Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès est d’obtenir ce que vous voulez. Le bonheur est de vouloir ce que vous obtenez» Dale Carnegie

Assassinat du Député-Maire de Djibo et de ses compagnons : Les condoléances de l’Alternance patriotique panafricain/Burkindi

Accueil > Actualités > Politique • Communiqué • lundi 4 novembre 2019 à 19h00min
Assassinat du Député-Maire de Djibo et de ses compagnons : Les condoléances de l’Alternance patriotique panafricain/Burkindi

C’est avec une profonde tristesse que, l’Alternance patriotique panafricain/Burkindi (APP/Burkindi) a appris l’assassinat odieux du député-Maire de Djibo Monsieur Oumarou DICKO ainsi que ses compagnons d’infortune le dimanche 03 Novembre 2019 sur l’axe Djibo-Ouaga. Ce drame vient allonger la liste macabre des crimes dus à cette guerre injuste contre notre vaillant peuple.

L’APP/Burkindi s’incline sur la mémoire de M. DICKO qui s’est toujours investi aux côtés des populations de la ville martyr de Djibo, sa ville qu’il a tant portée dans son cœur. En effet, continuer d’assumer ses tâches de bourgmestre dans un contexte comme celui de Djibo, relevait d’un engagement patriotique. C’est dans ce combat pour donner de l’espoir aux vaillantes populations de cette partie sévèrement affectée de notre territoire que le Député-Maire tomba avec ses compagnons d’infortune.

Notre parti présente ses condoléances les plus attristées à la population de Djibo, aux familles de l’illustre disparu et de ses compagnons d’infortune, à sa famille politique ainsi qu’au Peuple du Burkina Faso. Nous dénonçons avec force ces assassinats de plus en plus ciblés et qui frappent sans distinction ni mesure nos compatriotes.

Cette disparition tragique de Monsieur Dicko et de ses compagnons confirme la grande détérioration de la situation sécuritaire et appelle, comme notre parti l’a toujours souligné, à l’union de tous les fils et filles du Burkina Faso pour une vaste action patriotique et populaire autour de nos FDS (Forces de défense et de sécurité) pour libérer le pays de cette vermine meurtrière et déstabilisatrice. Elle interpelle en priorité les autorités politiques pour faire prévaloir les solutions endogènes consistant à impliquer tous les fils et filles de notre patrie dans ce combat, pour que le sacrifice de Monsieur DICKO et de toutes les autres victimes de cette barbarie ne soit pas vain.

Nan lara, an sara !
Par le peuple ! Pour le Peuple

Le Bureau Exécutif National

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Dialogue politique : « Nos divergences ne nous empêchent pas de nous fréquenter », selon Me Gilbert Noël Ouédraogo
Suspension du FPR : L’opposition demande la levée pure et simple de la sanction
CDP : Les secrétaires généraux réitèrent leur attachement et leur fidélité au fondateur du Parti
Insécurité au Burkina : « C’est le MPP et ses alliés qui sont les premiers et principaux responsables de cette débâcle historique de notre pays », accuse le CFOP
Suspension du FPR : L’opposition politique convoque une réunion d’"urgence"
Burkina Faso : Un parti politique de l’opposition, le Front patriotique pour le renouveau, suspendu de ses activités pour trois mois
Situation nationale : « Un gouvernement avec un bilan comme celui-là, la sanction du peuple doit être lourde », juge Pr Augustin Loada
Burkina : La lutte contre le terrorisme implique une bonne lecture de la situation nationale, selon le mouvement patriotique pour le Salut (MPS)
Zéphirin Diabré à Abidjan : « L’abattement, le découragement, la résignation ne franchiront jamais les portes de nos cœurs »
Sécurité : Le MPP invite les Burkinabè à répondre sans réserve à l’appel du président du Faso pour la défense de la Patrie
Burkina Faso : "Comment faire pour aider un gouvernement qui n’arrive pas à s’aider, lui-même ?", s’interroge Zéphirin Diabré
Eddie Komboïgo au président du Faso : « Permettez que les éléments du RSP aillent au front pour défendre le Burkina »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés