Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ne peut supporter ou n’a pas réponse à la critique n’a pas la maîtrise de son pouvoir» Pierre Boisjoli

Avis de recrutement d’un consultant Spécialiste du Développement Urbain

Accueil > Petites annonces > Communiqués • Communiqué • mercredi 6 novembre 2019 à 12h00min
Avis de recrutement d’un consultant Spécialiste du Développement Urbain

Spécialiste du Développement Urbain
Contrat de consultant
Recrutement local - Lieu : Ouagadougou, Burkina

Contexte/description générale

Département du Développement Urbain, Gestion des Risques de Catastrophes, Résilience et Gestion Foncière (URL – Urban, Resilience and Land)

A travers le monde, l’urbanisation se produit à un rythme sans précédent. Les villes génèrent 80 % du PIB mondial et sont essentielles pour la création d’emplois et la réalisation de prospérité partagée. Cependant, un milliard de citadins vivent dans des bidonvilles, de nos jours ; et d’ici à 2030, un milliard de nouveaux migrants arriveront dans les villes. Cette concentration de personnes et de biens va exacerber l’exposition aux risques d’événements naturels défavorables et au changement climatique qui affectent les pauvres de manière disproportionnée. L’absence d’un régime foncier sécurisé est à l’origine de la privation et constitue une source importante majeure de conflits en milieux urbain et rural. Un milliard et demi de personnes vivent dans des pays en proie à des cycles répétés de violence. En l’absence de services, de planification participative et d’institutions réceptives, ces tendances se traduiront par une aggravation de la pauvreté, de l’exclusion sociale, des vulnérabilités et de la violence. Enfin, pour éviter un monde où la température augmenterait de 4 degrés, il sera nécessaire de réduire considérablement l’empreinte carbone des villes.

Le Groupe de la Banque mondiale (GBM) occupe une position unique pour aider les clients au niveau national et local à tirer parti de l’urbanisation et favoriser une gestion efficace des terres pour appuyer tant la croissance que la réduction de la pauvreté ; promouvoir l’inclusion sociale des groupes marginalisés ; appuyer la réactivité et les capacités de gestion budgétaire et financière des collectivités territoriales - villes, municipalités et districts ruraux – afin de créer l’infrastructure locale et fournir des services décentralisés ; renforcer la résilience et la gestion des risques liés aux catastrophes naturelles ; réduire les conflits et la violence ; améliorer l’accès des administrations locales au financement ; et réduire l’empreinte carbone des villes. Le GBM offre une combinaison de services de prêt, d’études analytiques et de conseils.

Les appuis du Département URL couvrent ce qui suit :

créer des villes vertes, inclusives et résilientes ;
remédier à l’inclusion sociale des pauvres, des groupes vulnérables et marginalisés à l’aide d’institutions responsables ; et assurer le respect des sauvegardes sociales ;
renforcer le développement urbain et rural en soutenant et gérant la transition ville-campagne, en appuyant le développement local par la promotion des régimes fonciers et des systèmes de gestion et d’information ;

assister dans la gestion des risques de catastrophes à travers des actions d’identification et évaluation des risques, des mesures multi-sectorielles de réduction des risques (notamment gestion des inondations, drainage en milieu urbain, gestion des zones côtières et modernisation des infrastructures, intégration des risques dans les plans de développement territoriaux/urbains), de préparation aux catastrophes (y compris les services d’hydrométéorologie, les systèmes d’alerte précoce et la protection civile), de réduction de la vulnérabilité fiscale face aux risques (par exemple via des instruments tels que le CAT-DDO) et de reconstruction résiliente (y compris les évaluations de dégâts et pertes causés par les catastrophes, l’adéquation des normes et leur mise en application, etc.) ; et
aider les gouvernements à renforcer les droits fonciers, l’administration foncière et les instruments de mise en valeur des terres.

Le Groupe de la Banque mondiale, à travers le Département URL, souhaiterait recruter un(e) Spécialiste en développement urbain en qualité de consultant(e) (à temps partiel), expérimenté(e) en matière de planification et d’infrastructures d’accès aux services urbains. Dans un contexte de gestion décentralisée, le consultant aura de fournir des conseils et orienter aux côtés de l’équipe de la Banque mondiale les villes dans la mise en œuvre des opérations urbaines que la Banque mondiale appuie au Burkina. La principale responsabilité consiste à appuyer les activités opérationnelles et analytiques de la Banque en milieu urbain au Burkina, mais il/elle jouera également un rôle en matière de coordination sectorielle au Bureau de Ouagadougou, Burkina.

Tâches et responsabilités

A ce titre, le/la consultant(e) :
appuiera les tâches opérationnelles et analytiques, notamment dans la préparation et mise en œuvre des prêts/dons/projets/opérations, l’assistance technique et les activités consultatives en matière de politiques, y compris les analyses techniques, la conception des interventions d’assistance technique, la participation aux dialogue et négociations d’opérations/prêts, etc. ; et jouera le rôle de chef de file pour des activités spécifiques, à la demande des Chargés d’équipe de projet (CEP) ;
fera partie des équipes de projet afin de préparer et superviser les opérations d’investissement en mettant l’accent sur l’amélioration des résultats du portefeuille et des décaissements, et l’atteinte des résultats ; Il pourra être appelé à se déplacer, pour et sur le compte de la Banque, à l’intérieur ou à l’extérieur du pays en fonction des besoins du travail ;

appuiera les revues régulières des questions financières/fiduciaires, techniques, de sauvegardes, budgétaires et préparera des rapports et des mises à jour pertinents sur l’état d’avancement de la mise en œuvre ;
apportera des contributions techniques et donnera des orientations aux homologues sur la portée, la technologie et les coûts appropriés, etc. ; et aidera à assurer le suivi des progrès, la préparation/révision des termes de référence pour les activités relatives au projet ou au secteur ; contribue à la supervision les consultants de la Banque travaillant pour GPURL ;
contribuera au partage et à la diffusion des connaissances et à la sensibilisation sur les activités de la Banque ;
participera au dialogue sectoriel dans le pays aux côtés de l’équipe de la Banque mondiale, apportera une assistance sous forme de conseils en temps opportun, appuiera le développement des activités, favorisera la mise en œuvre de réformes stratégiques et institutionnelles majeures dans le cadre des opérations soutenues par la Banque mondiale au Burkina Faso ;
travaillera de manière indépendante, demandera l’orientation sur les projets/questions complexes auprès des spécialistes principaux et des CEP ;
appuiera d’autres activités du Département URL dans la région, le cas échéant.

Compétences de base et critères de sélection

Les candidats recherchés devraient avoir :
un diplôme universitaire avancé (Maîtrise) en planification urbaine, génie civil, finances locales et/ou gestion urbaine ;
au moins cinq années d’expérience pertinente en matière de gouvernance municipale avec un accent particulier sur la planification urbaine, la fourniture des services urbains et les réformes organisationnelles/institutionnelles avec la possibilité d’appliquer les connaissances acquises aux opérations et activités analytiques ;
une bonne compréhension des politiques, stratégies, institutions et réglementations urbaines ;
une bonne expérience pratique dans la production de résultats et une solide expérience en matière d’appui à l’exécution des projets seraient particulièrement importantes ;
une bonne expertise en matière de développement urbain, une solide expérience en matière d’activités analytiques et opérationnelles avec une connaissance approfondie des principales questions du secteur urbain, notamment la décentralisation et la gouvernance locale, la gestion urbaine, le financement municipal, l’infrastructure urbaine et la fourniture de services municipaux ;
outre les qualifications et l’expérience appropriées, l’emploi nécessite un travail de terrain intensif, du dynamisme, de l’engagement et la capacité à travailler avec les collectivités territoriales et d’autres parties prenantes locales en vue d’effectuer un travail d’équipe et de renforcer les capacités. De bonnes aptitudes rédactionnelles et de communication, y compris une maîtrise excellente et efficace tant verbale qu’écrite de la langue française ; et la capacité à communiquer en anglais serait souhaitable ;

capacité à travailler de manière indépendante et souple sur une large gamme de missions, en s’adaptant et accordant la priorité à une série de tâches évolutives complexes, et à faciliter les discussions de groupe ;
excellentes aptitudes interpersonnelles et avoir la capacité à travailler efficacement en tant que membre d’une équipe pluridisciplinaire ;
volonté et capacité à beaucoup voyager à l’intérieur et en dehors du Burkina ;
expérience dans l’utilisation des logiciels Office ;
capacité à promouvoir la participation des clients/bénéficiaires et l’engagement à assurer la mise en œuvre efficace et la durabilité à long terme des projets/programmes ;
expérience en matière de Gestion des risques de catastrophes serait un atout.

Durée du Contrat : Le consultant recruté signera un contrat équivalent à 150 jours ouvrables par année fiscale de la Banque mondiale (correspondant à 1er juillet – 1er juin) avec possibilité de renouvellement.

Les dossiers de candidatures doivent être transmis sous plis fermés à la réception de la Banque mondiale à Ouagadougou à l’adresse suivante :
179, Avenue Saye Zerbo 01 Burkina Faso
01 BP 622 Ouagadougou 01
Burkina Faso.

La date limite de réception des candidatures est fixée au 22 novembre 2019 à 16h00.

NB : Seuls les candidats présélectionnés seront contactés.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Beaucoup d’enfants ne connaissent pas encore la convention relative aux droits de l’enfant
Cours d’anglais intensifs au centre américain de langue
Un nouveau rapport révèle les conditions désastreuses dans lesquelles travaillent les vidangeurs manuels au Burkina Faso
Avis de recrutement d’un Chargé de projet énergie
Avis de recrutement d’un Responsable suivi-évaluation
Appel d’offre pour la sélection d’un cabinet spécialisé en gestion des ressources humaines
Afrique Verte Burkina recherche des candidatures pour le recrutement d’un (e) animateur / animatrice
Suspension temporaire de la fourniture d’électricité ce samedi 16 novembre 2019
Appel à candidature pour le recrutement de la 5e promotion du Master en Développement et Education des Adultes (DEDA), option Pédagogie du Changement Social et du Développement (PCSD)
Offre de formation : Prince 2 : Gestion de projets
ACE INGENIEURS CONSEILS décroche la certification ISO 9001 : 2015
Le réseau d’agence de Coris Bank fermé ce samedi 16 novembre 2019 en raison de travaux informatiques
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés