Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Certaines personnes font bouger les choses, d’autres regardent les choses bouger et d’autres se demandent ce qui s’est passé» Casey Stengel

Symposium international sur la science et la technologie (SIST) : La 3e édition se penche sur la gestion et la valorisation des ressources naturelles

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 14 octobre 2019 à 21h13min
Symposium international sur la science et la technologie (SIST) : La 3e édition se penche sur la gestion et la valorisation des ressources naturelles

Le ministre délégué auprès du ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, chargé de la recherche scientifique et de l’innovation, Urbain Ibrahim Coulidiati, a présidé, ce lundi 14 octobre 2019 à Ouagadougou, la cérémonie d’ouverture de la 3e édition du Symposium international sur la science et la technologie (SIST) qui aura lieu du 14 au 18 octobre. Cette édition est placée sous deux thèmes majeurs : « Gestion, valorisation des ressources naturelles et développement durables » et « Migrations internationales ».

Co-organisée par le Centre national de le recherche scientifique et technologique (CNRST), l’Université Norbert-Zongo et l’Université libre du Burkina, la 3e édition du SIST (Symposium international sur la science et la technologie) a été lancée ce lundi 14 octobre 2019 à Ouagadougou. Pendant cinq jours, les acteurs de la science et de la technologie de ces trois institutions organisatrices se pencheront sur « la gestion, valorisation des ressources naturelles et développement durable » et « les migrations internationales ».

Urbain Couldiaty, ministre délégué en charge de l’enseignement supérieur et président de la cérémonie d’ouverture de la 3e édition du SIST

Deux thématiques d’actualité, selon le ministre délégué en charge de la Recherche scientifique, Urbain I. Coulidiati. Car la survie de la majorité des populations burkinabè repose sur l’utilisation rationnelle des ressources naturelles. Concernant les migrations internationales, le ministre noté qu’elles constituent une opportunité pour les pays d’accueil et de départ, mais dans certaines circonstances, elles se muent en drame humain.

Il a souligné que tous les domaines de la recherche en sciences humaines et sociales, en sciences agricoles et environnementales, en sciences appliquées et technologies et en sciences de la santé sont sollicités en vue d’une synergie d’action pour faire face aux défis du moment. Et ces réflexions, selon lui, permettront d’orienter les sociétés vers la résolution des problèmes communs dans l’intérêt de la préservation des ressources naturelles et vers une approche d’une gestion efficace et humaniste de la question migratoire.

Paul R. Tiendrébéogo, ministre des burkinabè de l’extérieur et parrain de la 3e édition du SIST

La tenue effective de ce symposium international sur la science et la technologie est à saluer, selon le parrain Paul R. Tiendrébéogo. Parce que les résultats de la recherche doivent contribuer à éclairer la décision politique et fournir des leviers pour un développement économique et social. Et c’est en ce sens, dit-il, que cette 3e édition du SIST revêt un double intérêt pour les Etats dans la mesure où elle implique l’intelligentsia africaine dans un cadre sous-régional, pour des réflexions qui se mèneront autour des spécificités nationales.

Outre ce point, le symposium touchera également à la question des migrations internationales. L’actualité montre au quotidien la nécessité de mener la réflexion pour y apporter les réponses qui siéent. « Des réponses qui passent par les révisions de notre approche de la question et nos politiques migratoires, au regard de leurs résultats mitigés, à savoir des problématiques comme l’emploi des jeunes, la gouvernance, les changements climatiques, la désertification, les conflits », a laissé entendre le ministre de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’étranger.

les acteurs de la science et de la technologie, venus des quatre copins du monde pour participer à la 3e édition du SIST

Cinq conférences introductives pour le SIST 2019

Il est prévu, à l’occasion de ce SIST 2019, cinq conférences introductives, trois tables rondes, 280 communications orales et 39 communications par affiches, a annoncé le président du comité d’organisation, Dr Roger Nébié. Une édition à laquelle prennent part environ 300 acteurs du monde de la science et de la technologie, venus des quatre coins du monde, a-t-il signifié. Il a rappelé qu’après la tenue de la 1re édition en 2016 et de la 2e en 2017 qui avaient souhaité la pérennisation de cet évènement, c’est avec joie qu’ils accueillent cette 3e édition.

Dr Roger Nebié, délégué général du CNRST et président du comité d’organisation de la 3e édition du SIST

Et il sera question, au cours de cette édition, de réfléchir sur les ressources naturelles afin de faire le point des résultats de la recherche pour une gestion durable ces ressources, « car qui parle de développement durable, parle du développement d’aujourd’hui mais aussi pour les générations futures », a expliqué Dr Roger Nébié. C’est pourquoi, ajoute-t-il, il est important de voir par rapport à la question, qu’est-ce qui est fait ; comment l’on peut, à travers ce qui est proposé, faire des suggestions pour que les décideurs politiques puissent prendre des décisions allant dans ce sens.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Assassinat du trader René Nikiema : Le suspect est un gendarme de profession (Procureur du Faso)
« Rien de nouveau sous le soleil » : Le terrorisme multiple vu par Nathanaël Tapsoba
Situation sécuritaire nationale : Le CISAG adhère à l’appel du président Roch Kaboré
Société minière Houndé Gold Operation : Le salaire du personnel baissé de 47%, des heures supplémentaires impayées
Centre de formation « Le Camillianum » du Burkina : 197 étudiants prêts pour humaniser
Santé bucco-dentaire : La famille au coeur des préoccupations des médecins
24e Journée internationale de la tolérance : L’Association pour la tolérance religieuse et le dialogue interreligieux (ATR/DI) insiste sur le rôle des leaders religieux
Un nouveau rapport révèle les conditions désastreuses dans lesquelles travaillent les vidangeurs manuels au Burkina Faso
Situation sécuritaire au Sahel : L’appel "pressant" des conférences épiscopales Burkina-Niger, du Mali, de la Côte d’Ivoire et du Ghana
Burkina : La ville de Djibo ravitaillée avec succès en carburant par les FDS
Crise humanitaire au Burkina : La commune de Aribinda lance un SOS
« Kunadia O’ » : 576 et 628, les deux numéros tirés au sort
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés