Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Commune de Ouagadougou : La mairie centrale et les arrondissements se renforcent en équipements

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Issoufou Ouédraogo • mardi 29 octobre 2019 à 23h20min
Commune de Ouagadougou : La mairie centrale et les arrondissements se renforcent en équipements

Dans le cadre du premier Sous-projet d’assainissement des quartiers périphériques de Ouagadougou (SPAQPO) et du Projet développement durable de Ouagadougou soutenus par l’Agence française de développement(AFD) et la Banque africaine de développement (BAD), la mairie centrale et les arrondissements ont reçu le 29 octobre 2019 des équipements. D’un coût global de 3 milliards 110 millions de FCFA, ce matériel vient renforcer les capacités opérationnelles des services municipaux et surtout offrir un service public de qualité pour l’amélioration du cadre de vie des citoyens.

Permettre aux services techniques centraux et des arrondissements de la commune de Ouagadougou d’offrir des services de qualité et relever les défis du terrain. Pour ce faire, la commune de Ouagadougou a entrepris un grand projet d’équipement des services techniques centraux et des arrondissements.

Le bourgmestre de Ouagadougou Armand Roland Pierre Beouindé.

C’est dans ce cadre que le conseil municipal de ouagdagadougou, à travers ses projets de développement, a acquis un lot important d’engins avec ses propres ressources et aussi grâce à l’appui de la Banque africaine de développement (BAD) et l’Agence française de développement(AFD). Ce matériel d’un coût global de 3 milliards 110 millions de FCFA est composé de plusieurs équipements pour des travaux publics et le renforcement des services municipaux en logistique.

Cet équipement participe de l’atteinte des objectifs en matière d’offre de service public de qualité. Le lot des équipements est composé entre autres de 4 camions levés conteneurs, camion multi-benne, 1 pelle chargeuse, 37 pick-up, 4 camionnettes fourgons et 6 berlines. Pour Pascal Yembiline, responsable pays de la Banque africaine de développement au Burkina, « la Banque restera aux côtés de la mairie pour l’accompagner à réaliser des projets au profit des populations ».

Pascal Yembiline, responsable pays de la Banque Africaine de développement au Burkina

Pour la mairie, cette vision est une anticipation sur le traitement des voies avec l’accroissement du patrimoine routier engendré par les différentes réalisations. Poursuivant ensemble les mêmes objectifs, une mutualisation des ressources permettra également d’apporter de l’assistance aux autres communes pour résoudre les problèmes de voirie. Ainsi certains maires d’arrondissements ont reçu des clés de véhicules.

Denieul Tanguy, responsable de l’Agence française de développement au Burkina.

Outre l’entretien des voiries, le programme a aussi doté la direction en charge de la salubrité en matériel pour rendre sain le cadre de vie des populations. « Nous avons le plaisir d’assister à ce genre de cérémonie qui nous permet de voir que la mairie progressivement renforce ses capacités au bénéfice de la population avec les difficultés que connaît la ville en matière de circulation », a souligné Tanguy Denieul, responsable de l’Agence française de développement au Burkina.

Le maire de Ouagadougou recevant une clé symbolique des équipements

Ayant fait de la mobilité urbaine et de la lutte contre l’insalubrité dans la ville ses priorités, la mairie s’est dotée d’un canevas dénommé « Les dix commandements de la salubrité de la ville de Ouagadougou ». En cela, « cette importante acquisition marque un tournant dans la montée en puissance institutionnelle de la commune pour offrir un service public de qualité dans l’amélioration du cadre de vie des citoyens », s’est réjoui le bourgmestre de Ouagadougou, Armand Roland Pierre Beouindé.

En renforçant la capacité opérationnelle et la mobilité de ses équipes, la mairie de Ouagadougou s’inscrit dans la dynamique de l’amélioration des offres de services à la population.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 29 octobre 2019 à 23:57, par Ok En réponse à : Commune de Ouagadougou : La mairie centrale et les arrondissements se renforcent en équipements

    En quoi, un tel investisement va changer la vie quotidienne des citoyens (bien-être) ?
    En quoi, un tel investisement va améliorer le recouvrement des taxes (légalisations, etc) ?
    En quoi, ce investisement permet de contrôler les dépenses (carburant) ?

    Quels ont été les précedents efforts des d’entretien des voiries qui justifie que d’un coup on decide d’utiliser les même moyens que ceux des pays où les gens travaillent à aller un jour vivre sur Mars ou la Lune ?
    Ces véhicles servent plutôt à enjoliver la vie des élus qui se battront encore plus farouchement pour accéder et se maintenir au pouvoir. Savez-vous seulement que la majorité des vos citoyens ont plus besion d’opportinuités de formations et d’apprentissage, de création d’emplois temporaire ou permanent ou encore de promotion de la santé dans un environement propre, embelli, et securisé ?

    Investir tout ce argent dans l’entretien de bibliotheques municipales, toilettes publiques, et même décorations et éclairage de la ville aurait été plus responsable.
    Investir ce argent pour rehabiliter les nombreux véhicules de l’Etat qui pourissent dans sous les hangars aurait été ingenieux.
    Investir cet argent dans le contrôle régulier des espaces récreatifs, restaurants et débits de boisson aurait été sage.
    J’en passe.
    Cependant, quand je vois les sources de financement et les marques des véhicules je comprends que tout le monde gagne dans cette affaire sauf béneficiares.

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre 2019 à 00:12, par moi En réponse à : Commune de Ouagadougou : La mairie centrale et les arrondissements se renforcent en équipements

    il est temps que la mairie de Ouagadougou songe a se doter de camion balayeur de bitume comme dans les autres pays,j’ai souvent honte quand je vois les vehicules des officiels etrangers en visite au Burkina soulever une tel quantité de poussière quand leur convoi roule a vive allure vers kossyam,sans oublier qu’il est quasiment impossible de rouler a moto sur les goudron de ouaga sans se prendre des grain de sable dans les yeux meme avec le casque !au citoyen aussi,beaucoup de civisme,les caniveaux ne sont pas des poubelles.

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre 2019 à 06:20, par Mami En réponse à : Commune de Ouagadougou : La mairie centrale et les arrondissements se renforcent en équipements

    Vraiment monsieur le maire en quoi ce matériel acquis vas améliorer notre train train quotidien pour accéder à nos maisons sans route ni caniveau.

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre 2019 à 07:49, par TOI AUSSI En réponse à : Commune de Ouagadougou : La mairie centrale et les arrondissements se renforcent en équipements

    En cette période d’insécurité je pense qu’il fallait plus tôt des équipements militaire notamment des motos des armes des juillets par balles et une formation de la population pour soutenir les FDS.

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre 2019 à 08:18, par Wendmi En réponse à : Commune de Ouagadougou : La mairie centrale et les arrondissements se renforcent en équipements

    Bien dit Mr Ok. 3 milliards 110 millions de F CFA pour des véhicules. Je suis d’accord pour les camions qui permettront l’appui à l’enlèvement des ordures, l’entretien des routes. Et les petits véhicule de marque .... qui font penser la main mise de l’AFD ? Quelques mètres de caniveau dans un des quartier de Ouagadougou allaient être salvateurs pour les populations.

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre 2019 à 08:34, par INTEGRITE En réponse à : Commune de Ouagadougou : La mairie centrale et les arrondissements se renforcent en équipements

    Mon ami OK tellement vrai ce que vous écrivez.
    Mais attendons pour voir si le mutisme face aux nuisances sonores, l occupation anarchiques des voies, l’ insalubrité dans les quartiers centre ville, les maquis jouxtant des écoles primaires, des garderies, des écoles dans six mètres, des maisons closes tenues en pleine zone d habitations, en pleine zone d’ écoles quartiers paspanga, les garages en plein six mètres..la prostitution à ciel ouvert des mineurs autour des lycées ZINDA Nelson et collèges..... attendons seulement de voir mon ami OK......

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre 2019 à 08:36, par Très Intrigué En réponse à : Commune de Ouagadougou : La mairie centrale et les arrondissements se renforcent en équipements

    Bonjours. Tout début est a saluer. Encore faut-il que ce début "démarre" bien. En lieu et place des pick up (plein de renault au passage), j’aurais préféré voir 3 ou 4 caterpilars et autres camion d’assainissement. Regardé un peu les voies dans les quartiers. Pas besoin même d’aller dans les quartiers périphériques. Impossible de circuler correctement. EN saison pluvieuse, c’est la croix et la bannière. Les murs de certaines concessions menacent même de s’écrouler à cause des eaux qui stagnent. Des "lacs même se forment par endroit. En saison sèche, cette fois c’est la poussière qui se fait rêne, obligeant certains riverains à ériger des montagnes en guise de dos d’âne. Quand je pense aux pick up je me demande si les services techniques des mairies ne connaissent pas bien leurs territoires pour avoir besoin de pick up pour s’y déplacer ? Parlant des camions pour ramasser les bacs d’ordures. Je salue l’initiative. Mais ou sont les bacs ? Dans mon quartier, il n’y en a pas. En tout cas pas à ma connaissance. Encore une fois, si c’est un début, que la suite nous montre des actes concrets avec des machines pour faire le vrai job.

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre 2019 à 10:04, par Kankelen En réponse à : Commune de Ouagadougou : La mairie centrale et les arrondissements se renforcent en équipements

    Internaute Ok Wallaye vous avez raison. J’ai eu le même sentiment à la lecture de l’article. Tenez-vous bien 37 pick up pour rouler dans une ville sans voie. On oublie souvent que l’entretien y compris le carburant va engendrer des charges qui amène la Mairie et les Arrondissements à changer de priorité. La priorité ce sera d’abord l’entretien des véhicules avant toute autre dépense.
    Nos gouvernants manquent vraiment de vision.

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre 2019 à 11:59, par Gwandba En réponse à : Commune de Ouagadougou : La mairie centrale et les arrondissements se renforcent en équipements

    Nous remercions les donateurs de ce matériel qui j’espère, va permet d’améliorer l’action de la mairie car, pour l’instant, c’est déplorable ce qu’est devenue la ville de Ouagadougou. L’état des routes célébrées en grandes pompes à chaque fois qui sont ensuite laissées à l’abandon aux camions surchargés qui les détériorent aussi rapidement les cérémonies terminées.
    Je ne suis en accord avec Simon COMPAORE mais tous sommes d’accord pour reconnaître qu’il avait de la ville de Ouagadougou une vitrine bien entretenue. Ce qui se remarque aujourd’hui quand tu arrive à Ouaga, c’est l’absence total de la maire et son maire qui passe le temps comme son cousin de président, de parader devant la communauté internationale et les caméras. L’incompétence de ce maire est à l’image de la dégradation des infrastructures de la ville. Il faut impérativement qu’il prenne conscience de la tâche qui l’incombe au lieu de faire du défilé.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina/Drame au Loroum : Le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés dénonce une descente dans le village de Hargo
Burkina/Rentrée scolaire 2021-2022 : Le PAREN invite la communauté éducative à la responsabilité
Santé : « Une fois déclarée, la rage conduit inévitablement à la mort », Dr Eric Arnaud Diendéré, médecin infectiologue
Stationnements anarchiques à Ouaga : Arrêt sur ces usagers aux comportements mal fichus !
Droits au travail sécurisé des femmes de ménage au Burkina : Un atelier de réflexion organisé pour un plaidoyer auprès des autorités
Burkina Faso : La jeunesse à l’école du dialogue social et du civisme
Élections de proximité 2022 au Burkina : À Kaya, des députés se penchent sur l’option appropriée du suffrage universel direct
Initiative produire un million de tonnes de riz au Burkina : « Tout porte à croire que les objectifs seront atteints, sinon même dépassés » (Gaoussou Sanou)
27e édition de la Tranche commune entente : Les gagnants burkinabè raflent 10 millions de francs CFA en Côte d’Ivoire
Clôture de la 11e édition du camp jeunesse de l’ODJ : Une apothéose sur fond de dénonciation de la mal gouvernance au Burkina
Doundoudougou/Centre-Est du Burkina : Le vivre ensemble menacé à Zamsé ?
Ouagadougou : Une étudiante de 19 ans tuée dans un braquage à main armée à Rimkièta
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés