Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès est d’obtenir ce que vous voulez. Le bonheur est de vouloir ce que vous obtenez» Dale Carnegie

Burkina : un commissaire de police tué dans la province des Banwa

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • samedi 2 novembre 2019 à 00h11min
Burkina :  un commissaire de police tué dans la province des Banwa

Dédougou, le 1er novembre 2019 (AIB)-Le commissaire de police de Sanaba dans la province des Banwa a été tué dans une attaque perpetrée dans la soirée du jeudi 31 octobre 2019, a appris l’AIB de source sécuritaire.

Huit binômes sur des motos, a expliqué l’informateur de l’AIB, ont ouvert le feu au commissariat de cette localité située à une trentaine de kilomètres à l’Est de Dédougou.

L’attaque s’est soldée par la mort du commissaire et l’incendie du commissariat situé au cœur de la ville à un jet de pierre du marché.

Des éléments disparus ont été retrouvés sains et saufs dans la matinée du vendredi 1er novembre 2019.

Depuis les attaques enregistrées dans la Boucle du Mouhoun, c’est la première fois qu’une localité proche de la ville de Dédougou ait été la cible des terroristes.

Agence d’information du Burkina
KF/ata

Vos commentaires

  • Le 2 novembre à 08:58, par kabore En réponse à : Burkina : un commissaire de police tué dans la province des Banwa

    des elemets disparu ont ete retrouve sain et sauf a quand lira t on les elements ont risposte et on abattu x attaquants entraine t on nos fds a l course ou au tir

    Répondre à ce message

    • Le 2 novembre à 10:48, par Al pacinpo En réponse à : Burkina : un commissaire de police tué dans la province des Banwa

      c’est dans cette fuite qu’ils perdent la vie .Très franchement ils déçoivent souvent ces gars !!!

      Répondre à ce message

    • Le 2 novembre à 14:38, par RIRES En réponse à : Burkina : un commissaire de police tué dans la province des Banwa

      Mon chèr internaute Kabore, toi tu te rappelle encore du nom d’un seul FDS ou d’un civil tué par les terroristes ? c’est facile de s’assoir ici à Ouagadougou et derrière son portable pour dire aux Soldats de ne pas se chercher et de faire face à ceux qui les attaquent.
      Tu as lu que c’est au moins 8 binômes, donc 16 personnes armées qui sont arrivées labas ? tu connais le nombre de policiers qui étaient en poste ? tu connais le type d’arme que les policiers ont, face aux terroristes ? arretez de parler au hasard, ok ?
      Tu es certainement au courant que le gouvernement vient de licencier 21 fonctionnaires de Police non ? avec ce comportement de l’Etat, tu veux que qui se sacrifie pour toi qui est assis ici sans rien connaitre ? n’importequoi !!!

      Répondre à ce message

  • Le 2 novembre à 09:56, par Mogo En réponse à : Burkina : un commissaire de police tué dans la province des Banwa

    Internaute avec pseudonyme kabore, vous êtes la mauvaise graine dans ce pays à incivisme développé. Allez y vous battre, si on vous surprend. Au lieu de féliciter ces hommes et femmes qui se sacrifient pour que vous continuez à boire la bière et manger tranquillement le porc au four, vous les blâmez. Quel monde !!! On doit vous poursuivre pour négationnisme. Paix à l’âme du commissaire lâchement abattu et courage aux FDS

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre à 10:06, par Johnwoo En réponse à : Burkina : un commissaire de police tué dans la province des Banwa

    Paix à l’âme du disparu . Tant que notre pays ne disposera pas d hélicoptères en nombre suffisant pour une poursuite efficace de ces bandits et terroristes, il nous sera difficile de gagner cette guerre.
    A croire que notre président est parti en Russie sans commander de l armement pendant que notre voisin du Niger lui il a commandé 12 hélicoptères !!!!
    Allez y comprendre

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre à 10:55, par EBENEZER En réponse à : Burkina : un commissaire de police tué dans la province des Banwa

    Mes condoléances à la famille éplorée.
    Que Dieu console ses proches.
    Les policiers de garde doivent à tout moment être sur le ’’qui vive’’ et s’armer de courage.
    Que le Tout Puissant bénisse le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre à 11:30, par gohoga En réponse à : Burkina : un commissaire de police tué dans la province des Banwa

    Avant tout mes condoléances à la famille, à la Police et au Gouvernement. Il faut trouver une solution à cette guerre par tous les moyens. On ne peut pas continuer à s’entré tuer sans raison apparente.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre à 12:19, par le Nomade En réponse à : Burkina : un commissaire de police tué dans la province des Banwa

    Toutes mes condoleances a la famille du Commissaire. Toujours le meme recis des terroristes a moto ont attaque, mort et blesses du cote des FSD, des elements disparus ont ete retrouves sain et sauf. Dans ce cas il semble que les bandits etaient au nombre de 8 ! on ne sait pas combien etaient les elements de la police ? je suppose au moins qu’is etaient armes ! et pourquoi n’ont ils pas riposter ! Tous les commissariats et autres postes de police situes dans la zone rouge devraient etre bien equipes en armes et munitions poiur au moins leur permettre de riposter ! Que Dieu sauve le Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre à 13:44, par Razambwende En réponse à : Burkina : un commissaire de police tué dans la province des Banwa

    Mon cher Kabore, il ne faut pas les culpabiliser systématiquement. Si ils ont été surpris, mieux vaut fuir pour prendre un recul et contre attaquer au lieu de se laisser abattre comme un animal. Dans tous les cas encourageons les à plus d’efforts.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre à 15:35, par Bonjour En réponse à : Burkina : un commissaire de police tué dans la province des Banwa

    RIP.
    Bonnes gens, quand on monte la garde, on n’est pas sur ses gardes ?.
    Si non, vaut mieux laisser les gens dormir chez eux en famille ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre à 21:16, par RV En réponse à : Burkina : un commissaire de police tué dans la province des Banwa

    Paix à son âme ! Encore une victime de la désunion des politiciens égoïstes du pays.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre à 08:01, par Le Forgeron En réponse à : Burkina : un commissaire de police tué dans la province des Banwa

    Bonjour,

    C’est une triste nouvelle.
    Paix à l’Âme du vaillant Commissaire de Police qui a refusé d’ abandonner son avion en plein turbulence. Le Chef ne peut pas fuir sans être sûr que tous ces éléments sont à l’abri.
    C’est un vrai Patriote mort pour la Patrie et pour ses éléments.

    Que Dieu puisse l’accueilir dans son royaume.
    L’Etat ne doit pas oublier de prendre en charge sa famille.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre à 10:47, par Ahuri et triste En réponse à : Burkina : un commissaire de police tué dans la province des Banwa

    Paix à l’âme du disparu. Que Dieu réconforte sa femme, ses enfants et ses parents.
    J’ai le coeur très triste. Je voudrais que quelqu’un m’aide à comprendre quelque chose. Comment ces 16 personnes armées ont pu cheminer à l’aide de 8 motos à travers routes, rues, ruelles et champs jusqu’au commissariat sans être aperçus et signalés ? D’où sont-ils sortis ? D’où sont-ils sortis ? Ou bien est-ce les populations, qui, menacées de représailles par les terroristes, ont très peur et refusent d’alerter les FDS quand elles voient venir les terroristes ?
    Depuis le début des attaques je me suis toujours posé ces question sans pouvoir y apporter des réponses. Aidez-moi à comprendre SVP.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : L’armée déclare ennemi tout aéronef non identifié survolant ses bases et zones d’opération
Burkina : 32 terroristes neutralisés et un soldat tombé au cours d’intenses combats dans les régions du Centre-Nord et du Nord
Burkina : Des assaillants mis en déroute dans le Bam
Attaques terroristes au Burkina Faso : « C’est une contre-insurrection qu’on nous impose », dixit Massourou Guiro du Mouvement plus rien ne sera comme avant
Insécurité au Burkina : « Nous irons chercher ces fauteurs de troubles où ils sont, même s’ils sont dans un trou », rassure le ministre de la sécurité, Ousséni Compaoré
Burkina : Une riposte de l’armée a permis de neutraliser trois assaillants dans la région de l’Est
Loroum : une attaque repoussée au commissariat de Titao
Attaque de Boungou : Déclaration de l’alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle
Sécurité : Le gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun restreint la circulation des engins dans les provinces du Sourou et de la Kossi
Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement
Attaques terroristes au Burkina : L’Union européenne demeure plus que jamais engagée auprès des autorités et du peuple Burkinabè
Attaque de Boungou : L’UPC invite le gouvernement à prendre les mesures nécessaires pour la protection des personnes et des biens
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés