Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nous aurions souvent honte de nos plus belles actions si le monde vοyаit tοus lеs mοtifs qui lеs рrοduisеnt.» Duc François de La Rochefoucauld

Lutte contre le changement climatique : Le Fonds vert pour le climat outille les acteurs des Hauts-Bassins sur le mécanisme de financement

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET | Par Haoua Touré • jeudi 17 octobre 2019 à 16h30min
Lutte contre le changement climatique : Le Fonds vert pour le climat outille les acteurs des Hauts-Bassins sur le mécanisme de financement

Le secrétariat exécutif du Fonds vert pour le climat, en partenariat avec la Direction régionale de l’environnement des Hauts-Bassins, a organisé, le mercredi 16 octobre 2019 à Bobo-Dioulasso, une conférence publique sur le mécanisme de financement du Fonds vert pour le climat au profit des acteurs de la région des Hauts-Bassins. Cette conférence a pour objectif d’informer ces acteurs (de développement) sur le mécanisme d’accompagnements du Fonds vert en vue de la lutte contre le changement climatique. L’ouverture des travaux a été effectuée par Sayouba Sawadogo, secrétaire général du gouvernorat des Hauts-Bassins.

Face au changement climatique, la communauté internationale a jugé utile de mettre en place des mécanismes pour accompagner les communautés à pouvoir lutter contre le phénomène. Parmi ces mécanismes, il y a les Fonds climat, particulièrement le Fonds vert, qui est un mécanisme de financement mis à la disposition des pays pour pouvoir lutter contre le changement climatique. Cependant, certains Etats, comme le Burkina, ne sont pas suffisamment outillés ou sont en manque d’informations sur ces Fonds.

Avec la mise en place du dispositif institutionnel qui est le secrétariat exécutif du Fonds vert pour le climat avec une autorité désignée, cette institution s’est donné pour mission d’organiser des conférences publiques pour largement informer le public, les acteurs de développement sur ce qu’il entend apporter comme solutions au changement climatique.

C’est en ce sens que le secrétariat exécutif du Fonds vert pour le climat, en partenariat avec la Direction régionale de l’environnement des Hauts-Bassins, a organisé, le mercredi 16 octobre 2019 à Bobo-Dioulasso, une conférence publique pour informer les acteurs de développement sur les fonds à l’international en rapport avec le climat, et sur comment accéder et comment mobiliser ces fonds pour mettre en œuvre des actions concrètes. Il existe en effet plusieurs les types de Fonds climat au niveau international : le Fonds pour l’environnement mondial ; des fonds destinés aux collectivités territoriales, aux énergies renouvelables…

Créé en 2010 à Cancun en tant que mécanisme financier de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques, le Fonds climat vise à accompagner les efforts des pays en développement à la mise en œuvre des actions de réduction des émissions de gaz à effet de serre et de renforcement de la résilience des communautés face au changement climatique, en cohérence avec leurs priorités nationales.

Sayouba Sawadogo Secrétaire Général du Gouvernorat des Hauts-Bassins

En effet, en ratifiant la Convention cadre des Nations unies sur le changement climatique en 1993, et en s’investissant activement pour la mise en place et l’opérationnalisation du Fonds vert pour le climat, le Burkina Faso s’est résolument engagé avec la communauté internationale à faire face au défi du changement climatique.

Ces engagements internationaux ont été contextualisés au niveau national par des reformes politiques, institutionnelles et juridiques majeures qui sont entre autres l’adoption de la Contribution déterminée au niveau national (CDN, 2015), l’adoption du Plan national d’adaptation au changement climatique (PNA 2015) pour le renforcement de la résilience face au changement climatique, la création du secrétariat exécutif du Fonds vert pour le climat au Burkina Faso et la nomination d’une autorité nationale désignée...

Issaka Ouédraogo Autorité Nationale Désignée du Fonds Vert pour le Climat

Il s’agira, au cours de la présente conférence, de situer le contexte qui va permettre de présenter les différents Fonds climat qui existent au niveau international, faire un focus sur le Fonds vert pour le climat, ses mécanismes, ses procédures pour permettre aux différents acteurs de voir comment ils peuvent développer des projets pour aller à la mobilisation des ressources de ce Fonds.

Cependant, selon Issaka Ouédraogo de l’Autorité nationale désignée du Fonds vert pour le climat, cette session d’information ne concerne que les acteurs qui peuvent aller à la mobilisation des ressources, c’est-à-dire les collectivités territoriales, les services techniques, les services déconcentrés, le secteur privé, les ONG, associations… parce qu’un seul individu ne peut en faire la demande ; il faut être dans un cadre organisationnel.

Dourossin Mathurin Sanon Directeur Régional de l’Environnement de l’Economie Verte et du Changement Climatique des Hauts-Bassins

Comme attentes, Dourossin Mathurin Sanon, directeur régional de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique des Hauts-Bassins, a souhaité que les acteurs, au sortir de la conférence, « aient une bonne compréhension de tout le mécanisme, le processus et qu’ils puissent également saisir l’ensemble des opportunités qui se présentent pour voir où ils peuvent s’insérer pour pouvoir profiter de ces financements ».[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Haoua Touré
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
COP 25 sur les changements climatiques : Le Burkina tire un bilan satisfaisant de sa participation
Opérationnalisation de la Stratégie nationale de l’Eau : A Fada N’Gourma, le groupe thématique régional Eau et Assainissement de l’Est rend public le bilan de ses réalisations de l’année 2019
Ministère de l’Eau et de l’assainissement : Onze personnes reçoivent la reconnaissance de la nation pour leur abnégation à la tâche
Accès à l’eau et à l’assainissement : Des journalistes visitent des réalisations dans trois régions du Burkina
36e session extraordinaire du Conseil national de l’eau : Le projet de prélèvement de l’eau brute pour les activités agricoles en examen
Environnement : Une session pour passer en revue le programme budgétaire 089 de l’économie verte et du changement climatique
Ministère de l’Environnement : Des forages et des digues pour protéger les crocodiles sacrés de Bazoulé et de Sabou
Police de l’eau des Cascades : Les acteurs font le bilan des activités de 2019
Environnement et changement climatique : Vers la validation du Programme national de recherche
Sécurisation des corridors biologiques : Un groupe de plaidoyer tire la sonnette d’alarme
Eau et assainissement : Le budget accordé à ce secteur a considérablement diminué en 2019, selon le SPONG
Projet de promotion de l’hygiène et l’assainissement : WaterAid est ses partenaires dressent le bilan d’une année de mise en œuvre
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés