Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Certaines personnes font bouger les choses, d’autres regardent les choses bouger et d’autres se demandent ce qui s’est passé» Casey Stengel

Union pour la Renaissance/Parti Sankariste : Un congrès extraordinaire annoncé pour le premier trimestre de 2020

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • vendredi 18 octobre 2019 à 22h40min
Union pour la Renaissance/Parti Sankariste : Un congrès extraordinaire annoncé pour le premier trimestre de  2020

Ceci est un communiqué de l’Union pour la Renaissance/Parti Sankariste Union pour la Renaissance/Parti Sankariste relatif à son plénum du Bureau politique national du samedi, 12 octobre 2019.

L’an deux mil dix-neuf et le samedi 12 Octobre s’est tenu à Ouagadougou, au Conseil burkinabè des Chargeurs(CBC) le plénum de l’année 2019 du Bureau Politique National (BPN) de l’Union pour la Renaissance/Parti Sankariste (UNIR/PS) autour de l’ordre du jour suivant :

1. Bilan des activités du SEN depuis le dernier BPN,
2. Informations et divers.

A cette rencontre, on a noté la présence effective des membres du Secrétariat Exécutif National (SEN), des coordonnateurs régionaux, des présidents des fédérations provinciales, des coordinations nationales, des commissions spécialisées ainsi que les Commissaires aux comptes du parti.

Au total, le plénum a enregistré la présence des camarades venus des treize (13) régions et des quarante -cinq (45) provinces du Burkina Faso.
La liste de présence, jointe en annexe, donne l’état complet de la participation à ce plénum.

Après le Ditanyè entonné en chœur par les membres du BPN, ouvrant les travaux du plénum, le camarade président du parti, président du BPN Maître Bénéwendé S. SANKARA a, dans son mot introductif, salué et félicité les différents camarades venus parfois de très loin pour assister à cette réunion importante. Cela, a-t-il souligné, traduit notre attachement aux idéaux du parti et démontre le sérieux et la crédibilité de l’UNIR/PS dont les instances statuaires sont régulièrement tenues.

Il a terminé en indiquant aux participants que cette rencontre doit nous permettre de faire le bilan des activités menées par le Secrétariat Exécutif National (SEN) depuis la tenue de la dernière session le 3 février 2018.Il a fait observer une minute de silence à la mémoire de tous ceux qui sont tombés sous les balles assassines des terroristes et souhaité un prompt rétablissement aux blessés. Une présentation complète des délégués a permis d’avoir une photographie de la participation des différentes fédérations.

Abordant le premier point de l’ordre du jour, après le mot introductif du Président du parti, Président du Bureau Politique National, les travaux du plénum ont débuté aux environs de dix(10) heures trois (03) minutes par l’investiture du camarade Brahima SOULAMA, Coordonnateur de la région des Cascades, puis par la présentation du rapport du Secrétariat Exécutif National.

Le rapport, élaboré par le Secrétariat Exécutif National, a été présenté par le Camarade Adama DERA, Secrétaire Général du parti. Suite à cette présentation, le BPN a félicité le SEN pour la qualité du rapport produit. Les participants ont posé des questions d’éclaircissement qui ont permis de mieux expliciter les enjeux de la discipline et de la problématique des cotisations du militant au sein de toutes les structures de notre parti.

A la fin des travaux, le BPN a pris acte de la démission des députés Alexandre SANKARA et Désiré TRAORE, et a entériné l’exclusion des camarades qui avaient été suspendus par le Secrétariat Exécutif National pour appartenance à d’autres partis politiques.

En outre, le Bureau Politique National a pris les résolutions suivantes :
-  de soutenir les autorités dans la lutte contre le terrorisme ;
-  de convoquer un congrès extraordinaire dans le premier trimestre de l’année 2020 ;
-  de poursuivre la formation politique des militants ;
-  d’actualiser le fichier provincial des militants
-  de poursuivre et de recouvrer les droits du parti.

Enfin en divers, des informations sur le Front Progressiste Sankariste qui tiendra en principe son congrès de restructuration en novembre 2019, sur la collaboration avec le MPP et au sein de l’Alliance des partis et formations politiques membres de la majorité présidentielle(APMP) et les activités commémoratives du 32ème anniversaire de l’assassinat du Président Thomas SANKARA et de ses compagnons.

Avant de se quitter aux environs de treize (13) heures par le Ditanyè, les membres du BPN ont donné mandat au Président du parti et au SEN d’engager toutes actions utiles pour une restructuration du parti, la poursuite de recherche de partenariats pour agrandir le Front Progressiste Sankariste et le renforcement de l’unité de la gauche.

Fait à Ouagadougou, le 12 octobre 2019

Le rapporteur du BPN

Ousmane OUEDRAOGO
Secrétaire Général Adjoint

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Dialogue politique : « Nos divergences ne nous empêchent pas de nous fréquenter », selon Me Gilbert Noël Ouédraogo
Suspension du FPR : L’opposition demande la levée pure et simple de la sanction
CDP : Les secrétaires généraux réitèrent leur attachement et leur fidélité au fondateur du Parti
Insécurité au Burkina : « C’est le MPP et ses alliés qui sont les premiers et principaux responsables de cette débâcle historique de notre pays », accuse le CFOP
Suspension du FPR : L’opposition politique convoque une réunion d’"urgence"
Burkina Faso : Un parti politique de l’opposition, le Front patriotique pour le renouveau, suspendu de ses activités pour trois mois
Situation nationale : « Un gouvernement avec un bilan comme celui-là, la sanction du peuple doit être lourde », juge Pr Augustin Loada
Burkina : La lutte contre le terrorisme implique une bonne lecture de la situation nationale, selon le mouvement patriotique pour le Salut (MPS)
Zéphirin Diabré à Abidjan : « L’abattement, le découragement, la résignation ne franchiront jamais les portes de nos cœurs »
Sécurité : Le MPP invite les Burkinabè à répondre sans réserve à l’appel du président du Faso pour la défense de la Patrie
Burkina Faso : "Comment faire pour aider un gouvernement qui n’arrive pas à s’aider, lui-même ?", s’interroge Zéphirin Diabré
Eddie Komboïgo au président du Faso : « Permettez que les éléments du RSP aillent au front pour défendre le Burkina »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés