Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui épouse facilement la foule connaît des jouissances fiévreuses.» Charles Baudelaire ; Le spleen de Paris, Les foules (posthume, 1869)

Foire internationale multisectorielle de Ouagadougou : Les acteurs du secteur agroalimentaire veulent conquérir le marché international

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET | Par Issoufou Ouédraogo • lundi 28 octobre 2019 à 20h00min
Foire internationale multisectorielle de Ouagadougou : Les acteurs du secteur agroalimentaire veulent conquérir le marché international

Dans le cadre de la 5e édition de la Foire internationale multisectorielle de Ouagadougou (FIMO 2019), le ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, à travers l’Agence pour la promotion des exportations du Burkina, a initié une rencontre d’échanges, ce 28 octobre 2019, avec les acteurs de la transformation agroalimentaire. Cette rencontre visait à outiller les acteurs de connaissances pratiques sur les techniques du commerce international et sur les normes de qualité pour l’exportation des produits.

Outiller les acteurs de la transformation agroalimentaire en connaissances pratiques en matière de qualité pour plus de compétitivité à l’échelle du marché international. C’est l’ambition de l’Agence pour la promotion des exportations du Burkina (Apex-Burkina) à travers cette rencontre. Elle se veut un cadre d’échanges pour donner des connaissances pratiques aux acteurs du secteur agroalimentaire, en vue du développement des bases productives et l’amélioration de la compétitivité des secteurs de production et de transformation des produits nationaux.

Cette 5e édition, placée sous le thème « Qualité dans la transformation agroalimentaire et exigences du marché international », vise à renforcer les capacités des acteurs du secteur agroalimentaire et créer un cadre pour nouer des contacts d’affaires. Outre le thème central, quatre sous-thèmes feront l’objet d’échanges entre experts et acteurs du secteur. Ce sont « transformation agroalimentaire Burkina Faso, état des lieux, défis et perspectives », « les exigences du marché international », « quel emballage pour quel produit ? » et « le marché des produits transformés de la mangue en Europe et aux Etats-Unis ».

Jeanette Scherpenzeel experte

Assurés par des experts du marché international, ces échanges sont, pour l’Apex, une occasion de renforcer les connaissances des participants sur les techniques du commerce international et les normes de qualité pour l’exportation des produits. Et aussi pour évoquer les enjeux et les perspectives du secteur de la transformation agroalimentaire au Burkina Faso. Pour Jeannette Scherpenzeel, experte en commerce international, « l’aspect le plus important est la qualité du produit, c’est-à-dire l’emballage et autres aspects techniques. En améliorant leur qualité, les produits burkinabè comme la mangue séchée pourront encore être plus présents sur le marché européen ».

Ainsi, cette rencontre d’échanges sera sanctionnée par l’élaboration de recommandations pour un épanouissement du secteur agroalimentaire. Pour les experts, ce cadre contribuera à améliorer la connaissance des acteurs de la transformation agroalimentaire sur les aspects de la qualité et les techniques de conquête du marché national et international.

Directeur général APEX-Burkina Issa Benjamin Baguian

Inscrite dans cette dynamique, l’Apex-Burkina, en collaboration avec d’autres acteurs, manifeste de faire de la qualité des produits burkinabè, un label sur le marché national et international. Cette rencontre d’échanges avec les acteurs vient répondre à une insuffisance soulevée par le ministère en charge du Commerce, que les acteurs travaillent à corriger : les produits burkinabè sont de bonne qualité mais certains facteurs, comme les emballages, posent des difficultés à l’extérieur.

Avec pour mission de promouvoir les exportations du Burkina, l’Apex, à travers cette série d’échanges, cherche à attirer l’attention des acteurs du domaine sur l’importance de l’emballage dans la conquête du marché international. « Ces échanges vont permettre de déterminer les besoins en matière de qualité afin de permettre aux produits burkinabè de traverser les frontières sans difficultés », s’est réjoui Issa Benjamin Baguian, le directeur général de l’Apex-Burkina.

Débutée le 25 octobre, la Foire internationale multisectorielle de Ouagadougou se poursuit jusqu’au 3 novembre 2019.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Gouvernance économique : le ministère de l’économie lance officiellement les travaux de la plateforme intégrée « SI N@folo »
Coopération : La Banque mondiale investira 7,5 milliards de dollars au Sahel, entre 2020 et 2023
7e édition du forum Africallia : Au moins 500 participants attendus à Ouagadougou, du 27 au 29 mai 2020
Accompagnement du secteur privé : Le ministère de l’Economie renforce sa collaboration avec la Maison de l’entreprise
Entreprenariat féminin : La plateforme « 50 millions de femmes ont la parole » lancée
Economie : la Bank of Africa Burkina s’offre un bâtiment flambant neuf pour abriter son siège
Bolloré Transport & logistics BURKINA FASO : 2020 commence avec des médailles pour collaborateur
L’USAID et United Bank for Africa signent un protocole d’accord sur les objectifs du commerce et de l’investissement bidirectionnels de Prosper Africa
Alliance Borderless : Une rencontre conjointe pour faciliter les échanges commerciaux entre Ouangolodougou et Niangoloko
Contrôle interne au ministère de l’économie : aucune direction n’a une maturité de contrôle interne optimisée, selon une mission de l’inspection des finances
Burkina : La plus grande usine d’égrenage de coton biologique d’Afrique de l’Ouest inaugurée à Koudougou
Fonds spécial routier du Burkina (FSR-B) : De nouveaux tickets de péage à compter du 1er février 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés