Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès est d’obtenir ce que vous voulez. Le bonheur est de vouloir ce que vous obtenez» Dale Carnegie

Mali : Un militaire français tué par un engin explosif

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • samedi 2 novembre 2019 à 19h34min
Mali : Un militaire français tué par un engin explosif

L’armée française déplore la perte d’un de ses éléments. L’Etat major a publié un communiqué indiquant que le brigadier Ronan Pointeau a succombé à ses blessures lorsque son convoi a été victime d’un engin explosif improvisé, près de Ménaka, au Mali, ce samedi 2 novembre 2019.

La ministre française des armées, Florence Parly, a salué la mémoire du soldat. Elle a également eu une « vive pensée pour les militaires maliens décédés à la suite de l’attaque d’un poste de l’armée malienne près de la ville d’Indelimane ».

Elle a réaffirmé la détermination de son pays à lutter contre les groupes terroristes au Sahel.et annoncé qu’elle se rendrait très prochainement au Mali, afin de s’entretenir avec les autorités maliennes.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 2 novembre à 23:36, par S. DIALLO En réponse à : Mali : Un militaire français tué par un engin explosif

    Pourquoi la France publie les photos de leurs soldat tombés au front et le Burkina cachent les photos de ces fils tombés.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre à 07:41, par RAZOUGOU En réponse à : Mali : Un militaire français tué par un engin explosif

    C’est devenu banal pour nous ici au Faso ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ;

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre à 08:05, par Kouda En réponse à : Mali : Un militaire français tué par un engin explosif

    Paix à l’âme du brigadier Pointeau. Vous êtes mort en défendant votre idéal.
    Que tous ceux qui accusent la France de nous donner de faux véhicules blindés qui sautent sur les engins explosifs improvisés viennent s’exprimer. Un véhicule blindé ne veut pas dire blindé contre tous les engins explosifs possibles qui puissent exister.
    Bon, comme tout le monde s’auto-proclamme spécialiste de tout sans prendre le soin de maitriser le B-A-BA, on en arrive à ces opinions qui passent le temps à rejeter la faute sur autrui et à ne jamais se remettre ne cause.
    Courage et victoire à tous ceux qui combattent le terrorisme.

    Répondre à ce message

    • Le 3 novembre à 11:57, par Kabakuru En réponse à : Mali : Un militaire français tué par un engin explosif

      Pourquoi allons-nous nous remettre en cause !? Les problèmes que nous avons aujourd’hui découlent de la guerre forcée menée par la France en Lybie où elle a largué des armes aux terroristes ! Les blindés livrés par la France arrivent à un moment où beaucoup de gens se plaignent de leur présence pas pour lutter contre les terroristes mais pour les armés et entretenir avec des objectifs obscures derrière.
      Courage et victoire à tous ceux qui combattent réellement le terrorisme !

      Répondre à ce message

      • Le 3 novembre à 18:55, par Nopogo En réponse à : Mali : Un militaire français tué par un engin explosif

        Encore soupçons , complots ? Quelle preuve pour soutenir que les français arment des terroristes qui les tuent aussi ? A moins qu’ils soient débiles, où est la logique ? De quels objectifs obscurs est il question ? C’est pénible ces accusations faciles et non étayées, mues par quelle haine ? Ou bien à t on affaire à un influenceur guidé par Moscou ? On sait via des articles sérieux dans la presse internationale que les russes noyautent les réseaux sociaux un peu partout dans le monde, pourquoi pas pour servir leurs intérêts en Afrique ?

        Répondre à ce message

      • Le 3 novembre à 19:48, par Kouda En réponse à : Mali : Un militaire français tué par un engin explosif

        Kabakuru,
        Et ce sont ces accusations pueriles (c’est toujours la faute aux autres) qui vont résoudre le problème ?

        Répondre à ce message

    • Le 4 novembre à 17:59, par TotoEstFâchée En réponse à : Mali : Un militaire français tué par un engin explosif

      - Internaute Kouda, je vous souhaite d’en apprendre un minimum sur les véhicules blindés. Dans certains pays, il en existe plus d’une trentaine de types.

      - Ce soldat tubabu, paix à son Âme comme à celles de tous nos frères et soeurs tombés par la folie criminelle des terroristes, était visiblement "hors piste". C’est pour cela qu’il a été atteint.
      Nos FDS ainsi que leurs collègues maliennes, nigériennes, nigérianes,... sont systématiquement "hors-piste". Ainsi, elles sont en permanence, des proies faciles. Savez-vous pourquoi le Général Sadou, le Major Traoré,... ont été virés par Roch ?

      - Subsidiairement : Les autorités du BF et du Mali surtout, vivent dans le mensonge. Elles vivent en permanence dans le déni de la vérité et de la réalité. Nous récoltons les conséquences directes de leurs agissements.
      Tenez,..., un soldat français est tombé au champ d’honneur. Sa ministre débarque vite et bien après plus de 5000 km de trajet, pour savoir ce qui s’est passé ; et éventuellement que des mesures soient prises. Plus de 250 soldats du Burkina sont tombés en 4 ans. Roch est allé où, sur quel théâtre de combats en sa qualité de chef des armées ? Auriez-vous voulu être "FDS sahélienne" ou "soldat français" dans le présent combat anti-terrorisme ?

      Répondre à ce message

  • Le 3 novembre à 16:23, par Bala Msa En réponse à : Mali : Un militaire français tué par un engin explosif

    Vous voyez, le problème vient du fait que nous avalons souvent sans vérification aucune, tout ce que les médiats nous servent sur le plateau. Qui vous dit que ce type photographié derrière un drapeau français est un militaire ? Qui détient la preuve que c’est lui qui est monté sur une bombe. Faisons un effort dans la quête de la vérité. Je suis persuadé qu’elle ne se trouve pas dans les médias mainstream.
    Ne vous laissez pas manipuler aussi facilement !!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : L’armée déclare ennemi tout aéronef non identifié survolant ses bases et zones d’opération
Burkina : 32 terroristes neutralisés et un soldat tombé au cours d’intenses combats dans les régions du Centre-Nord et du Nord
Burkina : Des assaillants mis en déroute dans le Bam
Attaques terroristes au Burkina Faso : « C’est une contre-insurrection qu’on nous impose », dixit Massourou Guiro du Mouvement plus rien ne sera comme avant
Insécurité au Burkina : « Nous irons chercher ces fauteurs de troubles où ils sont, même s’ils sont dans un trou », rassure le ministre de la sécurité, Ousséni Compaoré
Burkina : Une riposte de l’armée a permis de neutraliser trois assaillants dans la région de l’Est
Loroum : une attaque repoussée au commissariat de Titao
Attaque de Boungou : Déclaration de l’alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle
Sécurité : Le gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun restreint la circulation des engins dans les provinces du Sourou et de la Kossi
Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement
Attaques terroristes au Burkina : L’Union européenne demeure plus que jamais engagée auprès des autorités et du peuple Burkinabè
Attaque de Boungou : L’UPC invite le gouvernement à prendre les mesures nécessaires pour la protection des personnes et des biens
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés