Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès n’est pas final, l’échec n’est pas fatal : c’est le courage de continuer qui compte.» Winston Churchill

Burkina Faso : "Comment faire pour aider un gouvernement qui n’arrive pas à s’aider, lui-même ?", s’interroge Zéphirin Diabré

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • samedi 9 novembre 2019 à 23h13min
Burkina Faso :

"Depuis l’arrivée au pouvoir du MPP (Mouvement du peuple pour le progrès) et alliés, les gens se regardent en chiens de faïence, la cohésion sociale est mise à mal", déplore le président de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), Zéphirin Diabré, intervenant ce samedi, 9 novembre 2019 à Abidjan au cours du meeting de la section ivoirienne de son parti.

En plus des prières, recueillements et récolte de Fonds, la rencontre a également été celle de partage d’informations de la direction politique nationale avec ses compatriotes militants de Côte d’Ivoire sur la situation qui prévaut au Burkina.
Sur ce point, les interventions ont fait la part belle aux défis auxquels fait face le Burkina, notamment l’insécurité.

Pour le parti, si l’on peut dire que le terrorisme n’est pas propre au pays, il n’en demeure pas moins qu’il y a une incapacité des dirigeants à faire face aux colbtas actuels du pays. Il décèle un manque de leadership des dirigeants.

"Comment faire pour aider un gouvernement qui n’arrive pas à s’aider lui-même ?", s’interroge Zéphirin Diabré pour qui, tout ce qui a été dénoncé et a conduit à l’insurrection populaire est aujourd’hui réunit et même pire.

Pour lui donc, les dirigeants actuels "ont besoin d’une bonne insurrection électorale qui va les mettre tous à la retraite pour permettre au pays de commencer à travailler sérieusement. (...). Les Burkinabè vont donner le pouvoir à l’UPC, parce qu’ils se sont réveillés de la tromperie de 2015 (référence faite à l’élection présidentielle de 2015 qui a conduit le candidat du MPP au pouvoir)", indique le chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso. Et ce, après s’être incliné, une fois de plus, devant la mémoire des victimes et rendu hommage aux Forces de défense et de sécurité.

Le premier responsable du "parti du lion" a donc appelé l’ensemble des Burkinabè à resserrer les rangs, raffermir la cohésion sociale et l’unité nationale pour surmonter les difficultés de l’heure du pays. C’est en cela également qu’il prône le pardon et la tolérance entre les Burkinabè.

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Elections legislatives du 22 novembre : Voici la liste des candidats du MPP
Législatives/MPP : Simon Compaoré non-partant, Bala Alassane Sakandé tient la liste au Kadiogo
UNIR/PS : La section communale de Bokin bat le rappel des troupes pour les élections de novembre 2020
Quota genre aux élections : La Majorité présidentielle déclare son soutien à la mise en œuvre de la loi
Présidentielle 2020 au Burkina : Les partis de la majorité mettent le curseur sur une victoire dès le premier tour
Démission du MPC de la Majorité : « Claude Ouédraogo jouait le rôle de taupe, il retourne à côté de son chef », rétorque Clément Sawadogo
Elections couplées de 2020 au Burkina : Les dates limites de dépôt de candidatures modifiées !
Elections de 2020 au Burkina : Le CGD pose la réflexion sur les défis de l’inclusion et de la transparence
Élections au Burkina : Ce qu’il faut savoir de la publication des listes électorales et de la gestion du contentieux
Litige au CDP : Le juge interdit à Mahamadi Kouanda l’utilisation de l’identité du parti
Présidentielle de 2020 : Des jeunes collectent des fonds pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré
Loumbila : « Nous avons pris des mesures pour freiner la spoliation de nos terres », informe le maire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés