Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès est d’obtenir ce que vous voulez. Le bonheur est de vouloir ce que vous obtenez» Dale Carnegie

Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • DECLARATION • vendredi 8 novembre 2019 à 20h05min
Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement

Ceci est un message du Parti Le Faso Autrement au peuple burkinabé suite à l’attaque du convoi de la Société Minière SEMAFO, le 6 novembre 2019 sur l’axe routier Ougarou - Boungou

Peuple du Burkina Faso,

Une fois encore, notre pays a été frappé et de la pire des manières. Le massacre du convoi des cadres, employés et prestataires de la société minière SEMAFO survenu le mercredi 6 novembre 2019 sur l’axe routier Ougarou- Boungou a causé un nombre effroyable de victimes et créé une onde de choc et une psychose jamais ressenties dans notre pays. Nous pleurerons encore longtemps les vies perdues ce jour et toutes les autres vies qui depuis quelques années ont été fauchées, elles aussi à cause du terrorisme.

Le parti Le Faso Autrement s’incline devant la mémoire des nombreux enfants du pays lâchement massacrés, souhaite un prompt rétablissement aux blessés et espère qu’ils se relèveront très vite après ce traumatisme difficilement imaginable.
Premier rempart contre les assaillants non identifiés, nos Forces de Défense et de Sécurité paient au quotidien depuis de nombreuses années un lourd tribut au terrorisme. Elles n’ont pourtant jamais fléchi. Nous saluons leur courage, leur professionnalisme, leur abnégation et leur esprit de sacrifice pour la nation burkinabè. Le parti Le Faso Autrement se joint au peuple burkinabè tout entier pour leur apporter son soutien indéfectible.

Peuple du Burkina Faso, chers compatriotes,

N’est-il pas temps pour nous de dire : Trop c’est trop et ça suffit ? Ou au contraire, allons-nous continuer de nous contenter des sempiternelles condamnations et des discours creux ?

Notre résilience commence à se transformer en résignation et si nous n’y prenons garde, cela entrainera notre chute collective.

Le Faso Autrement entend tous les appels à l’union nationale qu’il fait sien et auxquels il s’associe entièrement. Il estime cependant qu’aujourd’hui plus que jamais, les paroles doivent céder la place aux actes et aux bonnes décisions. Il reste convaincu que le tout militaire, qui a d’ailleurs montré ses limites, n’est pas la solution. La décision du Chef de l’Etat d’ordonner le recrutement de volontaires est une initiative périlleuse qui vient s’ajouter à une situation déjà catastrophique. En effet, le risque est trop grand qu’on finisse par créer des milices qui précipiteraient notre pays dans la guerre civile.

C’est pourquoi, sans vouloir occulter le besoin d’un réarmement moral, matériel et humain de nos Forces de Défense et de Sécurité, nous insistons sur la nécessité d’identifier clairement les causes profondes et injustifiables de ces actes ignobles. Le militarisme à outrance ne nous fera pas gagner cette guerre, par contre, l’intelligence, le dialogue national inclusif, ouvert et sincère, Oui !

L’union sacrée, l’unité nationale doivent cesser d’être des slogans servis au peuple à chaque fois qu’il est victime d’attaque. En cette douloureuse occasion, le parti Le Faso Autrement renouvèle son appel à toute la nation burkinabè, aux autorités à divers niveaux et singulièrement au Président du Faso pour qu’on sorte enfin des discours hypocrites et qu’on aille à la réalisation d’une vraie réconciliation nationale, seule voie de véritablement rassembler dans la confiance et la cohésion le peuple burkinabè, de l’unir et de le souder dans le vivre ensemble afin que l’ennemi ne puisse plus trouver de failles.

Le Burkina Faso, plus que des mots, a besoin d’actes forts qui vont dans le sens de la paix et la sécurité. Le Faso Autrement souhaite donc une union d’actions et appelle à une initiative collective et citoyenne afin d’exiger des actes forts en faveur de la sécurisation du peuple. C’est uniquement à ce prix que nous pouvons gagner la bataille contre les divisions, l’obscurantisme et tous les autres maux qui ont permis que le terrorisme s’installe chez nous.

Daigne Dieu ouvrir les esprits des uns et des autres afin que soit vite trouvée la solution à l’insécurité croissante que nous vivons.
Que Dieu bénisse et protège le Burkina Faso !

Ouagadougou, le 8 novembre 2019

Dr Ablassé OUEDRAOGO

Commandeur de l’Ordre National

Vos commentaires

  • Le 8 novembre à 20:37, par Zimm En réponse à : Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Lefaso autrement

    Tout est dans cette phrase ci-dessous
    " nous insistons sur la nécessité d’identifier clairement les causes profondes et injustifiables de ces actes ignobles"
    Ensuite il faudra passer aux solutions qui passent fondamentalement par faire le BON choix des hommes et des femmes (d’envergures) capables de les mettre en application. Pour le moment et malheureusement il y a loin de la coupe aux lèvres !

    Répondre à ce message

  • Le 8 novembre à 20:52, par Yako En réponse à : Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Lefaso autrement

    Totalement d’accord avec son excellence A. Ouedraogo. On règle jamais les drames des nations par un coup de folie ressaisissons-nous.En effet, une partie de la communauté nationale fait déjà l’objet de stigmatisation permanente et je crains qu’avec le nouveau schéma de la lutte contre le terrorisme dressé par le président crée plus de problèmes que de solution.La Guinée de Sekou Toure suite à l’agression des mercenaires dans les années 70 faute de lucidité à fini par déplacer le problème et la Guinée traîne tjrs ce boulet qui menace sa cohésion,connu sous le nom de complot P. Attention donc réfléchissons 2 fois avant de créer les auxiliaires de FDS.En tout cas je souhaiterai un débat nourri à l’assemblée avant sa mise en œuvre car le sujet est trop important pour laisser au seul bon vouloir du prince.

    Répondre à ce message

  • Le 8 novembre à 21:24, par Sawadogo En réponse à : Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement

    Je pense que tu dois te taire.cest trop facile de jeter la responsabilité sur rock.cest Blaise qui a mis le feu dans ce pays.les réunions avec ses délinquants ce ferait a ouaga sous tes yeux. Ta jamais sonné donné l’alerte. Donc zut

    Répondre à ce message

  • Le 8 novembre à 21:31, par oubda Kassoum En réponse à : Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement

    Docteur Ablassé merci pour votre point de vue mais comme d’habitude vous vous trompez lourdement. C’est un point de vue aussi myope que saugrenu. Vous traitez le fléau du terrorisme comme une crise politique.Aucune négociation n’a deja mis un pays a l’abri de la passion et de la rage frénétique de destruction des barbares.Les térroristes utilisent les négociations juste pour se regrouper ,,s’armer lever des regiments par le recrutement massif.Les terroristes ce ne sont pas des democrates qui portent une valeur au dialogue. Vous oubliez qu’aucune armee n’a jamis reussit a vaincre le térrorisme. Ce sont les milices qui ont bouté ces obscurantistes d’Iraq et que ce sont les kurdes qui ont vaincu les térroristes en Syrie.On nous parle d’eviter une guerre civile comme si deja la lutte contre la nebuleuse terroriste ne constituait pas deja une guerre .Faites un tour a Djibo et vous comprendrez que nous sommes en guerre. En securité a Ouaga on peut toujors débité des sornettes et vous docteur ne reculez jamais devant aucune ineptie.Le monopole de la violence revient a l’etat dans les circonstances normales seulement quand l’etat epprouve des difficultéa remplir ses fonctions regalienne de protection du territoir et des populations e,il perd ce monopole. Allez -y faire comprendre aux térroristes qu’ils ne doivent user de violence .Le reflerxe atavique c’est l’audefense quand il n’a pas bcp d’alternative.iL FAUT CONSTITUER DES MILICES .lES ENCADRER ET PREVOIR leur desarmement une fois que l’hydre terroriste sera vaincu

    Répondre à ce message

  • Le 8 novembre à 21:34, par Zapata En réponse à : Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement

    D’habitude je partage pas ses points de vue mais là il faut l’écouter.
    Deja les fameux koglwego on les voit pas s dans cette guerre ni sur le champs de bataille ni même pour le renseignement des FDS. Ils sont plus rapide à torturer les civil que affronter les terroristes.
    Et puis attention aux apprentis sorciers qui nous gouverne à ne pas aggraver le problème en posant les bases d’une guerre civil ou d’un genocide. On a déjà assez de problème comme ça.

    Répondre à ce message

    • Le 10 novembre à 10:01, par Pity En réponse à : Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement

      Mr Zapata. J’aurai été kolghweogo que vous ne me verrai point ni n’entendrez parler de moi dans cette lutte contre le terrorisme car ayant été vilipendé par tous après le combats victorieux contre les coupeurs de routes et autres caids territoriaux que les fds peinaient a éradiquer. Il faut bien finir par savoir ce que l’on veut au faso et assumer pleinement ses choix. Les kolghweogo n’auraient-ils pas pu être encadrés et mis a contribution pour nous éviter le désastre que nous vivons ? Tôt ou tard, nos compromissions nous rattraperont. Aujourd’hui, le PF nous parle le combattre les terroristes et leurs Complices. C’est déjà une avancée très tardive de reconnaitre que les terroristes ont des complices parmi nous. Ça. Les profanes par intuition l’ont toujours clamé haut et fort sans être écouté par qui soit

      Répondre à ce message

  • Le 8 novembre à 21:37, par Nabiiga En réponse à : Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement

    ......sacré Ablassé. Périlleuse, tu cries ? Avance alors une autre solution qui ne sera pas périlleuse. Voilà notre problème au Burkina. Au lieu d’avancer des arguments constructifs, c’est plutôt des critiques puériles qu’il faut privilégier

    Répondre à ce message

  • Le 8 novembre à 21:59, par yannick En réponse à : Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement

    A entendre les politiciens de l’opposition,toute la responsabilité incombe à ceux qui nous dirigent actuellement.
    Ils murmurent de s’unir et de se souder alors que leurs discours nous divise.
    Tous ceux qui sont aujourd’hui dans l’opposition ont occupé dans le passé récent du BURKINA de hautes responsabilités et pour rappel,Ablassé OUEDRAOGO ex-ministre des affaires étrangères,Zéphirin DJABRE ex-1er ministre,Kadré OUEDRAOGO ex-1er ministre.
    Ces personnalités ont donc des expériences dans la gestion des affaires et ont des carnets d’adresses bien étoffés qui puissent aidés le pouvoir actuel.
    Ils parcourent nos villes et villages actuellement en épargnés parce qu’ils souhaitent tous occupés le fauteuil présidentiel.
    Ils disent que ’’l’union sacrée,l’unité nationale doivent cesser d’etre des slogans....le Burkina Faso plus que des mots a besoin d’actes forts...’’
    Très bien dit mais quelles sont les initiatives prises par chacun d’eux pour apporter leurs contributions dans la situation actuelle ?
    Par leurs relations antérieures acquises grace à leurs fonctions précédentes,quelles contributions apportent-ils dans l’interet commun ?
    Très facile de critiquer mais très difficile de gouverner.
    Monsieur le Président,je ne suis pas militant de votre parti mais vous etes le président de tous les burkinabè,à ce titre vous avez le soutien indéfectible du simple citoyen que je suis.
    Monsieur le Président,courage et tenez bon,la victoire appartient à tous mais la défaite est orpheline.
    A l’heure du bilan,le peuple saura faire le tri des charlatants défaitistes des patriotes.
    De ceux qui prennent toujours le train à l’arrivée et qui se glorifient des hauts faits.L’histoire à toujours rattraper ces héros de la ligne d’arrivée.
    Nous n’avons qu’une seule patrie,ailleurs on sera toujours étranger.
    Défendons cette belle patrie,le BURKINA FASO !!!
    ’’Beaucoup flanchèrent et certains résistèrent
    Mais les échecs,les succès,la sueur,le sang
    Ont fortifié notre peuple courageux
    Et fertilisé sa lutte héroique.....
    La flamme au coeur pour légitimement libérer
    Le Faso à jamais des fers de tous ceux qui,
    ça et là en polluaient l’ame sacrée
    De l’indépendance de la souveraineté.....
    LA PATRIE OU LA MORT,NOUS VAINCRONS !!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 novembre à 22:01, par Koussoubé Yaya En réponse à : Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement

    Il s’agit d’engagement volontaire pour renforcer les forces de l’ordre. Pourquoi parlez-vous de milice. De quoi avez-vous peur. Aux USA tout le monde est armé mais c’est pas pour cela qu’ils se tirent dessus tous les matins. Par ailleurs, les résistants en France, au Vietnam, en Afrique du sud, etc. se sont intégrés sans problèmes majeurs après la libération de leur pays. Ici, nous avons besoins d’hommes du terroir ayant une bonne moralité et connaissant bien le terrain des différents théâtres d’opérations. Ceux-ci seront formés dans l’armée régulière pour défendre la nation. Il seront de vrais soldats respectant la déontologie militaire.

    Répondre à ce message

  • Le 8 novembre à 22:03, par Jean-Paul En réponse à : Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement

    Ablassé, ton affaire de réconciliation nationale devient insupportable. On est lâchement attaqué par des terroristes, et tout ce que tu trouve c’est d’organiser une foire appelée réconciliation nationale pour venir à bout de ces ennemis de la nation. Actuellement il y a d’un côté le peuple qui est uni derrière les autorités et de l’autre côté les terroristes. C’est de quelle réconciliation tu parles.

    Répondre à ce message

  • Le 8 novembre à 23:19, par Combary Noël En réponse à : Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement

    Il fait en effet cerner clairement ce a quoi nous avons a faire,,,,,
    Nous faisons simplement face a un ennemi international, idéologique, qui combat contre toute forme de vie en dehors de DIEU, et par leur religion. Ne ns y trompons pas.
    Ns combattons contre une force regroupée ds l’espace Sahel, qui en est devenue le gouvernement sous la bannière idéologique en question.
    Ns combattons contre des troupes aux stratégies militaires éprouvées, ayant des armements que ns n’avons pas, une mobilité que ns n’avons pas et l’avantage du terrain.
    Prendre conscience de cela, c’est d’abord mesurer que notre pays est en guerre. Contre un ennemi redoutable, qu’il ne faut pas sous estimer.
    Il gagne du terrain Pdt que ns rions et dansons, Pdt que ns ns etripons en conjonctures politicidtes, il avance Pdt que ns conjonctions même encore sur sa nature...
    Chez ns autres gulmance, on dit que les comploteurs et les médisances, ne perturbent que l’idiot...
    Notre réaction face a ce phénomène ne peut passer que par une DECLARATION DE GUERRE.
    Avec des lois de guerre.
    Certes, toute une génération éduquée au champagne, s’est compromise dans des trafics avec les ennemis actuels, mais face au péril, chacun doit se mobiliser enfin pr le salut de la patrie... Les comptes seront réglés, par l’histoire.
    SOYONS MATURES, NOUS SOMMES EN GUERRE CONTRE UN ENNEMI fort, retors, et qui recrute parmi ns...
    Toute la nation doit se tourner vers son chef et vaincre ou périr.

    Répondre à ce message

  • Le 9 novembre à 00:08, par Guy En réponse à : Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement

    Apportez vos idées au lieu de parler pour ne rien dire ; le président na jamais parlé de recrutement archaïque de volontaires.... le Burkina Faso n’y connaîtra une guerre civile... mais au contraire vous vos discours politiques afin de transformer le problème en campagne politique et croyant et voulant pousser les burkinabé en une acte pareille. Arrêtez ces discours inutiles et de ségrégation et user vos cervelles pour sécuriser les citoyens des hommes intègres

    Répondre à ce message

    • Le 9 novembre à 18:14, par Vérité En réponse à : Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement

      Soyez honnête. Rock a flatté le peuple avec le mpp. Il se faisait appeler la solution parce que effectivement leur clan était la cheville ouvrière de Blaise donc sensé connaître tout. Aujourd’hui c’est une trahison. De quel piètre recrutement parle ce pouvoir. Je crois que c’est sous le coup de l’émotion. La ça ne marche pas. Alors a commencer par vous le président et ses ministres envoyez vos enfants pour ouvrir le carnet d’or des volontaires. Surtout Simon Yada yada l’homme la Kalash dans la cité

      Répondre à ce message

  • Le 9 novembre à 05:55, par raison En réponse à : Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement

    Merci monsieur Ablasse pour cette analyse très pertinente.
    Le recrutement des volontaires sera un échec. On ne se lève pas du jour au lendemain pour aller se battre, on apprend à se battre.
    S’il vous plait n envoyer pas nos enfants se faire massacrer.
    Quel que soit les moyens de guerre qui seront disponibles, il faut savoir les manipuler. Combien de Burkinabè ont déjà vu une arme n’en parlons pas de manipuler. Une fois que ces armes seront sorties, comment vous les récupérer . Nous avons des militaires ou pas ? sinon privilégier le dialogue, il n’y a pas de honte à cela surtout si c ’est pour sauver des vies. S’il vous plaît écoutons nous les uns les autres, ne soyons pas borné, on ne peut pas se tromper tous les jours.

    Répondre à ce message

  • Le 9 novembre à 07:12, par Sabaabo En réponse à : Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement

    Hélas ! Presque plus personne ne s’adresse aux terroristes, hormis des phrases lapidaires de malédiction et de condamnation d’actes barbares. Au contraire, la grande majorité s’atarde à critiquer, insulter, condamner le gouvernement, allant même jusqu’à demander sa démission. On a l’impression qu’on concède ou reconnait aux terroristes, le droit de faire ce qu’il font. Un peu comme si on leur disait : "nous ne sommes pas d’accord avec ce que vous faites, mais c’est votre droit. Donc on ne peut pas beaucoup parler. Alors, continuez seulement. De toutes façons, nous aussi nous avons le droit de nous attaquer au gouvernement, de le presser, de l’humilier, de le ridiculiser et même de le faire tomber si nous en avons l’occasion. Alors, nous aussi nous allons continuer. Bonne chance à nous tous". Je trouve que cette attitude est tout simplement lâche, hypocrite et indigne.
    Il faut que les Burkinabè (ceux qui ne sont pas terroristes) comprennent que ce sont les terroristes leurs ennemis, pas le gouvernement, aussi faible et incompétent soit-il. Par conséquent, on ne peut être plus exigent, envers le gouvernement qu’envers les terroristes.
    Je propose les actes forts suivants qui traduiraient sans équivoque la bonne foi et l’engagement ferme des uns et des autres contre le terrorisme.
    1) Que les intellectuels s’adressent directement aux terroristes par des écrits ou des conférences diffusés par tous les moyens possibles pour leur démontrer par la raison et les saintes écritures le caractère intrinsèquement mauvais du terrorisme.
    2) Que tous les musulmans qui estiment que le terrorisme est contraire à l’islam organisent sur toute l’étendue du territoire national, des marches, meetings et prêches publiques de protestation contre le terrorisme et pour démontrer par les saintes écritures de l’islam que le terrorisme est sans fondement dans le Coran.
    3) Que les partis politiques organisent des marches et meetings exclusivement orientés contre le terrorisme.
    4) Que les syndicats fassent de même.
    Ces acte forts seront la preuve qu’au delà des différences et des intérêts partisants, les Burkinabè sont unis contre le terrorisme.
    Si vous ne le faites pas, moi Sabaabo, je vous considérerais désormais comme des lâches, hypocrites, malhonnêtes qui font de la lutte contre le terrorisme un prétexte pour en réalité satisfaire des intérêts égoïstes, des complices des terroristes.
    Il faut que tous sachent une chose : les terroristes aussi sont des humains, dotés de raison et de conscience. Leur conscience et leur raison sont manifestement erronées, mais peut-être pas irrémédiablement corrompues. Si la force de la persuasion les a gagné dans le terrorisme, la force de la persuasion pourrait aussi les gagner à la citoyenneté honnête et au respect de la sacralité de la vie humaine.

    Répondre à ce message

  • Le 9 novembre à 07:19, par Peuple Insurgé En réponse à : Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement

    Pour une fois je suis d’accord avec vous. Je l’ai toujours dit dans ce forum. Il nous faut réfléchir, malheureusement avec la corruption c’est ce que nous ne savons plus faire. RÉFLEXION et SINCÉRITÉ.

    Répondre à ce message

  • Le 9 novembre à 07:48, par Nonga En réponse à : Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement

    Réconciliation nationale, réconciliation nationale ! Comme si M.Ablassé connaissait d’où viennent les terroristes et qui ils sont. S’il y a des déçus dans le pays, qui osent le brulé et semer de telles merdes, nous n’avions pas besoin de se réconcilier avec de telles personnes.

    Répondre à ce message

  • Le 9 novembre à 08:39, par maan zemzem En réponse à : Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement

    Dieu dit à travers ses écritures saintes : pardonnez, repentez-vous, toutes vos prières s’ élèveront au ciel et je les exaucereai. Dieu lit dans nos coeurs et nos cris de détresses, il les entend, par contre avant de les exaucer. Il vérifie : Sommes -nous honnêtes les uns envers les autres, Sommes-nous sincères ? Gardons-nous rancune et haine ? Tant que ces obstacles ne seront pas levés, Dieu reste parfois sourd. Des prières d’intention sont faites pour la paix et sécurité dans notre pays, Sommes nous repentis pour mériter que nos prières soient exaucées ? Ablacé a raison, chercher à rassembler tous les fils de ce pays, pardonons-nous, ayons le même regard, ayons pitié de nous-mêmes. Sans l’union véritable et sincère, sans respect de tous les fils, de toutes les communautés, nous n’arriverons jamais à bout le mal qui ronge notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 9 novembre à 09:12, par Kpièrou En réponse à : Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement

    Du même avis que l’internaute 9, Jean-Paul. Pendant que des personnes dites non identifiées sèment la terreur de tout part, vous nous parlez de réconciliation nationale. Qui sont-elles pour venir à la table de réconciliation ? Ou voulez-vous dire que ces personnes sont envoyées par une classe politique pour déstabiliser le pays pour le prendre et le rendre aux commanditaires ?
    Il faut organiser les populations dans les villages et villes à se défendre et à éviter ces tueries inqualifiables.

    Répondre à ce message

  • Le 9 novembre à 11:50, par KAFANDO En réponse à : Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement

    Mr Ablassé vous dites
    "Le militarisme à outrance ne nous fera pas gagner cette guerre, par contre, l’intelligence, le dialogue national inclusif, ouvert et sincère, Oui !"
    Vous voulez dialoguer avec qui ? Dialoguer suppose connaitre à qui on a à faire....puisque vous les connaissez en politicien averti initiez vous à la face du Burkina et du monde entier le dialogue vous serez certainement prix Nobel de la paix un jour...
    Vous me faites vraiment rigoler...encore une fois on ne discute pas avec des lâches, des assassins, des revanchards, des nostalgique de brigades de la mort et du pouvoir clanique.....
    Vous devrez comprendre aujourd’hui pourquoi vous ne représentez même pas 1% de l’électorat......car vos idées du passif, rétrograde et péremptoire ne séduiront jamais guère plus de Burkinabés, de Patriotes prêt à prendre les armes contre les ennemis de notre nation, et c’est de ça dont il s’agit !!!!! Pour nous La Patrie Ou la Mort c’est pas du Ablassé, c’est pas du bla bla bla bla Politique....ça tous son sens...
    Je suis fier d’être Burkinabè, je suis fier de l’appel du Président Rock à la Patrie et je m’y engagerai volontier...

    LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS.

    Répondre à ce message

  • Le 9 novembre à 11:50, par Konkona En réponse à : Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement

    Suis tout a fait d accord avec le Faso autrement. C est une decision cacophonique qui favorisera l infiltration des bandits pour mieux nous assommer. Je crois que le Président et son gouvernement sont perdus. Le même Président a oublié que lui-même avait reconnu que c est une guerre asymétrique et que ces voyous ne venaient pas pour vivre encore mais pour mourir. Toutes les révolutions du monde qui ont adopté la stratégie des volontaires pour combattre l l’ennemi connaissaient bien l ennemi et l avaient en face. Que ça soit le Venezuela, le Burkina avec Thomas SANKARA, tous connaissaient les ennemis du peuple. Monsieur le Président, si cette décision est mise à exécution, autant commencer à fuir le pays. Gardez aussi en en tête que la gouvernance du MPP n a pas convaincu les Burkinabé. Ne confondons pas les époques. Les 30 et 31 octobre 2014, le peuple avait identifié son ennemi et l avait en face. Vous êtes le chef suprême des armées, savez vous si vous et les membres du gouvernement, les députés les maires les les.... vont s inscrire et prendre les armes ? Pardon, c est bien de chercher la solution mais évitons au mieux possible, les mauvais conseils. Vive le peuple du Burkina, vive la paix. Malheur à ceux qui bâillonnent leur peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 9 novembre à 12:03, par jeunedame seret En réponse à : Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement

    « … nous insistons sur la nécessité d’identifier clairement les causes profondes et injustifiables de ces actes ignobles. » À commencer par vous. Nous voulons les mots clairs sans diplomatie, sur les causes et les buts de ces actes. Au lieu de discours aussi à votre niveau écrivez-nous clairement les informations. Vous êtes un grand politicien, ami de Blaise et musulman. Vous comprenez plus que les victimes, les causes de ces attaques. Dites-les à nous. Je suis d’accord avec les idées de SABAABO sur les stratégies de solution. Oublions Rock et sortons marcher et agresser les terroristes sans protocole. Intellectuels, politiciens et musulmans surtout. Moi mon souhait est de revoir la go Dénise au pouvoir avec ses techniques de renseignements et de frappe.

    Répondre à ce message

  • Le 9 novembre à 12:30, par fasobiga En réponse à : Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement

    Je valide entièrement vos propos. Mais malheureusement les inconditionnels du mpp ont toujours les yeux bandés. Que Dieu ouvre nos esprits pour qu’on prenne des décisions dans un bref délai.

    Répondre à ce message

  • Le 9 novembre à 12:48, par Jean-Paul En réponse à : Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement

    Bonjour à tous. Je vous dis ceci : dans cette situation du terrorisme ; nos politicien se doivent de la finesse et des propositions de solutions pour témoigner leur affection pour le peuple votant. Celui qui se désengage et remet le fardeau sur le pouvoir en place utilise le terrorisme pour des fins politiques.
    Celui qui aura proposé publiquement des solutions qui arrêtent ce fléau, connait déjà sa part électorale vis à vis du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 9 novembre à 16:12, par WEND LA NABA En réponse à : Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement

    Mr le défenseur et promo de Blaise COMPAORE, tu n’as jamais trouvé une solution constructive si ce n’est que raconté du n’importe quoi. Tu connais mieux l’actualité Burkinabé plus que quiconque , partant de là tu dois savoir que c’est le monstre R S P de ton ami Blaise COMPAORE qui a formé tous ses grands bandits qui endeuillent le peuple burkinabé présentement.

    Répondre à ce message

  • Le 9 novembre à 17:03, par Mogdrkindé En réponse à : Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement

    Docteur Ablassé ! Que de gros mots vous débitez pour ne pas dire grandes choses. Prétendant de Kossyam que vous êtes, ce dont vous n’aviez de gène d’en déclarer haut et fort, à la place de Mr. RMCK si vous étiez, que ferez-vous face à cette grave situation que vit notre pays ? Politicien et Diplomate de votre état, vous nous surprenez beaucoup. Au lieu de vous souciez de la situation comme tous les burkinabé, votre seul souci reste d’alimenter la "Politique-politicienne" dont seul vous semblez faire croire que vous en êtes le seul Spécialiste.

    Lorsqu’une UNION SACREE est demandée à tout un peuple, ce ne seront pas de simples personnes telles que vous qui de par des verbiages inutiles qui réussirez à détourner l’attention du peuple de son intérêt qui reste "la Paix" et la "Cohésion".

    Après avoir longtemps fait du pied pour le Régime en place (MPP) pour un simple poste de Ministre faute de mieux, il est constaté depuis un certain temps vous actions déstabilisatrices que vous débitez à tout bout de champ ou encore, en réponse à toute sortie du P.F., même si le/les sujets traités sont justes et clairs. Vous êtes pas le seul à connaître la vérité.

    Ceci pour vous dire que dans le message du PF à la Nation, message dans laquelle il propose le recrutement de volontaires pour appuyer ceux qui sont au-devant de la scène, il n’a pas eu à dire que ce seront des personnes qui seront armées sans expérience qui seront envoyés à l’abattoir. Soyez assez réaliste. Des volontaires en question, ils peuvent être chargés de suppléer aux chargés de la Sécurité intérieure (police par exemple) pour dégager les spécialistes et spécialisés des combats sur le terrain dune partie de leurs responsabilité pour mieux se consacrer au plus important qui est le terrain. Ne lui faites donc pas supporter ce qu’il n’a pas dit. Cessez donc de manger votre piment dans les bouches des autres.

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre à 11:05, par Ka En réponse à : Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement

    L’extrémisme exprime la pensée de celui qui n’admet pas qu’on lui oppose une autre manière de penser.
    Sacré Ablassé Ouédraogo mangeur des colas : Nous sommes en 2019 et dans ton esprit c’est toujours la même chose, c’est-à-dire pour toi s’opposer, c’est mener des actions violentes et illégales : Rien de constructif. Pour toi quoique ce régime fasse pour le pays, aucune bonne action ne trouvera grâce à tes yeux.

    Ce qui caractérise tes sorties hasardeuses, c’est le vide idéologique insondable, qui laisse place aux pratiques les plus douteuses : tribalisme, autocélébration, autosatisfaction... et de haine sans fin, car, tes idées de la CODER de sauver tes amis Bassolé Djibril et Blaise Compaoré sans la justice n’ont pas étés écoutés par Zépherin Diabré ni de Roch Kaboré.

    Dr. Ablassé Ouédraogo, ici je crois que tu dois arrêter de râler : Quand le régime cherche des solutions, c’est sa faute, quand il agit pour le Faso, c’est sa faute aussi. Tu dois cesser d’imputer à des facteurs externes les causes de ses propres insuffisances et manquements. Si quelqu’un joue un double jeu en ce moment pour en profiter de la situation dont nous vivons, c’est des personnes comme toi, un politicien aux petits pieds.

    Je comprends la colère de ceux comme Ablassé Ouédraogo et autres dont c’est très claire pour les élections de 2020 que le peuple sait qu’ils ne sont plus les bienvenus à la tête du Faso. Car, leur malheurs est que le peuple Burkinabé les ont déjà vu en œuvres, et leurs nuisances légendaires sont encore biens frais dans nos mémoires.

    Conclusion : Je voudrai dire à mon ancien ministre des affaires étrangères, l’homme de l’OMC, dont nous avons partagé des bons moments a Genève comme dans les hôtels de Ferney- Volontaire, avec son mythique Restaurant Buffalo, que La démocratie n’est pas un combat, la politique ne devrait pas en être un. C’est toutes ces métaphores guerrières qui, prises au premier degré, nous amènent à des crises sanglantes et meurtrières. Tout ça parce que cette "guerre « des politiciens aux petits pieds de notre Faso, est associée à un "butin", en l’occurrence les biens de l’Etat, voire du pays entier (et pas seulement la chose publique) au profit d’un petit nombre de personnes. Le Burkina mérite mieux : il mérite des courants d’idées fortes pour son développement, il mérite des acteurs neufs, qui pensent au rassemblement, qui pensent paix et développement, au lieu de l’égoïsme personnel comme celui d’Ablassé Ouédraogo. Sans rancune mon cher mangeur du cola.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : L’armée déclare ennemi tout aéronef non identifié survolant ses bases et zones d’opération
Burkina : 32 terroristes neutralisés et un soldat tombé au cours d’intenses combats dans les régions du Centre-Nord et du Nord
Burkina : Des assaillants mis en déroute dans le Bam
Attaques terroristes au Burkina Faso : « C’est une contre-insurrection qu’on nous impose », dixit Massourou Guiro du Mouvement plus rien ne sera comme avant
Insécurité au Burkina : « Nous irons chercher ces fauteurs de troubles où ils sont, même s’ils sont dans un trou », rassure le ministre de la sécurité, Ousséni Compaoré
Burkina : Une riposte de l’armée a permis de neutraliser trois assaillants dans la région de l’Est
Loroum : une attaque repoussée au commissariat de Titao
Attaque de Boungou : Déclaration de l’alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle
Sécurité : Le gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun restreint la circulation des engins dans les provinces du Sourou et de la Kossi
Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement
Attaques terroristes au Burkina : L’Union européenne demeure plus que jamais engagée auprès des autorités et du peuple Burkinabè
Attaque de Boungou : L’UPC invite le gouvernement à prendre les mesures nécessaires pour la protection des personnes et des biens
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés