Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.» Antoine de Saint-Exupéry

Situation nationale : "Soyons dans l’action et non l’incantation", invite Stanislas Ouaro, ministre de l’éducation nationale

Accueil > Actualités > Opinions • • mardi 12 novembre 2019 à 23h45min
Situation nationale :

Le ministre de l’éducation nationale, Pr Stanislas Ouaro, dans le message ci-après publié sur sa page Facebook, invite ses compatriotes à ne pas baisser les bras face à l’adversité car, dit-il, chaque époque à ses difficultés et chaque génération doit accomplir sa mission.

Après ce moment de deuil, il est sûr que la douleur est toujours vive et que beaucoup d’entre nous se posent diverses questions. Toutefois la meilleure manière d’honorer tous nos compatriotes victimes de cette barbarie, c’est de ne pas baisser les bras, ni de céder au découragement, mais de nous engager en répondant à l’appel de mobilisation générale du Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE.

Pour que tant de souffrances et de sacrifices n’aient pas été consentis en vain, nous avons un devoir moral : Soyons dans l’action et non l’incantation. Chaque époque à ses difficultés et chaque génération doit accomplir sa mission.

Soyons fiers de nos Forces de Défenses et de Sécurités. Soyons fiers de tous ces enseignants, ces élus locaux, ces leaders religieux et coutumiers, ces fonctionnaires, bref de tous ces burkinabè qui malgré l’adversité, loin des débats et polémiques des réseaux sociaux font face au péril de leur vie chaque jour à ces barbares d’un autre temps. Oui, soyons conscients des difficultés, sans pour autant verser dans le catastrophisme ni le pessimisme systématique qui paralyse et qui n’avance à rien.

Oui ; ce combat ne peut se gagner que si tous les patriotes s’unissent et mettent leur ego, leur croyance… de côté pour ne plus mettre en avant qu’une seule valeur, LE COURAGE.

Bien sûr qu’il peut arriver que nous ayons peur, mais la lâcheté n’est pas d’avoir peur mais de ne pas agir, de ne pas combattre.

Occulter donc la dimension tragique de l’Histoire ce serait nous condamner à sortir de l’Histoire. On ne construit pas la Paix en renonçant à se défendre.

Le Burkina Faso n’a existé que parce que des hommes ont accepté de se sacrifier à sa cause et parce que cette cause les a unis jusqu’à l’ultime sacrifice. Travaillons donc à mériter d’en être les dignes héritiers.

Pr Stanislas Ouaro

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Education : Notre système éducatif a besoin d’une profonde reforme
Aux Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO : Nous sommes inquiets
Journée internationale de la paix : De la nécessité d’œuvrer au respect de la dignité humaine
« Je veux débattre avec Patrice Talon » : Le constitutionnaliste, Pr Frédéric Joël Aïvo veut confronter le président à la réalité du Bénin lors de la présidentielle de 2021
Et si on parlait archives !
Un écrivain au ministre Aboul Karim Sango : « J’ai un sérieux contentieux avec votre ‘’Chargé de mission’’, Koba Boubacar Dao »
Burkina : La Parenté à plaisanterie autour de la politique agricole et de la sécurité alimentaire
Charte de la Transition du Mali : Compromis dynamique ou dynamique compromise
Santé du journaliste Damiss : Le réquisitoire de Me Paul Kéré contre le président Roch Kaboré
Burkina : La mauvaise gouvernance altère la qualité des infrastructures, déplore le REN-LAC
9 septembre 2020 : Défis et enjeux d’une rentrée sociopolitique peu ordinaire
Fondements et dynamique de la rénovation de l’action politique en Afrique : Leçons apprises de la situation au Burkina Faso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés