Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Avec de la persévérance et de l’endurance, nous pouvons obtenir tout ce que nous voulons.» Mike Tyson

Sœur Léocadie HIEN (Organisation Dupont pour le Développement Social, ODDS) : « Eduquer une fille, c’est éduquer une nation parce que la femme est considérée comme l’âme de la nation »

Sœur Léocadie HIEN (Organisation Dupont pour le Développement Social, ODDS) : « Eduquer une fille, c’est éduquer une nation parce que la femme est considérée comme l’âme de la nation »

Grâce au Département Promotion Féminine et Protection de l’Enfant de l’Organisation Dupont pour le Développement Social (ODDS) située au secteur 26 de Bobo-Dioulasso, beaucoup de femmes et jeunes filles ont bénéficié de formation les rendant autonomes. Des enfants défavorisés ou abandonnés ont également retrouvé le sourire grâce au travail abattu par le dynamisme du personnel dudit programme. Pour en savoir plus, Lefaso.net s’est entretenu avec Sœur Léocadie Hien, responsable de ce département au sein de l’ODDS, afin de mieux connaître les activités qui y sont menées.

Lefaso.net : Quelles sont les activités qui sont menées par le département Promotion Féminine et Protection de l’Enfant de l’Organisation Dupont pour le Développement Social (ODDS) ?

Sœur Léocadie HIEN  : Nous avons deux volets dans ce département répartis comme suit : La promotion de la femme et la protection de l’enfant. Au niveau de la promotion de la femme, nous avons l’animation des femmes, la formation en transformation des produits locaux, la formation en couture dans les centres professionnels et l’initiation aux activités génératrices de revenus (AGR) dans certaines localités.
Au niveau de la protection de l’enfant, nous avons l’accueil et la prise en charge des enfants dans les CAED (Centre d’Accueil des Enfants en Détresse). Nous avons également l’éducation au niveau scolaire pour certains, la réinsertion dans leur milieu de vie et le suivi externe.

Lefaso.net : Quelles sont les taches qui vous incombent en tant que responsable ?

Sœur Léocadie HIEN  : Les taches qui m’incombent sont nombreuses : Il s’agit de développer et d’accompagner les actions de promotion de la femme, développer les actions de protection en faveur de l’enfant, développer des activités de promotion de la femme, suivre et renforcer les activités des CAED, développer les relations avec les autres structures de promotion de la femme et de protection de l’enfant et de la femme. Je suis également chargée d’assurer, sous l’autorité de la Secrétaire exécutive, le développement du partenariat et la promotion de la coopération au niveau national et international, de produire un rapport annuel sur le développement du département.

Lefaso.net : Quelles sont les principales actions que vous avez eu à poser sur le terrain depuis l’existence de ce programme à ce jour ?

Sœur Léocadie HIEN : Sur le terrain, nous avons effectué des formations en transformation des produits locaux, la formation en couture dans les centres, l’accueil et la prise en charge des enfants en détresse et le suivi général de tous les centres ménagers.

Lefaso.net : Quels sont les accompagnements dont bénéficient les femmes et enfants vulnérables et défavorisés ?

Sœur Léocadie : Pour ce qui concerne l’accompagnement des femmes, il y a le suivi des femmes dans leurs actions, le renforcement de capacité par la formation, la dotation de matériel de couture en fin de formation, le suivi des enfants dans les CAED et après leur réinsertion dans leur milieu de vie.

Lefaso.net : Etes-vous satisfaite de ces actions et qu’est-ce que cela a donné concrètement (formations en couture, prise en charge d’enfants…) ?

Sœur Léocadie HIEN  : On ne peut jamais être satisfait à 100% parce que pour nous ce n’est qu’une contribution ; mais je suis fière du travail qui se mène parce que les unes et les autres se donnent à fond dans ce qu’elles font. Nous pouvons citer en exemple les formatrices et les apprenantes au niveau de la couture. L’accueil et la prise en charge des enfants dans les CAED et la mise en pratique même des acquis.

Lefaso.net : Quelles sont les difficultés que vous rencontrez ?

Sœur Léocadie HIEN : Les difficultés ne manquent pas ! Nous avons l’insuffisance du personnel, l’insuffisance de la formation du personnel, le manque de moyens financiers et l’abandon des enfants par certains parents quand ils sont dans les CAED.

Lefaso.net : Quels sont vos projets conformément au plan stratégique de Développement adopté par l’ODDS ?

Sœur Léocadie : Nous voulons contribuer à la formation et à l’autonomisation de la femme et de la jeune fille, accompagner les femmes dans le financement et la gestion de leurs activités économiques par les appels à projet et autres projets. Nous voulons également contribuer à une prise en charge de qualité des enfants vulnérables, renforcer les capacités opérationnelles et professionnels des CAED et à l’accompagnement des femmes.

Lefaso.net : Quelles sont vos relations avec le ministère de la femme et de la solidarité ?

Sœur Léocadie HIEN  : Avec le Ministère de la Femme, c’est surtout des relations de collaboration, d’accompagnement et d’entraide. Il nous soutient beaucoup.

Lefaso.net : Quels sont vos souhaits pour un meilleur épanouissement des femmes et enfants défavorisés ?

Sœur Léocadie HIEN : Nos souhaits les plus chers sont la mise en œuvre et la réussite de nos projets, avoir des partenaires institutionnels, des partenaires techniques et financiers et la formation des acteurs de la promotion féminine et de la protection de l’enfant.

Lefaso.net : Avez-vous un appel particulier à lancer pour atteindre cet objectif ?

Sœur Léocadie HIEN : Un adage dit : Eduquer une femme ou une jeune fille, c’est éduquer une nation. Par conséquent, la femme est considérée comme l’âme de la nation et les enfants l’avenir de demain. Alors je lance un appel de soutien de tout genre à toute bonne volonté pour nous aider à avancer dans notre organisation. Merci à Lefaso.net pour son accompagnement.

Haoua Touré
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés