Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès est d’obtenir ce que vous voulez. Le bonheur est de vouloir ce que vous obtenez» Dale Carnegie

Assassinat du Député maire de Djibo : L’association des municipalités du Burkina Faso appelle à un sursaut patriotique

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • DECLARATION • mardi 5 novembre 2019 à 10h53min
Assassinat du Député maire de Djibo : L’association des municipalités du Burkina Faso appelle à un sursaut patriotique

Déclaration de l’Association des Municipalités du Burkina Faso (AMBF) suite à l’assassinat du Député maire de Djibo

L’ignoble et le lâche assassinat le dimanche 03 novembre 2019 du Député Maire de Djibo et trois de ses compagnons vient allonger la longue liste des élus locaux parmi les victimes du terrorisme et confirment la volonté affichée de ces individus qui ont perdus tout humanisme et de leurs commanditaires, de plonger notre sous-région et notre pays dans la désolation et nos peuples dans le désespoir. Cela est la preuve qu’aucune communauté n’est à l’abri de l’extrémisme et cette violence aveugle.

Les attaques ciblées sont devenues le nouveau mode opératoire des terroristes. En assassinant les chefs traditionnels et religieux, les conseillers municipaux, les maires et les directeurs d’école et toutes autres personnes représentant un symbole communautaire, le terrorisme pense pouvoir déstructurer le Pays des Hommes Intègres.

Ils veulent forcer nos populations à l’exil afin qu’elles abandonnent ce qu’elles ont de plus précieux et de plus sacré, la terre léguée par nos ancêtres.

Nos vaillantes FDS sont à féliciter, à encourager et à soutenir du mieux que nous pouvons sans économiser nos efforts et nos sacrifices, car elles sont à l’avant-garde de cette lutte.

C’est une véritable guerre injuste qui nous est imposée et il n’y a pas d’autre remède que le sursaut patriotique, car la vie de tous est menacée.

C’est pourquoi nous, élus locaux, à travers l’Association des Municipalités du Burkina Faso :

- Exprimons notre engagement commun à faire face au terrorisme ;

- Assurons de notre soutien et de notre fraternité à toutes les victimes du terrorisme à travers le Burkina ;

- Soulignons la responsabilité collective de l’ensemble des échelons politiques et gouvernementaux pour répondre à cette exigence de sécurité et de mobilisation et ce dans l’ensemble du Burkina Faso ;

- Affirmons notre volonté d’agir ensemble ici et maintenant, de manière coordonnée en lien avec le Gouvernement face au danger auquel nous sommes tous confrontés.

Conscients que nos communes, nos villages, nos secteurs, en première ligne face au terrorisme, représentent aujourd’hui le niveau pertinent pour répondre aux attaques terroristes :

- Nous demandons aux instances nationales, sous régionales et internationales le soutien nécessaire à notre engagement ;

- Nous plaidons pour une reconnaissance de notre rôle dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques de sécurité dans cette lutte contre la radicalisation et le terrorisme ;

- Nous nous engageons à poursuivre nos efforts et innover sans cesse pour la sécurité des espaces publics et de notre sécurité ;

- Nous invitons tous nos membres à la vigilance et à la franche collaboration avec les FDS afin de constituer une force incontournable pour lutter contre l’obscurantisme et assurer le retour de la paix au Burkina Faso.

Aux parents de toutes les victimes, nous exprimons notre compassion et notre proximité. Aux blessés, un prompt rétablissement.

Nous nous engageons à poursuivre notre mobilisation contre la radicalisation et le terrorisme en mettant en commun nos moyens et nos expériences.
Le Président
Armand Roland Pierre BEOUINDE
Officier de l’Ordre Nation
al

Vos commentaires

  • Le 5 novembre à 22:02, par Têedbeogo En réponse à : Assassinat du Député maire de Djibo : L’association des municipalités du Burkina Faso appelle à un sursaut patriotique

    Malheureux l’ignorant satisfait
    Il est comparable à un fou
    Comme l’homme la langue est
    Sensible aux soins comme au coups.

    De nos langues nous voyons des violeurs
    Sur leurs dos il faut manier le bâton
    Par eux arrivent bien de malheurs
    Et que soit retenue la leçon !

    Le Tânsoba meurt pour sa patrie
    Au déshonneur il préfère la mort
    Le Nagzôaaga doit être puni
    De mort pour tous ses torts.

    Par leurs noms appelez-les dorénavant
    Comme des Kôbwêense qu’ils sont
    De salut il n’y aura que pour les repentants
    Et pour les bois secs aucun panthéon.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : L’armée déclare ennemi tout aéronef non identifié survolant ses bases et zones d’opération
Burkina : 32 terroristes neutralisés et un soldat tombé au cours d’intenses combats dans les régions du Centre-Nord et du Nord
Burkina : Des assaillants mis en déroute dans le Bam
Attaques terroristes au Burkina Faso : « C’est une contre-insurrection qu’on nous impose », dixit Massourou Guiro du Mouvement plus rien ne sera comme avant
Insécurité au Burkina : « Nous irons chercher ces fauteurs de troubles où ils sont, même s’ils sont dans un trou », rassure le ministre de la sécurité, Ousséni Compaoré
Burkina : Une riposte de l’armée a permis de neutraliser trois assaillants dans la région de l’Est
Loroum : une attaque repoussée au commissariat de Titao
Attaque de Boungou : Déclaration de l’alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle
Sécurité : Le gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun restreint la circulation des engins dans les provinces du Sourou et de la Kossi
Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement
Attaques terroristes au Burkina : L’Union européenne demeure plus que jamais engagée auprès des autorités et du peuple Burkinabè
Attaque de Boungou : L’UPC invite le gouvernement à prendre les mesures nécessaires pour la protection des personnes et des biens
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés