Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le plus grand secret pour le bonheur, c’est d’être biеn аvес sοi.» Bernard Le Bovier de Fontenelle

Insécurité au Burkina : L’opposition appelle au rassemblement autour de la nation

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • DECLARATION • jeudi 7 novembre 2019 à 22h30min
Insécurité au Burkina : L’opposition appelle au rassemblement autour de la nation

L’Opposition politique a appris avec une grande consternation,la nouvelle de l’attaque d’un convoi transportant des travailleurs de la mine d’or « SEMAFO S.A. » sur l’axe Ougarou-Boungou dans la région de l’Est.

Cette attaque, selon les divers communiqués officiels, a causé d’énormes pertes en vies humaines et de nombreux blessés. A l’heure actuelle, le bilan définitif n’est pas encore établi.

L’Opposition politique condamne avec la plus grande énergie cette attaque terroriste barbare perpétrée par les forces obscurantistes qui veulent faire main basse sur notre patrie.

Elle s’incline devant la mémoire des disparus, présente ses condoléances les plus attristées à leurs familles et souhaite que les blessés recouvrent au plus vite la santé.

Cette attaque est la dernière en date d’une série noire qui endeuille quotidiennement notre pays depuis des années. Malheureusement, on observe une sinistre accélération de ces attaques ces derniers mois.

Face aux forces du mal, nos forces de défense et de sécurité se battent avec un courage inégalé, et paient chaque jour que Dieu fait le prix du sacrifice suprême pour la défense de la patrie. L’opposition politique leur réaffirme ici son soutien sans faille et ses encouragements à persévérer, en dépit des difficultés réelles qu’elles rencontrent sur le terrain pour exécuter leur mission.

Ce qui se passe aujourd’hui dans notre pays consterne notre peuple qui est meurtri dans sa résilience légendaire. Son inquiétude est d’autant plus légitime que le Burkina Faso est plus que jamais menacé dans ses fondements.

C’est le lieu pour l’Opposition politique d’interpeller vigoureusement, une fois de plus, le Président Roch Marc Christian Kabore et tout son régime, et de les mettre face à leurs responsabilités en ces heures sombres de notre histoire. En tant que dépositaires du pouvoir et ayant la charge de diriger la nation, c’est d’abord à eux qu’il revient d’imaginer et de mettre en œuvre les stratégies idoines, pour sortir notre pays de cette situation. Or, avec l’aggravation continue et dramatique de la situation du pays depuis maintenant quatre ans, les burkinabé en viennent légitimement à se poser des questions sur leurs capacités à gagner cette guerre.

Les burkinabé sont lassés des communiqués rituels qui comptent les morts et enchainent les présentations de condoléances. Ils attendent du pouvoir un véritable sursaut et des résultats concrets sur le terrain.

Une fois de plus, même si cette responsabilité est collective et nous engage tous, elle incombe d’abord et avant tout à ceux à qui le peuple a confié la gestion du pays. C’est à eux de prendre les mesures fortes qui s’imposent.

Comme toutes les nations qui sont à l’heure des grands périls, notre pays a plus que jamais besoin d’une union sacrée de tous ses filles et fils. Par delà nos différences et nos divergences, nous devons nous rassembler autour du sort de la nation, et éviter que les germes de la division, de la stigmatisation, de l’ethnicisme et de la haine de l’autre ne soient plantés dans nos cœurs par ceux-là mêmes qui cherchent à nous asservir.

L’opposition politique, qui n’a jamais marchandé son soutien à nos Forces de défense et sécurité, et qui a toujours donné volontiers ses opinions et ses idées à nos gouvernants chaque fois qu’ils en ont fait la demande, est pleinement au cœur de cette union sacrée.

Que Dieu veille sur le Burkina Faso !
Vive le peuple burkinabè, un et indivisible !

Ouagadougou, le 07 novembre 2019
Zéphirin DIABRE
Chef de file de l’Opposition politique

Vos commentaires

  • Le 7 novembre à 14:26, par Bernard Luther King ou le Prophete Impie En réponse à : Insécurité au Burkina : L’opposition appelle au rassemblement autour de la nation

    - Le sursaut patriotique, nous l’avons tous ecartelé, lâchement, au nom de faux scrupules hautement sanctifiés : "Zabr pa sagbo ti b yânsê n baood kasem ye". Mais helas, "la chèvre a beau se cabrer, it butters no parsnip", "buug yik la a tâag". Qu’à cela ne tienne, qui sait si ceci ne peut pas encore aider :
    - Et si on renforcait les effectifs anti-terrorristes en creant des sociétés de vigiles anti-terrorristes ?
    - Et si SEMAFO, desormais, doit louer les services de 2 vehicules anti-terrorristes, un à l’avant et l’autre à l’arrière ? Parce qu’une fois le vehicule avant detruit, les passgers sont sans defense.
    - Et si SEMAFO, en plus, acceptait de "banquer" suffisamment pour que desormais, il y ait dans les cars de leurs passagers, des tireurs anti-terrorristes : 2 au minimum.
    - Et si SEMAFO, une fois encore, devrait face à la dure realité de la securité en faisant des entrainements d’attauques en car avec leur personnel à bord ?
    - SEMAFO, pourquoi pas doter, desormais, chaque passager SEMAFO d’un gilet pare-balle ? C’est pas les moyens qui manquent, si tant est qu’il faut bien continuer de faire travailler autrui.
    - Et si SEMAFO, en outre, que dire ? On ne sait plus quoi dire : "faut-il pousser on va demegder ?"
    "Dieu reste Burkinabè"

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre à 14:45, par RV En réponse à : Insécurité au Burkina : L’opposition appelle au rassemblement autour de la nation

    Zeph, si tu veux d’un gouvernement d’union nationale, dis le clairement. L’opposition doit être associée à la gouvernance de pays. Et un gouvernement Zeph fera mieux que ces derniers des derniers. Le Mali, le Niger sont dans des gouvernements d’union nationale. Que veut Roch ?! C’est plus qu’un malheur d’être aussi obstiné.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre à 15:53, par Bigbalè En réponse à : Insécurité au Burkina : L’opposition appelle au rassemblement autour de la nation

    Si vous croyez que depuis 4 ans, ce qui nous arrive est un problème de gouvernance uniquement, vous vous trompez ! Les forces obscurantistes et rétrogrades ont bien décidé avec l’appui des certains acteurs politiques en perte de vitesse de recoloniser le Burkina, de l’arabiser et de le gouverner avec pour seule boussole, l’obscurantisme. Et ça, l’Opposition Politique doit le savoir et bien se préparer car si elle arrive au pouvoir comme elle elle le souhaite, elle aura à gérer la même chose ou les conséquences de ce qui nous arrive. Ayons le courage d’identifier nos ennemis et combattons-les sans répit ; ils sont dans nos villes et campagnes avec nous et on sait qu’ils travaillent à mettre ce pays sous coupe réglée. Mais cela n’aura jamais lieu car Dieu est toujours du coté des justes !

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre à 15:54, par Mirage En réponse à : Insécurité au Burkina : L’opposition appelle au rassemblement autour de la nation

    C’est bien de critiquer mais qu’est-ce que vous proposez de façon concrète au pouvoir en place pour sortir de ce bourbier ? Je comprend qu’il faut des actions fortes mais lesquelles ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre à 15:56, par Hamon En réponse à : Insécurité au Burkina : L’opposition appelle au rassemblement autour de la nation

    Message responsable de la part de Zeph. Que Dieu bénisse notre peuple dans le combat contre les terroristes.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre à 16:35, par FILSDUPAYS En réponse à : Insécurité au Burkina : L’opposition appelle au rassemblement autour de la nation

    <>

    <>

    J’espère que ZEPH lira ces deux expressions extraites de son texte et certainement nous dira plus. Car j’entends par celles-ci que vous avez des stratégies idoines pour évitez l’effusion du sang des burkinabé mais vous attendez que votre vis à vis tombe avant de lever le petit doigt.
    J’espère avoir tord sinon c’est très grave.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre à 16:43, par Soromadi En réponse à : Insécurité au Burkina : L’opposition appelle au rassemblement autour de la nation

    Vous voulez quelles propositions ? Est-ce que l’Opposition a un gouvernement ? C’est le Mpp qui a mis en place son Gouvernement et que contrôle les 18 000 miliards du PNDS. Il a également toutes l’administration publique avec lui pour trouver les solutions. S’il ne peut pas qu’il laisse la place à l’opposition pour voir ce dont elle est capable. C’est comme le chauffeur d’un car transportant d’autres chauffeurs, si celui qui est au volant ne maitrise pas le terrain, il doit avoir l’honnêté de se faire remplacer au lieu de s’entêter à conduire le car dans l’abime

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre à 16:44, par Sy Boubakar En réponse à : Insécurité au Burkina : L’opposition appelle au rassemblement autour de la nation

    Pour ma part je milite pour la création d’un Front Républicain ayant pour objectif principal la lutte contre le terrorisme ce qui suppose bien sûr la mise en place d’un gouvernement de très large rassemblement ,après des assises de la Nation le tout dans un délai très raisonnable car il y’a péril en la demeure. Tous les patriotes se liguent autour de l’essentiel donc et pour sur nous triompherons

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre à 16:56, par Gajuland En réponse à : Insécurité au Burkina : L’opposition appelle au rassemblement autour de la nation

    Je ne peux que saluer à sa juste valeur la déclaration de l’opposition politique Burkinabè, qui du reste est responsable. Nous avons justement besoin de telle opposition positive qui nous conduira certainement à terme vers une nation sûre, solidaire et prospère.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre à 17:38, par Rayibgi En réponse à : Insécurité au Burkina : L’opposition appelle au rassemblement autour de la nation

    Politique quand tu nous tiens ! Toutes les occasions sont bonnes pour tirer la couverture à soi. Quittez cette politique du P... lépreux incapable de traire la vache mais très doué pour renverser la calebasse.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre à 17:49, par Yako En réponse à : Insécurité au Burkina : L’opposition appelle au rassemblement autour de la nation

    Quelqu’un a compris quelque chose dans le discours de l’opposition politique dont une bonne partie siége à l’hémicycle depuis 4 ans ? Quelle indulgence ! Oui la majorité est incapable de protéger les citoyens et l’opposition est incapable de faire de propositions pour endiguer le terrorisme.Oui les condamnations verbales sont un rituel du discours politique souvent pour éviter de parler de l’essentiel.Malheureusement le Burkina Faso est coincé entre 2 feux : Un gouvernement sans vision et une opposition sans idées.Comme c’est le Faso qui est en péril alors il revient à la société civile de prendre ses responsabilités./

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre à 20:21, par Guy En réponse à : Insécurité au Burkina : L’opposition appelle au rassemblement autour de la nation

    Et tu veux rassembler la population pour dire ; si ce n’est pas pour nous diviser et créer davantage de merdes

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre à 20:24, par Guy En réponse à : Insécurité au Burkina : L’opposition appelle au rassemblement autour de la nation

    Tu aimes les burkinabé adhères toi à la recherche des moyens solid séculaire..... l’on empoche pas ses idées que tu croîs puissent servir à développer ton peuple...

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre à 22:06, par Mami En réponse à : Insécurité au Burkina : L’opposition appelle au rassemblement autour de la nation

    Discours très responsable et de cohésion de zeph pour la nation car , l’ennemi n’épargne aucun partie.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre à 22:21, par CLARTE En réponse à : Insécurité au Burkina : L’opposition appelle au rassemblement autour de la nation

    RV, parle de ce que tu sais pour ne pas tomber dans des mensonges. Le Niger n’est pas dans une gouvernance d’union nationale. Au Niger, il y a des partis politiques affiliés au PNDS/TARRYA, principal parti du Président de la République Issoufou Mahamadou pour former le gouvernement, tout comme au Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre à 22:21, par Sacksida En réponse à : Insécurité au Burkina : L’opposition appelle au rassemblement autour de la nation

    Je ne sais pas si l’opposition ferait mieux que le MPP et ses accolites politico-politiciens ; ce qui est sur et certain depuis 4 ans ce qui nous arrive est la consequence directe d’un manque criard de vision, des maladresses multiformes et des incongruites manifestes de certaines actions et comportements des tatonnements de depart et pour tout dire des dirigeants en etat euphorique et theorique loin des problematiques reelles et concrets. Que Dieu sublime aide notre peuple integre. Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 8 novembre à 10:04, par Dedegueba SANON En réponse à : Insécurité au Burkina : L’opposition appelle au rassemblement autour de la nation

    Le titre de l’article est en " trompe oeil". L’opposition politique n’appelle pas seulement à un rassemblement autour de nos FDS, elle fait encore de la politique politicienne. Et c’est décevant.
    Le 11 Septembre à NY, je n’avais pas vu démocrates et républicains se "rentrer" dedans.

    Répondre à ce message

  • Le 8 novembre à 10:19, par Marie En réponse à : Insécurité au Burkina : L’opposition appelle au rassemblement autour de la nation

    Je salut l’initiative du président Rock en ce qui concerne le recrutement de volontaires . mieux vaut tard que jamais . que Dieu protège notre chère patrie, le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 8 novembre à 10:56, par Ka En réponse à : Insécurité au Burkina : L’opposition appelle au rassemblement autour de la nation

    Comme je le dis très souvent dans ce forum, je suis pour une opposition forte qui rectifie les mauvais tirs d’une majorité au pouvoir qui prend son peuple pour un mouton. Mais ici je dis à Zépherin Diabré que le moment n’est plus une compétition où chacun veut tirer la couverture à soi par tous les moyens. Le peuple Burkinabé est en guerre contre ses propres fils déguisés en terroriste pour déstabiliser le pays que nous aimons tous : Et je dis qu’il soit la majorité ou l’opposition, notre pays a besoin de toutes et tous, ses filles et fils pour gagner le combat contre les mécréants.

    Et en tant qu’un vieux crocodile dans la marre boueuse de notre politique depuis plus de 40 ans, je demande a Zépherin Diabré de mettre un peu de l’eau dans son vin, et ne pas continuer à confondre l’opposition un ennemi de la majorité qui perturbera la paix sociale et la soudure du peuple pour éradiquer le terrorisme.

    Monsieur Zépherin Diabré, le moment est venu que l’opposition ou la majorité joue le jeu démocratique et acter une bonne fois pour toutes que l’opposition est légitime, qu’elle a le droit d’exister et de s’opposer, et, au contraire, qu’elle est même une richesse et une chance pour le Faso, car les bonnes idées n’ont pas de couleur politique, elles ne sont pas, loin s’en faut, le monopole des tenants du régime, elles sont susceptibles d’"émerger" de partout, y compris et surtout de l’opposition ! Accuser la majorité sans des solutions solides ’est idiot et contre-productif.

    Conclusion : Je confirme et persiste qu’aucun régime dans ce pays, même si Ablassé Ouédraogo, Zépherin Diabré, ou autres arrive comme président dans notre pays, ne pourront pas combattre ce terrorisme que par le peuple lui-même dans la soudure totale. C’est pourquoi avec des sorties hasardeuses de l’opposition je me demande est-ce que la soi-disant "opposition" a vraiment envie de faire autre chose que s’opposer bêtement, c’est à dire refuser systématiquement tout ce qui risquerait de faire avancer les choses, au simple prétexte que ça serait "trahir" et renier son "statut" d’opposition ? Est-ce que ces gens ont vraiment quelque chose de sérieuse, concrète et acceptable à proposer en dehors de cette stupide stratégie d’obstruction et de terre brûlée ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 novembre à 17:23, par warzat En réponse à : Insécurité au Burkina : L’opposition appelle au rassemblement autour de la nation

    Au chef et frère Diabré :
    - on dit des assassins que se sont des individus armés non identifiés.
    On raconte aussi que certains d’entre eux sont des nôtres càd des Burkinabè.
    Alors pour ce qui est des nôtres, des frères à nous et au regard de ce qui se passent : des assassinats qui n’ont rien à voir avec le djihad, empêcher nos braves paysans de ramasser le haricot....on peut dire de ceux là, que se sont des gens habitués à tuer, assassiner pour l’atteinte de leurs objectifs, des gens incultes, qui croient qu’en tuant, on résout le problème, oubliant que l’homme disparait mais ses idées restent.
    Alors, si l’opposition identifie ses gens, alors elle trouvera l’approche à suggérer au gouvernement et gagnera le coeur des électeurs pour 2020. Ces assassins n’ont jamais gagné nul part ailleurs, ils ne gagneront pas chez nous par la grâce de Dieu, même avec des soutiens hypocrites , faux amis du Burkina.
    Par ailleurs, notre frère Diabré constate comme nous que ces derniers temps les peuples ont marre des dirigeants voleurs : Algérie,Soudan,Liban etc...ne rates donc pas le train de l’histoire et ne soit surtout pas ouvertement l’ami de monsieur baguette parce que la colère sourde partout dans la jeunesse.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Nord du Burkina : Au moins 28 terroristes « neutralisés » dans des frappes aériennes
Région de l’Est : « Ceux qui parlent de la stigmatisation d’une communauté sont les vrais acteurs de la division », Colonel Saidou Sanou, gouverneur
Attaque de Hantoukoura : Un acte horrible, inadmissible et injustifiable, selon l’évêque de Fada
Attaque de l’église évangélique de Hantoukoura : La Fédération des églises et missions évangéliques appelle au jeûne et à la prière
Burkina : Une vingtaine de terroristes abattus à Toéni et Banh
Attaque d’une église protestante à Hantoukouri : Le Premier ministre, porteur d’un message du président du Faso à la Fédération des églises et Missions évangéliques
Burkina : 14 fidèles tués dans une église protestante
Chef terroriste tué dans le Nahouri : Il a exécuté une étudiante pour avoir refusé de l’épouser
Burkina : Un leader terroriste et cinq de ses hommes neutralisés dans le Centre-Sud
Insécurité : Les Etats-Unis déconseillent à leurs ressortissants de se rendre au Burkina
Région du Sahel : Le ministre de la sécurité en visite de soutien et d’encouragement de ses troupes sur le terrain
Burkina : 18 terroristes neutralisés et un gendarme tué à Arbinda
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés