Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès est d’obtenir ce que vous voulez. Le bonheur est de vouloir ce que vous obtenez» Dale Carnegie

Assassinat du député-maire de Djibo : Le Burkina triomphera de l’hydre terroriste en dépit de ces terribles épreuves (Roch Kaboré)

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • lundi 4 novembre 2019 à 11h29min
Assassinat du député-maire de Djibo : Le Burkina triomphera de l’hydre terroriste en dépit de ces terribles épreuves (Roch Kaboré)

Dans le message ci-après, le président du Faso condamne l’attaque qui a coûté la vie au député-maire de la ville de Djibo, Oumarou Dicko et trois de ses compagnons. Roch Kaboré assure que le peuple triomphera de l’hydre terroriste en dépit de ces terribles épreuves.

"Hier, le député-maire de la ville de Djibo, Oumarou Dicko et trois de ses compagnons, ont été lâchement assassinés par nos ennemis, dont le dessein est de détruire les fondements de paix, et de cohésion sociale de notre pays.

Plus que jamais, ils nous imposent la guerre. Mes pensées vont aux familles de toutes les victimes de cette barbarie, ainsi qu’à la population de la ville de Djibo et de la province du Soum.

Je reste convaincu que notre peuple, en dépit de ces terribles épreuves, triomphera de l’hydre terroriste."

Roch Kaboré, Président du Faso


DERNIER ENTRETIEN DE OUMAROU DICKO A RELIRE : Situation à Djibo : « Un grand renfort de militaires est arrivé », rassure le maire


Vos commentaires

  • Le 4 novembre à 11:37, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Assassinat du député-maire de Djibo : Le Burkina triomphera de l’hydre terroriste en dépit de ces terribles épreuves (Roch Kaboré)

    - Monsieur RMCK, rien ne prouve que ce sont les terroristes qui l’ont abattu. La preuve, ils ont arrêté deux cars de transpot après le forfait. Ce n’est pas le mode opératoire des terroristes. Que vos fins limiers cherchent encore car ils n’ont pas encore trouvé les auteurs de ce meurtre de notre député du Faso.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre à 12:02, par sid Pa Yii En réponse à : Assassinat du député-maire de Djibo : Le Burkina triomphera de l’hydre terroriste en dépit de ces terribles épreuves (Roch Kaboré)

    Notre pays triomphera de ces barbares pour peu que nous prenons en compte la dernière homélie de l’Abbé BICABA sinon c’est peine perdue ! Paix à l’âme de l’illustre disparu pour sa bravoure, son patriotisme qui a appelé la population à résister mais sa disparition pourrait amener un déplacement massif des populations qui trouvaient courage bravoure auprès de lui.

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre à 12:06, par L’Autre Africain En réponse à : Assassinat du député-maire de Djibo : Le Burkina triomphera de l’hydre terroriste en dépit de ces terribles épreuves (Roch Kaboré)

    Monsieur le Président, vous avez assez parlé, agissez maintenant, bon sang !
    Vous passez le temps à nous rabâcher les oreilles avec des propos du genre : une guerre asymétrique, une guerre qui nous est imposée, ou une guerre de longue haleine, et j’en passe. On ne vous a pas élu pour que vous passez le temps à nous définir ce qu’est le terrorisme ou la guerre.
    Si on nous a imposé une guerre, il faut la faire et surtout la gagner. Vous avez été aussi élu pour çà : protéger la nation et ses citoyens contre toute agression.
    Mes condoléances aux familles éplorées !

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre à 12:16, par Passakziri En réponse à : Assassinat du député-maire de Djibo : Le Burkina triomphera de l’hydre terroriste en dépit de ces terribles épreuves (Roch Kaboré)

    Moi ça m enerve lentement d entendre les mêmes phrases bla bla bla. Nous savons tous qu il est le député maire de la grande ville au milieu des terroristes, mais qu a fait le président pour assurer sa sécurité ? Comment se fait- il qu il se déplace apparement sans gardes du corps dans sa position délicate ? D un autre côté certains pourraient profiter du terrorisme pour régler des comptes à d autres personnes, donc vivement qu on enquête dans tous les sens.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre à 12:37, par Yako En réponse à : Assassinat du député-maire de Djibo : Le Burkina triomphera de l’hydre terroriste en dépit de ces terribles épreuves (Roch Kaboré)

    Un rituel communiqué nécrologique auquel le pays semble habitué depuis 4 ans sans que la quiétude ne revienne dans la cité.Qu’il me soit permis d’observer ici l’incapacité de l’état à endiguer le phénomène terroriste qui endeuille le pays au quotidien.Le silence coupable de la classe politique dans son ensemble notamment celui de l’opposition n’augure rien de mieux dans les jours voire les mois à venir.Personnellment je doute de la capacité du président Kabore à contenir l’hémorragie et pourtant il a 30 ans d’expérience d’homme d’état.Donc il n’est pas exagéré de parler de l’incapacité de l’homme à diriger le pays bien qu’il jouit de la légitimité des urnes néanmoins l’impression générale est qu’il est arrivé au pouvoir totalement impréparé.Donc un accident de parcours.Conclusion : De 2 choses une : Soit il tire les conséquences de son échec,la nation tout entière lui sera reconnaissante,soit l’assemblée nationale prenne ses responsabilités.Je ne vois pas une autre alternative.Bonne journée

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre à 12:44, par Jean-Paul En réponse à : Assassinat du député-maire de Djibo : Le Burkina triomphera de l’hydre terroriste en dépit de ces terribles épreuves (Roch Kaboré)

    Président, on vous assez entendu dire la même chose après chaque assassinat des paisibles populations. Il ne s’agit pas de proclamer qu’on va vaincre les terroristes, il faut agir. Les terroristes eux ils ne proclament rien, ils agissent. Pourquoi c’est nous qui devront attendre qu’ils agissent et que le gouvernement vienne après devant les caméras pour clamer haut et fort : on va les vaincre, on va les vaincre !

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre à 14:27, par Timbila En réponse à : Assassinat du député-maire de Djibo : Le Burkina triomphera de l’hydre terroriste en dépit de ces terribles épreuves (Roch Kaboré)

    Ni les discours, encore moins les condamnations ne pourront fléchir les terroristes. Depuis janvier 2016, vous êtes dans les condamnations et rien ne change. Vous dites que la guerre est asymétrique. Oui. Cela ne doit pas se passé à une telle fréquence. Dans ces conditions elle n’est plus asymétrique. Des pays moins nantis que le Burkina viennent de se doter d’hélicoptères de combats. En cas d’attaques l’alerte est donné et les mécréants sont anéantis avant d’atteindre la frontière. Aujourd’hui chez c’est en plein jour qu’ils attaquent et dans des zones non couverts par la végétation. Je n’arrive pas à comprendre comment des individus sur pratiquement une dizaine de motos peuvent passer leur temps à faire la pluie et le beau temps dans un rayon d’action bien connu en emportant du bétail souvent. La riposte n’est pas de taille. Disons-le tout net. Après avoir attaqué, s’ils perdent rien que la moitié de leurs éléments, on verra que la fréquence des attaques diminuera sans doute. Au lieu de cela, on est assis et on attend G5 sahel ou on compte sur les autres pour assurer notre sécurité et on ne pense qu’à 2020.
    Ah les politiciens africains, ils n’aiment pas leurs peuples. Seules leurs familles et amis comptent.
    Ne dit-on pas que chaque peuple méritent ses dirigeants. On les a élus, souffrons qu’ils soient insensibles à ce qui nous arrive. Leurs enfants et parents ont à l’abri et sucent leur crème glacée.

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre à 15:35, par luther En réponse à : Assassinat du député-maire de Djibo : Le Burkina triomphera de l’hydre terroriste en dépit de ces terribles épreuves (Roch Kaboré)

    Mes chers compatriotes, l’heure est grave, et même très grave. L’Honorable Député-maire et ses compagnons sont tombés les armes (courage) à la main, car lâchement éliminés et de quelle manière, en présence des passagers de deux cars de transport commun selon OMEGA FM.
    Que deviennent les familles, les communautés et quels projets nourrissent-elles ? Haine ou impuissance ? Vengeance ou pardon ? C’est ainsi naissent les conflits ethniques, interreligieux et communautaires.
    La question que je me pose, à supposer que ces bandits en voulaient aux passagers des cars sans défense ni protection ? Les dégâts allaient être pires qu’attaquer un camp ou un détachement militaire.
    Que font les forces en présence à Djibo ? C’est pour se masturber ou veiller sur les populations ?
    Le jour où le Peuple va se résoudre à en découdre avec les responsables de cette boucherie, des gens pour leur échec seront présentés à la place de la Révolution pour mémoire.
    « Le tyran, ce n’est pas seulement celui qui opprime son peuple, c’est aussi l’ignorant qui laisse périr son peuple à cause des ravissements de la couronne » dit Luther.
    La Patrie ou la mort nous vaincrons !
    Luther

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre à 15:45, par la force révolutionnaire En réponse à : Assassinat du député-maire de Djibo : Le Burkina triomphera de l’hydre terroriste en dépit de ces terribles épreuves (Roch Kaboré)

    que l’âme des innocents repose en paix.les terroristes et leur commanditaires peuvent être terrorisés la mort du maire que les terroristes attaquent tout le monde tous les bords politiques

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre à 15:45, par Juste En réponse à : Assassinat du député-maire de Djibo : Le Burkina triomphera de l’hydre terroriste en dépit de ces terribles épreuves (Roch Kaboré)

    Je reviens sur les infiltrations dont on a jamais cessées d’évoquer dans le forum ; on me dira peut être que c’est une coïncidence que le Maire soit au mauvais endroit au mauvais moment mais ce serait une coïncidence très troublante. Comment les bandits ont su que le Maire devait prendre la route ? Tel que les choses se dessinent, j’ai plus l’impression que les cars arrêtés n’étaient que de la diversion. La leçon majeure de cette attaque est que nous devons cesser de nous accuser mutuellement et rechercher une solution pour sortir le pays de la voix de la déstabilisation. Les terroristes jouent sur plusieurs tableaux pour nous désunir afin de parvenir à leurs objectifs ; que les esprits faibles ne se trompent pas, personne n’est désormais à l’abri dans ce pays. Il est vrai que même pour une bouteille de bière quelqu’un peut brûler ce pays de nos jours mais sachons que tôt ou tard, les compromissions sont toujours payées sur terre ici. Les terroristes ont apparemment pu pénétrer notre système d’information et ça, ça n’augure rien de bon pour les jours à venir. Ce n’est pas le CDP, ni le MPP ou l’opposition dans son ensemble qui sont visés mais la nation entière qui est visée.

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre à 16:16, par Levridick En réponse à : Assassinat du député-maire de Djibo : Le Burkina triomphera de l’hydre terroriste en dépit de ces terribles épreuves (Roch Kaboré)

    Monsieur le président je ne connais pas le problème qui vous empêche de trouver une solution efficace pour notre sécurité mais je sais que nous avons besoin rapidement d hélicoptères de combats pour stopper l’hémorragie. Même s’il faut les louer et embauché des mercenaires biélorusses ou ukrainien pour les piloter, il faut le faire en attendant de former rapidement des pilotes. On reconnait les grands hommes dans les situations difficiles. Le Burkina regorge tellement d’hommes valeureux mais le tambour est entre vos mains.

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre à 17:02, par Neekré En réponse à : Assassinat du député-maire de Djibo : Le Burkina triomphera de l’hydre terroriste en dépit de ces terribles épreuves (Roch Kaboré)

    Vraiment, c’est à verser de torrents de larmes. Comme l’ont deja dit certains internautes, il faut de l’action et de l’anticipation au lieu des mots. A Ouagadougou, les repas arrosés continuent de se prendre comme d’habitude et on s’habitue peu à peu à la situation. Et c’est de cette façon que nous allons sombrer. A l’occasion de l’anniversaire de l’assassinat de Thomas Sankara, Pierre Ouedraogo qui fut le SG de CDR a été l’invité de RFI. En peu de temps et peu de mots, il a dit des choses interessantes. Il a dit par exemple "pendant la revolution, nous avons acquis des avions bresiliens, à faible cout de maintenance et qui peuvent rester plusieurs heures en vol". C’etait il y a plus de 30 ans. Même aujourdhui, nous devons penser à des solutions pareilles car nous n’avons pas les moyens d’acherer des rafales ou de F16. Mais il faut de la suite dans es idées, la volonté et l’exemple. Le discours politique a ses limites. Aujourdhui, il y a des mots et des expressions quand je les vois ou les entends, je ne sais pas s’il faut en rire ou en pleurer : "les ratissages continuent" , "la montée en puissance du G5 Sahel", "C’est une guerre qui nous est imposée et nous allons la gagner"..bla bla bla.
    Nous sommes fatigués et nous avons besoin d’actions et des idées.

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre à 17:20, par Jean Paul En réponse à : Assassinat du député-maire de Djibo : Le Burkina triomphera de l’hydre terroriste en dépit de ces terribles épreuves (Roch Kaboré)

    Je pense qu’il faut que l’opposition monte au créneau et demande des comptes au gouvernement. Il faudra organiser une session extraordinaire à l’assemblée nationale où le gouvernement à travers les ministres de l’intérieur et de la sécurité et celui de la défense, va expliquer aux élus de la nation quelles sont les mesures concrètes qui ont été prises pour contrer le terrorisme. Il faut un débat sincère à l’assemblée nationale pour que le gouvernement se réveille et prenne la mesure de la situation sécuritaire.

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre à 17:36, par Maghan En réponse à : Assassinat du député-maire de Djibo : Le Burkina triomphera de l’hydre terroriste en dépit de ces terribles épreuves (Roch Kaboré)

    Ca donne à vômir de lire ce message ; comment tout un président et à sa bande de conseillers peuvent penser que cela est lié à du terrorisme ?
    Le Burkina triomphera ? Dis que la France triomphera oui, puisque vous faites tout pour faire décendre l’armée française chez nous.

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre à 17:55, par sai En réponse à : Assassinat du député-maire de Djibo : Le Burkina triomphera de l’hydre terroriste en dépit de ces terribles épreuves (Roch Kaboré)

    On soutient l’état Burkinabè dans cette dure épreuve, découragement n’est pas Burkinabè, on continue le combat jusqu’à la victoire finale !

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre à 18:55, par triste En réponse à : Assassinat du député-maire de Djibo : Le Burkina triomphera de l’hydre terroriste en dépit de ces terribles épreuves (Roch Kaboré)

    C’est vraiment triste ces commentaires (s’il parle c’est mauvais, et, s’il n’avait pas parler, c’est tout aussi mauvais). La mal gouvernance existe depuis 3 décennies et explique notre faiblesse à combattre un tel ennemi avec de nombreuses complicités locales car il s’est incustré depuis la chute du Nord Mali en 2011 ! nous avons ouvert le gite et le couvert à ces terroristes du Nord Mali. Parmi les réfugiés maliens, certains étaient des terroristes ou complices qui se sont incrustés dans notre société en recrutant localement des jeunes.
    Bref, la nation est menacée dans ces fondements. Il faut un plan Marshal pour la sauver. Supprimons les fonds communs et investissons tout cet argent pour des hélicos et autres matériels appropriés pour lutter efficacement contre cette pieuvre tentaculaires du terrorisme. Ne comptons pas trop sur les occidentaux pour le faire à notre place !

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre à 20:06, par fousseni En réponse à : Assassinat du député-maire de Djibo : Le Burkina triomphera de l’hydre terroriste en dépit de ces terribles épreuves (Roch Kaboré)

    Paix à l’âme du maire et de ses compagnons.

    RMCK, demissionne et laisse la place à un président digne de notre pays et capable d’éradiquer le terrorisme.

    Trop trop c’est trop.

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre à 22:27, par Sheikhy En réponse à : Assassinat du député-maire de Djibo : Le Burkina triomphera de l’hydre terroriste en dépit de ces terribles épreuves (Roch Kaboré)

    Je suis d’accord avec le Koro yam. Cela à l’air trop professionnel pour des terroristes, même si on sait qu’ils se perfectionnent progressivement. Le Député-Mire est un homme du terroir qui est à la mairie ou dans les parages depuis des décennies. Il devrait avoir une parfaite connaissance de son milieu et ceux interviennent dans son giron. Il y a à boire et à manger si on cherche bien. Personne ne pourra nous convaincre que les terroristes ne sont pas connus des autorités villageoises, coutumières et autres. Le problème est que RMCK doit avoir, comme tout bon président, des rapports quotidiens confidentiels, je pense pointus. Mais qu’est-ce qu’il en fait et quelle est la stratégie pour contrer ces gens. Pour rappel, la stratégie de Blaise et de Gold (avec d’autres comme Djibril je suppose) était entre autres, je pense basée sur le maillage du territoire et même au delà en termes de renseignements et ils avaient l’appui des occidentaux dans ce sens. Ainsi que la collaboration des soi-disant djihadistes (et leurs mentors) qui écumaient le sahel (des bandits tout simplement). Les personnes bien informées savent que Golf avait une vue satellitaire et des informations quotidiennes de toute la région jusqu’à la frontière avec la Libye avant et surtout après l’assassinat du guide libyen. Pour ma part, il n’y a point de regrets sur le départ de cette clique. Par contre que fait-on après leur chute. Leurs méthodes n’étaient pas orthodoxes, ni recommandable mais il avaient quelques résultats probants, même si court-termistes et il nous faut bien y arriver d’une autre manière. On a cette obligation parce que ces gens se battent pour des idéaux sectaires et surannés, si tant est que c’est vraiment cela qui les anime. Alors que nous devons nous pour la terre de nos ancêtres et celle de nos descendants. Il n’y a pas photo. Cette guerre ne devrait plus être celle des autorités et des FDS. Même si ils ont prêté le serment de nous protéger. Ceux qui nous attaquent nous en veulent à nous tous. Ne nous leurrons pas. Ce sont les fondements de notre pays qu’ils veulent fragiliser et même détruire. Même si cela s’arrêtait demain, les séquelles seront très difficiles à effacer. S’il y a des burkinabé parmi eux, et je pense que c’est vraisemblablement le cas, ils ne méritent pas leur nationalité. Il est de même pour ceux qui versent des larmes de crocodile, mais jubilent sous cape à chaque incident. Non, les mots ne suffisent plus. Il s’agit d’hommes, (pas de fantômes je suppose), ils ont un territoire au moins de repli pour les principaux, des armes, un mode opératoire. J’au lu quelque part part que le cityen, ne sait rien, et il ne sait même pas qu’il ne sait de ce qui se passe. On n’a pas besoin de savoir si les choses sont bien gérées. Mais là, ce n’est pas le cas...
    Que Dieu bénisse le Faso...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : L’armée déclare ennemi tout aéronef non identifié survolant ses bases et zones d’opération
Burkina : 32 terroristes neutralisés et un soldat tombé au cours d’intenses combats dans les régions du Centre-Nord et du Nord
Burkina : Des assaillants mis en déroute dans le Bam
Attaques terroristes au Burkina Faso : « C’est une contre-insurrection qu’on nous impose », dixit Massourou Guiro du Mouvement plus rien ne sera comme avant
Insécurité au Burkina : « Nous irons chercher ces fauteurs de troubles où ils sont, même s’ils sont dans un trou », rassure le ministre de la sécurité, Ousséni Compaoré
Burkina : Une riposte de l’armée a permis de neutraliser trois assaillants dans la région de l’Est
Loroum : une attaque repoussée au commissariat de Titao
Attaque de Boungou : Déclaration de l’alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle
Sécurité : Le gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun restreint la circulation des engins dans les provinces du Sourou et de la Kossi
Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement
Attaques terroristes au Burkina : L’Union européenne demeure plus que jamais engagée auprès des autorités et du peuple Burkinabè
Attaque de Boungou : L’UPC invite le gouvernement à prendre les mesures nécessaires pour la protection des personnes et des biens
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés