Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’amour, c’est être toujours inquiet de l’аutrе.» Marcel Achard

Situation sécuritaire au Burkina Faso : « Le Président Roch Kaboré doit démissionner et va démissionner », prédit le frère Christian Boglo

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • jeudi 14 novembre 2019 à 22h32min
Situation sécuritaire au Burkina Faso : « Le Président Roch Kaboré doit démissionner et va démissionner », prédit le frère Christian Boglo

Le frère Christian Boglo, homme de prières et de jeûnes comme il se définit, était face à la presse ce jeudi 14 novembre 2019. Avec les journalistes, il a abordé les questions qui touchent à la situation d’insécurité que traverse le Burkina Faso avec la récurrence des attaques terroristes et propose ses solutions pour venir à bout du phénomène.

C’est un frère Christian Boglo alias As-Suit remonté contre les autorités du Burkina Faso qui s’est entretenu avec les journalistes. Il dit déplorer que « les terroristes avancent pendant que nos responsables politiques dorment. » Et c’est pourquoi, face à l’inaction de ces responsables, le frère Boglo qui avait jadis prédit l’élection de Tahirou Barry comme président du Faso (prédiction qui ne s’est pas réalisée), après des jours de jeûne et de prières, assure avoir des solutions à proposer pour un Burkina apaisé. « Nous avons un ennemi qui gagne tous les jours. Les djihadistes sont en train d’avancer. Ils sont à quelques kilomètres de Ouaga et même à Ouaga. Il faut que toute la nation se réveille pour qu’il ne soit pas trop tard. Il y a un calendrier caché qui nous emmène vers le chaos et j’espère que la main toute puissante de Dieu nous sortira de là », indique-t-il.

Dans la recherche de solutions pour sortir de ce chaos en préparation, il ne faut surtout pas que les Burkinabè tentent une autre insurrection. C’est en larmes et à genoux qu’il insiste : « Je vous en supplie, il ne faut pas qu’il y ait une insurrection. Il ne faut surtout pas. Si nous avons une insurrection, c’est fini, le Burkina Faso est perdu », supplie Christian Boglo.

L’autre solution que Dieu lui aurait inspirée, c’est la démission du Président du Faso Roch Kaboré. « Je suis triste de le dire et tant pis pour ceux qui ne vont pas le croire. Roch doit démissionner et il va démissionner. Il s’avance vers ça, qu’il le veuille ou pas. Ce n’est pas moi qui décide, je connais l’autorité qui me parle. Il s’avance vers ça, je le dis », prédit le frère Boglo.

Il assure que ce sera le président de l’Assemblée nationale Bala Sakandé qui prendra sa place. Il formera alors un gouvernement de technocrates qui sera chargé d’organiser les élections prochaines.

« Il ne faut pas haïr les terroristes, ils sont possédés par les esprits méchants »
Cela fait quelques années que le Burkina Faso est en proie au terrorisme. Pour le frère Christian Boglo, même s’ils endeuillent de nombreuses familles et mettent en péril la stabilité du pays, les Burkinabè ne doivent en aucun cas haïr les terroristes, car dit-il ,« iIs sont possédés par les esprits méchants. C’est le diable qui les manipule. »

L’arme la plus puissante pour alors venir à bout de ce phénomène, selon le frère Boglo, c’est la prière et le jeûne et surtout pas le recrutement de volontaires pour la défense de la patrie tel que suggéré par le Président du Faso. Ces volontaires risqueraient, selon Christian Boglo, de se « faire massacrer » au front, parce qu’ils n’auront pas une formation militaire adéquate.

Il invite donc, pour conclure, les élèves, les enfants, les adultes et les Burkinabè et personnes vivant au Burkina Faso à prier et demander le secours de Dieu et la paix pour le Burkina Faso.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Entrepreneuriat des jeunes : La Fondation Tony Elumelu et le PNUD volent au secours de 5000 porteurs de projets
Cour d’Appel de Ouagadougou : 99 dossiers de crimes seront jugés dans la période du 16 décembre 2019 au 10 janvier 2020
Règles douloureuses : « Aucune femme n’a le droit d’en souffrir en 2019 », Pr Der Adolphe Somé, gynécologue-obstétricien
Centres de formation professionnelle au Burkina : L’éducation sexuelle complète désormais inscrite au programme
Sécurité : 18 kg de drogues saisis à Bourzanga (Centre-Nord)
Gouvernance locale et cohésion sociale : Le rôle des collectivités et des organisations de la société civile examiné dans le Plateau central
Annuaire statistique : Le tout sécuritaire du Burkina dans un document
Santé : Le Club des hommes d’affaires franco-burkinabè sensible à la cause des insuffisants rénaux et du cancer infantile
Lutte contre la pratique de l’excision : Les acteurs capitalisent les meilleures approches pour l’atteinte de la tolérance zéro
Crise sécuritaire au Burkina : Plan International réitère son engagement auprès des populations vulnérables
Société civile burkinabè : L’Initiative souveraineté, dignité et paix est née
Fête nationale à Tenkodogo : Le Fonds permanent du développement des collectivités territoriales fait le point de sa participation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés