Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Région du Sahel : L’UFC et l’OCADES lancent deux nouveaux projets pour la promotion de la paix

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • lundi 28 octobre 2019 à 09h32min
Région du Sahel : L’UFC et l’OCADES lancent deux nouveaux projets pour la promotion de la paix

L’Union fraternelle des croyants de Dori (UFC-Dori) et l’OCADES Caritas, avec l’appui d’OXFAM, ont lancé, ce 25 octobre à Dori, deux projets. Il s’agit du projet Agir ensemble pour une coexistence pacifique dans un environnement mieux sécurisé au Sahel/phase2 et le Projet de reconstruction de la paix et de la cohésion sociale dans le Sahel avec les jeunes. Ces projets ont pour objectif de contribuer à une paix durable dans la région.

La région du Sahel est sous le feu des attaques et agressions de nature terroriste, à l’instar d’autres régions comme le Nord, le Centre-Nord et l’Est. La proximité de la région du Sahel avec les foyers de conflits maliens et la porosité des frontières ont facilité la présence des groupes terroristes dans la zone. L’installation progressive des mouvements terroristes, avec la ramification nationale et internationale, crée une grande tension sécuritaire dans cette partie du Burkina Faso. Cela fragilise particulièrement les conditions d’existence des populations et crée des mouvements internes de populations qui fuient entre autres les villages frontaliers.

Ainsi, pour aider à faire face à ce problème, l’Union fraternelle des croyants de Dori (UFC-Dori) et l’OCADES Caritas Burkina/SED Dori, avec l’appui d’Oxfam, ont lancé deux projets dans la région du Sahel : « Agir ensemble pour une coexistence pacifique dans un environnement mieux sécurisé au Sahel/phase 2 » et le « Projet de reconstruction de la paix et de la cohésion sociale dans le Sahel avec les jeunes ».

Aux dires du directeur exécutif de l’OCADES Dori, l’abbé Olivier Sebgo, ces deux projets ont une durée de 18 mois, et ont pour objectif de contribuer à la construction d’une paix durable par la promotion des valeurs essentielles au vivre-ensemble et à une meilleure contribution des communautés locales à l’amélioration de la sécurité.

Parlant du projet de reconstruction de la paix et de la cohésion sociale dans le Sahel avec les jeunes, l’abbé a indiqué qu’il va permettre aux jeunes de faire quelque chose avec leurs dix doigts. Toute chose qui les empêchera de se faire enrôler par les terroristes qui jouent sur la sensibilité et la pauvreté de cette frange de la population.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Daoula Bagnon
Correspondant Dori

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Qui est le lieutenant colonel Ismaël Diaouari, nouveau chef d’État major particulier de la présidence du Faso ?
Burkina Faso : La corruption a la peau dure, plusieurs secteurs éclaboussés
Gestion foncière au Burkina : La direction générale de l’urbanisme enregistre 307 communes et 63 villages lotis
Sécurité : Le commissariat de police de l’arrondissement 7 de Ouagadougou inauguré
Bourse agricole 2022 : Afrique verte propose une analyse des enjeux et des défis de la sécurité alimentaire
Malnutrition chronique et insécurité alimentaire au Burkina Faso : Les deux maux sont en régression selon IPA
Jugement des comptes de gestion au Burkina : La Cour des comptes outille ses membres
Empowering women in politics : Un nouveau programme pour le renforcement des capacités des femmes en politique
Collecte de sang à l’ASCE-LC : Au moins 200 agents et partenaires donnent leur sang
Utilisation d’internet et des réseaux sociaux au Burkina : Des femmes et des jeunes de l’arrondissement 11 sensibilisés
Burkina : La police municipale, la douane et la police nationale, le trio de tête des services les plus corrompus en 2021
Employabilité de la jeunesse au Burkina : Société Générale Burkina Faso à cœur ouvert avec les jeunes diplômés
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés