Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans chaque être humain une force intérieure qui, une fois libérée, peut faire de chaque vision, rêve ou désir, une réalité» Anthony Robbins

Signature de la Convention du projet « 3 Frontières » entre l’Etat du Burkina Faso et l’AFD

Accueil > Actualités > Economie • Communiqué • mardi 12 novembre 2019 à 23h41min
Signature de la Convention du projet « 3 Frontières » entre l’Etat du Burkina Faso et l’AFD

La France, via l’Agence Française de Développement au Burkina Faso (AFD), et l’Etat du Burkina Faso ont signé le 5 novembre 2019 une convention de financement dans le cadre du programme « 3 Frontières » qui appuiera les Etats du Burkina, du Mali et du Niger dans leurs efforts de stabilisation de la région du Liptako Gourma.

La zone frontalière du Burkina Faso, Mali et Niger, le Liptako Gourma, est marquée par une concentration de défis combinant des menaces sécuritaires et des vulnérabilités économiques (manque d’opportunités en particulier pour les jeunes), sociales (limitation de l’accès équitable aux services sociaux de base) et climatiques.

Financé par la France via l’AFD, et d’une durée de 3 ans (2020-2022), le programme « 3 Frontières » a pour objectif général de contribuer à la stabilisation de la zone du Liptako Gourma, espace transfrontalier entre le Mali, le Burkina et le Niger, en appuyant son développement socio-économique, et en veillant à un renforcement de la cohésion sociale entre les communautés.

Il mettra en particulier l’accent sur le renforcement des filières agro-pastorales, à travers des appuis aux organisations de producteurs et d’éleveurs, et par le financement d’infrastructures socio-économiques sélectionnées par les collectivités territoriales dans les régions du Nord et du Sahel. Le projet 3 Frontières articulera ces actions de développement et des actions en faveur de la protection civile, pour renforcer la capacité de réponse des trois Etats dans la zone du Liptako Gourma.

Ce programme est d’un montant global de 33 millions d’euros (21,6 milliards de FCFA) dont un tiers pour des actions au Burkina Faso, sous le pilotage du ministère de l’Administration du territoire, de la décentralisation et de la cohésion sociale (MATDC).

Dans le cadre de ce programme, un montant de 3 millions d’euros (1,9 milliards de FCFA) dédiés aux investissements des communes sera géré par le Fonds permanent de développement des collectivités territoriales (FPDCT). Le gouvernement burkinabè a retenu de financer 24 communes du Nord et du Sahel : les communes frontalières du Mali et du Niger, ainsi que les chefs-lieux de province dont les besoins s’accroissent avec l’arrivée des déplacés internes. Le projet permettra de financer les investissements socio-économiques que les communes auront jugés prioritaires, après un processus de concertation des communautés sur leur territoire.

Dans son volet « protection civile » au Burkina, le projet 3 Frontières contribuera au renforcement du centre de secours de Dori en cours de construction par l’Etat du Burkina.

Ce projet confirme l’engagement croissant de la France auprès de l’Etat burkinabè, avec un doublement des financements de l’AFD en 2019 par rapport à l’année précédente. En réponse à la demande du gouvernement et aux objectifs de l’Alliance Sahel au Burkina, la France, via l’AFD, augmente ses appuis budgétaires et réoriente avec volontarisme son action dans la zone du Programme d’urgence Sahel (PUS).

Désormais présente sur tout le pourtour frontalier nord et est du pays, l’AFD disposera en 2020 d’un portefeuille de projets de plus de 200 M€ dans la zone du PUS, essentiellement mis en œuvre par les institutions publiques burkinabè, sur les secteurs de l’aménagement rural, l’eau et l’assainissement, l’énergie, la formation et la gouvernance.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lassané Kaboré, ministre de l’Economie : « L’économie du Burkina se porte bien, malgré le Covid-19 »
Fonds Pananetugri : Les dossiers de candidatures sont attendus du 1er au 31 juillet 2020
Lutte contre la fraude fiscale et le blanchiment d’argent : Les pays africains réaffirment leurs engagements dans la transparence fiscale
Développement rural : Plus de 5 milliards de francs CFA prévus pour 481 microprojets
Burkina Faso : Le ministère du Commerce dévoile le dynamisme des investissements
28ème Assemblée générale des sociétés d’Etat : Les dirigeants des sociétés, invités à cultiver la rigueur dans leur gestion
Déclaration de monsieur le ministre du commerce à l’occasion de la journée mondiale des micros, petites et moyennes entreprises
Assemblée générale des sociétés d’Etat : Sur 21 sociétés, trois ont été déficitaires en 2019
Direction générale des impôts : Le nouveau directeur général adjoint, Innocent Ouédraogo, installé dans ses fonctions
Transports et logistique : Le concessionnaire marocain Fenie Brossette débouté face au burkinabè Cotradis
Covid-19 : Les pays à faibles revenus seront plus endettés qu’avant la crise sanitaire, selon la Banque mondiale
Candidature à la tête de l’OMC : Le continent africain en rangs dispersé !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés