Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens qui doutent d’eux-mêmes n’ont qu’un vide au centre d’eux-mêmes.» John Maxwell Coetzee

Economie numérique : La ministre Hadja Ouattara visite le marché d’appareils électroniques de Zaabredaga

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET | Par Etienne Lankoandé • jeudi 24 octobre 2019 à 20h00min
Economie numérique : La ministre Hadja Ouattara visite le marché d’appareils électroniques de Zaabredaga

La ministre du Développement de l’économie numérique et des Postes, Hadja Fatimata Ouattara, a rendu visite aux vendeurs de téléphones cellulaires et autres appareils électroniques de Zabredaaga, à Ouagadougou, le jeudi 24 octobre 2019. Elle est venue, avec une délégation, encourager les vendeurs de ce marché et constater les conditions dans lesquelles travaillent les commerçants.

C’est dans le cadre de la collaboration entre le ministère du Développement de l’économie numérique et des Postes et l’Association des vendeurs de terminaux de communication électroniques, que la ministre Hadja Fatimata Ouattara a rendu visite aux vendeurs et réparateurs de matériel électronique du marché de Zaabredaga de Ouagadougou. La ministre est passée avec sa délégation dans les boutiques du marché pour discuter avec ces acteurs sur la santé économique et financière de ce marché. Elle déclare qu’elle est aussi venue pour voir dans quelle mesure, ils pourront mettre ensemble leurs efforts pour offrir des services de meilleure qualité aux consommateurs.

La ministre a trouvé sur les lieux des vendeurs de téléphones portables, d’accessoires, de mémoires USB, d’ordinateurs mais aussi des réparateurs de matériel électronique. Encouragements et félicitations ont été au rendez-vous de cette visite. A travers cette sortie, la ministre a pu exiger des vendeurs la fourniture de matériels de qualité et accessibles, adaptés aux exigences du moment telles que la 4G.

A l’issue de sa visite, Hadja Fatimata Ouattara a eu un entretien avec ces vendeurs de terminaux de communication électroniques, à travers l’Association des jeunes vendeurs de téléphones cellulaires. Ces derniers ont exposé leurs doléances à la ministre. Il s’agit de la construction de leur marché à Ouagadougou, appelé « Technopôle », des frais de transport pratiqués par les agences de voyage, des taxes douanières, des attestations pour les réparateurs de téléphones et l’installation de Chinois sur le marché du détail et du service après-vente. La ministre a rassuré que certaines de ces doléances formulées font partie des chantiers de son département.

La construction du technopôle, par exemple, est en cours avec l’identification et l’acquisition du site à Gampéla et la réalisation des études architecturales. La construction requiert la contribution des vendeurs, et la ministre a suggéré la mise en place d’un comité. Par rapport aux Chinois, elle trouve que c’est un cri de cœur qui est réel, et qui nécessite une vérification et une attention particulière. Sur ce domaine, elle a déclaré que l’Etat a pris récemment un certain nombre de mesures pour protéger l’économie, et cela se poursuivra.

Cependant, elle ajoute que dans les liens bilatéraux, il faut que chaque entité tire profit, mais lorsqu’un pays trouve qu’un secteur de son économie est menacé, il doit prendre des dispositions pour protéger ce secteur. Pour le cas des taxes douanières, la ministre explique qu’elles ont fait l’objet d’études, qui ont démontré que ces taxes n’ont pas d’impacts réels sur l’activité économique du marché.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Etienne Lankaondé
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Réforme du franc CFA : « Pour réussir un développement économique il convient de jouir de la plénitude de son autonomie monétaire » déclare le Pr Idrissa Ouédraogo
Economie : Une plateforme pour recueillir les préoccupations des entreprises en difficultés
Passage du franc CFA à l’Eco : La non-dépréciation des réserves n’est plus une garantie
Transparence budgétaire : Le Burkina Faso doit mieux faire
« Campagne de diffamation » de la Chambre de commerce : L’auteur est entre les mains de la justice burkinabè
Direction générale des impôts : Une nouvelle Direction des moyennes entreprises pour optimiser les recettes fiscales
Assemblée nationale : Les députés adoptent un projet de financement pour la création d’une banque d’agrobusiness
Région du Centre : Une troisième Direction des moyennes entreprises, pour être plus proche des contribuables
Ouverture effective de la Direction des moyennes entreprises du Centre-III (DME- CIII) prévue le vendredi 15 mai 2020
Liste des structures ayant un protocole de contrôle de qualité sanitaire avec le LNSP pour le contrôle de qualité sanitaire de leurs eaux 2019-2020
Oxfam recrute un LOGISTICS OFFICER DISTRIBUTION
Oxfam recrute un (e) assistant(e) administration finance
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés