Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’art de plaire consiste simplement en deux choses : ne point parler dе sοi аux аutrеs еt lеur раrlеr tοujοurs d’еux-mêmеs.» Edmond et Jules de Goncourt

Course-cycliste féminine de l’intégration : Les communautés vivant au Burkina pédalent en chœur à Tenkodogo

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • jeudi 31 octobre 2019 à 23h48min
Course-cycliste féminine de l’intégration : Les communautés vivant au Burkina pédalent en chœur à Tenkodogo

La caravane de l’intégration régionale, dont l’objectif est de sensibiliser les populations sur la libre circulation des personnes et des biens, c’est aussi le volet sportif, notamment sa course-cycliste féminine qui s’est déroulée ce jeudi, 31 octobre 2019 à Tenkodogo, chef-lieu de la région du Centre-est, épicentre de la caravane.

La caravane, elle-même, s’inscrit dans le cadre du troisième Forum de l’intégration régionale à Tenkodogo. Arrivés la veille dans ladite cité, et après avoir parcouru les communes de Mogtédo, Zorgho, Pouytenga, Koupèla, Bittou, les caravaniers se sont mobilisés dès les premières heures de ce jeudi, 31 octobre, pour raffermir les liens de fraternité entre communautés africaines par la petite reine.

L’honneur est revenu à la gent féminine. 30 cyclistes, composées de femmes et de jeunes filles, et représentant la quinzaine de communautés de la caravane, ont pris part au départ pour un circuit de 12, 4 kilomètres à boucler sur la principale avenue de la « cité de Zoungrantenga », Tenkodogo (ville qui s’apprête à abriter les festivités du 11 décembre 2019 de la célébration tournante entre régions de la fête de l’indépendance).

Ingrédients ainsi réunis avec les cyclistes bien en place et après les consignes d’usage, le top de départ est donné par le chargé de missions du ministre de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, Joachim Bagagna. Et ce, dans une ambiance également rythmée de sonorités musicales des pays participants à la caravane.
« Ce matin, il n’y aura que des gagnantes ; parce que c’est l’intégration qui va gagner », a lancé au top de départ, un des responsables des communautés vivant au Burkina, souhaitant ainsi que tout se passe dans cet esprit.

Joachim Bagagna, représentant du ministre de l’intégration africaine

C’est dans cette atmosphère bon enfant, que caravaniers et populations ont assisté au bouclage du circuit par les cyclistes avec à l’arrivée Nadine Sorgho avec un temps mis de 28 minutes 28 secondes. La seconde place est occupée par Awa Kansolé après 28 minutes 37 secondes. Judith Tarpilga arrive en troisième position, suivie de Zénabo Nombré et de Rosalie Tarnagda.

Nadine Sorgho a franchi la ligne d’arrivée en solitaire

Ces cinq distinguées seront récompensées au cours de la nuit de l’intégration, le samedi, 2 novembre 2019. Les 25 autres compétitrices reçoivent cependant, chacune, des primes d’encouragement.

Le classement des 5 meilleures, de gauche à droite

Rappelons que cette volonté politique de promouvoir l’intégration a débuté en 1998 avec le lancement des Journées des communautés. Celles-ci vont se transformer, à partir de 2013, en Forum national de l’intégration, afin de prendre en compte les insuffisances constatées dans la dynamique. Les deux premières éditions sous ce nouveau format ont donc eu lieu en novembre 2013 à Ouagadougou et en juillet-août 2015 à Bobo-Dioulasso. Quant à la caravane qui se tient en marge, elle, est à sa deuxième édition (la première ayant eu lieu en 2015).

OLO
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 2 novembre 2019 à 14:55, par sotigui de bobo En réponse à : Course-cycliste féminine de l’intégration : Les communautés vivant au Burkina pédalent en chœur à Tenkodogo

    Très beau et très belle image. Félicitations à tous ceux qui ont œuvré pour que cette initiative soit une réalité, au pouvoir Compaoré pour avoir eu l’idée de lancer la journée des communautés vivant au Burkina. En ces temps qui courent, il ne sera pas du tout mauvais d’initier des journées des communautés nationales où Peulhs, Gourounsi, Mossés, Dagara, Dafing, Maraka, Samos, Gboins, Bwabas, Bôbô, Pougouli, Rinaïbé, Lobi, Birifor, Sénoufo, Turcas, Siémous, Bissas, Yanas, Gulmantché, Lobi, bref, toutes les ethnies viendront communier avec les autres. J’y pense ! J’y rêve ! C’est possible ! C’est faisable !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Situation sécuritaire en Afrique : Les propositions du Réseau libéral africain
Pourquoi des policiers en ambassade ? : Alpha BARRY s’explique
Situation sécuritaire : Les libéraux d’Afrique solidaires du peuple burkinabè
Programme alimentaire mondial (PAM) : La Russie offre des vivres et de l’huile pour assister 45 000 personnes déplacées
Réseau Libéral Africain : Me Gilbert Noël Ouédraogo du Burkina nouveau président
Affaires étrangères : Les agents s’insurgent contre la mise à disposition du Ministère de 30 policiers
Situation en Libye et au Sahel : Roch Kaboré appelle l’Union africaine à plus d’action
Bobo-Dioulasso : Le Projet ProCIV dote le Centre agricole polyvalent de Matourkou, d’une unité de transformation agro-alimentaire
Hydrocarbures et environnement : Des ministres de la CEDEAO réunis à Ouagadougou pour plus d’harmonisation
Coopération : « Les Africains doivent résoudre leurs propres problèmes », Habib El Malki, président de la Chambre des représentants du Maroc
Transports dans les pays enclavés : Des experts de l’Afrique de l’Ouest et du Centre peaufinent leurs textes à Ouagadougou
Promotion de l’entrepreneuriat des jeunes : Les Emirats arabes unis accordent un prêt de 6 milliards au Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés