Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Je ferai taire les médisants en continuant de bien vivre : voilà lе mеillеur usаgе quе nοus рuissiοns fаirе dе lа médisаnсе. » Platon

Burkina : L’activiste Naïm Touré relâché

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • jeudi 14 novembre 2019 à 22h28min
Burkina : L’activiste Naïm Touré relâché

Arrêté par la police nationale dans la nuit du mardi « dans le cadre des investigations relatives à une enquête en cours », l’activiste Naïm Touré vient d’être relâché ce jeudi 14 novembre 2019 nous apprend son avocat Me Prospère Farama.

Il indique que le parquet n’a retenu aucune charge contre son client. Pour son avocat, il ne compte pas rester là parce que la liberté d’expression est mise en cause et surtout que la procédure de son arrestation ne respecte aucune règle.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 14 novembre à 14:29, par Nabiiga En réponse à : Burkina : L’activiste Naïm Touré relâché

    Fuaaa, yaa somma. Il peut maintenant rentrer chez toi après avoir appris sa leçon. Il ne dira plus rien qui va décourager nos hommes sur le terrain à moins qu’il y aille pour participer aux opérations. Quand l’on n’est pas prêt à sacrifier la vie de soi au nom de la patrie, ne décourage pas ceux qui le font car le pays appartient à nous tous, y compris ce monsieur qui passe le claire de son temps à décourager nos militaires si bien que l’état s’est vu dans l’obligation de l’arrêter pour qu’il cesse. Voilà, mange ton tôt et reste calme chez toi.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 14:33, par BiLi-BiLi En réponse à : Burkina : L’activiste Naïm Touré relâché

    Cette histoire de Naim devient en fin de la comédie. Trois fois consécutive c’est le même scenario.
    Si les interventions du Monsieur sur la toile ne sont pas bonnes pour la sécurité et la paix du paix, Diligenter une enquête sérieuse sur lui : Par quel canal il arrive à avoir les informations fraiches..? Quel est son objectif principal ? Il le fait pour qui ? Qui est derrière lui ? Même si cela va prendre beaucoup de temps..de mois, c’est encor mieux que cette façon de faire.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 14:51, par Indjaba En réponse à : Burkina : L’activiste Naïm Touré relâché

    J’espère que la decision du procureur n’est pas une decision facebook c’est à dire populiste. L’independance de la justice cherement acquise doit etre à tout prix preservée par les jeunes magistrats et non etre sacrifiée au nom d’une certaine peur ou d’un certain populisme. Affaire GSP radiés, directeur ONI, maire de gourcy, rama la slameuse, APN, naim touré . Le regime peut avoir tord devant la loi mais il aussi avoir raison de la loi.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 15:04, par Yobi En réponse à : Burkina : L’activiste Naïm Touré relâché

    Je suis... sans voix. Estomaqué ! Comment une Police Nationale peut-elle ainsi se comporter. Si Touré Naïm n’avait pas alerté le voisinage, personne à ce jour ne saurait où il se trouve. C’est à cause de l’alerte et des réactions de réprobation qui faisaient de partout que la Police Nationale a publié son fameux "communiqué". C’est terrible !

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 15:19, par Fraoco En réponse à : Burkina : L’activiste Naïm Touré relâché

    Mr l avocat tu risque fort de regretter un jour en prenant sa défense,car il semble que même au sein de la famille il est intraitable. Moindre contradiction il te traité des insanités. Suivez lui sur Facebook pour vous faire une idée de son éducation. J’espère qu’il ne le fasse avec vous.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 15:22, par Bounga Bounga II En réponse à : Burkina : L’activiste Naïm Touré relâché

    Quelle frilosité du régime ?
    Fallait-il arrêter ce jeune ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 16:20, par Bigbalè En réponse à : Burkina : L’activiste Naïm Touré relâché

    Un non-évènement !!! Le pays a autres sujets importants à traiter !

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 16:24, par citoyen LAMBDA En réponse à : Burkina : L’activiste Naïm Touré relâché

    Trop de fébrilité et de frilosité pour ce résultat ? Si le président RMCK ne recadre pas fermement certains de ses ministres et proches zélés, ceux -ci risquent de lui créer de gros et sérieux problèmes dans le futur ? Le pays est déjà sous tension . Tout le monde est sur les nerfs . Tout le monde, y compris les militants du MPP est très inquiet et très préoccupé quant à l’avenir existentiel de notre pays . Tout le monde appelle à l’union sacrée contre le danger du terrorisme qui nous menace tous .
    Est-ce que, c’est en ce moment, qu’il faut accorder trop d’importance plus qu’il n’en faut ,aux déclarations d’un cyber activiste, du reste déjà connu pour ses positions contre le pouvoir ? Et puis n’est pas sous estimer la capacité d’analyse et de patriotisme de nos FDS, que de penser les propos d’un cyber activiste peut les démoraliser ou les détourner dans leur mission sacrée de défense de la patrie ? On fabrique inutilement un petit héros et martyr alors que peut-être les propos de ce NAIM sur sa page Facebook seraient passés inaperçus . De plus la manière des Tontons MACOUTE ou de la Stasi utilisée pour l’interpeller n’est vraiment pas digne d’un Etat de droit sérieux . Pourquoi ne pas suivre une procédure normale et civilisée d’interpellation d’un citoyen même soupçonné d’un délit ou d’une infraction de ce genre ?.
    Et voilà que le juge désavoue ceux qui ont enlevé ou interpellé ce garçon . Y aurait-il des sanctions contre l’autorité qui a pris cette initiative sans s’en référer au procureur comme cela se dit ? S’il en est ainsi, c’est quand même une faute très grave que cette autorité aura commise . Vraiment ,il faut que les autorités fassent preuve de sang froid et de maitrise de soi en ces moments même difficiles . Un homme d’Etat doit éviter de montrer qu’il agit dans la panique ,dans la nervosité ,et qu’il ne s’accroche pas à n’importe quoi, donnant ainsi l’image de quelqu’un qui se noie et qui s’accroche à tout et à n’importe quoi . La suspension du FPR et cette affaire NAIM n’avaient pas besoin de se produire en cette période ,d’autant que leur effet auprès de l’opinion nationale ne sera pas positif pour le gouvernement quoi que disent certains internautes aveuglés par l’esprit politicien partisan.
    Honnêtement , ces deux affaires ne rendent pas service au président RMCK

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 16:24, par sid Pa Yii En réponse à : Burkina : L’activiste Naïm Touré relâché

    Que tous les vuvuzelas du parti au pouvoir se taisent à jamais...On a accusé Blaise de tous les pêchés d’Israel mais il n’a jamais été question de remettre en cause sa compétence...pourquoi ? il avait des hommes qui pillaient le pays certes mais savaient entretenir une certaine cohésion, sa stabilité et trouver des solutions aux problèmes les plus difficiles. Le chef de file de cette bande c’est le défunt Salif Diallo : congédié par Blaise alors l’édifice s’est fissuré jusqu’à son effondrement. j’ai dit depuis le 19 août 2017 que la descente aux enfers pourrait commencer pour notre pays juste parce que c’était la machine à penser de tout le MPP. Il y a une envie de dribler la tenue des élections en 2020 mais ils ne savent même pas comment si prendre ...la raclée sera terrible pour les législatives pour la majorité présidentielle : vive la cohabitation future et enfin le début d’une véritable alternance.
    Prési, essayez de sauver le peu qu’il reste c’est à dire...entourer vous de conseillers et non de courtisans, ils vont vous lâcher à la première escarmouche…voyez comment Blaise a été lâché par les siens. IL EST ENCORE TEMPS

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 19:29, par Thom’S En réponse à : Burkina : L’activiste Naïm Touré relâché

    Trêve de commentaire. La liberté d’expression ne veut pas dire qu’il faut passer son temps à " semer de l’ivraie ", ou à vomir des salades sur les réseaux sociaux qualifiés de poubelles. Force doit rester à la Loi.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 23:50, par Le solitaire En réponse à : Burkina : L’activiste Naïm Touré relâché

    Que pensez vous d’une pétition de 10 millions de signatures pour espérer le soutien de la Russie qui sera très bientôt au mali pour les aidé à repousser leur ennemi !

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 10:29, par Le Financier En réponse à : Burkina : L’activiste Naïm Touré relâché

    S’il vous plaît arrêtez d’accorder une importance à ce petit. Vraiment il ne le mérite pas. Le pays a mieux à faire. Ceux qui le connaissent vous diront que c’est un inzanzable. Laissez chaque famille gérer sa brebis galeuse et occupez vous des problèmes réels du pays. Si ce Naïm arrive à demoraliser un membre des FDS, c’est que ce dernier ne mérite pas d’être dans l’armée. Laissez livraie pousser, au moment de la récolte, il sera séparé du bon grain.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte contre la corruption au Burkina : Une Nuit pour célébrer la transparence dans la gestion de la chose publique
Gaoua : Les femmes ont encore marché pour réclamer de l’eau
Commune de Niankorodougou : La société minière Wahgnion Gold Operation offre une adduction d’eau potable à la population
Dimensionnement et gestion des réservoirs de barrages : Une conférence réunit des professionnels du domaine à Ouagadougou
Problématique du chômage : L’ANPE dévoile ses actions en faveur des jeunes
Enquête régionale intégrée sur l’emploi et le secteur informel : Les acteurs satisfaits des résultats
Burkina : Des agents recenseurs de Barsalogho en colère
5e RGPH : Un questionnaire pour prendre en compte les personnes vivant avec un handicap
Journée internationale des volontaires : C’est parti pour l’édition 2019 !
Lutte contre l’excision : Les acteurs de la chaîne judiciaire se concertent pur mieux appliquer la loi
Institut supérieur de génie électrique du Burkina Faso (ISGE-BF) : C’est parti pour la 1ère session de soutenances publiques
Etablissements scolaires de Ouagadougou : Le ministre de la Sécurité met en garde les « sinistres individus » qui perturbent les cours
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés