Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès est d’obtenir ce que vous voulez. Le bonheur est de vouloir ce que vous obtenez» Dale Carnegie

Attaque contre un convoi de SEMAFO : LE MPP appelle les Burkinabè au sursaut patriotique

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • DECLARATION - PHOTO : RFI • jeudi 7 novembre 2019 à 12h45min
Attaque contre un convoi de SEMAFO : LE MPP appelle les Burkinabè au sursaut  patriotique

Suite à l’attaque du convoi de la compagnie minière SEMAFO le mercredi 6 novembre 2019, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), dans la déclaration ci-après, « condamne avec énergie, la barbarie avec laquelle les terroristes ont littéralement massacré de paisibles citoyens sans défense ».

Le Burkina Faso a, une nouvelle fois, été endeuillé par les faits macabres de cette guerre asymétrique qu’est le terrorisme hier à l’Est du pays. En effet un convoi de cinq autobus affrétés par la société minière SEMAFO, composé de travailleurs et de fournisseurs de la société, est tombé dans un traquenard sur l’axe Ougarou-Boungou (dans la Tapoa), le mercredi 06 novembre 2019.

En attendant un bilan officiel exhaustif des autorités nationales, il apparait, selon plusieurs sources, que le décompte provisoire de l’embuscade est effroyable. De nombreuses victimes et des blessés ; des passagers du convoi de la SEMAFO portés disparus auraient été enregistrés après l’assaut des terroristes.
Le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) condamne avec énergie, la barbarie avec laquelle les terroristes ont littéralement massacré de paisibles citoyens sans défense.

Le MPP salue la prompte réaction des FDS, qui, malgré le piège, ont su riposter vaillamment contre les assaillants dont l’objectif était de provoquer un massacre à grande échelle et semer la psychose. Notre parti s’incline sur la mémoire des suppliciés de Boungou et souhaite prompt rétablissement aux blessés. Il invite le gouvernement à diligenter dans les meilleurs délais une commission de recherche des personnes disparues lors de cette embuscade meurtrière.

Attaquer lâchement les populations civiles ; harceler constamment les positions des FDS, c’est le mode opératoire usuel des terroristes qui, manifestement bénéficient de soutien et de renseignements de renégats burkinabè dans l’exécution de leurs forfaits. A travers cette déclaration, le MPP déplore que des Burkinabè mus par l’appât du gain facile servent de supplétifs et d’avant-gardes aux terroristes et leurs commanditaires contre leurs propres frères burkinabè. C’est tout simplement participer à un fratricide.

Face à la montée du péril terroriste, le MPP invite instamment le gouvernement à échanger avec les forces vives de la Nation et décréter l’état d’urgence pour un sursaut patriotique avec le concours des populations et des milices d’auto-défense et de sécurité. L’heure est grave et doit être consacrée à la mobilisation des forces vives pour enrayer coûte que coûte le terrorisme et préserver notre cohésion et notre vivre-ensemble. Les Burkinabè ne doivent pas rester les bras croisés et laisser ce devoir noble et patriotique de défense du territoire aux seules mains des FDS. Nous sommes tous des soldats et nous ne devrions pas rester inactifs face à la menace terroriste. Le Burkina Faso est un Etat laïc et entend le rester en veillant sur le respect des différentes obédiences de la société burkinabè.

Le MPP appelle la classe politique burkinabè et la société civile à l’unité d’actions pour sauver notre pays et sa démocratie. Nous sommes en guerre contre les terroristes et toutes nos forces et nos ressources doivent être mutualisées à cet effet.

Certes notre pays paie un lourd tribut (civil et militaire) de cette guerre de déstabilisation de ses institutions républicaines ; cependant, nous devons faire front et rester debout. Car le terrorisme n’est pas invincible.
Ensemble et unis, nous constituons une force solide et une caution solidaire qui peuvent faire reculer la menace terroriste dans notre pays.

DEMOCRATIE - EGALITE - JUSTICE

Le porte-parole du parti

Ouoba Bindi

Vos commentaires

  • Le 7 novembre à 12:41, par Boubié En réponse à : Attaque contre un convoi de SEMAFO : LE MPP appelle les Burkinabè au sursaut patriotique

    UNION Sacré ne peut rien Ici les Gars !!
    Tant que la République de KIDAL va exister, il serait difficile pour nous de sortir de l’auberge. Les Trafics de tout genre du Nord de la Libye aux frontières Algérienne en passant par leur Capital KIDAL jusqu’aux frontières Nord du BURKINA-niger, Nos autorités ne pourront rien contre ces gens tant que ce Boulevard Français va toujours exister.
    Aussi, je demande au Président de ne pas se laisser facilement convaincre par les belles paroles de Ministres lors des Conseils de Ministres.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre à 12:41, par Alex En réponse à : Attaque contre un convoi de SEMAFO : LE MPP appelle les Burkinabè au sursaut patriotique

    Au regard de tout ce qui se passe, je pense qu’il faut négocier avec les terroristes. Faut mieux mettre un impôt destiné aux terroristes que de subir de lourdes pertes en vie humaine, notamment des innocents. A défaut d’un impôt, instaurons sans honte ni complexe des contributions volontaires des populations pour obtenir la paix. Quand tu luttes contre une armée dont tu n’es pas sûr de la victoire, surtout une armée invisible, vaut mieux négocier.
    Je ne crois plus à la solution militaire même de forces coalisées. Parmi les forces coalisées, il y a des taupes et également des affairistes. C’est donc une guerre dans laquelle ne seront victimes que les pauvres innocents. Réfléchissons humblement à la solution de négociation.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre à 12:45, par Hamon En réponse à : Attaque contre un convoi de SEMAFO : LE MPP appelle les Burkinabè au sursaut patriotique

    Merci pour ce message d’encouragement. Tout est bien dit. Mais paroles, paroles qu’est-ce que ça donne, rien. Des bonnes propositions sont faites nuits et jours par des bonnes volontés telles celles de Nana Ali et Conombo du Brassard noir. Qu’est-ce qu’on en fait ? Voila la question que le MPP et son gouvernement se doivent de répondre diligemment au lieu de faire la sourde oreille. Il n’y a pas de mots d’ordres organisationnels de la part de nos dirigeants. Ça c’est le côté stratégie. Maintenant à nos chers FDS, pas tous mais certains ont reçus des informations pour se protéger contre les engins explosifs, les américains ont livrés des cours là-dessus, ce n’est pas à tous les FDS mais ceux qui ont reçu le cours se doivent de le transmettre aux autres et ainsi de suite, on en sortira. Mais ce n’est pas tout de recevoir le cours des bonnes pratiques, il faut les mettre en pratique. Mes chers FDS ne vous laisser pas massacrer de la sorte. Il vous faut faire travailler vos méninges 24 h sur 24 heures. Mettez vos compétences en actions. Pour ces genres d’escortes, il fallait au moins deux équipes : une équipe plus loin devant à un kilomètre par exemple du convoi principal. De cette façon si le premier convoi est attaqué, dans quelques minutes, ils vont recevoir un renfort des éléments du convoi principal. NOTRE PAYS SOUFFRE DE MANQUE DE GENS COMPÉTENTS A TOUS LES NIVEAUX !!! QUE DIEU NOUS SAUVE !!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre à 13:27, par To mi ta to zi. La to bangr daaré, to na san ! En réponse à : Attaque contre un convoi de SEMAFO : LE MPP appelle les Burkinabè au sursaut patriotique

    Ce n’est pas le MPP qui doit lancer cet appel. C’est le Chef de l’État ! Demandez à Rock qui s’est emmuré, de sortir de sa léthargie et d’appeler au sursaut national. On a comme l’impression qu’il doute de sa légitimité. Il n’a pas été élu pour mener seul le combat de tout le peuple. Il est le Chef des armées, toutes les armées du pays. Et cela va des hommes en tenue à ceux en civil. Il est Chef de guerre ! Qu’il commande à tout le pays de se mettre debout. S’il faut qu’on y reste tous, qu’il en soit ainsi : c’est ça le sens de la Patrie ou la Mort !

    Les soldats sur le terrain sont fatigués. Ils ne dorment pas. Et la grande majorité de la population, qui est l’armée de reserve est là, attentiste. Chaque jour il y a des morts et on reste là à attendre. Nous attendons quoi exactement ?
    M. Kaboré, nous attendons quoi ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre à 14:42, par A qui la faute ? En réponse à : Attaque contre un convoi de SEMAFO : LE MPP appelle les Burkinabè au sursaut patriotique

    ça veut dire quoi union sacrée ? Les gens payent toujours les impots et les taxes : c’est ça l’union sacrée. Tout burkinabé à part les extrémistes ne peut que souhaiter la réussite du président. Seulement toute réussite se mérite. Faites union sacrée autour d’un candidat au bac, qui ne bosse pas et vous verrez le résultat. Le temps que le président a pour voyager autant et le manque de variation dans les discours et les actes montrent qu’il ne travaille pas. Ce n’est pas Simon, armé qui disait que le pays est gouverné ?
    Arrêter d’énerver les gens ! Vous nous prenez pour des enfants et ça ne passe pas, surtout qu’au même moment vous vous arroser comme jamais de l’argent public de différentes façons. Avec ces résultats, pensez-vous vraiment mériter d’être payés à des millions pendant que le peuple assume seul financièrement et socialement ? Union sacrée vous-même !

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre à 14:48, par HORUDIAOM En réponse à : Attaque contre un convoi de SEMAFO : LE MPP appelle les Burkinabè au sursaut patriotique

    Mr Ouoba, c’est ce genre de message qu’il fallait lancer depuis quatre ans ! Mais il n’est jamais tard pour mieux faire. Je pense que c’est la posture que le président devra avoir désormais. Sonner la mobilisation et mettre en place les comités de défenses de la patrie encadrées par les FDS main dans la main ! C’est dire qu’un groupe de terroristes ne puissent plus commettre ces genres d’attentat ou circuler à moto pour tuer les Burkinabè comme des poulets. On est arrivé au stade où il faut que chaque citoyen soit militairement formé. Il faut demander clairement l’aide de la Russie pour former nos FDS et les équiper. Enfin, il faut que Roch renonce à sa candidature en 2020. A mon sens, ce n’est pas opportun.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre à 18:53, par Tamboura boucari En réponse à : Attaque contre un convoi de SEMAFO : LE MPP appelle les Burkinabè au sursaut patriotique

    Le sursaut patriotique nous l’accepteront lorsque ceux qui se sont enrichis illicitement, je veux dire ceux qui ne sont ni de grands industriels mais qui ont des milliards dans leur compte metterons cet argent dans le cas de la lutte contre le terrorisme. Nous avons offert nos pendant l’inssurection , et lorsque vous êtes arrivé au pouvoir vous nous avez tourner le dos.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre à 20:21, par Mogo En réponse à : Attaque contre un convoi de SEMAFO : LE MPP appelle les Burkinabè au sursaut patriotique

    Le pouvoir vacillant du MPP a montré son incapacité à diriger ce pays. Dr Ouoba, il est temps d’aller gerer ce pour lequel vous avez été formé grâce à l’Etat burkinabé. On demande la démission de plusieurs ministres incapables de ce gouvernement (défense, sécurité, administration, affaires étrangères). On en a marre

    Répondre à ce message

  • Le 8 novembre à 16:11, par DOUNDOOZI N’ZIKA En réponse à : Attaque contre un convoi de SEMAFO : LE MPP appelle les Burkinabè au sursaut patriotique

    Le MPP a écrit : " Nous sommes tous des soldats et nous ne devrions pas rester inactifs face à la menace terroriste."

    Je voudrais vous poser la question suivante : le Colonel Auguste Dénise BARRY n’est-il pas soldat ou bien n’est-il pas burkinabé ? A ce que l’on dit, il serait un stratège militaire en matière de renseignements. Il a créé un centre d’études stratégiques en défense et sécurité qui avait visiblement le vent en poupe, vu les nombreuses sollicitations et le fait que le G5 Sahel voulait collaborer avec lui dans sa mission de lutte contre le terrorisme. Subitement, on l’accuse de vouloir, avec un jardinier et un électricien, faire un coup d’État au MPP. On l’arrête et on l’enferme. Et le président par intérim du MPP, Simon COMPAORE de proclamer, parlant de cette "tentative de coup d’État" que " vous serez édifiés ".

    Depuis lors, il ne dit plus rien ; nous sommes plutôt édifiés par son mensonge et ses frasques chaque jour que DIEU fait.

    Tenez !!! Quand un député plutôt ou peut-être un dépité trahit ses électeurs et son parti pour supporter le MPP, Simon peut aller chez le traître, Kalachnikov en main, vêtu d’un gilet pare-balles, pour assurer la sécurité de celui-ci et proférer des menaces contre les militants trahis et légitimement mécontents, rassurer ce monsieur de demeurer "tranquillos" devant ceux qui marchent "yaada-yaada".

    Maintenant que les populations sont chaque jour endeuillées par les terroristes, le président par intérim du MPP, Simon COMPAORE ne dit rien. Plus grave encore, il a rangé sa Kalachnikov et son gilet pare-balles. On ne comprend vraiment rien des hommes politiques.

    On peut dire sans risque de se tromper que les palinodies et le comportement de saltimbanque sont la marque déposée des hommes politiques.

    AAAh Oui !!! J’allais oublier !!! Tiens ! Tiens ! Tiens !!! Quelqu’un, cité par feu Norbert ZONGO, a dit que " faire la politique, c’est vendre la glace aux eskimos !"
    En d’autres termes, convaincre les populations du désert, que leur bonheur est dans l’extrême sécheresse la plus aride et dans la pauvreté, voire, dans la misère !

    DIEU BÉNISSE LE BURKINA FASO !!!
    LE PRINCE DE PAIX RAMÈNE LA PAIX DANS CE PAYS QU’IL A TOUJOURS AIME, LE BURKINA FASO POUR LA SEULE GLOIRE DE SON NOM TOUT-PUISSANT !!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : L’armée déclare ennemi tout aéronef non identifié survolant ses bases et zones d’opération
Burkina : 32 terroristes neutralisés et un soldat tombé au cours d’intenses combats dans les régions du Centre-Nord et du Nord
Burkina : Des assaillants mis en déroute dans le Bam
Attaques terroristes au Burkina Faso : « C’est une contre-insurrection qu’on nous impose », dixit Massourou Guiro du Mouvement plus rien ne sera comme avant
Insécurité au Burkina : « Nous irons chercher ces fauteurs de troubles où ils sont, même s’ils sont dans un trou », rassure le ministre de la sécurité, Ousséni Compaoré
Burkina : Une riposte de l’armée a permis de neutraliser trois assaillants dans la région de l’Est
Loroum : une attaque repoussée au commissariat de Titao
Attaque de Boungou : Déclaration de l’alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle
Sécurité : Le gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun restreint la circulation des engins dans les provinces du Sourou et de la Kossi
Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement
Attaques terroristes au Burkina : L’Union européenne demeure plus que jamais engagée auprès des autorités et du peuple Burkinabè
Attaque de Boungou : L’UPC invite le gouvernement à prendre les mesures nécessaires pour la protection des personnes et des biens
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés