Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Certaines personnes font bouger les choses, d’autres regardent les choses bouger et d’autres se demandent ce qui s’est passé» Casey Stengel

Santé : La Caisse nationale d’assurance maladie universelle signe une convention avec ses partenaires pour la prise en charge des indigents

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mardi 22 octobre 2019 à 23h55min
Santé : La Caisse nationale d’assurance maladie universelle signe une convention avec ses partenaires pour la prise en charge des indigents

La Caisse Nationale d’Assurance Maladie Universelle (CNAMU) a procédé le mardi 22 octobre 2019 à Ouagadougou, à la signature d’une convention de délégation de fonction avec trois ONG partenaires. Elles seront chargées de prendre en charge 70 000 indigents dans quatre régions du Burkina Faso.

L’assurance maladie universelle est en train d’être opérationnalisée. Pour cause, la CNAMU a signé le mardi 22 octobre 2019 à Ouagadougou, une convention de délégation de fonction avec trois ONG partenaires. Il s’agit de ASMADE, de RAMS et d’APIL. Pour le directeur général de la CNAMU, Justin Kinda, son organisme est chargé de favoriser la mobilisation des ressources pour que le Burkinabè se soigne à moindres frais et ait des soins de qualité. Ainsi, le présent accord prend en compte la couverture santé de 70 000 personnes de quatre régions du Burkina Faso.

Il s’agit du Centre, des Hauts Bassins, de la Boucle du Mouhoun et du Nord. Cette action constitue une première étape selon le directeur général. Par la suite, il s’agira de collecter les ressources chez les Burkinabè qui en ont. La prise en charge de ce projet qui vient être lancé avoisine le milliard de FCFA. Justin Kinda a souligné qu’au terme de l’assurance maladie universelle, au moins 25% de la population devrait être couverte. Le choix de ces trois partenaires se justifie par l’expérience qu’elles ont sur le terrain. Elles ont déjà un répertoire d’indigents dans leur zone d’intervention.

Les partenaires se sont dit heureux que le projet puisse enfin démarrer. Mme Doly Kambouele, au nom des trois ONG partenaires, a rassuré qu’elles feront tout pour être à la hauteur des attentes. Ainsi, les indigents pourront être pris en compte. Ils verront donc leurs besoins satisfaits. La porte-parole a aussi souligné que leur rôle consistera à la mobilisation sociale des indigents déjà ciblés , afin qu’ils adhèrent aux mutuelles de santé qui existent dans leur localité. Il s’agira donc concrètement pour les ONG de faire un travail de sensibilisation, de communication. Cela, pour montrer le bien- fondé et les opportunités que la caisse leur offre. Le but final est qu’ils se fassent enrôler dans les mutuelles de santé. Ils seront alors pris en charge par le régime d’assurance maladie.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Assassinat du trader René Nikiema : Le suspect est un gendarme de profession (Procureur du Faso)
« Rien de nouveau sous le soleil » : Le terrorisme multiple vu par Nathanaël Tapsoba
Situation sécuritaire nationale : Le CISAG adhère à l’appel du président Roch Kaboré
Société minière Houndé Gold Operation : Le salaire du personnel baissé de 47%, des heures supplémentaires impayées
Centre de formation « Le Camillianum » du Burkina : 197 étudiants prêts pour humaniser
Santé bucco-dentaire : La famille au coeur des préoccupations des médecins
24e Journée internationale de la tolérance : L’Association pour la tolérance religieuse et le dialogue interreligieux (ATR/DI) insiste sur le rôle des leaders religieux
Un nouveau rapport révèle les conditions désastreuses dans lesquelles travaillent les vidangeurs manuels au Burkina Faso
Situation sécuritaire au Sahel : L’appel "pressant" des conférences épiscopales Burkina-Niger, du Mali, de la Côte d’Ivoire et du Ghana
Burkina : La ville de Djibo ravitaillée avec succès en carburant par les FDS
Crise humanitaire au Burkina : La commune de Aribinda lance un SOS
« Kunadia O’ » : 576 et 628, les deux numéros tirés au sort
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés