Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès est d’obtenir ce que vous voulez. Le bonheur est de vouloir ce que vous obtenez» Dale Carnegie

Tour du Faso : « A défaut du maillot jaune, nous ramènerons le vert à la maison », Commandant Yasnémanégré Sawadogo, président de la Fédération burkinabè de cyclisme

Accueil > Actualités > Sport • • vendredi 1er novembre 2019 à 22h05min
Tour du Faso : « A défaut du maillot jaune, nous ramènerons le vert à la maison », Commandant Yasnémanégré Sawadogo, président de la Fédération burkinabè de cyclisme

Débutée le 25 octobre 2019 par le prologue remporté par l’Angola, la 32e édition du tour du Faso bat son plein. Si pour le moment la compétition ne sourit pas aux Etalons, car jusqu’à présent, le Burkina n’a enregistré qu’une seule victoire avec Mathias Sorgho à Tenkodogo, le comité d’organisation qu’il dirige est au four et au moulin pour répondre aux exigences du tour du Faso. Pour savoir pourquoi le maillot jaune échappe cette année aux Etalons et tirer les bilans à mi-étape du tour, nous sommes allés à la rencontre du Commandant Yasnémanégré Sawadogo, président de la Fédération burkinabè de cyclisme et président du comité d’organisation de la 32e édition du tour du Faso.

Lefaso.net : Nous sommes mi-parcours de la compétition, quel bilan faites-vous du tour du Faso ?

Je tire de façon globale une grande satisfaction de l’organisation du tour cette année. Mais l’arbre ne doit pas cacher la forêt, nous avons commencé avec un peu de difficulté jusqu’à Dapaong au Togo et depuis que nous sommes revenus au Burkina Faso, tout se passe.

Qu’est-ce qui se passe cette année avec les Etalons ?

Sur le plan des résultats, il faut dire que cette année les forces en présence ne sont pas négligeables. Toutes les équipes que vous avez remarquées au fil des étapes ont gagné tour à tour une étape. Nous avons beaucoup espéré sur les étapes de Ouahigouya et de Bobo-Dioulasso qui a toujours été l’étape des Burkinabè. Parce que dans le palmarès des victoires remportées à Bobo la plupart du temps c’était des Burkinabè. C’est l’étape qui nous a toujours souri. Mais malheureusement, il y avait une échappée où ne figurait aucun Burkinabè.

Je ne pense que c’est une erreur tactique de nos Etalons. On aurait du avoir au moins un représentant dans l’échappée, car l’écart entre-temps était de 8 minutes. Après il y a eu la chasse pour réduire à 4 minutes, mais c’était trop tard. Actuellement nos chances pour gagner le maillot jaune sont vraiment réduites. Mais on reste encore optimiste. Il reste encore des étapes et on ne sait jamais. La surprise peut venir mais à l’issue de l’étape d’aujourd’hui nos chances se sont encore amincies.

Si le maillot n’est plus possible, alors quels sont les objectifs des Etalons ?

Aujourd’hui nous avons remporté le maillot vert qui est le deuxième maillot le plus convoité après le jaune par Bachirou Nikèma. C’est sûr que l’encadrement technique prendra en compte cette nouvelle configuration afin de préserver au moins le maillot vert et avec certaines tentatives de réduire au maximum l’écart. Et, on ne sait jamais, pourquoi pas à la dernière étape, remporter le maillot jaune.

Propos recueillis par Juste Ephrem ZIO
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés