Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès est d’obtenir ce que vous voulez. Le bonheur est de vouloir ce que vous obtenez» Dale Carnegie

MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mercredi 6 novembre 2019 à 10h04min
MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

"J’ai effectivement rendu ma démission pour les raisons que j’ai clairement évoquées dans ma lettre. (...). Par courtoisie, j’ai pris le soin de rencontrer d’abord le président par intérim du parti pour lui expliquer dans les détails, les raisons de ma décision. C’est après cela que je suis allé déposer la lettre de démission au siège du parti", confie en substance, le désormais ex-militant du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), Pr Jean-Baptiste Ouédraogo.

Joint au téléphone cet après-midi (5 novembre 2019) à ce sujet, le chercheur du Centre national de recherche scientifique et technologique (CNRST) à la retraite n’a pas caché sa "déception" vis-à-vis de la gouvernance de son parti.

"Tout le monde sait que je n’ai pas la langue dans la poche...", a-t-il déblayé, expliquant avoir vainement attiré l’attention des responsables du parti sur ce qui ne va pas.

L’on peut retenir de ses explications que, l’ancien conseiller au Premier ministère ’’souffre’’ de la gestion faite de certaines questions cruciales de la vie du pays par son parti.

C’est las donc de ne pouvoir faire bouger les lignes qu’il aurait décidé de se retirer du parti, dont il est l’un des membres-fondateurs (son nom figure sur la liste des 75 démissionnaires du CDP du 4 janvier 2014).

Jusqu’à sa démission, Pr Jean-Baptiste Ouédraogo était membre du Haut conseil national du MPP (organe qui fait office de pool de conseillers, de sages).

Cette démission arrive une semaine après celle d’un autre professeur, Dieudonné Ouédraogo.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 5 novembre à 17:57, par Henriette kouassi En réponse à : MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

    Bonjour Pr,courage à vous et vigilance pour le reste. On se demandait à quoi vous aviez pensé pour être parmi les 75.Tous vos problèmes au CDP ont été causé par qui ?Mais, vous êtes parti avec vos fossoyeurs. Parmi les 75,combien restent ils aujourd’hui. Même le Chat Noir,Clément et encore d’autres finiront par emboîter vos pas.Que la sagesse et les intérêts du Peuple orientent nos actes. Paix au Burkina Faso, en Afrique. Vive d’Afrique débarquée de ses prédateurs.

    Répondre à ce message

  • Le 5 novembre à 18:07, par HORUDIAOM En réponse à : MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

    Honnêtement l’amateurisme de Roch et ses camarades du MPP vont faire sombrer le Burkina. On n’a souvent pas envie de parler mais on y est obligé. Ce président n’a pas un bon management des hommes. Il est entouré d’aventuriers, d’affairistes et d’incompétents. Perdre coup sur coup de valeureux hommes en l’absence d’une semaine, c’est incroyable ! Notre pays est finalement à l’image de leur niveau. Qui pour sauver le Burkina en 2020 ? Il nous faut un homme capable, qui sait s’entourer d’hommes valeureux et compétents, doté d’un esprit d’initiative, d’anticipation, qui a le sens de management et de la rigueur. Franchement !

    Répondre à ce message

  • Le 5 novembre à 19:26, par Harouna En réponse à : MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

    Là ça commence à sentir mauvais pour le MPP. Quand des personnes ressources tirent la sonnette d’alarme et ne sont pas écoutées,c’ est pas bon. Les responsables du MPP montrent au yeux de tous qu’ ils ne sont pas à la hauteur. Un chef doit être un rassembleur un homme averti. Dans une Radio de la place, commentant la situation nationale, quelqu’ un disait ceci : si un chef s’ entoure de ses amies et de ses camarades de cabaret, il lui est difficile de réussir. Bravo à M Ouedraogo !

    Répondre à ce message

  • Le 5 novembre à 19:27, par yelmingaan blaan saa hien En réponse à : MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

    hum !"lorsque le crapaud attend l évaporation des dernières eaux pour quitter la rivière,sa carcasse traine sur la berge"
    A cette allure même Simon risque de démissionner si les djihadistes continuent leur sale besogne en arguant :"moi j avais bien dit a Rock !hélas,il m a ignoré !Pr,comptable au 4/5 eme vaut mieux qu aux 5/5 eme n est ce pas ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 novembre à 19:30, par LAGUI ADAMA En réponse à : MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

    Pr Jean-Baptiste Ouédraogo désormais vous aurez la bénédiction d’Allah et le respect du Peuple Nous vous disons grandement merci Vive le CDP Qu’Allah bénisse et protège son Excellence Blaise Compaoré et sa noble famille

    Répondre à ce message

  • Le 5 novembre à 20:52, par sidbala En réponse à : MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

    Dans tout ça qui veut créer un nouveau parti politique, c’est Roch où c’est Bala Sankande, ce qui est sûr le MPP est en train de se passer des services de certains faucons, tels Simon, les sankaristes et les OSC.. On vous voit venir.

    Répondre à ce message

  • Le 5 novembre à 20:52, par gohoga En réponse à : MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

    Bonsoir à tous. Tous ceux qui informe l’opinion de leur démission, ils oublient qu’ils n’ont pas informé l’opinion avant d’adhérer.

    Répondre à ce message

  • Le 5 novembre à 21:30, par Touende En réponse à : MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

    Felicitation Professeur pour cet acte de courage, s,il faut le considerer ainsi.Mais vous repartez au cdp ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 novembre à 21:37, par RV En réponse à : MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

    Franchement, c’est le MPP qui doit démissionner cad se dissoudre pour redonner espoir au Burkina Faso. C’est le chant du cygne !

    Répondre à ce message

  • Le 5 novembre à 22:53, par Le Vigilent En réponse à : MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

    J’ai le présentement que le point de chute du professeur démissionnaire sera certainement un parti qui soutient l’un de ceux qui prétendent être les candidats à même d’assurer la victoire du CDP aux élections de 2020. Bon vent au nouveau démissionnaire ! Qu’il rejoigne rapidement son point de chute afin de capitaliser au moins un an de militantisme avec ses nouveaux camarades avant les échéances électorales. Ainsi il pourra être bien positionné pour les législatives au niveau de sa zone.

    Répondre à ce message

  • Le 5 novembre à 23:05, par Kidrh En réponse à : MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

    Les gens adhèrent aux partis sans publicité et font du tapage lorsqu’ils quittent.
    On ne quittent pas un parti part déception on y reste pour se battre afin de faire triompher ses conviction son idéal.
    Un parti en démocratie ’est pour tous les militants et non pour ses dirigeants qu’ils ont élus et aux quels ils peuvent retirer leur confiance lors de renouvellement des instances.

    Répondre à ce message

  • Le 5 novembre à 23:10, par Militant En réponse à : MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

    Voilà ! Lorsqu’on fait des critiques objectives au MPP, certains de leurs militants zélés pensent tout de suite qu’on est contre eux, et vous insultent. Voilà : exécutions sommaires, répression de manifestations pacifiques, mauvaise gestion de la grève des agents de la santé, etc. Au sein même du MPP, les plus intelligents savent que c’est pas bon. Et puis, avec cette situation sécuritaire, il faut savoir choisir certains ministres. C’est pas une affaire de copains. Le pays est en danger. Chapeau bas au Professeur pour son courage et sa lucidité d’intellectuel.

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre à 00:05, par Zapi En réponse à : MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

    Les gens du CDP qui jubilent à la démission du Professeur et qui disent qu’Allah bénisse Blaise COMPAORE et son CDP restez tranquilles. On n’a pas encore fait le bilan des 27 ans de règne des COMPAORE, le bilan des assassinats ciblés (Norbert ZONGO, Oumarou Clément OUEDRAOGO, DABO Boukary, SANKARA, HENRY ZONGO, LINGANI, etc..). Allah doit bénir COMPAORE avec tout ça là ?

    Ne prenez pas les gens pour des idiots !! Soyez tranquille la justice divine arrive à grand pas.

    Répondre à ce message

    • Le 6 novembre à 14:57, par Gbèlfèlèla En réponse à : MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

      Toujours la même chanson " les 27 ans de règne de Blaise COMPAORE ". Dis-moi ! Zapi il a fait les 27 ans avec qui ? Notre patrie traîne à cause de cette génération de politicien : Rock, Simon, Eddie, Achille, Zéphirin, Sara, Juliette, Blaise, Boureima, Léonce, Kadré et tout ce qui s’en suit...
      Résumes-tu le Burkina à ces politiciens seulement ?
      Et les syndicats, la société civile, la masse paysanne et les neutres !
      Une des issues que je trouve en toute humilité véritable pour notre nation est une "révolution" avec à sa tête un irréprochable, un intègre qui viendra nettoyer les impunités économiques, les crimes, les inégalités ... Cordialement

      Répondre à ce message

  • Le 6 novembre à 05:40, par DODBZANGA Ibrahim En réponse à : MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

    Merci professeur. Mais sachez que vous êtes comptable de la situation actuelle. Quand on aura besoin des fautifs, si en faites partie,on viendra vous chercher sans pitié.vous aviez pas eu pitié du peuple burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre à 07:25, par faurre En réponse à : MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

    tu as démissionné c’est bien, mais dit nous ce qui ne vas pas et que tu as eu a attire leur attention.
    comme tu na pas ta langue dans ta poche.

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre à 08:44, par Boubié En réponse à : MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

    Je suis de la jeunesse du MPP j’ai voté Rock , mais je donne raison au démissionnaire Pr Jean-Baptiste Ouédraogo. Au sein du parti nous sommes frustrés de la conduite actuelle des choses. Les gens ne peuvent pas se battre pour être aux affaires et après on vient nommer des sois disant Technocrates. Des gens qui savent rien de l’arène SOCIO-POLITIQUE du pays. Et ils sont trois qui sont entrain d’amener ROCK tout droit dans le trou. J’ai nommé SENI de la Fonction publique...OUARO du MENA et la dame de la santé. Voilà des gens qui confondent tout. Depuis que le Burkina est Burkina, il n’ya jamais eu une crise entre les partenaires sociaux et le gouvernement jusqu’à ce point. Et si vous remarquez les SYNDICATS ne disent plus rien. De l’augmentation du prix du carburant à l’IUTS en passant par les coupures abusives des grevistes, aucun SYNDICAT n’a pipé mot. Et c’est pas bon signe chers camarades du MPP ! Ressaisissons nous :

    Répondre à ce message

    • Le 6 novembre à 12:53, par Bigbalè En réponse à : MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

      Si les syndicats ne disent plus rien, c’est qu’ils savent qu’ils sont en partie responsables de la crise de confiance entre eux et leurs bases respectives ! Pourquoi continuer de parler de coupures abusives de salaires pour des grévistes ! S’ils sont en grève, l’employeur a aussi ses droits et couper le salaire fait partie de ce droit !

      Répondre à ce message

  • Le 6 novembre à 09:15, par parimyéllé En réponse à : MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

    Il démissionne et ça fait quoi.?il fait partie de ces intellectuels qui au lieu de se consacrer à leur vocation se sont vendus aux politiciens Suivez son parcours depuis l’ODP/MT, le CDP et le MPP, Ils ont toujours évolué dans l’opportunisme quand ça va ils bombent la poitrine c’est mon idée «  » quand ça caille moi j’avais dit que c’est pas bon mais les gens n’ont pas « écouté »En tant qu’enseignants ils oublient pour la plupart qu’on ne peut pas réussir partout à la fois,

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre à 09:39, par KOFTA KOFTA DJ En réponse à : MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

    Dieu aime le Burkina Faso ; Que tu sois de l’Est, de l’ouest du nord et du sud. Faisons profil bas et n’accusons pas les gouvernants car eux seuls ne peuvent pas faire bouger les lignes.

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre à 09:53, par jonga En réponse à : MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

    je suis d’accord avec Internaute gohoga quand ils adhéraient au MPP personne n ’a su maintenant que l’on démissionne c ’est à coup de trompettes et phanphares que l ’on ameute les gens . je pense que la démission dans un parti n’est pas un phénomène nouveau tous les jours que Dieu fait il y a des démissions et des adhésions dans tous les partis . Pour ma part je pense que ce qui s’adonnent en ces moments à ces frasques ne sont pas honnêtes car c ’est dans la difficultés que l’on reconnait ses vrais amis cela nous laisse penser qu ’ils étaient là juste pour des privilèges et autres . vos démissions n ’émeuvent personne .

    Répondre à ce message

    • Le 6 novembre à 13:11, par Le Vigilent En réponse à : MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

      Les gens veulent se positionner dans la perspective des élections de 2020, c’est tout.
      Pourquoi le professeur n’a pas démissionné du CDP quand il a modifié l’article 37 en 1997 et quand ce parti a soutenu François après l’assassinat de Norbert Zongo ? Le même prof n’a pas démissionné de l’ODP/MT suite à la série de crimes politiques impunis (Dabo Boukari, Guillaume Sessouma) ou suite à l’exécution sommaire de Lengani et de Henri Zongo et j’en passe... Est-ce à dire que le professeur a cautionné toutes ces dérives à l’époque !? Qu’est que les dirigeants du MPP ont fait de pire que ces crimes de sang au point que le professeur soit tellement excédé et rende sa démission de ce parti ?
      Disons que les gens sont guidés, plus par leurs propres
      intérêts que par autre chose. Si le professeur avait été nommé ministre ou patron d’une grosse boîte de la place, il n’aurait pas quitté le parti avec un tel fracas.

      Répondre à ce message

  • Le 6 novembre à 10:04, par Kôrô Yamyélé En réponse à : MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

    - Professeur, je n’ai pas su auparavant sinon j’allais vous déconseiller d’aller dans le Mouvement Pilim Pambe ou dans la Médiocrité, le Populisme et le Pillage pour y gaspiller votre temps, votre énergie et votre intélligence. La tête est très populiste et incapable, donc tout y est inefficace ! Maintenant que vous êtes parti, alors vous êtes assasini Professeur et vous êtes désormais débarrassé de la malédiction du feu, des larmes, et du sang qui a conqui le pouvoir. Chantez Allelua après avoir récité trois ’’Je vous salue Marie’’. Il y en a qui claironne partout se disant fils de Pasteur mais dont moi je doute de la ............envers Dieu Le Père ! Le tigre ne crie pas sa tigritude......!

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

    • Le 6 novembre à 13:11, par Marie En réponse à : MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

      Ah bah, frère ou oncle Koro Yamyele, qui se plaît à jouer aux Cassandre du Faso et de la toile. Monsieur-Je-Sais-Tout, quelqu’un vous a-t-il jamais pris au sérieux et écoute vos conseils que vous aimez tant prodiguer ? Heureusement qu’ils sont gratuits. Or même gratuits, on se poserait la question, tant vous donnez l’impression de complètement planer à l’ouest. Et ceci semble de plus en plus évident a la lumière de vos recents posts. (Je vais le murmurer dans la langue de Shakespeare’s, “Oh, you seem to have just lost It”). Il faut qu’on vous decerne le prix Cassandre, si si. Vous O homme autoproclame le plus sage et le plus clairvoyant du Faso, celui qui toujours sait. Quand un anarchiste impénitent se proclame l’ampoule la plus brillante de la pièce où le couteau le plus tranchant de la sacoche, on a du souci à se faire. Signe que les temps sont vraiment mauvais pour le Faso.

      Répondre à ce message

      • Le 7 novembre à 12:04, par Kôrô Yamyélé En réponse à : MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

        - Chère Marie, je te comprend. Je te croyais au-dessus de la mêlée surtout celle rancunière. Mais je me suis lourdement trompé sur ton compte. Tu es comme tout bon moaga : rancunière, vengeresse et pourquoi pas méchante. Tu me tiens ces propos parce que je me suis opposé il y a peu à tes propos dans un de tes posts. Mais chère Marie, je veux que retienne que Kôrô Yamyélé n’est pas un anarchiste, ni un quidam pestiféré, et tout ce qu’il raconte a un contenu. Il faut juste savoir faire une analyse de contenu pour le décrypter. Cependant il n’est pas donné à tout le monde de savoir faire ce type d’analyse chère Marie, brillantissime femme qui ignore certainement ce que disent la Bible et le Coran sur l’attitude de la femme devant l’homme. Alors Marie, baisse le regard quand tu t’adresses à moi !

        Par Kôrô Yamyélé

        Répondre à ce message

        • Le 7 novembre à 13:24, par Marie En réponse à : MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

          FYI : je ne suis pas Mossi. Vous voyez que vous n’avez pas toujours la vérité. J’ai quelques fois posté ici sur Gongonbile, Sanwara, Doudou, Gboblora... et comme vous dites avoir fait la région vous devriez connaître ces zones et deviner mon appartenance géo-ethnique

          Répondre à ce message

  • Le 6 novembre à 10:06, par TERMINATOR En réponse à : MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

    De toute les façons on sait que le MPP affiche une unité de façade et tout va se savoir bientôt, sinon comment comprendre que depuis le décès de Salif DIALLO on soit là à trainer avec un président par intérim et incapable de trouver un président du parti, pourvu qu’en sombrant il ne produise pas de dégâts pour le peuple, vive la vraie démocratie.

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre à 10:33, par kayalais En réponse à : MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

    Tu rentres librement et tu sors librement. La vie continue. Meme au CDP ceux qui étaient sortis par la fenetre sont retour. Nous on les observe en douce. Nous on attend EDDY en 2020

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre à 12:22, par Erreur de GAOU En réponse à : MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

    Quand les RSS avaient démissionné du CDP en 2014 ,certains griots et laudateurs de Blaise Compaore avaient banalisé l’évènement . On connait la suite . Je constate ici aussi, que certains internautes ,certainement de service commettent la même erreur en banalisant les différentes démissions intervenues ces derniers temps au MPP et qui comptent de grands militants et cerveaux de ce parti . Moi même je suis militant du MPP mais honnêtement par moment je suis totalement découragé de la manière dont le parti et pays ont dirigés . Et ce n’est pas le chat noir du NAYALA qui dira le contraire .
    On peut noter plusieurs raisons à cela ,dont quelques unes peuvent se présenter ainsi qu’il suit :
    - Après la victoire aux élections de 2015 ,les dirigeants, notamment les 3 RSS se sont partagé les postes ministériels comme un butin que se partagent des bandits qui viennent d’opérer un hold hup réussi . Chacun a alors placé ses amis ,parents ,maitresses , cousins ,cousines ,nièces ,brusquement sortis du néant ,sans aucune considération de critères objectifs tels ,l’abnégation ,la combativité, et le militantisme au profit du parti MPP. Des gens totalement inconnus sur le terrain politique , qui n’ont même pas un quartier de hameau de culture comme fief électoral, se sont vus propulsés à la tête des grands services de l’Etat sur des bases purement népotistes ,tribalistes, régionalistes . Et pourtant ce sont ces pratiques qui ont entamé la descente aux enfers du CDP.
    Nombreux sont les cadres du MPP aujourd’hui découragés par l’ingratitude à leur endroit
    - Il y a aussi le fait que toutes les hautes fonctions de l’Etat ont été banalisées ,instrumentalisées, privatisées donc confiées à des personnes qui ne réunissaient ni des critères politiques de militantisme ,ni des critères d’expérience dans la gestion des affaires publiques ,ni même la moindre formation au sens du service public , aux principes et valeurs cardinaux de l’administration publique ,de l’intérêt général ,du sens de l’Etat etc. Tout se passe comme si notre Etat est un simple cabaret où un marché sans aucune règle de fonctionnement si n’est la seule volonté des puissants du moment qui y font ce qu’ils veulent et comme ils veulent .
    Les textes ,sont devenus de simples papiers hygiéniques pour certains ministres et autres hauts responsables de l’Etat .
    Plus grave, jamais dans un pays ,l’administration publique n’a été aussi envahie par des responsables issus du secteur privé. Il suffit de compter simplement le nombre de présidents d’institutions ,de ministres ,de DG actuellement aux manettes de l’Etat burkinabè .
    Conséquences : minimisation et frustrations des vrais fonctionnaires et serviteurs de l’Etat, dont beaucoup se sont refugiés dans le service minimum ou le sabotage subtil du service public , la destruction et la perte de tous les grands principes , de la déontologie et des valeurs cardinales de l’administration publique ,affairisme et corruption effrénés et généralisés dans toutes les strates de l’Etat .
    A tout cela vient se greffer cet horrible problème de l’insécurité par le terrorisme, face auquel nos autorités donnent l’impression de ne pas mesurer jusqu’à présent la gravité de la menace sur l’avenir existentiel de notre pays .
    Pour en revenir à la démission du Pr Jean BAPTISTE ,tous ceux qui sont sincères au MPP savent bien qu’actuellement, de plus en plus de très nombreux cadres du parti ,que ce soit en aparté ou publiquement sont très critiques et acerbes vis à vis de la conduite du parti et du pays . D’autant que sur le plan politique ,celui qui était vraiment le métronome n’est plus de ce monde .Et visiblement, le président du FASO croit avoir trouvé la parade, en se basant sur quelques individus du monde économique et de la tradition pour compenser la perte de SALIF. Le Hic c’est que tous ceux qui sont soupçonnés d’être des hommes de Salif " sont systématiquement écartés des centres de décisions et même des marchés public.
    AYE AOUH . Attention à ne pas commettre une erreur de GAOU . S’exhiber à OUAGA et aller battre campagne dans les provinces et dans les villages auprès des populations ,n’est pas à la portée de n’importe quel quidam même ministre ou autre . Et l’argent seul ne procure pas tout en tous temps ,comme semblent croire béatement certains prétendus laudateurs aveugles du président RMCK. Les élections de 2020 ne seront pas comme les autres élections qui se sont passées jusque là dans notre pays.

    - 

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre à 12:56, par kap En réponse à : MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

    Calculs politiques , il n’y a plus de bonne places chez KDO ; les vieux lions sont l’affut là bas . Vaut mieux aller te reposer .

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre à 15:48, par SAWADOGO Yasmina En réponse à : MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

    Félicitation Pr mais je crois que vous démission vient un peu tard...Personne de vous n’a osé soutenir Emile PARE quand il faisait ses critiques objectifs sur la gouvernance MPP....Vous n’êtes pas seul, plusieurs de vos hauts cadre sont déçus de la gouvernance et regret d’avoir ete les pionniers de la création du Parti et parcourir les villes et campagnes pour expliquer le bien fondé de ce parti...Mois de cinq ans de gestion, c’est le tâtonnement total à tous les niveaux du secteur de la vie....
    Jamais sous Blaise COMPAORE, certains Ministres, DG ou Présidents d’institutions n’ont leur place au sein de la République .Ni encore comme conseillers ou chargé de mission à la présidence...Des instituteurs certifiés sont nommés sont nommé chargé de mission et des filles sorties de l’Enam moins de quatre mois de fonction nommé encore présidence conseiller. Avec une plutonique de conseillers spéciaux.
    En 27 ans Blaise a eu deux conseillers spéciaux, le président Rock lui même et Justin Baro DANO.
    Le véritable problème au MPP est le manque de sincérité et de verité autour du Président.Car, tous ceux qui l’entourent ne voient que leur privilège et gain .Oubliant, la gestion réelle du pourvoir d’Etat...Le grand regret de la plus part des démissionnaires des 4 et 5 janvier 2014,résident dans le choix des hommes .Pour la plupart des aventuristes ne connaissant pas le fonctionnement de l’Administration publique et de ses réglés
    Outre de cela, la guerre des clans des RSS,après le décès du maître stratège et penseur politique Salif DIALLO, capable de composer les systèmes et les décomposes....plus rien encore. Les seuls rescapés ( Basile GUISSOU) capable de mener une réflexion dans l’intérêt général les portes de la Présidence du Faso leur sont
    fermées.
    L’éclatement du MPP viendra de la confection des listes pour l’élection des députés. Toute la survie du MPP y dépend d’où l’impossibilité de convoquer un congrès pour renouveler le bureau pour leur. Simon COMPAORE voudrait occuper le perchoir de l’hémicycle joue son v a tout en gardant la présidence par intérim et peut compter sur sa branche gauche qu’est le NTD.
    Reste maintenant les partisans de Salif et du président Rock. Qui se battront pour la soupe.....
    Le seul problème que le MPP veut éviter, un second tour qui les ferait perdre le pourvoir....et ça c’est vite arrivé.
    Gardons espoir pour un Faso en paix.....
    general les GUISSOU et autres les po.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre à 08:40, par baba En réponse à : MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire

    A un moment donné,il faut savoir se retirer meme de sa famille...c’est ce qu’a fait TAHIROU BARRY en son temps.
    un pays marche sur un programme,cherche à atteindre des objectifs...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Dialogue politique : « Nos divergences ne nous empêchent pas de nous fréquenter », selon Me Gilbert Noël Ouédraogo
Suspension du FPR : L’opposition demande la levée pure et simple de la sanction
CDP : Les secrétaires généraux réitèrent leur attachement et leur fidélité au fondateur du Parti
Insécurité au Burkina : « C’est le MPP et ses alliés qui sont les premiers et principaux responsables de cette débâcle historique de notre pays », accuse le CFOP
Suspension du FPR : L’opposition politique convoque une réunion d’"urgence"
Burkina Faso : Un parti politique de l’opposition, le Front patriotique pour le renouveau, suspendu de ses activités pour trois mois
Situation nationale : « Un gouvernement avec un bilan comme celui-là, la sanction du peuple doit être lourde », juge Pr Augustin Loada
Burkina : La lutte contre le terrorisme implique une bonne lecture de la situation nationale, selon le mouvement patriotique pour le Salut (MPS)
Zéphirin Diabré à Abidjan : « L’abattement, le découragement, la résignation ne franchiront jamais les portes de nos cœurs »
Sécurité : Le MPP invite les Burkinabè à répondre sans réserve à l’appel du président du Faso pour la défense de la Patrie
Burkina Faso : "Comment faire pour aider un gouvernement qui n’arrive pas à s’aider, lui-même ?", s’interroge Zéphirin Diabré
Eddie Komboïgo au président du Faso : « Permettez que les éléments du RSP aillent au front pour défendre le Burkina »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés