des ingénieurs qui n’ont même pas étudié en Europe.
    - Vous voulez que la France prenne et intègre nos migrants et dans le même temps ne surtout pas chercher d’intérêts en Afrique. Venez interviewer les indénombrables Sénégalais qui sont à Paris et partout, et de plus en plus. Ils vous diront tous que le problème c’est la gouvernance du Sénégal. Karim Wade cumulait 3 ministères alors que de nombreux diplômés sénégalais sont au chômage. Est-ce vraiment la faute à l’occident ? Pourquoi Aliou SALL le frère de "Macky très sale" pris de corruption a démissionné ?
    Vous rendez service à nos dirigeants en leur donnant un argument facile : c’est la faute à l’occident, sinon nous sommes des saints.
    - Enfin le Sénégal a coupé au maximum avec la France en amenant la Chine. C’est ainsi que votre misère s’est accélérée. Même le simple poisson pour griller devient rare, les chinois pêchent jour et nuit des quantités industrielles et se sont accaparés de toute l’économie, juste qu’aux petits commerces de détails. En effet la France et l’Europe en général s’oppose de plus en plus aux biens mal acquis et à l’argent sale. Les Wades ont voulu protester en vous donnant à la Chine. Voilà !
    (WM, laissez passer svp, ne faites pas comme ces derniers jours)

    Répondre à ce message

  • Le 19 novembre à 11:03, par AMKOULEL En réponse à : Forum sur la paix et la sécurité en Afrique : « Halte au « Francocentrisme » !

    Le problème Africain, c’est qu’il est HYPER EUROCENTRIQUE. Merci cher ainé de posé le doigt dessus. Aucun de nos projets, ne serait-ce que construire une toilette dans une localité, il faut l’EUROPE, la FRANCE. Ett tout ça vient de la faute de nous tous, cette élite politico-intellectuelle, qui s’en coquine avec les politiques français dans la plus grande naïveté. Dès qu’un intellectuel africain remet en cause cette rélation quasi incestueuse, regarde tous les autres pseudo intello constipés qui lui tombent dessus... c’est écoeurant et abjecte. Il n’est pas interdit d’avoir des relations correcte et saine avec la France sans avoir la trouille enfantine ou juvénile de se voir écarté de la mangeoire ou directoire de son pays ? Voyez-vous le cas de Khomeni en Iran, qui a vécu en France, que la France a transporté dans air France pour le ramener à Téhéran mais cela ne l’a jamais empêché de conduire les affaires iraniennes dans les SEULS intérêts du peuples iraniens sans qu’une seule fois la France n’est mot à placer. Tant que nous n’allons pas repenser notre modèle de société, modèle d’éducation EXCLUSIVEMENT AFROCENTRIQUE, il est une perte de temps de crier à gorge déployer le comportement prédateur de la France sur nous. Le Vietnaam, Indochine, a été une colonie française, est-ce qu’il viendrait à l’esprit d’un politique français de s’adresser au peuple Vietnamien comme il le fait avec les Africains ? Noon non même s’il ingurgitait toute la drogue du monde aucun homme politique français ne s’adresserait ou ne s’immiscerait dans la conduite des affaires à Hanoï comme ça se passe à Dakar, Bamako, Cotonou ou Abidjan. Levons-nous pour vos vies, levons-nous pour les vies de nos enfants, levons-nous pour faire sens au courage de nos aînés qui ont "osé" et mener le combat à mort que la France, l’occident nous impose. Oui c’est un "combat à mort" et c’est Mitterrand qui l’a dit dans son testament et nous sommes là encore à penser que cela va changer ? pfff
    Encore merci cher ainé pour cette analyse et j’y souscrit entièrement. Etre AFROCENTRIQUE ne veut pas dire être contre qui que ce soit.

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre à 11:36, par Dibi En réponse à : Forum sur la paix et la sécurité en Afrique : « Halte au « Francocentrisme » !

    Merci à Boubacar Séye car on est fier de lire son article dense, critique et lucide quant au fond relatif aux perspectives d’évolution et de compréhension des relations néocoloniales que la France entretient et perpétue dans son pré-carré en Afrique.
    Merci à l’intellectuel sénégalais et panafricain qu’il est. Son analyse est roborative ; et nourrit de façon juste la maturation de nos consciences politiques. Toute chose que des débilités scolaires de chez nous peinent à comprendre et à accepter, malgré tout l’héritage que Thomas Sankara nous a légué.
    Ici, toute dénonciation du néocolonialisme, de l’impérialisme nous vaut censure et volées de bois vert ! Ce qui rend frileux nos froussards d’intellectuels locaux, d’inféodés aux féodaux locaux et aux traites de la Françafrique qui travaillent contre leurs propres peuples !
    Merci à vous, Boubacar Séye, merci à l’université de Dakar dont vus êtes le produit et une valeur sûre !
    Na an lara, an sara !
    La Patrie ou la mort !

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre à 19:29, par jeunedame seret En réponse à : Forum sur la paix et la sécurité en Afrique : « Halte au « Francocentrisme » !

    Rares sont les Sénégalais qui raisonneront pareillement. Merci Bouba .. Séye ! Nous sommes en grand nombre conscients du virus et autres allergènes français qui indisposent notre moi africain. Mais ce qui nous manque c’est le courage du premier pas vers le débarras. Nous sommes en train de flotter d’hésiter comme de vieilles personnes aux maux de dos. Il faut vraiment un coup de bâton historique pour démarrer la lutte. Messieurs les intellectuels, réclamez souvent le tapage ; sinon vos idées resteront longtemps musique.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre à 08:40, par Opinion plurielle En réponse à : Forum sur la paix et la sécurité en Afrique : « Halte au « Francocentrisme » !

    Il est souvent très triste et regéttable que une certaine catégorie de PSEUDO INTELLECTUELS senegalais soient très souvent utilisés par la france pour venir à bout de leurs sombres desseins de recolonisation de notre si cher continent !
    Mais tous les africains sont conscients de cet état de faits et de ce jeu !
    Africains, réveillez-vous pour ne plus prendre pour cibles vos frères (mêmes les plus manipulés comme les VALets-dits chefs d’ETAT).
    Comrenez ce cirque pour combattre bien les causes au lieu de lacher la proie qui n’est autre que lafrance (et par dessus tout l’occident) pour son ombre que sont les LAQUAIS LOCAUX.
    Par ce jeu sordide, ils reussissent à nous opposer pour nous livrer entre nous le combat dont ils sont les vraies CIBLES.
    RETOURNONS NOS ARMES CONTRE EUX

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Le président Macron et le général Lecointre fâchés avec les chefs d’Etat et les populations des pays du G5 sahel. Et pourtant.
Invitation du président Macron à Pau : Réaction de Yacouba Isaac Zida
« Malheur à lui d’avoir choisi Pau », poème d’un citoyen sur la rencontre entre Macron et les chefs d’Etats du G5-Sahel
Sommet de Pau en France : « Chefs d’Etat du G5 Sahel, entendez le cri de la population consciente ! »
Invitation du président Macron à Pau : Ablassé Ouédraogo parie que nos gouvernants présenteront « de plates excuses »
Insécurité au Burkina : Les propositions de Salvador Yaméogo « avant qu’il ne soit trop tard »
Sentiment anti-français en Afrique : « Est-il encore possible d’aider la France ? » s’interroge Siaka Coulibaly
Terrorisme : « Le Burkina Faso est bel et bien fréquentable ! »
Christophe Dabiré : « Elargir la lutte contre le terrorisme aux pays africains non attaqués est une mauvaise idée »
Burkina Faso : Un « retraité malgré lui » en appelle au Président du Faso et au Premier ministre
Lutte contre le terrorisme : La communication politique actuelle n’est pas à la hauteur
Forum sur la paix et la sécurité en Afrique : « Halte au « Francocentrisme » !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés