Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il n’y a pas de situations désespérées ; il y a seulemеnt dеs hοmmеs qui désеsрèrеnt dеs situаtiοns.» Anonyme

Santé : Le Centre hospitalier universitaire de Tengandogo certifié ISO 9001 version 2015

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 7 novembre 2019 à 22h00min
Santé : Le Centre hospitalier universitaire de Tengandogo certifié ISO 9001 version 2015

Le Centre hospitalier universitaire de Tengandogo (CHU-T), ancien Hôpital national Blaise Compaoré (HNBC), a été certifié ISO 9001 version 2015, à l’issue des travaux de restitution d’un audit de surveillance, ce jeudi 7 novembre 2019 à Ouagadougou.

Soumis à une surveillance sur son niveau d’évolution du système de management de la qualité, le Centre hospitalier universitaire de Tengandogo (CHU-T), ancien Hôpital national Blaise Compaoré (HNBC), a connu son dernier audit pour le cycle de trois ans, ce jeudi 7 novembre 2019.

Selon le responsable qualité du CHU-T, Dr Abdoulaye So, à l’issue de chaque surveillance, l’hôpital met en évidence les points qu’il faut améliorer. « Depuis qu’on est entré dans ce dispositif de certification, on a remarqué que les processus se sont énormément améliorés, le système a gagné en maturité », a-t-il indiqué.

Dr Abdoulaye So, responsable de la qualité au CHU-T

C’est à l’issue des travaux de restitution que le CHU-T a été certifié ISO 9001 version 2015. ISO (Organisation internationale de normalisation) 9001 version 2015 définit les critères pour un système de management. Il s’agit de la seule norme de cette famille à pouvoir être utilisée pour la certification. Cette norme repose sur un certain nombre de principes de management de la qualité, notamment une forte orientation client, la motivation et l’engagement de la direction, l’approche processus et l’amélioration continue.

Une vue lors de la séance de restitution

L’auditeur, Walid Ben Mnasser, n’a pas manqué de jeter de fleurs au CHU-T. « Je peux considérer que cet hôpital est une fierté au niveau de la sous-région ».

Des choses à améliorer

A en croire Walid Ben Mnasser, il y a des choses à améliorer pour « rechercher l’excellence pour que cet hôpital soit une référence internationale ». Et de son avis, l’équipe dirigeante de cet hôpital est en train de développer des actions. « J’invite les autorités de tutelle à soutenir les efforts de cette équipe en assurant la disponibilité des moyens parce que vous avez un bijou national mais qui nécessite des moyens pour préserver une qualité de prestation que l’hôpital essaie d’assurer », a-t-il formulé.

Walid Ben Mnasser, auditeur

Quelles sont les choses à améliorer ? A cette question, l’auditeur répond : « Honnêtement, je ne peux pas donner beaucoup d’informations parce que je suis tenu par le secret professionnel. Mais ce ne sont pas des choses graves. C’est le maintien, l’entretien en termes de médical, de prestation », a-t-il indiqué.
Inauguré officiellement le 25 octobre 2010 sous appellation Hôpital national Blaise Compaoré (HNBC), l’établissement a été rebaptisé Centre hospitalier universitaire de Tengandogo (CHU-T) par le gouvernement burkinabè, en conseil des ministres du 1er août 2018.

Cryspin Masneang Laoundiki
LeFaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
9e édition du Salon international de l’étudiant (SIE) : Un tremplin pour la formation et l’emploi des jeunes
Syndicats de l’éducation : Un ultimatum de deux semaines au gouvernement pour respecter ses engagements
Groupement Teel-Taaba de Sapouy : Un exemple de cohabitation interreligieuse
Stratégie nationale de développement de la riziculture (SNDR) II : Une nouvelle feuille de route pour booster la production de riz au Burkina
Maladie à coronavirus : « Nous avons la capacité de riposte », rassure le ministère burkinabè de la Santé
Pèlerinage diocésain de Bobo-Dioulasso à Dingasso : Les fidèles catholiques ont prié pour la paix et l’unité nationale
Près de 5 millions d’enfants auront besoin d’une aide humanitaire dans la région du Sahel central
Epidémie de coronavirus : Respecter les règles élémentaires d’hygiène pour limiter les possibilités de contamination
Crise humanitaire : Les ambassadeurs africains accrédités au Burkina font un geste en faveur des déplacés internes
Déplacés internes de Pazaani : Miss Burkina offre un repas et des vivres
Message de Monsieur le Directeur Général des Douanes à l’occasion de la Journée Internationale de la Douane
Insécurité au Burkina : « Ne nous trompons pas d’adversaire », invite la fédération des associations islamiques
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés