Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’homme sans patience, c’est une lampe sаns huilе. » Alfred de Musset

Assemblée nationale : Le député Daouda Simboro présente sa démission

Accueil > Actualités > Politique • • mardi 5 novembre 2019 à 22h50min
Assemblée nationale : Le député Daouda Simboro présente sa démission

Le député Daouda Simboro, élu UPC de la province de la Kossi, a présenté sa démission au chef du parlement, ce mardi 5 novembre 2019. Dans sa lettre, il dit avoir décidé ainsi afin d’« honorer mes engagements que j’ai pris ». Le député Simboro fait partie des députés frondeurs de l’UPC. Avec ses camardes, il a formé le groupe parlementaire Renouveau démocratique (RD) en août 2017.

Vos commentaires

  • Le 5 novembre 2019 à 12:05, par NOUNALAIS En réponse à : Assemblée nationale : Le député Daouda Simboro présente sa démission

    Il n’était un secret pour personne à NOUNA ,que l’œuvre de déstabilisation de l’UPC dont tu as été le meneur devait aboutir à une récompense de poste de ministre pour toi ,poste qui t’a été promis par Feu SALIF DIALLO . Cela tu le chantais déjà partout dans le KOSSI en disant que bientôt notre province aura un ministre . C’était justement dans le cadre de la création du grand parti de gauche que Salif Diallo avait concocté et dont la concrétisation était attendu par vôtre groupe pour récolter quelques dividendes . Hélas Dieu et le destin en ont décidé autrement avec le décès brutal de SALIF DIALLO . Et voilà tous tes espoirs ministériels envolés . Du coup aussi ,ton poids politique dans la KOSSI a commencé à chuter parce que tu n’étais plus crédible . Bien que le nouveau PAN ait manœuvré pour valider votre groupe ,histoire de te permettre d’avoir les avantages liés au poste de président de groupe parlementaire ,on sentait chez toi que ça n’allait pas . Le très bavard SIMBORO avait sombré dans une sorte de léthargie qu’on ne lui connaissait pas auparavant .
    Mais si déjà, tu as l’intelligence de démissionner parce que toi même tu vois maintenant que la situation du pays n’est pas bonne et que par cette pirouette ,tu vas partir la tête haute à un an de la fin de ton mandat avec le calcul de revenir en 2020 ,ça vaut mieux que zéro . Comme quoi, en politique ,il faut avoir de la constance ,sinon on y sort par la petite porte . Courage à toi quand même pour cet acte peu courant sous nos cieux .

    Répondre à ce message

    • Le 5 novembre 2019 à 15:27, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Assemblée nationale : Le député Daouda Simboro présente sa démission

      - NOUNALAIS ce type n’aura rien aux élections prochaines ! Tout le Burkina le connais désormais et tous les partis connaissent ses entourloupes. Tient ! Encore une de ses entourloupes : ils démissionne de l’AN et ne démissionne pas de l’UPC !! Vraiment un enchanteur ce mec !! Mais il se trompe lui-même !!

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

  • Le 5 novembre 2019 à 12:13, par Kouda En réponse à : Assemblée nationale : Le député Daouda Simboro présente sa démission

    Il n’y a aucun mérite à cette démission à la veille des élections de 2020. Il aurait fallu démissionné dès le début au lieu d’attendre de consommer presque la totalité de la durée du mandat de député pour venir organiser ce simulacre de démission.

    Répondre à ce message

  • Le 5 novembre 2019 à 14:55, par LE PENSEUR En réponse à : Assemblée nationale : Le député Daouda Simboro présente sa démission

    SI Je prends le pouvoir je vais vous donner une retraite politique forcée.Nous voulons avoir une génération nouvelle cad une génération bien éduquée.

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre 2019 à 12:06, par TIENFO En réponse à : Assemblée nationale : Le député Daouda Simboro présente sa démission

    Engagements engagements. Vous parlez de quels engagements ? Quand les intérêts sont en jeu on oublie les soi-disant engagements. N’avez-vous pas piétiné VOS engagements pris vis-à-vis de l’UPC votre parti, de son président Zéphirin DIABRE et de vos militants pour créer je ne sais pas quoi ... On s’attendait à des débats d’idées dignes d’un RENOUVEAU sein de l’AN. La montagne a accouché d’une souris. C’est vos collègues frondeurs qu’il faut informer. Vous avez utilisé des gros gros français en son temps pour vous accrocher à votre mandat et à ses avantages.
    Comme vous avez pris l’opinion à témoins, le seul conseil à vous donner c’est d’avoir l’humilité et la grandeur d’Esprit de Tahirou BARRY (lui a présenté ses excuses à Laurent BADO) en allant faire votre mea culpa à Zéph et lui demander pardon pour votre égarement. Apparemment vous êtes toujours membres de l’UPC, donc « fils politique » de son président fondateur. Ne serait-ce que pour avoir son onction pour un nouveau départ politique. Depuis des antiquités ces genres de retour font taches d’huile. On appelle cela le retour de l’enfant prodigue.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Gestion du COVID-19 : L’opposition soupçonne de l’affairisme du pouvoir autour de la pandémie
Suspension des salaires d’agents de la fonction publique : L’UPC dénonce une démoralisation des agents
Lutte contre le COVID-19 : L’Union pour la République (UPR) exhorte les populations à la discipline
Mesures du président du Faso : Le Parti socialiste du Burkina invite Roch Kaboré à tourner aussi un regard vers le secteur public
Mesures du président du Faso : La Marche pour la Patrie (LMP) regrette qu’elles n’aient pas pris en compte la suppression de l’IUTS
Mesures d’accompagnement : Et le secteur primaire ?
Covid-19 : Le CDP propose des mesures sociales pour aider les populations
Lutte contre le COVID-19 : Le soutien de l’Alternative patriotique panafricaine/Burkindi (APP/ Burkindi) à l’ensemble des Forces-vives de la nation burkinabè
Gouvernance en Afrique : Quand les forces « invisibles » dictent leur Loi !
Politique : L’UPC en deuil
Coronavirus : PDIS-LAAFIA transforme ses activités politiques en campagne de sensibilisation et de distribution de kits de protection
Pandémie de coronavirus : Des partis politiques confinés au télétravail et à l’adaptation !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés