Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans chaque être humain une force intérieure qui, une fois libérée, peut faire de chaque vision, rêve ou désir, une réalité» Anthony Robbins

Bobo-Dioulasso : L’Initiative pour la transparence et l’efficacité de la commande publique présentée aux journalistes

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • lundi 11 novembre 2019 à 21h30min
Bobo-Dioulasso : L’Initiative pour la transparence et l’efficacité de la commande publique présentée aux journalistes

Les membres de l’Initiative pour la transparence et l’efficacité de la commande publique (ICOP) ont organisé une conférence de presse, dans l’après-midi du vendredi 8 novembre 2019 à Bobo-Dioulasso. Au cours de cette rencontre, l’institution a été présentée aux journalistes de la ville de Sya. Cette conférence marquait également le lancement officiel des activités de l’ICOP.

Cette rencontre, selon le président de l’ICOP, Drissa Yé, avait pour objectif d’expliquer la vision de son institution, son but et ses objectifs aux journalistes de Bobo-Dioulasso. Il a ainsi expliqué aux professionnels des médias, que c’est au regard de la persistance des mauvaises pratiques dans la commande publique marquées par la corruption, les mauvaises exécutions des prestations, les lourdeurs dans les procédures en matière de commande publique nonobstant les mesures innovantes successives adoptées qui étaient censées y remédier, que l’Initiative pour la transparence et l’efficacité de la commande publique (ICOP) a été créée officiellement, le 6 juillet 2019. Elle a pour but de contribuer à l’efficacité de la commande publique à travers la promotion de la transparence des procédures d’acquisition des biens et des services.

A en croire son président, l’ICOP vise à créer un espace de réflexion sur la commande publique, de promouvoir les bonnes pratiques en matière de commande publique, de susciter le contrôle citoyen sur la commande publique et de promouvoir les valeurs de bonne gouvernance sur la commande publique. « L’ICOP est une organisation apolitique, à but non-lucratif et s’interdisant toute forme de discrimination fondée sur la race, l’ethnie, le sexe ou la religion. Elle intervient dans le domaine de la commande publique, en veillant à la bonne gouvernance et à la transparence dans les procédures de passation de marchés publics au Burkina Faso », a-t-il indiqué.

Drissa Yé, Président de l’ICOP

L’ICOP est composée de treize membres dotés d’une présidence comprenant un président et un vice-président. Pour le président, Drissa Yé, l’ICOP intervient dans le domaine de la commande publique, en veillant à la bonne gouvernance et à la transparence dans les procédures de marchés publics au Burkina Faso.

Les Journalistes participants

Pour atteindre ses objectifs, l’ICOP entend développer, entre autres, ses actions par le suivi de la commande publique, l’utilisation de tous les moyens légaux pour promouvoir la bonne gouvernance dans la commande publique, l’interpellation à travers l’analyse des politiques de commande publique et des propositions d’amélioration à l’endroit des décideurs politiques et la sensibilisation et la formation en contribuant à l’appropriation des textes régissant la commande publique pour faciliter leur assimilation et leur bonne application par les acteurs concernés.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Economie numérique : « Mondjossi », la plateforme pour rapprocher les artisans de leurs clients
Offre de formation continue : Certificat en communication digitale
TECNO MOBILE : Comparatif Tecno Spark 5 & Spark 5 Air
Robotique et programmation : 45 jeunes filles reçoivent une formation à Ouagadougou
Médias : « Le fact-checking s’impose comme un genre journalistique à part entière », selon Donation Kangah, formateur au programme Vérifox
Couverture des manifestations : L’UNESCO plaide pour la protection des journalistes
Campagne nationale « plus fort avec le lait maternel uniquement : Des journalistes outillés pour une mise en œuvre réussie
Nouvelles Technologies : Vingt personnes handicapées visuelles bénéficient d’une formation en informatique adaptée à Bobo-Dioulasso
Numérique : Le Fonds d’équipement des Nations unies (UNCDF) encourage l’inclusion digitale
Société : Quand la tontine s’organise sur les réseaux sociaux
Région du Centre-Est : Des journalistes à l’école de l’activité transfusionnelle
Tecno Mobile met l’Intelligence Artificielle à la portée de tous avec le tout nouveau smartphone Spark 5
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés