Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès est d’obtenir ce que vous voulez. Le bonheur est de vouloir ce que vous obtenez» Dale Carnegie

Tour du Faso : la Belgique prive le Burkina d’un doublé à Ouahigouya

Accueil > Actualités > Sport • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mercredi 30 octobre 2019 à 11h05min
Tour du Faso : la Belgique prive le Burkina d’un doublé à Ouahigouya

Ouahigouya, chef-lieu de la région du Nord accueillait ce mardi 29 octobre 2019, l’arrivée du 32e tour du Faso dans sa 5e étape entre Boussé et Ouahigouya. Cette étape devait permettre aux Etalons cyclistes réduire le temps avec le Rwandais Moise Mugisha.

Ainsi dès le départ, les Etalons affichent leur volonté de refaire leur retard par Bachirou Nikièma qui s’échappe pour remporter le 1er point chaud à Arbolé devant le Suisse Jonas Doring et l’Algérien Mohamed Bouazidi. Au kilomètre 54, les 3 hommes franchissent le second point à Yako avec toujours Bachirou Nikièma suivi de Hamza Mansouri d’Algérie et du Rwandais Moise Mugisha. La course se durcit, la vitesse moyenne frise les 47km/h. les Burkinabè, décidés à jouer leur va-tout, se mettent à la tête de la course pour créer une échappée.

A Gourcy, les fuyards sont repris et le 3e sprint de la journée est disputé entre Gabriel Dala, Salifou Yerbanga et Jeroen Kesteloot. Ces derniers comptent 35 secondes d’avance sur le groupe. Cette configuration est maintenue jusqu’à 10 km de l’arrivée où le Belge Jeroen Kesteloot décide de lâcher ses compagnons. Mais c’était sans compter avec les Burkinabè également lancés dans l’objectif de creuser l’écart ou de remporter la victoire d’étape. Ainsi, c’est l’homme en forme du moment côté burkinabè, Bachirou Nikèma, accompagné d’Abdou Aziz Nikèma, qui lance la poursuite. Cependant, malgré leurs efforts, ils n’arriveront pas à rattraper le Belge qui signe ainsi une nouvelle victoire pour son équipe. Les deux Burkinabè sont privés de victoire à Ouahigouya, ville où ils ont toujours dicté leur loi.

Récompensé de ses efforts et de ses nombreuses tentatives, Bachirou Nikièma endosse le maillot vert au détriment de l’Algérien Mohamed Bouazidi. Il devient également la meilleure chance des Etalons et est désormais capable de ravir le maillot jaune au Rwandais à qui il concède 40 secondes de retard. La suite de cette bataille se poursuivra avec la 6e étape entre Ouagadougou et Koudougou longue de 118,3km. Elle sera marquée par les sprints intermédiaires de Kokologo à 45km de l’arrivée, de Sabou à 87,5km et de Sourgou à 97 km de la ligne d’arrivée.

Juste Ephrem ZIO
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés