Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le plus grand obstacle à la découverte n’est pas l’ignorance, c’est l’illusion de la connaissance» Daniel J. Boorstin

5e Recensement général de la population et de l’habitation : Une rencontre pour sensibiliser et préparer le terrain au Centre-Nord

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • jeudi 17 octobre 2019 à 11h30min
5e Recensement général de la population et de l’habitation : Une rencontre pour sensibiliser et préparer le terrain au Centre-Nord

Les responsables chargés des activités du Recensement général de la population et de l’habitation (RGPH) ont tenu une rencontre régionale d’échanges et d’information avec les populations de la région du Centre-Nord. C’était ce mercredi 16 octobre 2019 au Conseil régional. La rencontre a été présidée par le haut-commissaire de la province du Sanmatenga, Patrice Sorgho, représentant le gouverneur de la région du Centre-Nord.

Après le lancement officiel, le 23 septembre 2019, des activités du 5e Recensement général de la population et de l’habitation (RGPH) au Burkina Faso, l’Institut national de la statistique et de la démographie (INSD) s’active pour le bon déroulement de l’opération. A cet effet, il a initié des rencontres régionales d’information. Celle de la région du Centre-Nord a réuni les autorités politiques, administratives et religieuses, les organisations de la société civile, les opérateurs économiques et les responsables des projets et programmes au niveau déconcentré.

Pour le délégué régional du 5e RGPH du Centre-Nord, Ousmane Belem, le dénombrement, prévu du 16 novembre au 15 décembre 2019, va permettre au Burkina de connaître l’évolution de sa population. « L’objectif global de ce 5e RGPH est de connaître l’effectif global de la population, sa structure par sexe et par âge, et sa répartition spatiale selon les différentes unités administratives et le milieu de résidence ainsi que son évolution ; de déterminer les niveaux et tendances de la fécondité, de la mortalité et de la migration ainsi que l’accroissement naturel et global de la population », a-t-il expliqué.

Sur la question sécuritaire pouvant entraver l’opération, Ousmane Belem rassure : « Nous sommes conscients de la principale difficulté qui est l’insécurité, mais au regard des dispositifs qui sont en train d’être pris au niveau national et régional, je pense qu’on pourra bien mener l’opération ».

Au nom du gouverneur de la région du Centre-Nord, Patrice Sorgho a salué l’initiative qui vise à informer, sensibiliser et mobiliser tous les acteurs au niveau déconcentré pour la réussite de l’opération de dénombrement. Il a par ailleurs invité tous les acteurs à se mobiliser autour de l’opération pour une réussite au soir du 15 décembre 2019. « La réussite d’une opération d’une telle envergure requiert l’implication des autorités politiques, administratives, religieuses et coutumières, et l’adhésion de la population et de toutes les couches sociales aussi bien au niveau central qu’au niveau déconcentré », a invité Patrice Sorgho.

Notons que ce cinquième recensement connaîtra une innovation : il s’agit de l’utilisation de smartphones pour la collecte des données. Pour être compté par les agents recenseurs, il est important que chaque membre de famille présente l’une des pièces administratives que sont la carte nationale d’identité, le passeport, l’acte de naissance ou le jugement supplétif, ou le livret de famille. Ce 5e RGPH va coûter environ 18 milliards de francs CFA.

Tibgouda Samuel SAWADOGO
Collaborateur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : Le pape François demande la protection des populations vulnérables
Naïm Touré est accusé de tentatives de démoralisation des forces de défense et de sécurité
Burkina Faso : « Il faut que les Burkinabè acceptent de se pardonner », prêche Me Bénéwendé Stanislas Sankara
Sécurité et genre au Burkina Faso : Quand les pesanteurs socio-culturelles se reflètent dans la gouvernance sécuritaire
Journées de l’entreprenariat burkinabè (JEB) : La 14e édition explore les opportunités offertes par le secteur agricole
Programme budgétaire « Etat civil » : Un taux d’exécution des activités de 34,54% en 2018
Burkina : Naïm Touré interpellé dans le cadre d’une enquête en cours, selon la Police nationale
Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : Les populations invitées à attendre les orientations des forces de défense et de sécurité
Burkina Faso : L’activiste Naïm Touré enlevé à son domicile ?
La Poste Burkina Faso : Le syndicat interpelle le président du Faso sur la gestion de la société
Lutte contre la faim : Des techniques de production d’engrais bio, prônées par le Larlé Naaba Tigré, expliquées dans huit langues nationales
Modernisation de l’administration douanière : Sydonia World, la nouvelle plateforme de dédouanement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés