Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le plus grand obstacle à la découverte n’est pas l’ignorance, c’est l’illusion de la connaissance» Daniel J. Boorstin

Vie politique : « Par ce rapportage des sanctions, le CDP reste encore plus fort », rassure le vice- président, Achille Tapsoba

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • lundi 14 octobre 2019 à 23h35min
Vie politique : « Par ce rapportage des sanctions, le CDP reste encore plus fort », rassure le vice- président, Achille Tapsoba

Quelques heures après la publication des lettres de Blaise Compaoré, recommandant à l’organe dirigeant du parti de « rapporter » les sanctions, aux dissidents de faire profil bas et à l’ensemble des militants de resserrer les rangs autour des défis électoraux à venir, la direction politique nationale du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a réagi, ce lundi, 14 octobre 2019 à Ouagadougou via une conférence de presse.

C’est le vice-président du parti, Achille Tapsoba, entouré de proches collaborateurs, qui a conduit cette sortie de presse au siège national du parti. Après avoir observé une minute de silence en la mémoire des victimes des attaques terroristes, le vice-président du CDP est succinctement revenu sur l’origine des sanctions du 22 septembre 2019, objet de la réaction du président d’honneur du parti, Blaise Compaoré, en rappelant qu’elles avaient été prises à l’encontre de militants qui étaient « en porte-à-faux » avec les textes fondamentaux du parti et dont certains sont même allés jusqu’à ester le parti en justice.

Suite auxdites sanctions, le président d’honneur du parti a convoqué les parties en Côte d’Ivoire (où il réside depuis l’insurrection populaire) pour des concertations au sortir desquelles, il a invité la direction du parti à « rapporter » les sanctions dans un esprit de renforcement de la cohésion et de l’unité du parti, en vue de relever avec succès les défis électoraux de 2020. La direction politique du CDP « salue à leur juste valeur », les orientations données par Blaise Compaoré et souligne que l’organe dirigeant du parti va, diligemment, œuvrer à « rapporter » les sanctions aux fins de pouvoir mener, ensemble, le « bon combat » pour la victoire du parti aux échéances de 2020.

A en croire Achille Tapsoba, cette démarche du fondateur n’est nullement un désaveu de la direction politique nationale du CDP ni des décisions du congrès extraordinaire, encore moins du président du parti. « Car, comme nos textes le stipulent, tout militant ou organe peut faire recours aux organes supérieurs pour revenir sur les sanctions », précise-t-il, ajoutant que les décisions du président d’honneur portent l’espoir de la direction politique et du parti tout entier.

« Nous avons voulu que ces différents camarades prennent conscience de l’intérêt du parti pour que nous travaillions à un meilleur devenir de votre cher Faso. Pour qui connaît le fondateur, grand homme d’Etat, conciliateur et homme de paix, sa réaction ne pouvait qu’aller dans le sens du rassemblement, de la cohésion et l’unité », justifie M. Tapsoba.

« Ensemble, nous allons proposer un nouveau contrat social avec les Burkinabè afin de répondre aux attentes de nos populations et leurs aspirations à la sécurité, à la paix et à la prospérité. Pour qu’enfin, ensemble, nous œuvrions au retour de tous les exilés politiques dans le cadre de la réconciliation nationale », projette le vice-président du CDP.

Par cette sortie donc, la direction politique nationale du CDP veut rassurer ses militants des villes et campagnes, ainsi que de l’opinion nationale et internationale, qu’elle est « en phase » avec le président d’honneur du CDP.

‘’Par ce rapportage, le CDP reste encore plus fort et dans cette unité, nous avons la certitude de notre victoire de 2020 pour un avenir radieux des Burkinabè’’, lance en substance Achille Tapsoba.

OL
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 15 octobre à 07:26, par Kap En réponse à : Vie politique : « Par ce rapportage des sanctions, le CDP reste encore plus fort », rassure le vice- président, Achille Tapsoba

    Comment un parti manipulé de l’extérieur et par un étranger peut être fort .

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre à 07:57, par Bili-bili En réponse à : Vie politique : « Par ce rapportage des sanctions, le CDP reste encore plus fort », rassure le vice- président, Achille Tapsoba

    Moi qui pensait que vous vous êtes détaché des frères compaore’ ,et j’avais commencé a croire a Edi du fait de la jeunesse.. Djaa vous avez fait de Blaise un Dieu. Donc une fois au pouvoir vous serez comme des marionnettes avec lesquelles le pays sera dirige depuis Abidjan. C’est au CDP que les decisions emanent des instances n’ont aucune port’e’ ni authenticite’,tout se decide par "Dieu kouassi" depuid Abidjan.
    Monsieurs du CDP merci de nous avoir montrer votre projet , une seconde Compaorisation du Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre à 08:30, par Max En réponse à : Vie politique : « Par ce rapportage des sanctions, le CDP reste encore plus fort », rassure le vice- président, Achille Tapsoba

    Non non et non tonton Achille, le fondateur a osé contester une décision juste, légale, légitime mais ferme du tout puissant président Eddie, pire le fondateur a osé faire publier sa contestation dans l’espace publique et re-pire, il a osé s’adressé à un sanctionné comme Léonce avec la même manière comme il s’est adressé au président Eddie. Il faut que le président Eddie sanctionne sévèrement et conséquemment comme il sait bien le faire en le suspendant à vie de son rôle de président d’honneur à vie. C’est un acte aggravé d’indiscipline avéré qui mérite d’être sanctionné sévèrement et conséquemment à bonne hauteur. Hihi.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre à 09:07, par Indjaba En réponse à : Vie politique : « Par ce rapportage des sanctions, le CDP reste encore plus fort », rassure le vice- président, Achille Tapsoba

    C’est ce manque d’honneur et de dignité qui a abrité Blaise pendant 27 ans et qui s’est deteint et a abrité toute la societé burkinabè pendant la meme periode. Meme nos propres enfants à la maison souvent ont des avis contraire aux notres et on en debat. Comment des papis à 65 ans parceque Blaise a dit ceci ou cela donc le debat est clos et chacun doit eteindre son cerveau ! Ces gars là Meme Apres reintegration des exclus, si Blaise a dit encore de les reexclure, tu trouvrra des papis pour forcer des arguments pour les reexclure. Ils me font autant pitié que ces deputés qu’on avait enfermé comme des vaches à l’hotel independance pour voter l’article 37. Chers papi, n’oublier pas que les jeunes et les enfants vous suivent donc ne leur envoyer pas des messages moralement problematiques.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre à 09:33, par Baladin En réponse à : Vie politique : « Par ce rapportage des sanctions, le CDP reste encore plus fort », rassure le vice- président, Achille Tapsoba

    Ah !! Ah !!!

    Sacré CDP et Sacré Achille de Tapsoba !!!

    La morale a fini d’agoniser au Burkina Faso et le ridicule n’est plus une pathologie comme le diagnostiquerait l’imminent Docteur, Ministre d’État, Ministre de l’Article 37 !!!!

    Rien que la semaine dernière vous fanfaronniez que "quand un membre est gangrené il faut avoir le courage de l’amputer".
    C’est ce que vous avez si bien fait en coupant des jambes des bras et peut être même des cous.

    Ce" rapportement" de sanction est il une nouvelle forme de chirurgie qui consiste à recoller un membre gangrené et amputé sans danger pour le patient ?

    S’il vous plait Mr le philosophe, expliquez nous clairement nous qui venons du Bantaaré.

    Voyez vous le mal de ce Pays c’est d’avoir des "intellectuels" tellement bovins que tout ce que leur mentor dit ils se précipitent à l’avaler comme une écriture sainte.

    Le Fondateur prend il ainsi le risque de ramener la gangrène dans le corps du CDP auquel cas soit il est pommé, soit il est un pyromane du Parti.

    C’est ce genre de comportement qui a d’ailleurs perdu Blaise Kouassi Kouakou Compaoré renié et l’a obligé à fuir en plein midi de Ouagadougou, ce que un chef Mossi ne fait jamais.

    Plutôt la mort que l’humiliation et la honte disaient nos ancêtres, mais ce langage là vous ne le connaissez pas vous qui ressassez à longueur de journée sur nos valeurs auxquelles vous ne semblez même pas croire.

    Il ya un autre qu’on aimerait entendre : l’archiduc de Kankaleba. Qu’il parle !!

    Arrêtez ce cirque ; le disque de Blaise Compaoré est rayé. L’insurrection en a chanté l’oraison funèbre.
    En avant pour un autre Burkina des valeurs, sans crimes de sang politique.

    Pain et Liberté pour tous et sans rancune

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre à 09:58, par la force révolutionnaire En réponse à : Vie politique : « Par ce rapportage des sanctions, le CDP reste encore plus fort », rassure le vice- président, Achille Tapsoba

    ah oui je suis content pour le BURKINA et ses politiciens ils ont toujours su inventer voila tout un congrès extraordinaire qui s’est trompé et d’ailleurs ce congrès est très faible devant le président d’honneur dont son avis prime surtout.
    donner le quitus pour que le congrès chasse les militants,et décider sans le congrès de leur réintégration ....oui vive l’article 37 et vous pensez que de ce comportement vous voulez la réconciliation nationale.
    lorsqu’un parti devient la propriété privée d’un individu c’est grave c’est l’enfer.
    merci continuez.
    vive le peuple révolutionnaire

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre à 11:27, par ô pays mon beau peuple En réponse à : Vie politique : « Par ce rapportage des sanctions, le CDP reste encore plus fort », rassure le vice- président, Achille Tapsoba

    Finalement il faut avoir pitié de Monsieur TAPSOBA. c’est mon "yesba" donc je demande aux uns et aux autres d’être compatissants. J’ai l’impression que "yesba" veut sauver sa vie parce qu’il sait de quoi l’autre est capable. C’est pour éviter des orphelins en plus que "yesba" a choisi de baisser le "mougba". C’est un sentiment humain. C’est normal d’avoir peur de mourir.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre à 11:43, par Toto En réponse à : Vie politique : « Par ce rapportage des sanctions, le CDP reste encore plus fort », rassure le vice- président, Achille Tapsoba

    Eh oui !!!!
    Vite : un prix Nobel de la chirurgie pour Blaise Compaoré et le CDP. Ils sont en train de réaliser l’exploi de recoller des membres précédemment amputés pour raison de gangrène.
    Il faudra aussi songer vite à protéger nouvelles trouvaille contre la contrefaçon : c’est une propriété intellectuelle du CDP.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre à 12:56, par Nabiiga En réponse à : Vie politique : « Par ce rapportage des sanctions, le CDP reste encore plus fort », rassure le vice- président, Achille Tapsoba

    Des situations exceptionnelles exigent des solutions exceptionnelles. La mesure de rapporter ordonnée par le Capitaine Blaise Compaoré est une mesure d’exception demandée par une situation exceptionnelle. Ça ne va plus en Côte d’Ivoire dans le camp de Ouatara. La nouvelle coalition en gestation de Bédie, Soro et Gbagbo n’est pas bonne pour lui donc, il y a de quoi s’assurer que le CDP ne se disintègre pas car son seul espoir de voir encore le Burkina, à moins qu’il se présente à la MACA, est que le CDP gagne les prochaines élections afin qu’il puisse rentrer car un CDP au pouvoir votera une loi bidon sur les exilés. Le Capitaine et son frère François sont désespérés.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre à 13:11, par M.S. En réponse à : Vie politique : « Par ce rapportage des sanctions, le CDP reste encore plus fort », rassure le vice- président, Achille Tapsoba

    Que c’est trop simpliste et invraisemblable pour être vrai. Attendons de voir si ce n’est pas la technique du ’judokat’ qui est en voie de téléchargement : utiliser la force de propulsion de l’adversaire pour le balancer au sol. Si les décisions du père-fondateur président d’honneur à vie devenu ivoirien vivant à l’étranger sont suivies à la lettre, contre les décisions d’un congrès, le message à nous envoyé est clair. Tout candidat de ce parti à la présidentielle qui remporterait les élections gouvernera / dirigera ce pays par procuration. Les institutions ne serviront à rien. Les diktats viendront d’ailleurs. Le message sera suffisamment clair si tout se passe ainsi. Mais attendons de voir. 2020 est proche mais est encore loin. Allons doucement quand on est pressé

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre à 13:23, par TANGA En réponse à : Vie politique : « Par ce rapportage des sanctions, le CDP reste encore plus fort », rassure le vice- président, Achille Tapsoba

    En ces jours anniversaires de la mort de Thomas SANKARA, comment osez vous apparaitre sur les médias ?
    CDP vient de ODP qui vient de la mort l’assassina de Thomas SANKARA.
    HONTE AU CDP ET A SON BLAISE COMPAORE.
    bLAISE, IL FALLAIT RENTRER AU PAYS CES JOURS CI POUR REGLER LE PROBLEME DE TON PARTI.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre à 14:10, par L’Observateur En réponse à : Vie politique : « Par ce rapportage des sanctions, le CDP reste encore plus fort », rassure le vice- président, Achille Tapsoba

    Qui peut m’aider à répondre à ces questions :
    quelles sont les relations de supériorité /Hiérarchie entre le Congrès et les autres instances au niveau du CDP ?
    Que disent les Textes du CDP parti apport a la révocation par un autre organe, des décisions prises par le Congrès ?
    Une fois les décisions du Congrès révoquées est-ce qu’un membre du parti peut poser plainte contre x pour nos respect des textes ?
    Que deviennent les lettres de demission déjà déposées . Ou bien Le président peut tout simplement refuser ces démissions ?
    ce sont autant de questions et d’interrogations que je voudrais qu’on m’aide à répondre . Merci

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre à 15:35, par M.S. En réponse à : Vie politique : « Par ce rapportage des sanctions, le CDP reste encore plus fort », rassure le vice- président, Achille Tapsoba

    Que c’est trop simpliste et invraisemblable pour être vrai. Attendons de voir si ce n’est pas la technique du ’judokat’ qui est en voie de téléchargement : utiliser la force de propulsion de l’adversaire pour le balancer au sol. Si les décisions du père-fondateur président d’honneur à vie devenu ivoirien vivant à l’étranger sont suivies à la lettre, contre les décisions d’un congrès, le message à nous envoyé est clair. Tout candidat de ce parti à la présidentielle qui remporterait les élections gouvernera / dirigera ce pays par procuration. Les institutions ne serviront à rien. Les diktats viendront d’ailleurs. Le message sera suffisamment clair si tout se passe ainsi. Mais attendons de voir. 2020 est proche mais est encore loin. Allons doucement quand on est pressé

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre à 15:39, par Bigbalè En réponse à : Vie politique : « Par ce rapportage des sanctions, le CDP reste encore plus fort », rassure le vice- président, Achille Tapsoba

    Achille a-t-il vraiment oublié ce qu’il a dit il n’ y a pas longtemps ? N’est-ce pas lui qui affirmait fort qu’en cas de gangrène, il faut amputer le membre pourri faisant allusion aux militants CDP sanctionnés ? Aujourd’hui, c’est encore lui qu’on oblige à venir annoncer que ce qu’il amputé devra être recousu dans le corps sain du CDP ! Quel résultat attend-il quand on met un morceau du pourri dans une entité saine ? Tout le corps du CDP finira par pourrir avec lui en premier ! Alors, il faut commencer aujourd’hui même le requiem du CDP avant même la séance d’humiliation que sera le fameux congrès extraordinaire qui consacrera le retour des amputés dans le corps CDP ! Que l’Histoire est si cruelle ! Si le ridicule tuait certains hommes politiques de ce pays, on aurait fait un cimetière aussi grand que "certaines villes" du Burkina.Quand on les voit toute honte bue, devant les mêmes journalistes, raconter des incohérences, ça fait pitié ! On espère que la jeune génération ne fera pas ce que leurs aînés ont fait de si bas car ce monde de communication est sans pitié !

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre à 16:31, par saam En réponse à : Vie politique : « Par ce rapportage des sanctions, le CDP reste encore plus fort », rassure le vice- président, Achille Tapsoba

    je ris seulement des différents post !!! membre gangréné et recollé !!! prix nobel de la chirurgie !!!
    politique ne connait pas la honte deeeeehhhhhhh !!!! Ok, avançons !!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre à 21:07, par Bouda En réponse à : Vie politique : « Par ce rapportage des sanctions, le CDP reste encore plus fort », rassure le vice- président, Achille Tapsoba

    Foutaises Messieurs , ! On vous a vu ici hurlant que les indisciplinés devaient être sanctionnés. La seule immixtion de Monsieur Compaore a donc suffit pour rendre si humbles et doux ? Je ne croîs nullement a ce cirque. En réalité , comme ça toujours été le cas, le CDP reste et demeure le tam-tam de Mr Compaore. Il le joue et gare aux pantins qui refuseraient de danser.
    Norbert Zongo, caricaturant la démocratie burkinabè d’alors la comparait à un méchant fantôme a la poursuite du Président Compaore. Celui-ci fuyant désespérément pour sauver sa peau. Ses ouailles comme toujours contemplaient impuissants à ce spectacle désolant et criaient : wuoii ! Wouii ! Pourvu qu’il le rattrape j’aimais.
    C’était tout dire. Même l’insurrection n’a pu rien changer. Dommage !

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre à 02:32, par Vérité En réponse à : Vie politique : « Par ce rapportage des sanctions, le CDP reste encore plus fort », rassure le vice- président, Achille Tapsoba

    Haï !? je me demande qui vaut mieux que l’autre. Celui qui sans honte et sans vergogne se refugie sous la jupe de sa femme et chez ses beaux parents tout en changeant de nationalité ou le chirurgien qui ampute un membre ganrèné pour regreffer le même membre au corps.? Même dans cent ans, ces gens seront la risée de plusieurs générations. Voilà un peu le genre d’hommes qui ont dirigé notre pays pendant 27 ans et qui aspirent encore à revenir au pouvoir. Quand je pense aussi à leur fameuse réconciliation qu’il ne cessent de chanter alors qu’ils ne sont même pas réconciliés avec eux mêmes. De la vraie comédie.

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre à 07:56, par Le frère d’Erick En réponse à : Vie politique : « Par ce rapportage des sanctions, le CDP reste encore plus fort », rassure le vice- président, Achille Tapsoba

    Et si c’était une œuvre de communication savamment orchestrée par les spécialistes du CDP ?
    Les faits de la scènes politique :
    -  Occupation au quotidien des plages importantes dans les médias, les réseaux sociaux et dans les cercles de discussion ; on ne parle que du CDP, en bien ou en mal peu importe, l’essentiel c’est qu’il soit sur toutes les lèvres et sous toutes les plumes ;
    -  Entrée en scène de l’ex Président Blaise COMPAORE après son échec auprès du Président Rock M.C. KABORE de rentrer au pays ;
    -  Mise en circulation délibérée en public de correspondances adressées à deux (2) camarades du parti ; à quel dessein ? Pour un parallélisme de forme, il est attendu des réponses à publier dans les mêmes conditions.
    La publication des résultats du monitoring du CSC édifiera les uns et les autres sur les temps consacrés par les médias aux « activités » du CDP hors campagne électorale.
    Il y aura très bientôt un sommet super extraordinaire pour le retour « triomphal » des enfants prodigues initialement « chassés » de la maison ou « interdits » aux réunions de famille, en grand renfort de couverture médiatique : tel le sphinx renaissant de ses cendres.
    Les autres partis politiques qui croient se « lécher » les babines avec les « crises » au CDP risquent d’avoir le réveil très douloureux.
    Les spécialistes en communication et les hommes politiques aguerris devraient se pencher sur cette stratégie de lutte et de campagne digne du « PRINCE » de Machiavel.

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre à 07:56, par Kaka En réponse à : Vie politique : « Par ce rapportage des sanctions, le CDP reste encore plus fort », rassure le vice- président, Achille Tapsoba

    Quand on dit l’Homme a couilles", couilles c’est pas couilles dèh. Qui est fou ? L’œuf sait où danser, sinon, tant pis pour lui.

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre à 11:26, par kayalais En réponse à : Vie politique : « Par ce rapportage des sanctions, le CDP reste encore plus fort », rassure le vice- président, Achille Tapsoba

    Dans tous les cas EDDY reste le président du CDP. Nous à kaya on veut des nouvelles tetes

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre à 19:04, par Siébou En réponse à : Vie politique : « Par ce rapportage des sanctions, le CDP reste encore plus fort », rassure le vice- président, Achille Tapsoba

    Ce comportement de Blaise devrait faire de nouvelles démissions parmi les plus importants. Je ne vois pas comment certains grands intellos, juristes et autres vont s’accommoder d’une telle implication de BC, fusse-t-il Président-fondateur. Pourquoi a-t-il besoin que l’opinion publique sache que c’est lui qui règne sur le parti ? J’imagine qu’il n’approuve pas que Eddie veuille se présenter à l’élection. On croirait qu’il est dans ses calculs de 2014 encore. Il semble imaginer que quelqu’un prenne le pouvoir pour lui. Apparemment ni Zidi , ni Gilbert, ni Djibril ne remettrait le pouvoir. Quand l’histoire se répète ca veut dire que les gens ne sont pas prêt de changer

    Répondre à ce message

  • Le 18 octobre à 19:55, par SA En réponse à : Vie politique : « Par ce rapportage des sanctions, le CDP reste encore plus fort », rassure le vice- président, Achille Tapsoba

    Je viens juste féliciter les internautes pour leur courage en répondant ou en donnant un avis sur cette sortie de Achille de Tapsoba.
    Encore merci à vous et faites attention à votre santé.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Un parti politique de l’opposition, le Front patriotique pour le renouveau, suspendu de ses activités pour trois mois
Burkina : La lutte contre le terrorisme implique une bonne lecture de la situation nationale, selon le mouvement patriotique pour le Salut (MPS)
Zéphirin Diabré à Abidjan : « L’abattement, le découragement, la résignation ne franchiront jamais les portes de nos cœurs »
Sécurité : Le MPP invite les Burkinabè à répondre sans réserve à l’appel du président du Faso pour la défense de la Patrie
Burkina Faso : "Comment faire pour aider un gouvernement qui n’arrive pas à s’aider, lui-même ?", s’interroge Zéphirin Diabré
Eddie Komboïgo au président du Faso : « Permettez que les éléments du RSP aillent au front pour défendre le Burkina »
Départ de Daouda Simboro de l’Assemblée nationale : « Cette démission ne nous a pas trop surpris », Moussa Zerbo, porte-parole de l’UPC
Meeting de l’UPC à Abidjan : Sous le sceau de la revue des troupes et de la mobilisation pour les déplacés internes, selon le porte-parole du parti, Moussa Zerbo
MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire
Assemblée nationale : Le député Daouda Simboro présente sa démission
Burkina : Yacouba Isaac Zida, « c’est la personne qui pourrait rassembler tous les bords », dixit Christophe Dabiré (philosophe et analyste politique)
Commune de Tanghin-Dassouri : Kadré désiré Ouédraogo explique le sens de son engagement pour la présidentielle de 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés