Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans chaque être humain une force intérieure qui, une fois libérée, peut faire de chaque vision, rêve ou désir, une réalité» Anthony Robbins

19e concours d’agrégation du CAMES : 54 nouveaux professeurs déclarés admis

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • jeudi 14 novembre 2019 à 14h28min
19e concours d’agrégation du CAMES : 54 nouveaux professeurs déclarés admis

Le Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES) a présenté les résultats du 19e concours d’agrégation en sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion, le 13 novembre 2019 à Ouagadougou. Sur 131 candidats présentés, 54 ont été admis dans tout l’espace CAMES.

Le concours d’agrégation a débuté le 2 novembre dernier à l’Université 2iE et s’est achevé ce 12 novembre 2019. Ils étaient 131 candidats de plusieurs nationalités de l’espace CAMES à prendre part à ce 19e concours d’agrégation. Pour les agrégés en Sciences politiques, ils sont quatre candidats admis sur neuf présentés.

Les agrégés en Sciences économiques sont 17 sur 41 candidats présentés. Ce sont trois Burkinabè, un Togolais, cinq Camerounais, deux Béninois, deux Gabonais, deux Ivoiriens et deux Sénégalais. En Sciences de gestion, ils sont quatorze admissibles sur 25 candidats présentés. Les admis sont trois Sénégalais, quatre Camerounais, deux Gabonais, deux Béninois, deux Togolais et un Nigérien.

En Histoire des institutions, le seul candidat présenté est déclaré admissible. C’est un Sénégalais. En Droit privé, ils sont 17 admissibles sur 28 candidats présentés. En droit public, on enregistre 14 admissibles sur 28 candidats présentés.

La cérémonie de remise des attestations aux lauréats s’est déroulée en présence du ministre burkinabè de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Pr Alkassoum Maïga. Il a saisi l’occasion pour interpeller les nouveaux agrégés sur leurs responsabilités dans la formation des jeunes africains. Le ministre leur a demandé donc de s’investir dans le développement socioéconomique de leurs pays.

Pr Bertrand Mbatchi, secrétaire général du CAMES, a insisté sur la formation et le désir de promotion des intellectuels africains, pour relever les défis du continent.
A leur tour, les agrégés ont exprimé leur satisfaction et invité les jeunes chercheurs à redoubler d’efforts pour accéder aux grades supérieurs dans le monde de l’enseignement.

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Ouagadougou : Des anciens étudiants burkinabè de Cuba demandent un dédommagement
Santé : L’Artemisia, la plante miracle pour vaincre de nombreuses maladies !
Campagne Yilimdé de la mairie de Ouagadougou : Bolloré Transport & Logistics fait un don de poubelles.
« Les filles dans la crise : Voix du Sahel » : Les acteurs humanitaires appelés à s’approprier les résultats de l’étude
SYSCOHADA révisé : Une vingtaine de financiers d’OSC outillés par Oxfam
Nouna : 308 élèves déplacés internes reçoivent des vivres et des kits scolaires
Pagne tissé du Burkina : Le label Faso Dan Fani dévoilé
Région du Centre-Nord : Des organisations unissent leurs forces pour appuyer à la coconstruction de la paix et la cohésion sociale 
Route Manga-Zabré : Le calvaire des usagers sera bientôt terminé
Burkina Faso : Toute personne arrêtée doit être traitée avec humanité et dignité
Construction de pistes rurales dans la région du Centre-Ouest : Le bilan des travaux est mitigé
Panel-débat sur le rapport « les filles dans la crise » : Des jeunes leaders s’engagent à promouvoir la cause des filles
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés