Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Certaines personnes font bouger les choses, d’autres regardent les choses bouger et d’autres se demandent ce qui s’est passé» Casey Stengel

Jubilé d’or de l’UFC-Dori : Une messe pour clore les festivités

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 21 octobre 2019 à 17h00min
Jubilé d’or de l’UFC-Dori : Une messe pour clore les festivités

Les festivités du jubilé d’or de l’Union fraternelle des croyants de Dori (UFC-Dori) se sont déroulées du 18 au 20 octobre 2019. Les activités ont été lancées le 18 octobre par un doua à la grande mosquée de Dori, qui a réuni musulmans et chrétiens. La journée du 19 octobre a été marquée par une conférence publique, des décorations et le baptême d’un rond-point du nom du père-fondateur de l’UFC. Ce dimanche 20 octobre 2019, ce sont les chrétiens catholiques qui ont accueilli leurs frères musulmans et des autres confessions religieuses du Sahel, pour la messe d’anniversaire de l’UFC.

L’Union fraternelle des croyants de Dori (UFC-Dori) est une organisation qui œuvre pour le développement socioéconomique, la cohésion sociale et le vivre-ensemble dans la région du Sahel. Depuis 50 ans, l’organisation a apporté sa touche au développement du Sahel par la réalisation de boulis maraîchers, de puits de grand diamètre, des formations allant dans le sens de la cohésion sociale et du vivre-ensemble, des formations aux métiers tels que la couture, la mécanique. L’organisation a fêté ses 50 ans d’existence à travers 72 heures d’activités.

Après le doua à la mosquée, la conférence publique et le baptême d’un rond-point du nom de Lucien Bidaud, les chrétiens, les musulmans et les membres des autres confessions religieuses se sont retrouvés ce dimanche 20 octobre à l’église catholique pour la messe du jubilé d’or.

Au cours de la messe, Boubacar Cissé, le petit-fils de Nassourou Cissé, grand imam de Dori dans les années 1963, a pris la parole pour rappeler que ce sont les leaders musulmans qui ont plaidé auprès de la population pour la construction d’une église à Dori. A l’en croire, l’esprit de vivre-ensemble et de cohésion sociale a été préservé depuis 50 ans, d’où la présence des musulmans à l’église pour la messe.

Quant à Mgr Laurent Dabiré, évêque de Dori, il a souligné que depuis le début de l’année, des activités comme des sensibilisations, des formations, des caravanes pour la paix ont été menées. Pour lui, cette messe est l’occasion de remercier ensemble Dieu pour tout ce qu’il a fait. L’évêque a demandé à toutes les personnes qui ont contribué à la bonne marche de l’UFC à continuer de le faire. Il a appelé les musulmans et les chrétiens à faire de nouveaux progrès dans le dialogue, la solidarité, la fraternité, afin que l’UFC soit un cadre, une école où on apprend à vivre ensemble sans distinction.

Daoula Bagnon
Correspondant Dori

Vos commentaires

  • Le 22 octobre à 02:10, par Soka En réponse à : Jubilé d’or de l’UFC-Dori : Une messe pour clore les festivités

    Joyeux anniversaire à l’UFC de Dori !
    Vous donnez au Burkina un merveilleux témoignage de ce qu’est la Foi en Dieu : Amour, Tolérance, Partage !
    Dieu vous a inspiré,
    Dieu vous a conduit,
    Dieu vous protège !
    Que votre expérience monte en étoile
    et oriente tous les croyants du pays et du monde !
    Et que la volonté de Dieu soit faite !
    Amen ! Amin ! Amina !

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre à 11:41, par SAWADOGO Jean En réponse à : Jubilé d’or de l’UFC-Dori : Une messe pour clore les festivités

    Merci Monseigneur pour cette fête du cinquantenaire de l’UFC qui nous donne un bon exemple du vivre ensemble et de tolérence. Tous les croyants quelle que soit leur religion, croient en un seul Dieu, l’Unique Créateur du Ciel et de la terre et qui, dans son Infinie Miséricorde, guide les hommes.
    Les guerres fratricides au nom du Seul Dieu, Clément et miséricordieux n’ont pas de sens.
    Que cette action inspire les uns et les autres, afin que nous ne nous transformions pas en juges et que nous puissions utiliser nos efforts pour accompagner les uns et les autres dans la recherche de Dieu notre sauveur. AMEN.

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre à 11:44, par le nomade En réponse à : Jubilé d’or de l’UFC-Dori : Une messe pour clore les festivités

    Joyeux anniverssaire et toutes mes feliciations a l’UFC Dori. Vous etes un bon exemple de tolérance,de vivre ensemble et de respect mutuel ! Votre exemple devrait êter suivi dans tout le Faso pour la paix !

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre à 13:37, par Bigbalè En réponse à : Jubilé d’or de l’UFC-Dori : Une messe pour clore les festivités

    Dieu a fait l’Homme à son image et de ce fait, qui aime Dieu doit nécessairement aimer son prochain qui est à l’image de son créateur. Un bel exemple qui confirme que la Foi en Dieu doit aussi être matérialisée par les œuvres au profit de son semblable. Que cet exemple inspire l’ensemble des communautés humaines pour une synergie d’action pour la paix spirituelle et la joie de vivre des enfants du Burkina et du monde.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Assassinat du trader René Nikiema : Le suspect est un gendarme de profession (Procureur du Faso)
« Rien de nouveau sous le soleil » : Le terrorisme multiple vu par Nathanaël Tapsoba
Situation sécuritaire nationale : Le CISAG adhère à l’appel du président Roch Kaboré
Société minière Houndé Gold Operation : Le salaire du personnel baissé de 47%, des heures supplémentaires impayées
Centre de formation « Le Camillianum » du Burkina : 197 étudiants prêts pour humaniser
Santé bucco-dentaire : La famille au coeur des préoccupations des médecins
24e Journée internationale de la tolérance : L’Association pour la tolérance religieuse et le dialogue interreligieux (ATR/DI) insiste sur le rôle des leaders religieux
Un nouveau rapport révèle les conditions désastreuses dans lesquelles travaillent les vidangeurs manuels au Burkina Faso
Situation sécuritaire au Sahel : L’appel "pressant" des conférences épiscopales Burkina-Niger, du Mali, de la Côte d’Ivoire et du Ghana
Burkina : La ville de Djibo ravitaillée avec succès en carburant par les FDS
Crise humanitaire au Burkina : La commune de Aribinda lance un SOS
« Kunadia O’ » : 576 et 628, les deux numéros tirés au sort
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés