Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès est d’obtenir ce que vous voulez. Le bonheur est de vouloir ce que vous obtenez» Dale Carnegie

Burkina : Abdel Aziz Sérémé élu président du Parti pour le développement et le changement

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • dimanche 3 novembre 2019 à 22h08min
Burkina : Abdel Aziz Sérémé élu président du Parti pour le développement et le changement

Sans surprise, Abdel Aziz Sérémé, précédemment président par intérim du Parti pour le développement et le changement, a été confirmé à la tête du Bureau exécutif national du parti, ce dimanche 3 novembre 2019, à l’issue du 2e congrès ordinaire.

Les travaux de ce 2e congrès se sont déroulés sous le thème « Consolidation du ciment social, renforcement de l’unité nationale, de la stabilité et de la paix, dans un contexte de mutations socio-politiques, de défis sécuritaires et d’ancrage de la démocratie au Burkina Faso ». Ils ont été sanctionnés par le renouvellement du Bureau exécutif national, qui passe désormais de 37 à 70 membres et l’élévation de Saran Sérémé au rang de présidente d’honneur.

Une vue des congressistes au Palais des Sports de Ouaga 2000.

Dirigé par Abdel Aziz Sérémé, celui-là même qui assurait l’intérim à la tête du parti depuis octobre 2017, après la nomination de la présidente Saran Sérémé au poste de Médiateur du Faso, le BEN ambitionne renforcer la formation de la jeunesse pour « un développement équitable et harmonieux du Burkina Faso ».

Le président du BEN a exhorté les militants à une union sacrée autour du président du Faso et de son gouvernement.

Ce 2e Congrès a pris une motion de soutien au gouvernement pour « ses efforts en faveur de la sauvegarde de l’unité et de la paix ». Le parti va-t-il présenter un candidat à l’élection présidentielle de 2020 ? A cette question, le président Abdel Aziz Sérémé a laissé entendre que la situation nationale commande au parti du cheval blanc une unité d’actions autour du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, pour « affronter les ennemis internes ou externes du Burkina Faso ».

Le nouveau Bureau exécutif national est composé de 70 membres

Le parti a également pris une motion de soutien aux forces de défense et de sécurité dans cette lutte âpre contre le terrorisme. Actualité faisant, les militants ont eu pensée pour le député-maire de la commune de Djibo, Dicko Oumarou et trois autres personnes, assassinés ce dimanche, par des individus non identifiés non loin de Gaskindé, sur l’axe Djibo-Namissiguia.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Dialogue politique : « Nos divergences ne nous empêchent pas de nous fréquenter », selon Me Gilbert Noël Ouédraogo
Suspension du FPR : L’opposition demande la levée pure et simple de la sanction
CDP : Les secrétaires généraux réitèrent leur attachement et leur fidélité au fondateur du Parti
Insécurité au Burkina : « C’est le MPP et ses alliés qui sont les premiers et principaux responsables de cette débâcle historique de notre pays », accuse le CFOP
Suspension du FPR : L’opposition politique convoque une réunion d’"urgence"
Burkina Faso : Un parti politique de l’opposition, le Front patriotique pour le renouveau, suspendu de ses activités pour trois mois
Situation nationale : « Un gouvernement avec un bilan comme celui-là, la sanction du peuple doit être lourde », juge Pr Augustin Loada
Burkina : La lutte contre le terrorisme implique une bonne lecture de la situation nationale, selon le mouvement patriotique pour le Salut (MPS)
Zéphirin Diabré à Abidjan : « L’abattement, le découragement, la résignation ne franchiront jamais les portes de nos cœurs »
Sécurité : Le MPP invite les Burkinabè à répondre sans réserve à l’appel du président du Faso pour la défense de la Patrie
Burkina Faso : "Comment faire pour aider un gouvernement qui n’arrive pas à s’aider, lui-même ?", s’interroge Zéphirin Diabré
Eddie Komboïgo au président du Faso : « Permettez que les éléments du RSP aillent au front pour défendre le Burkina »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés