Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le confinement n’est pas une suprématie, c’est être responsable en agissant pour un lendemain meilleur» Sonia Lahsaini

Santé : La Caisse nationale d’assurance maladie universelle signe une convention avec ses partenaires pour la prise en charge des indigents

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mardi 22 octobre 2019 à 23h55min
Santé : La Caisse nationale d’assurance maladie universelle signe une convention avec ses partenaires pour la prise en charge des indigents

La Caisse Nationale d’Assurance Maladie Universelle (CNAMU) a procédé le mardi 22 octobre 2019 à Ouagadougou, à la signature d’une convention de délégation de fonction avec trois ONG partenaires. Elles seront chargées de prendre en charge 70 000 indigents dans quatre régions du Burkina Faso.

L’assurance maladie universelle est en train d’être opérationnalisée. Pour cause, la CNAMU a signé le mardi 22 octobre 2019 à Ouagadougou, une convention de délégation de fonction avec trois ONG partenaires. Il s’agit de ASMADE, de RAMS et d’APIL. Pour le directeur général de la CNAMU, Justin Kinda, son organisme est chargé de favoriser la mobilisation des ressources pour que le Burkinabè se soigne à moindres frais et ait des soins de qualité. Ainsi, le présent accord prend en compte la couverture santé de 70 000 personnes de quatre régions du Burkina Faso.

Il s’agit du Centre, des Hauts Bassins, de la Boucle du Mouhoun et du Nord. Cette action constitue une première étape selon le directeur général. Par la suite, il s’agira de collecter les ressources chez les Burkinabè qui en ont. La prise en charge de ce projet qui vient être lancé avoisine le milliard de FCFA. Justin Kinda a souligné qu’au terme de l’assurance maladie universelle, au moins 25% de la population devrait être couverte. Le choix de ces trois partenaires se justifie par l’expérience qu’elles ont sur le terrain. Elles ont déjà un répertoire d’indigents dans leur zone d’intervention.

Les partenaires se sont dit heureux que le projet puisse enfin démarrer. Mme Doly Kambouele, au nom des trois ONG partenaires, a rassuré qu’elles feront tout pour être à la hauteur des attentes. Ainsi, les indigents pourront être pris en compte. Ils verront donc leurs besoins satisfaits. La porte-parole a aussi souligné que leur rôle consistera à la mobilisation sociale des indigents déjà ciblés , afin qu’ils adhèrent aux mutuelles de santé qui existent dans leur localité. Il s’agira donc concrètement pour les ONG de faire un travail de sensibilisation, de communication. Cela, pour montrer le bien- fondé et les opportunités que la caisse leur offre. Le but final est qu’ils se fassent enrôler dans les mutuelles de santé. Ils seront alors pris en charge par le régime d’assurance maladie.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
12 détenus morts à Tanwalbougou : Des rescapés auraient dit que les défunts n’ont pas été exécutés par balles
Journée mondiale de l’Afrique : « Personne ne viendra unir les peuples africains à notre place », éveille l’homme politique, Me Ambroise Farama
Programme d’emploi des jeunes pour l’éducation nationale : Retour au chômage pour plus de 680 enseignants
Commune rurale de Bama : Le projet de lotissement spécial du maire fait grincer des dents
Conseil économique et social : Les déplacés internes au centre des préoccupations de la première session ordinaire de l’année 2020
Filière karité : Le digital peut améliorer les rendements, selon une étude du Fonds d’équipement des Nations unies
Situation de la chefferie traditionnelle et coutumière du Burkina Faso : L’association RACINES en appelle aux autorités politiques, administratives, traditionnelles et coutumières
Chefferie coutumière à Fada : « Les politiciens qui ont jeté l’huile sur le feu doivent l’éteindre », Pr Taladidia Thiombiano
Statue de Thomas Sankara : L’ambassadrice de Cuba au Burkina dépose une gerbe de fleurs
Lutte contre la drogue : Plus de 3 tonnes de cannabis saisies par la Brigade mobile des douanes de Bobo-Dioulasso
L’Aïd El Fitr : L’amir Saqib exhorte à se départir des attitudes égoïstes et surtout à multiplier les actes de solidarité et de compassion envers les autres
Ramadan 2020 à Ouagadougou : Sous le signe de la solidarité et du respect des mesures barrières contre le Covid-19
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés