Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens qui doutent d’eux-mêmes n’ont qu’un vide au centre d’eux-mêmes.» John Maxwell Coetzee

10e édition des Journées agro-alimentaires : L’Inter-profession de la filière lait sensibilise à Ouagadougou

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • vendredi 8 novembre 2019 à 19h15min
10e édition des Journées agro-alimentaires : L’Inter-profession de la filière lait sensibilise à Ouagadougou

L’Inter-profession de la filière Lait (IPROLAIT) a organisé le jeudi 7 novembre 2019 à la maison du peuple de Ouagadougou, une activité de sensibilisation sur la consommation des produits laitiers locaux. Elle se tient à l’occasion de la 10 e édition des Journées agro-alimentaires (JAAL).

Le lait local est riche en vitamines. Mais, au Burkina Faso, peu de personnes le savent. C’est pourquoi à l’occasion de la 10e édition des Journées agro-alimentaires, l’Inter-profession de la filière a décidé d’informer les consommateurs sur l’importance du lait local. Le jeudi 7 novembre 2019, c’était la journée dédiée à la promotion de la filière lait au Burkina. Un jeu concours a été initié au sein de la maison du peuple de Ouagadougou. Le jeu consistait à poser des questions aux participants. Les personnes qui trouvaient les bonnes réponses repartaient avec des lots. Ils étaient nombreux à prendre part au jeu.

Les questions tournaient autour des bienfaits du lait local, la conservation des produits laitiers. Il y a avait aussi des questions liées aux différents types d’animaux qui produisent le lait au Burkina Faso. L’on a également demandé aux participants les conditions favorables à une bonne production du lait par ces animaux. Par exemple, le lait doit être conservé entre 4 et 8°. Ouédraogo Aminata a participé au jeu. On lui a demandé comment faire pour que la vache produise bien le lait. Pour elle, il faut qu’elle soit en bonne santé, bien nourrie. C’est une bonne réponse qui lui a valu des produits laitiers et un t-shirt comme cadeaux. Elle dit être heureuse d’avoir participé. Elle espère que ses réponses vont aider d’autres personnes à bien élever leurs animaux.

Selon le président de IPROLAIT, Kiswensida Nour Al Ayat Ouédraogo, l’objectif de la journée de la promotion de la filière lait au Burkina est de faire connaitre les produits laitiers made in Burkina. Pour lui, des produits étrangers ont inondé le marché. Ils coûtent moins cher mais leur qualité est douteuse. Pourtant, il existe au Burkina des produits laitiers de très bonne qualité et à moindre coût. Le secrétaire général de la faitière, Modeste Ouédraogo, a invité les Burkinabè à consommer ce que notre pays produit. Cela, pour une économie agricole durable.

Dimitri OUEDRAOGO
Esther KABORE (stagiaire)
Mariam SAGNON (vidéo)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Cour d’appel de Ouagadougou Vs Bâtonnier de l’ordre des avocats : La prestation de serment d’un stagiaire serait la cause de la mésentente
Concours professionnels : Des journalistes testent la plateforme de composition en ligne
Cour d’appel de Ouagadougou Vs Bâtonnier de l’ordre des avocats : La guerre des tranchées a commencé
Achèvement de l’année scolaire 2019-2020 au Burkina : Le ministère en charge de l’éducation nationale demande l’accompagnement de tous les acteurs
Reprise des cours : Le ministère de la santé accompagne le département en charge de l’éducation avec 80 lave-mains
Journée internationale des Casques bleus : L’ONU rend hommage aux soldats tombés sur le champ de bataille
Initiative « Célébrons le 8-Mars autrement » : Environ 16 millions de francs CFA collectés au profit des déplacés internes
Burkina Faso : L’ONG Children Believe lance un nouveau projet pour former 1000 jeunes
Pédiatrie : Le paludisme reste le principal motif d’admission au centre hospitalier régional de Gaoua
Ecole nationale de santé publique : Des acteurs scientifiques passent au crible la vie pédagogique de l’institution
Lighting Africa au Burkina : Le ministère de l’Energie éclaire des directeurs d’écoles du Centre-Est
Ministère de l’économie et des finances : Le CS-MEF qualifie la révocation des 3 travailleurs de politique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés