Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les difficultés n’existent pas. Il y a seulement des challenges qui une fois relevés nous rendent expert dans un domaine qui nous était jusque là inconnu» Nora Samir

11e édition des Universités africaines de la communication de Ouagadougou : Un briefing pour les journalistes de Bobo-Dioulasso

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • vendredi 15 novembre 2019 à 18h00min
 11e édition des Universités africaines de la communication de Ouagadougou : Un briefing pour les journalistes de Bobo-Dioulasso

Dans le but de promouvoir les Universités africaines de la communication de Ouagadougou (UACO), une activité du monde des médias et de la communication, la direction régionale de la Communication des Hauts-Bassins a organisé le vendredi 15 novembre 2019, pour la première fois, une journée de partage d’informations avec les acteurs des médias de Bobo-Dioulasso pour susciter leur adhésion à cette activité.

Du 25 au 27 novembre 2019 se tiendront les Universités Africaines de la Communication de Ouagadougou (UACO). Cette activité majeure du ministère de la Communication qui se tient tous les deux ans aura lieu cette année sous le thème "Communication et géopolitique : construire une autre image de l’Afrique".

Dans le but de faire la promotion de cette activité du monde des médias et de la communication, la direction régionale de la Communication des Hauts-Bassins a organisé le vendredi 15 novembre 2019 pour la première fois une journée de partage d’informations avec les acteurs des médias de Bobo-Dioulasso. En effet, les journalistes de cette ville n’avaient jamais bénéficié d’un tel cadre d’informations sur les UACO en 10 éditions.

Adama Sawadogo Directeur du Patrimoine des Médias

Trois sous-thèmes ont accompagné le thème principal à savoir "Communication et repositionnement des savoirs de l’Afrique’’, "Les entreprises de presse face aux défis de la mondialisation’’ et enfin " Médias et sociétés : peut-il y avoir des particularités africaines ?". Le pays invité d’honneur de cette 11e édition des UACO est la Côte d’Ivoire.

Créées en 2004, les UACO constituent un cadre d’échanges entre les acteurs du monde de l’information et de la communication.

A chaque édition, des chercheurs, des professionnels des métiers de l’information et de la communication d’Afrique et d’ailleurs échangent et posent la réflexion autour de thèmes d’actualité et de développement.

Selon Victorien Sawadogo, chargé de mission au ministère de la Communication, le thème "Communication et géopolitique : construire une autre image de l’Afrique" s’est imposé car lorsqu’on sillonne les médias internationaux aujourd’hui c’est l’image négative de l’Afrique qui est présentée : Violences, attaques... Souvent des experts surtout internationaux qui ne connaissent pas véritablement les réalités du continent sont invités sur les plateaux pour décrypter ces faits. Voilà pourquoi ils ont jugé nécessaire d’évaluer ces pratiques de communications des confrères journalistes en posant le débat, en associant les politiques, en leur disant qu’il est de leur rôle de rendre compte en tant que dirigeants, d’attirer l’attention des confrères étrangers sur leurs responsabilités sociales en matière de journalisme et de communication, d’équilibre de contenu pour éviter de donner parfois des images déformées de la réalité.

Victorien Sawadogo chargé de mission au ministère de la Communication.

Adama Sawadogo, directeur du Patrimoine des médias, a fait un récapitulatif des UACO qui, au départ, visaient 3 objectifs : contribuer au rayonnement du Burkina dans la sous-région et dans le monde, créer un cadre de renforcement des capacités professionnelles et scientifiques des acteurs publics et privés, et enfin offrir une tribune de partage et d’enrichissement mutuel entre les cadres universitaires, professionnels et communicateurs. Il a mentionné comme avantage l’organisation des UACO sur un seul site depuis 2016. Elles se tiendront cette année à Ouaga 2000 avec des communications réduites à neuf pour mieux capter les attentions.

Les UACO permettront donc de tisser les relations, d’améliorer l’image de l’Afrique. Pour intéresser les chefs d’Etat en lui donnant une dimension internationale, l’activité est placée pour la seconde fois sous le patronage du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Sont également attendues les personnalités telles que le président de la commission l’Union africaine, la secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie…

En plus des colloques et débats, il y aura des expositions de matériels, d’équipements de communication et des TIC, des partages d’informations sur la TNT, des activités récréatives (sorties touristiques, déjeuners débats..) ; ce sont là des occasions de vendre l’image du Burkina et de l’Afrique malgré les difficultés et défis à relever. L’accès est libre pour les UACO. Les journalistes participants devront être accrédités pour des raisons de sécurité.

Marguerite Blegna Directrice Régionale de la Communication des Hauts-Bassins

La directrice régionale de la Communication des Hauts-Bassins, Marguerite Blegna, a encouragé les journalistes de ladite région à participer massivement aux UACO qui sont une belle occasion de renforcement de capacités et de partages d’expériences.

Les journalistes ont saisi l’occasion pour demander que les confrères des autres régions bénéficient aussi de ce cadre d’échanges.

Haoua Touré
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Economie numérique : « Mondjossi », la plateforme pour rapprocher les artisans de leurs clients
Offre de formation continue : Certificat en communication digitale
TECNO MOBILE : Comparatif Tecno Spark 5 & Spark 5 Air
Robotique et programmation : 45 jeunes filles reçoivent une formation à Ouagadougou
Médias : « Le fact-checking s’impose comme un genre journalistique à part entière », selon Donation Kangah, formateur au programme Vérifox
Couverture des manifestations : L’UNESCO plaide pour la protection des journalistes
Campagne nationale « plus fort avec le lait maternel uniquement : Des journalistes outillés pour une mise en œuvre réussie
Nouvelles Technologies : Vingt personnes handicapées visuelles bénéficient d’une formation en informatique adaptée à Bobo-Dioulasso
Numérique : Le Fonds d’équipement des Nations unies (UNCDF) encourage l’inclusion digitale
Société : Quand la tontine s’organise sur les réseaux sociaux
Région du Centre-Est : Des journalistes à l’école de l’activité transfusionnelle
Tecno Mobile met l’Intelligence Artificielle à la portée de tous avec le tout nouveau smartphone Spark 5
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés